Toulouse La Ville Rose
83.3K views | +8 today
Follow
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse : les habitants invités à fleurir leurs murs et les rues de la ville

Toulouse : les habitants invités à fleurir leurs murs et les rues de la ville | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Les habitants de Toulouse sont invités et guidés par la mairie de Toulouse, pour fleurir le centre-ville. Les inscriptions se font jusqu’au 30 mai 2018. 

Pour la troisième année consécutive, les habitants de Toulouse ont la possibilité de fleurir les rues de la ville. Avec l’opération « Des Fleurs sur mon Mur« , la mairie peut venir créer une fosse de plantation aux pieds des façades, « sous réserve de faisabilité », avant de laisser l’entretien au propriétaire ou locataire.

 

300 sites déjà végétalisés

Aujourd’hui, ce sont actuellement 300 points de la Ville rose qui sont fleuris et entretenus par des riverains. Et pour faire partie de cette petite communauté ou se donner le temps d’avoir la main-verte en plein centre-ville, le bulletin d’inscription à cette opération est d’ores et déjà accessibles aux Toulousains sur le site Toulouse.fr, jusqu’au 30 mai 2018.

Une réponse est donnée en septembre pour que les habitants de la Ville rose puissent planter les fleurs de leur choix en novembre.

 

Fleurir le pied des arbres dans les rues

La mairie délivre un passeport de végétalisation, et propose également des conseils de jardinage et une liste de fleurs et plantes adaptées aux différents sites.

 

Nouveauté de 2018 : la mairie de Toulouse invite les riverains à végétaliser le pied d’un arbre devant leur domicile, et ainsi participer à l’embellissement des rues. 

Infos pratiques :
Troisième opération « Des fleurs sur les murs »
Dépôt des dossiers avant le 30 mai 2018
Formulaire téléchargeable sur le site de la mairie

 

Nicolas Drusian

more...
MyTravelPass's comment, May 2, 3:04 AM
Merci pour cet article
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse devient la cinquième agglomération de France

Toulouse devient la cinquième agglomération de France | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Selon le dernier recensement de l’Insee, la commune de Toulouse, le département de la Haute-Garonne et la région Occitanie ont vu leur population augmenter entre le 1er janvier 2010 et le 1er janvier 2015. L’agglomération toulousaine devient même la cinquième agglomération de France avec ses 948 433 habitants, devançant désormais celle de Nice.

 

L'Insee a dévoilé mercredi 27 décembre le premier recensement pour la région Occitanie depuis la fusion entre les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Dans la nouvelle grande région, l'institut dénombre 5 774 185 habitants au 1er janvier 2015, contre 5 518 106 habitants en 2010. Ainsi, la région a connu un taux d'accroissement de sa population de + 0,9 % en moyenne par an entre 2010 et 2015. Un taux presque deux fois supérieur à celui de la France métropolitaine (+ 0,5 %).

Ces statistiques en font la deuxième région la plus dynamique de France derrière la Corse, avec une hausse de sa population de 51 200 nouveaux habitants chaque année. Selon l'étude, 42 000 seraient issus d'un solde migratoire positif et 9 200 proviendraient d'un solde démographique positif (les naissances sont supérieures aux décès, NDLR). Avec près de 5,8 millions d'habitants, la Région Occitanie est la 5ème région de France en nombre d'habitants.

 

Le département haut-garonnais sur le podium français

Dans la région, il est le département qui accueille le plus d'habitants. Avec ses 1 335 103 âmes au début de l'année 2015, la Haute-Garonne conserve son "leadership" grâce à ses 212 habitants au kilomètre carré.

En 2010, l'Insee comptait 1 243 641 Haut-Garonnais. En moyenne, la population a donc augmenté de 18 290 habitants chaque année de 2010 à 2015. Cette statistique en fait le troisième département français en termes de croissance de sa population derrière la Gironde et le Rhône. Pour ce qui est de son rythme de croissance (+ 1,4 % par an en moyenne), la Haute-Garonne arrive ex-aequo avec le département de l'Hérault.

 

L'agglomération toulousaine dépasse celle de Nice

Ce dynamisme, le département de la Haute-Garonne le doit en grande partie à l'attractivité de l'agglomération toulousaine. Cette dernière, qui abritait 879 683 habitants en 2010, en compte désormais 948 433.

Grâce à une croissance moyenne de + 1, 5 % de sa population, Toulouse et son agglomération dépassent désormais l'agglomération niçoise et ses 943 354 habitants. L'agglomération toulousaine devient ainsi la 5ème de France. Celle de Bordeaux est 7ème avec 904 359 âmes et Montpellier est 15ème avec ses 428 909 habitants.

 

Toulouse reste la 4ème ville de France

À noter que la seule ville de Toulouse conserve son statut de quatrième ville de France avec ses 471 941 habitants au 1er janvier 2015. Elle est derrière Paris, Marseille et Lyon, mais devant Montpellier (7e avec 277 639) et Bordeaux (9e avec 249 712).

À titre de comparaison, la Ville rose rassemblait 441 802 Toulousains en 2010. La ville a donc vu sa population croître en moyenne de 6 030 habitants chaque année (soit + 1,3 % par an).

 

Tous les détails de l'étude à retrouver ici.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

On a testé pour vous... le Marché de Noël de la place du Capitole, à Toulouse

On a testé pour vous... le Marché de Noël de la place du Capitole, à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Du vin chaud, de l’aligot, des burgers… Vendredi 1er décembre, 13h, les Toulousains commencent à affluer aux stands où ça sent bon le « graillon ». Les mange-debouts sont complets, et les jeunes s’agglutinent devant les churros. À des tarifs pas forcément inflationnistes pour la période et l’événement : 6,50 euros en moyenne le burger ou le sandwich (bon, 10 euros le sandwich au foie gras et la grande barquette d’aligot…), et 3 euros le vin chaud.

La gastronomie et la restauration, c’est un tiers des stands

Faut-il réduire le Marché de Noël de Toulouse à ses victuailles ? Non, évidemment, même si sur les 117 stands qui ont ouvert depuis le vendredi 24 novembre, 41 sont répertoriés dans la gastronomie et la restauration. Soit un tiers de l’offre.

Un constat de bonne guerre, les Toulousains étant réputés pour être gourmands et les commerçants s’y retrouvant sur le chiffre d’affaires. L’odeur des bonnes choses (quoique celle du vin chaud ne soit pas toujours agréable) et « la bonne bouffe », ce n’est pas ce qui rebute Stéphane, au stand de la marque « Macarel » (vêtements, mugs, produits à la violette…).

« Il y a une bonne entente entre commerçants voisins, j’aime bien l’ambiance de mon allée. Après, j’ai l’impression que c’est toujours pareil tous les ans ».

Il pointe également du doigt le rallongement d’une semaine du marché, de trois semaines à un mois, qui n’engendre, selon lui, pas de hausse du chiffre d’affaires.

« Manque d’animations et absence de musique »

Deux allées plus loin, le « vétéran » Claude Bonotto partage cet avis. Le roi des jeux de cartes made in Toulouse (110 jeux créés depuis 1981, dont ses deux réussites, le « Jeu 2 Con » et « Montre ton Q ». C’est sa 10e année au marché toulousain et on sent comme une lassitude…

« Le marché évolue mal, 80% des produits sont d’importation. Les créateurs de la région ne peuvent pas venir car les chalets sont trop chers. Moi par exemple, mon chalet de trois mètres me coûte 6000 euros de location sur le mois du marché ».

Il déplore le manque d’animations et l’absence de musique sur l’événement, et « ce sens de la fête que l’on a peu perdus, je trouve ».

« Les gens sont sympas, on se sent bien ici ! »

Au Marché de Noël 2017, on rencontre des Toulousain(e)s, bien sûr, des commerçants d’Aix-en-Provence et d’ailleurs. Nos pas s’arrêtent sur le chalet de deux Québécoises, qui sont présentes pour la deuxième année consécutive place du Capitole. Elles aussi aimeraient davantage de musique et une animation plus boute-en-train, mais elle ne peuvent que dire du bien, avec leur si bel accent, du rendez-vous de décembre, qui leur permet de convertir de nombreux Toulousains au sirop d’érable !

« Les gens sont sympas et en profitent pour revenir nous voir, explique France, l’une des deux gérantes du chalet. Les chalets sont bien entretenus, avec de belles décorations. Il y a une belle synergie ici, on se sent bien ! ».

Malgré l’affluence de la pause de midi, on peut observer une légère diminution de fréquentation. Un ressenti que confirme Stéphane, chez « Macarel ». « J’ai l’impression qu’il y a un peu moins de monde que l’an dernier après une semaine de marché. C’est peut-être le côté fin du mois ou le Black Friday… ».

La solidarité, la force du marché toulousain

Si la renommée du Marché de Strasbourg fait de ce dernier un cas à part, le Marché de Noël de Toulouse est, en comparaison, plus petit que celui de Lyon (138 exposants) et Bordeaux (154 exposants) cette année, mais plus important qu’à Lille (90 chalets), qui dure plus longtemps (17 novembre-27 décembre). La présentation de la manifestation est explicite sur le site de la mairie, avec l’agenda détaillé des actions du chalet des associations. La solidarité, l’ADN de la Ville rose, est bien présente et marque la volonté de ne pas faire que du business.

Enfin, malgré l’omniprésence de la gastronomie, les chalets proposent des idées à tous les prix, dans toutes les catégories, et pour tous les styles. Il y aura toujours une part de la magie de Noël à prendre place du Capitole pour encore plus de trois semaines.

Infos pratiques.
Marché de Noël de Toulouse, jusqu’au mardi 26 décembre 2017. Place du Capitole.
Plus d’infos sur les stands et la carte interactive du marché sur le site de la mairie de Toulouse.

 

Le Marché de Noël 2017 comprend 117 stands.
(© Actu Toulouse/Anthony Assémat)
 
 
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse, un patrimoine d'exception !

Pour tous les amoureux du patrimoine, des lieux et des images de Toulouse à découvrir ou à redécouvrir !
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les restaurants pour manger en terrasse à Toulouse et alentours |

Les restaurants pour manger en terrasse à Toulouse et alentours | | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

J’écris rarement des articles sur les restaurants car les informations à leur sujet ne seront souvent plus d’actualité après quelques mois : changements d’adresse, de prix, fermetures… Mais ici, il s’agit plus d’un « mémo » pour passer la saison estivale qui arrive En effet, dès l’arrivée des beaux jours, nous aimons tous, dans le sud, déjeuner en terrasse. Un moment fort agréable qui permet de s’évader une heure ou deux avant de reprendre le boulot.

Déjeuner mais aussi dîner, pendant les douces soirées d’été qui  n’en finissent plus. La dolce vita à la toulousaine. Voici un petit recensement des tables de Toulouse et alentours qui disposent d’une terrasse et parfois d’un écrin de verdure… Nous n’avons pas récemment mangé à toutes ces adresses. Je cite là des lieux agréables plus que des références gastronomiques. Vos commentaires enjoués ou critiques sont donc les bienvenus. Partageons nos petits coins secrets de la ville rose.

 

Les terrasses gastronomiques, un peu chic, un peu étoilées, souvent bien placées

Les jardins de l’Opéra
Le cœur du cœur de la ville rose, puisque ce restaurant se situe au 1 place du Capitole. La terrasse se trouve dans une cour intérieure (comme souvent à Toulouse), après l’entrée dans ce très beau lieu. Mais attention, elle reste confidentielle avec peu de tables. Le 1ermenu est à 30€.
http://lesjardinsdelopera.fr
1 Place du Capitole, Toulouse

4 petits cochons
Un restaurant excentré (quartier Lardenne) mais son jardin intérieur est très prisé. Dans l’assiette, comptez déjeuner à partir de 16€ et diner à 30-40€
99 Avenue de Lardenne, Toulouse

Le Cantou
J’en ai parlé dans ce billet : le Cantou, restaurant gastronomique au pays des avions. A partir de 35€
98 Rue Velasquez, Toulouse

Le Cantou, Toulouse

Au Poids Gourmand
Une belle bâtisse toulousaine loin du centre-ville. Déjeuner brasserie à 25€. Puis de 39 à 70€.
http://www.pois-gourmand.fr
3, rue Emile Heybrard, Toulouse

Bibent
La maison du chef Constant, en plein sur la place du Capitole. A partir de 34€, à la carte et aussi une formule petit-déjeuner chic pour une vingtaine d’euros.
http://www.maisonconstant.com/bibent
5 place du Capitole, Toulouse

Table des Merville
L’un des restaurants qualivores, situé à Castanet-Tolosan, au sud de Toulouse. Il a obtenu le prix Lucien Vanel 2013 qui récompense les bonnes tables de la ville.
http://www.table-des-merville.com
Le menu du midi est à 22€
3 place Richard, 31320 Castanet-Tolosan

L’Autan Tic
Le restaurant de l’hôtel Crowne Plazza situé place du Capitole. La terrasse se situe dans une cour intérieure. Ambiance piano-bar.
7 place du Capitole, Toulouse

O Saveurs
Un restaurant étoilé dans la campagne, où il est agréable de profiter de la place du village aux briques roses et de sa fontaine. Menus entre 28 et 98€. Une très bonne table de la région.
http://www.o-saveurs.com
8 Place des Ormeaux, 31180 Rouffiac-Tolosan

Les écuries de la Tour
Un hôtel restaurant au cadre splendide, quel bel ensemble rénové (des écuries donc) !
http://lesecuriesdelatour.fr
Formule du jour à 20€
3, route de Toulouse, 31700 Mondonville

Mas de Dardagna, En Marge, En pleine nature : voir plus bas

 

Les terrasses en mode brasserie et/ou grillades et/ou club-house

Brasserie le Capoul
Une ancienne maison (1927). La terrasse, c’est la place Wilson. Le restaurant est ouvert 7jours/7
http://www.capoul.com
13, Place Wilson, Toulouse

Club-house du tennis du TOEC
Une terrasse au milieu des courts et à l’ombre des platanes. On y croise souvent le petit monde du sport local et les business men en costumes mais décontractés. C’est un endroit bien connu des viandards (les fameuses grillades au feu de bois, au brasero, la spécialité de la maison)
108 rue des Amidonniers, Toulouse. Tél : 05 61 23 33 41

Le bistrot des Halles
La terrasse sur la place Roguet, en face des halles St Cyprien
Du classique et copieux au menu (13,5€ à midi, 25€ le soir)
http://www.bistrot-des-halles31.fr
17 place Roguet, Toulouse

Le Ribouldingue
Situé dans le vieux-Blagnac, ce restaurant propose des formules à 14€ à midi, à partir de 18€ le soir avec quelques fois des soirées musicales bien agréables en été. Label Maître-Restaurateur.
http://www.tableonline.fr/restaurant/blagnac/le_ribouldingue
1 Boulevard Firmin Pons, 31700 Blagnac

L’esprit du Sud-Ouest
Comme son nom l’indique, il s’agit d’une cuisine traditionnelle, de bistrot et du sud-ouest. L’établissement est fréquenté par les salariés du coin (proche de l’aéroport)
http://www.lespritdusudouest.com
84 Rue de Bordebasse, 31700 Blagnac

La Brasserie du Golf
Nous sommes ici au cœur du golf de Seilh, le golf international de Toulouse, à 15 minutes du Capitole. La terrasse panoramique donne sur le golf.
http://www.labrasseriedugolf.fr
Hôtel Mercure Toulouse Golf de Seilh, route de Grenade, 31840 Seilh

Carthel, restaurant bar jardin
Ce restaurant propose des produits locaux, de filières courtes. Une formule complète à 17€ à midi. Des plats à la carte et des tapas le soir, dans une terrasse-jardin.
http://restaurant-carthel.com
230 Avenue de Grande Bretagne, Toulouse

La pelouse interdite
Un endroit secret dont on ne soupçonne pas le cadre et le jardin depuis l’extérieur. Le rapport qualité/quantité/prix semble cependant laisser perplexes quelques clients…
http://www.pelouseinterdite.net
72 Avenue des États Unis, Toulouse

 

Les terrasses au musée

La Noria, les jardins du Muséum
Au nord de Toulouse, dans le quartier Borderouge, se trouve la Noria, nichée dans les jardins du Muséum au cœur du Parc de la Maourine. Une terrasse végétale!
11 Rue Édouard Pailleron, 31200 Toulouse

Café du musée St Raymond, le jardin des Antiques
Mon petit coup de coeur pour prendre un verre ou un café à prix réduits qui plus est (car c’est plus une buvette qu’un bistrot). C’est minuscule, 3 ou 4 tables mais qu’est ce que c’est agréable !
http://saintraymond.toulouse.fr/Le-jardin-des-Antiques_a28.html
1 ter place Saint-Sernin, Toulouse

Le Moaï, restaurant du Muséum d’Histoire Naturelle
Ici, la terrasse donne sur le jardin botanique du Muséum. Je trouve cet endroit particulièrement apaisant. Fait salon de thé l’après-midi.
http://www.lemoai.com
35 allées Jules Guesde, Toulouse

L’Hémicycle, café-restaurant du musée d’art moderne des Abattoirs
Là encore, superbe cadre, dans la cour arrière du musée des Abattoirs.
http://restaurant-lhemicycle-toulouse.com
76 Allées Charles de Fitte, Toulouse

Salon de thé-restaurant de la Fondation Bemberg
Un cadre magnifique, celui de l’hôtel d’Assézat. Ce salon de thé au calme de la cour pavée est ouvert de fin avril à fin octobre et propose des petites formules à midi.
http://www.fondation-bemberg.fr/fr/vie/index.asp
Place d’Assézat, Toulouse

 

Les terrasses proches de l’eau (ici c’est la Garonne ou le Canal du Midi)

L’Émulation Nautique
Une chouette terrasse sur l’île du Ramier, pas loin du centre-ville. 14,50€ pour le menu de midi, une trentaine d’euros le soir.
http://www.emulation-nautique.com
22 Allée Alfred Mayssonnie, Toulouse

L’écluse de Castanet
C’est l’arrêt bien connu des cyclistes et promeneurs du dimanche le long du Canal du Midi. Prix assez élevés. Fait salon de thé l’après-midi. Un endroit charmant et reposant, si près de la grande ville.
http://www.l-ecluse-de-castanet.fr
Chemin d’Augustin, 31320 Castanet-Tolosan

Les 4 Zarts
Une petite terrasse avec une grande vue sur la Garonne
http://www.restaurant-4zarts.com
11 place de la Daurade, Toulouse

Brasserie des Beaux Arts
Quelques tables en terrasse avec une belle vue sur le Pont Neuf. Cadre Art Déco et Belle Époque.
http://www.brasserielesbeauxarts.com
1 quai de la Daurade, Toulouse

Le Bellevue
Il faut quitter la ville en suivant la Garonne par le Sud pour arriver au village de Lacroix Falgarde. La terrasse, dans la verdure et au bord de l’eau ! Le menu du marché est à 18€. Formules jusqu’à 44€. Une cuisine régionale.
http://www.restaurant-lebellevue.com
1 av. des Pyrénées, 31120 Lacroix Falgarde

Le Bellavista (Moulin Toulousain)
Un ancien moulin du XVIIème siècle, briques roses, cuisine d’inspiration italienne, rives de la rivière Touch. Il s’agit d’un ensemble restaurant, boîte de nuit, bar, afterwork, tapas, cocktails les pieds dans le sable.
http://le-moulin-toulousain.com
90 Route de Bayonne, Toulouse

Les pêcheurs de sable
Esprit guinguette assuré. Confère le billet d’Enflammée.
Facile à trouver, il suffit de descendre vers le Quai de la Daurade.

 

Les terrasses avec piscine (euh et plages… ?)

Le Pavé des Minimes
Pour déjeuner ou dîner au bord de la piscine. Formules entre 15 et 30€.
http://www.lepavedesminimes.fr
173 avenue des Minimes, Toulouse

Compagnie des Pergos, Pergola du Sporting
Ambiance lounge avec piscine, cuisine du Sud-Ouest, entre 15 et 35€
http://www.lacompagniedespergos.fr
272 route de Launaguet, Toulouse

La paillote
Terrasses, patio, plage, piscine, sable, grillades, planchas … Tout cela en banlieue nord de Toulouse
http://www.la-paillote.fr
31 route de Fronton, 31140 Aucamville

 

Les terrasses prennent la clé des champs

Je pourrais citer à nouveau le Bellevue de Lacroix-Falgarde pour son cadre champêtre.

Autan des Saveurs
Ambiance village mais chic au centre de Blagnac. Une formule à midi puis entre 29 et 67€
http://www.autandessaveurs.fr
2, Boulevard Firmin Pons, 31700 Blagnac

Mas de Dardagna
Un restaurant semi-gastro, sur les coteaux. Menu midi 21,50€, des menus dès 40€ le soir.
http://www.masdedardagna.com
1 chemin de Dardagna, Toulouse

En Marge
Restaurant 1 étoile à Aureville, dans la campagne au sud de Toulouse. Une bien belle bâtisse. Menus à partir de 30€ (midi)
http://www.restaurantenmarge.com
1204, Route de Lacroix Falgarde, Birol, 31320 Aureville

En pleine nature
Le restaurant dont tout le monde parle. Le chef Sylvain Joffre vient d’obtenir une étoile au guide Michelin. Il faut se déplacer jusqu’au village de Quint-Fonsegrives à l’est de Toulouse, au centre du village. Menus entre 28 et 55€, avec aux beaux jours, une terrasse ombragée côté jardin aromatique.
http://www.en-pleine-nature.com
6 Place de la Mairie, 31130 Quint-Fonsegrives

 

Les terrasses avec vue

La Table du Belvédère
La terrasse panoramique la plus haute perchée de la ville rose ? Fort possible ! Un restaurant « Maitre-Restaurateur », cuisine du marché, menus entre 24 et 32€.
http://www.latabledubelvedere.com
11 boulevard des Récollets, Toulouse

La terrasse des Galeries Lafayette
…occupée actuellement par un Sushi-Shop. Bon, ça vaut le coup d’aller prendre un sushi sur les toits de Toulouse. Sublime emplacement.
http://www.galerieslafayette.com/magasin-toulouse-lapeyrouse/restaurant-sushi-shop-au-6eme-etage-de-galeries-lafayette-toulouse
4-8 rue Lapeyrouse, Toulouse

Les terrasses pour une petite faim, un café, un verre, une douceur entre potes

Le Café des artistes
Pour prendre un verre face à la Garonne. Une adresse bien connue des étudiants de l’Université pas loin.
13 Place de la Daurade, Toulouse

Le Flower’s Café
On ne présente plus le Flower’s, salon de thé très couru sur la place toulousaine, justement pour sa terrasse sur la charmante place Salengro.
http://www.theflowerscafe.com
6 place Salengro, Toulouse

La Plage
Pas de plage mais un resto-bar-tapas pas prise de tête. Très sympa entre amis en sortant du boulot. On viendra plus pour prendre un verre que pour manger.
http://www.laplage-toulouse.fr
60 grande rue St Michel, Toulouse

Le Chacha
Terrasse barcecue et cuisine traditionnelle.
http://www.lechacha.fr
50 avenue d’Italie, Toulouse

Les amis du Port
Un resto-bistrot situé le long du Canal, au port St Sauveur. Je ne connaissais pas. Lucie du blog Je veux tout goûter en parle par ici : Les Amis du Port se croient à la mer
5 port St Sauveur, Toulouse

Le Moderni’Thé
Une bien jolie terrasse dans le vieux Toulouse pour ce salon de thé. Propose des brunchs.
http://www.lemodernithe.com
2 rue du Coq d’Inde, Toulouse

Les terrasses un brin « m’as-tu vu »

L’Envol, côté plage
Une table sous la pergola courue midi et soir par la jeunesse branchouille de Toulouse… Ambiance paillote chic St Trop’, où l’on peut siroter un Caïpirinha les pieds dans le sable. Attention au porte-monnaie ! Et les avis sont plus que mitigés.
http://www.envol-restaurant.com
32 avenue Jean René Lagasse, 31130 Balma

 

Les terrasses des buvettes aux jardins

Buvette Prairie des Filtres, Jardin des Plantes, Jardin Japonais
Toujours très sympa de s’attabler à ces buvettes un peu ginguettes, histoire de faire une pause loin du brouhaha du centre-ville.
Les parcs et jardins de Toulouse

Évidemment, il y a d’autres adresses d’établissements avec terrasse. Quelle est, pour vous, la plus belle terrasse de Toulouse ?

La terrasse la plus improbable

Lisez ceci…quelque part…vers la Garonne…mais chut

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Et si plus grand domaine bio d'Occitanie était en ville ?

Et si plus grand domaine bio d'Occitanie était en ville ? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

La régie agricole de Toulouse gère le plus grand domaine cultivé en bio de la région. Deux cent cinq hectares de grandes céréales et de vignes, installés à Toulouse.

 

La première cuvée en bio est attendue pour la fin de l’année. Les vins du domaine de Candie, régulièrement primés, font la fierté des toulousains. Il faut dire que Toulouse est la seule ville française à posséder un domaine de deux-cent cinq hectares cultivés en agriculture biologique dont vint-cinq hectares de vignes, exploités par la régie agricole de la ville. Les parcelles dédiées aux grandes cultures - blé, orge, soja, sorgho - sont dans les quartiers de Ginestous, Pech David et Gabardie et les vignes autour du chateau du domaine de Candie situé au sud-ouest de la ville.

« Nous vendons la plus grande partie de la production à une coopérative bio. Une partie du vin et du jus de raisin sont utilisés en cuisine centrale, dans les restaurants des seniors ainsi qu’à la table des buffets de la mairie », expose Martine Susset, conseillère à la ville de Toulouse déléguée à la gestion du domaine. Autre exception : les six tonnes de lentilles produites chaque année destinées à la consommation des trente trois mille enfants qui fréquentent les cantines scolaires.

 

Renforcer la vocation urbaine

Subventionné par la ville à hauteur de deux cent mille euros sur un budget annuel de sept cent mille, la régie agricole réfléchit à transformer le modèle économique actuel et voudrait développer le concept d’agriculture urbaine. Parmi les projets figurent l’ouverture du domaine avec la création de chemins ruraux, la création d’un agroparc avec des parcelles ouvertes au public ainsi que la valorisation du concept de vignes en ville. Un projet de développement de vergers est également à l’étude pour approvisionner la cuisine centrale.

« Ces projets prendront des années mais nous avons la volonté de développer le domaine aussi bien sur le plan de l’agrément, de l’éducation et de la vocation alimentaire, » conclut l’élue.


A de V.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse vue du ciel : les magnifiques images des berges de la Garonne filmées par un drone

Toulouse vue du ciel : les magnifiques images des berges de la Garonne filmées par un drone | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

En juillet 2016, la société La France vue du drone avait fait décoller les Toulousains avecune vidéo inédite de la basilique Saint-Sernin. En un peu moins d’un minute, les images filmées par un drone montraient l’église romane de la rue du Taur sous un nouvel angle donnant une dimension particulière à l’édifice.

 

Deux mois plus tard, la société qui effectue un tour de France des grands monuments de l’Hexagone, réitère et pose à nouveau ses caméras dans la Ville rose. Cette fois-ci, ce sont les berges de la Garonne qui sont mises à l’honneur. Du quai de la Daurade au dôme de la Grave en passant par le Pont-Neuf et les eaux de la Garonne… les images offrent un nouveau point de vue sur la ville.

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

UEFA-EURO 2016 à Toulouse

Ajoutée le 13 mai 2016

Toulouse accueille 4 matchs au Stadium
Trois matchs de poule :
Lundi 13 juin à 15h00, Groupe D (D1 - D2)
Espagne - République Tchèque

Vendredi 17 juin à 15h00, Groupe E (E2 - E4)
Suède - Italie

Lundi 20 juin à 21h00, Groupe B (B2 - B3)
Pays de Galles – Russie

Un match de huitième de finale :
Dimanche 26 juin à 21h00,
1er groupe F (Portugal, Islande Hongrie, Autriche) - 2ème du goupe E (Belgique, Irlande, Suède, Italie)


Ecrit et réalisé par

Pierre de NICOLA

 

 

Pour tout savoir sur l'Euro 2016 à Toulouse

Fan zone, calendrier des matchs, Stadium, programme des animations... retrouvez  toutes les informations en cliquant ici.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

10 endroits pour pique-niquer dans Toulouse Métropole

10 endroits pour pique-niquer dans Toulouse Métropole | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Toulouse et sa banlieue regorgent de coins sympas pour s’échapper vers un peu de verdure. Quoi de mieux qu’un pique-nique dans un parc ou proche de l’eau, que ce soit pour une pause entre midi et deux ou en week-end, surtout pour les gens qui ne vont pas partir en vacances cet été. Gourmandise sans frontières pense à tout le monde !

Quant à « comment bien remplir son panier pique-nique », un autre article à sujet existe sur notre blog. Je vous invite à le consulter.

Voici donc une sélection non exhaustive de 10 endroits (non classés !) dans Toulouse et banlieue.

(...)

more...
LORETTE TONINATO's curator insight, May 10, 2016 10:21 AM

Pour le retour des beaux jours, voici quelques idées pour un pique-nique citadin #toulouse #spring

Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse au détail

Une vidéo pour regarder Toulouse autrement et pour la scruter dans ses moindres recoins.
Parce que Tou(louse) est dans le détail.

Réalisée par Manon Bril et Bart dans le cadre du concours de courts-métrages, organisé par l'association Périples, pour les 2000 ans de la ville.


Suivre @BrilManon


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

1865-2015 : le Muséum de Toulouse a 150 ans

1865-2015  : le Muséum  de Toulouse a 150 ans | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

En avant-première le Muséum d'Histoire Naturelle nous révèle les événements qui rythmeront l'année 2015, pour le cent-cinquantenaire de sa création. Retour sur l'histoire d'un grand et beau musée plébiscité par les Toulousains.

295 000 visiteurs en 2014. 21 % de plus qu'en 2013 ! Les chiffres de fréquentation du Muséum d'Histoire Naturelle font rêver. Surtout si on a connu l'ancien muséum, avec ses planchers qui craquaient, ses lumières blafardes, ses vitrines fantasmagoriques, ses bocaux remplis de formol et son impressionnant comité d'accueil, un échafaudage d'ossements pareil à ceux d'un dinosaure (une baleine en fait). On y entrait un peu à reculons. Mais ça, c'était avant. Reconstruit de fond en comble entre 1998 et 2008, l'attrayant Muséum que l'on connaît aujourd'hui ne fait plus peur.

150 ans. L'occasion de feuilleter l'album de souvenirs et de s'interroger sur l'avenir. L'occasion de rendre hommage à la longue lignée de personnages singuliers qui ont construit son histoire pendant un siècle et demi.

C'est en juillet 1865 que le Muséum d'Histoire Naturelle a ouvert ses portes au public. Le premier conservateur se nommait Edouard Filhol. Il sera élu maire de Toulouse deux ans plus tard. Mais l'idée de construire un Muséum on la doit d'abord à Philippe-Isidore Picot de Lapeyrouse. En 1 796, ce célèbre naturaliste toulousain, connu internationalement pour ses travaux en minéralogie, paléontologie et botanique, avait installé sa grande collection dans l'ancien monastère des Carmes Déchaussés, à l'endroit actuel du Muséum. En 1808, l'empereur Napoléon donne la totalité du Monastère à la ville de Toulouse. Il faudra encore attendre près d'un demi-siècle pour que l'institution voie le jour. «À l'époque, Toulouse est un gros bourg de province. C'est le début de l'époque coloniale française. Le Muséum est un lieu de curiosité. On y montre l'ailleurs, des animaux et des objets insolites rapportés du monde entier» rappelle Francis Duranthon, le directeur. Au fil des ans, nombre d'objets rapportés par des voyageurs originaires de la région, comme au tout début le militaire Joseph Galliéni, enrichissent les collections. Cela continue aujourd'hui. Le Muséum reçoit des donations, mais ne peut pas tout accepter. Ethnologie, zoologie, botanique, paléontologie, minéralogie, Préhistoire, entomologie, photographie… le Muséum a dressé une liste, non exhaustive, d'environ 80 noms de donateurs. On y trouve des militaires, des médecins, des scientifiques, des explorateurs, des Toulousains passionnés. Parmi les événements insolites de l'année, il est prévu une «soirée des donateurs» où se retrouveront les descendants de ceux qui ont contribué à constituer ce véritable trésor.

Sylvie Roux

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Ma belle Toulouse.....

Ma belle Toulouse..... | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Charming French windows, ornate street lamps, medieval red brick buildings – unmistakably Toulouse!




La ville rose (or ‘the pink city’ as it is called) is located on the banks of the Garonne river. The lifeline of Toulouse, this river springs from a source in the Pyrenees, flows right through the city and ultimately, joins the Atlantic Ocean.

The La Grave hospital complex (built in the 1600s) on the banks of the Garonne river

A key landmark of Toulouse is the Canal du Midi (a UNESCO World heritage site) which connects Toulouse to the Mediterranean Sea. This 240km long canal built in the 17th century, facilitated trade between the Atlantic and the Mediterranean. Today, the Canal du Midi is a popular waterway for cruises and sightseeing.

The tree-lined banks of the Canal du Midi

Toulouse is a city with character and soul. The poetry in the air is palpable. Here, ancient cathedrals co-exist harmoniously with the headquarters of the European aerospace industry.

The Basilica of St. Sernin, a UNESCO World Heritage site – a key stop on the Way of St. James (Santiago de Compostela), built from the 11th to the 14th century

Retired Air France Concorde F-BVFC on display at the Toulouse-Blagnac airport

A full scale model of the Ariane 5 rocket at the Cite de l’espace (City of Space) theme park

Toulouse’s recorded history goes way back to 2BC. Its magnificent churches are silent witnesses to all that has transpired over the ages.

St. Etienne’s Cathedral, built from the 13th to the 17th century

The stunning ‘palm tree’ architecture of the Jacobins Convent (built in the 13th/14th century)

Modern day Toulousians are a friendly bunch, enjoying a relaxed pace of life. Their favorite food includes gourmet specialties like the Toulouse cassoulet, Margret de canard and duck confit along with some of the finest local wines.

Margret de canard (duck breast)

No discussion about Toulouse is complete without a mention of its colorful markets.

The clothing & accessories market at the Place du Capitole square

Fresh produce market near Place St. Georges

The highlight of our time in Toulouse was spotting this rainbow crowning the 16th century Capitole building.


(Rainbow spotting has now become a regular feature with us. Remember the double rainbow in Seychelles?)

The south of France has inspired so many legendary painters (including Cezanne, Van Gogh, Renoir, Matisse and more recently, Picasso). After my visit to Toulouse and the surrounding countryside, I finally understood why!


Adieu ma chère Toulouse! À bientôt!


Must buy: The soaps, perfumes, bonbons and other confectionaries made with touches of the violet flower. The delicate violet is the official flower of Toulouse.

Jacques Le Bris's insight:

From Travel Junkie by Anne Pinto

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse. Apéros, resto, glaces et farniente : la guinguette de Saint-Cyprien est de retour !

Toulouse. Apéros, resto, glaces et farniente : la guinguette de Saint-Cyprien est de retour ! | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

C'est devenu un lieu incontournable dès que les beaux jours reviennent. La guinguette de Saint-Cyprien, située au jardin Raymond VI, à Toulouse, ouvre le mardi 1er mai 2018.

 

Le cadre est bucolique, l’ambiance est décontractée… Ouverte pour la première fois en 2015, la guinguette du jardin Raymond VI, située dans le quartier Saint-Cyprien, à Toulouse, est de retour ! Elle ouvre ses portes à partir du mardi 1er mai 2018 et jusqu’au mois d’octobre ! 

 

LIRE AUSSI : Un nouveau lieu propose de manger sa pizza au bar, en centre-ville de Toulouse

Une vue imprenable sur la Garonne

La guinguette de Saint-Cyp’, qui dispose de 100 places assises, dispose d’un atout majeur : son emplacement. La terrasse offre une vue imprenable sur la Garonne, le Bazacle, et les quais historiques du centre-ville. 

Pour le reste, le patron du lieu, qui loue chaque année l’espace à la mairie, ne change pas une formule qui a rencontré un certain succès depuis plusieurs années. Le midi, le bar-resto propose un plat du jour et des grillades, jusqu’à 15 heures. Ensuite, jusqu’à 21 heures, la guinguette propose des boissons fraîches, des bières à la pression, des vins de la région, des snacks (hot-dogs, sandwichs, frites…) et autres grignotages. 

« Nous travaillons uniquement avec des commerçants et des producteurs locaux », précise Jean-Charles Carrère, le gérant. 

 

LIRE AUSSI : [Carte] Où trouver les plus belles terrasses ensoleillées, à Toulouse ?

Nouveauté : la machine à glaces

Si la guinguette de Saint-Cyprien est tributaire des horaires du Jardin Raymond VI, ce qui ne lui permet pas de fermer au-delà de 21 heures (sauf cas exceptionnel), elle propose néanmoins quelques nouveautés cette année. À commencer par une machine à glaces, qui devrait rapidement son public ! 

« Nous allons pouvoir proposer des coupes glacées et des glaces italiennes », ajoute Jean-Charles Carrère. L’établissement propose également, l’après-midi, des boissons chaudes et froides et quelques sucreries, comme des gaufres. 

 

LIRE AUSSI : Toulouse. Cocktails, tapas : une brasserie de la place du Capitole fait peau neuve

Infos pratiques

Jacques Le Bris's insight:

La guinguette de Saint-Cyprien
Jardin Raymond VI à Toulouse
Ouverture du 1er mai 2018 à octobre 2018
Ouvert tous les jours, de 11h à 21h. 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Alsace-Lorraine, Wilson, Carmes... Voici les plus belles illuminations de Noël à Toulouse

Alsace-Lorraine, Wilson, Carmes... Voici les plus belles illuminations de Noël à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le plafond lumineux de la rue d’Alsace-Lorraine, à Toulouse.

 

Passé le coup d’envoi des illuminations, Toulouse revêt officiellement ses plus beaux habits de Noël. La Ville rose a allumé (enfin) ses lumières. C’était samedi 9 décembre 2017.

 

 

 

Nouveauté cette année, le marché des Carmes a bénéficié d’une « mise en lumière ». Le marché se pare d’une pluie de météores. Par ailleurs, le sapin de lumière au milieu de la place Saint-Georges et le « Jardin Enchanté » de la place Wilson continuent d’illuminer Toulouse pendant les fêtes.

 

 

LIRE AUSSI : Toulouse : voici le programme des festivités à ne pas manquer pour Noël

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Merci !

Point d'étape 2014/2017 : découvrez ou redécouvrez en vidéo le chemin parcouru après 3 ans de réalisations, grâce à vous !
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Carte interactive : découvrez les spots de l'été 2017 à Toulouse

Carte interactive : découvrez les spots de l'été 2017 à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

La Guinguette de Saint-Cyprien en bord de Garonne. Dr, Parc Raymond VI

 

 

Le thermomètre frise les 30 degrés, les petits petons arborent fièrement leurs plus belles claquettes et les glaçons tintent dans les verres de rosé. Pas de doute, c’est l’été ! Loin de se plaindre du climat toulousain, ceux qui n’ont pas forcément la chance de partir en vacances s’apprêtent à traquer les bons plans fraîcheur dans l’agenda des sorties de la Ville rose. Et cette année, il y a des nouveautés. Avec les Robins du Bois, les dimanches n’auront plus la même saveur, à l’ombre du parc de Sesquières-Ginestous.

En ville, l’éphémère Canaille-Club remet ça rue Achille-Viadieu quand La Centrale réinvestit les berges de La Garonne le 8 juin sur l’Île du Ramier.

Avec le restaurant gastronomique Le Bellevue, à Lacroix-Falgarde, les rives de l’Ariège n'ont pas à rougir.

Et on n’oublie pas les classiques, les «impondérables» que sont L’Envol, La Voile blanche et la Piscine du Canard sur le toit qui ont compris depuis des années comment surfer sur la vague.

 

N'hésitez pas à afficher la carte en mode plein écran, via le menu, en haut à gauche.

http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/27/2582838-carte-interactive-decouvrez-spots-ete-2017-toulouse.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse: mes boulangeries préférées - Je veux tout goûter

Toulouse: mes boulangeries préférées - Je veux tout goûter | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Avec le pain, je suis rude en affaire. Quitte à en manger peu, autant qu’il soit bon! C’est pourquoi je mets un point d’honneur à bien le choisir et ne pas hésiter à faire quelques kilomètres en vélo pour l’acheter. Je trouve les adresses rares à Toulouse, il me tient d’aurant plus à coeur de les partager avec vous.

❝ A lire : Les Français aiment-ils vraiment le pain? ❞

Les pains que j’aime sont au levain naturel et non à la levure. Ils ont une mie alvéolée, colorée (pas de farine blanche), dense, douce et fondante. Leur croûte n’abîme pas le palais et renferme des arômes agréables et des odeurs gourmandes. Je n’achète jamais de baguette, leur index glycémique est trop élevé et elles rassissent trop vite (la baguette est une grande victime du gaspillage alimentaire pour cette même raison). Ceci dit, voici ma sélection qui, je l’espère, s’étoffera avec le temps et les futures ouvertures de boulangeries.

》Ma boulangerie préférée : le Panivore《

Boulangerie de pain bio, quartier Saint-Cyprien. C’est le paradis, cette boulangerie. Tout est bon et il y a beaucoup de choix, ce qui permet de varier les plaisir. Testez les viennoiseries aussi, un petit régal sur la route des pistes de ski !
J’aime y acheter : la tourte de seigle, très bonne et parfumée.

》Les pains de l’Amap FMR《

Nous sommes inscrits, mon copain et moi, à l’Amap FMR où nous recevons tous les mardis deux pains et un panier de légumes bio. Les pains sont extra, bien croustillants le jour-même et ils se conservent une semaine dans un torchon ou en tranches au congélateur. On a un pain aux noix et un pain surprise, les deux à la farine semi-complète bio. Un pur régal!

》Le pain du dimanche : le Cadenet《

Le fournil de la boulangerie Le Cadenet est à Garidech mais les pains sont vendus dans deux loges à Toulouse: l’une dans le marché des Carmes, l’autre au marché Victor Hugo.
J’aime y acheter : le pain Cadenet. C’est un pain à miche très large qui se vend à la coupe. Très bonne conservation dans un torchon ; mie moelleuse et fondante, croûte fine mais croustillante. Le Cadenet a un goût de levain mais qui n’est pas excessif. Prix : 5€/kg.

》Le pain bio aux graines : chez Ceci & Cela《

C’est un artisan boulanger de la région qui livre ses pains avec ou sans gluten à la boutique Ceci & Cela. Comme j’y fais la plupart de mes courses, j’ai souvent acheté son pain qui est très bien, en particulier pour le petit-déjeuner.
J’aime acheter : le pain aux graines. Bon et très moelleux, il a la forme d’un pain de mie artisanal. Sa croûte est plus moelleuse que croustillante (sauf sur le dessus). C’est un pain pratique à toaster.

╔ A lire : Réussissez vos pains sans gluten grâce au livre de Laurent Dran ╝

》Marché de Saouzelong: pains bio avec/sans gluten《

C’est un groupement de fermiers qui vient du Béarn pour vendre ses pains à Toulouse les mardis et dimanches. Le mardi, on les retrouve sur les marchés de Bonnefoy et de place du Salin, le dimanche à Saouzelong et Saint-Aubin. Ils vendent donc des pains bio, avec ou sans gluten, mais aussi des barrés d’énergie au maté, des biscuits, des green juices (jus de fruits et légumes)… Tout est proposé à la dégustation et tout est très bon! Côté pains, attendez-vous a bien sentir le goût du levain. Les pains sans gluten ont un autre goût de levain, plus léger, et parfois une mie un peu humide mais très fondante. Je les trouve très réussis pour des pains sans gluten (à gauche sur la photo).
J’aime y acheter: le pain semi-complet à 4€.
Stand fermier (originaire de Sus 64190). Contact : 06 52 05 90 49.

》Le pain bio de la Biocoop Grandeur Nature《

Etant donné que j’habite quartier Saint-Agne, c’est pour moi un des plus faciles à acheter quand on a écoulé nos deux boules de pain de l’AMAP.
J’aime y acheter : le pain bis et le pain complet, tous deux à la coupe, à 4,30€/kg (farine Moulin du Roc, Aude). Ils sont un peu comme le pain Cadenet : une miche large, jolie couleur grisâtre, moelleuse, croûte croustillante, petit goût de levain. Très bonne conservation et bonne tenue de la mie.

》La nouvelle boulangerie de Saint-Cyprien : L’Invitation《

Située juste après le Pont-Neuf, en haut de l’avenue de la République, cette boulangerie a récemment ouvert dans le local d’une ancienne pâtisserie-viennoiserie (que, au passage, je ne trouvais pas top). La vitrine de L’Invitation est très gourmande avec des viennoiseries qui présentent un beau feuilletage. La vendeuse m’avait dit lors de mon premier passage qu’elle et son mari boulanger ont ensemble monté cette affaire en 2016, après 10 ans de travail auprès d’un compagnon boulanger et d’un MOF boulanger parisien.
J’aime y acheter : le pain aux raisins et pistache (oups, ce n’est pas du pain!) et le pain au raisins secs et noisettes, ci-dessous (qui ressemble à celui que je reçois par l’Amap). Très gourmand, parfait pour le petit-déj, il se suffit à lui-même.

》L’or du pain, quartier Arnaud-Bernard《

L’adresse m’a été recommandée par Mathilde (Rockmycasbah) justement pour cette miche de pain en vente à la coupe. On n’a pas été déçus, bien au contraire. On a découvert un pain magnifique, recouvert d’une farine couleur or. Il est très parfumé au nez et en bouche, avec une croûte qui s’émiette autant qu’elle croustille et une mie jolie et goûteuse.
Boulangerie L’or du pain, 21, avenue Honoré Serres 31000 Toulouse.

》Le presque étoilé : la boulangerie En Pleine Nature《

Pas simple d’y aller car la boulangerie est accolée au restaurant 1 étoile de Quint-Fonsegrive, MAIS, une épicerie du quartier Saint-Agne fait dépôt de pain. J’ai eu l’info par le chef de La Table de William qui se fait fournir par cette boulangerie le même jour que l’épicerie. On est très heureux de pouvoir profiter de ces excellents pains qui nous donnent encore plus envie d’aller acheter quelques viennoiseries le dimanche matin à Quint. Seul problème : il faut absolument se ravitailler le mardi pour être sûr d’en trouver.
J’aime acheter : le pain raisins secs et noisettes. Pas très riche en raisins et noisettes mais avec des notes de grillé, une croûte qui s’émiette en bouche. La baguette aux céréales aussi est délicieuse et se garde bien.

》Le plus exceptionnel : Lacroix-Falgarde《

C’est un pain que je n’ai goûté qu’une seule fois mais pour lequel j’ai eu une sorte de coup de foudre. Il était parfaitement à mon goût, avec une jolie couleur foncée et un goût cacaoté. Un très beau pain!

 

Et bientôt de nouvelles adresses, on l’espère ! Dites-moi en commentaires quelles sont vos pains et boulangeries préférées à Toulouse et alentours, cela m’intéresse ! A bientôt

 

 

Lucie Paimblanc

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

À Toulouse, une écharpe, des gants ou une couverture... contre une entrée en boîte de nuit !

À Toulouse, une écharpe, des gants ou une couverture... contre une entrée en boîte de nuit ! | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

L'Opium Club organise jusqu'au 21 janvier 2017 une collecte solidaire.

 

 

La discothèque L'Opium Club organise jusqu'à la fin de la semaine une collecte solidaire, à Toulouse. Si vous venez avec des vêtements chauds à donner, vous entrez gratuitement !

 

Les boîtes de nuit et les sans-abri, deux mondes opposés ? Et bien pas tant que ça. Jusqu’au samedi 21 janvier 2017, la discothèque L’Opium Club, à Toulouse, organise une opération solidarité et met en place une grande collecte de vêtements chauds pour aider les plus démunis.

Le concept est des plus simples : à l’entrée du club, si vous faites un don, vous entrez gratuitement ! Écharpes, gants, bonnets, pulls, couvertures… « Tout ce qui peut aider le quotidien des gens qui sont à la rue est accepté », explique Amine, co-gérant de L’Opium Club, situé en plein cœur de Toulouse.

> LIRE AUSSI : Plan Grand froid : un gymnase ouvert pour accueillir les sans-abri, à Toulouse

 

« Aider son prochain est plus simple que ce que l’on pense »

C’est la première fois que l’établissement organise une telle initiative. À l’origine de ce projet,  Laura, l’associée d’Amine.

Par cette action, on veut juste démontrer que aider son prochain est souvent plus simple que ce que l’on pense, souligne Amine.

Pour cette grande collecte, L’Opium Club s’est rapproché de l’association Tous solidaires 31, qui entreprend depuis un an des maraudes, deux fois par semaine, pour donner des vêtements chauds, des repas et du soutien aux personnes qui sont dans la rue.

 

Jusqu’à samedi, de 23 h à 6 h du matin

L’opération, qui a commencé mercredi 18 janvier, se poursuit jusqu’au samedi 21, pendant les heures d’ouverture de la discothèque, à savoir de 23 h à 6 h du matin. « Vous pouvez également déposer vos dons directement au local de l’association Tous solidaires 31 », précise Amine.

Et si cette collecte fonctionne bien, Amine et Laura compte bien renouveler l’opération à l’avenir, pour d’autres causes.

 

Caroline Muller

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les Arts en Balade : partez à la découverte de 85 artistes dans 11 quartiers de Toulouse

Les Arts en Balade : partez à la découverte de 85 artistes dans 11 quartiers de Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Ce week-end, l’opération Les Arts en Balade vous invite à errer dans les rues de Toulouse pour découvrir près de 85 artistes d’ici, ainsi que leurs ateliers. Présentation.

(...)

 

Delphine Russeil

Journaliste
Jacques Le Bris's insight:

Infos pratiques :
Les Arts en Balade
Vendredi 30 septembre, de 18 h à 22 h ; samedi 1er octobre de 14 h à 20 h ; dimanche 2 octobre, de 10 h à 18 h.
Programme : lesartsenbaladeatoulouse.org

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Welcome to Toulouse: The Student Guide

Ajoutée le 5 mai 2015
This video have been made for a school project: Giving tips for a foreign student who will come next year in Toulouse. We are two french students from Toulouse Business School.

The Student Guide:

Accommadation:
Le bon coin
AirB&B
Check student facebook groups (some are leaving Toulouse like you)

Place to eat:
L'entrecôte
L'Athelier du Burger
La Belle Verte
The bakery of Gambetta Street

Pub:
Café Pop
St Pierre
De Danu

Place to chill:
Canal du Midi
St Georges
Prairie des filtres
Jardin Japonais
Capitol (let's try to find your astreologique sign on the place!)

Culture:
Citée de l'Espace
Musée de l’aéronautique
Salle des Illustres
St Sernin

Work:
Bookshop: Ombres Blanches
Library: José Cabanis

Place to go outside of Toulouse:
Stade Toulousain
2 hours from montains and the ocean
Ski: Skirail to Ax les Thermes
Carcassonne

Great websites:
http://www.lepetittou.com/
http://www.boudu-toulouse.com/

Enjoy Toulouse next year!
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Nouveau visage de la place Saint-pierre

Nouveau visage de la place Saint-pierre | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Les travaux d'aménagement de la place Saint-Pierre sont terminés !  La place sera inaugurée samedi 21 mai  2016 à 18 heures.

 

L'aménagement de la partie haute de la place Saint-Pierre, débuté en 19 janvier 2015, est terminé. Les maîtres mots de cette métamorphose ? Douceur, fluidité, ouverture sur le fleuve !

 

Circulation... douce

Les piétons et les cyclistes profitent d'un traitement en zone 30 qui, s'il autorise les voitures, limite leur vitesse.
Les deux roues trouvent des supports où garer vélos et motos.
Pavés de dalles en porphyre, les trottoirs ont été élargis et délimités par une bordure, les passages piétons identifiés.

 

Espaces verts

Les 37 platanes de la place ont été conservés, soit l'intégralité. Une trentaine de saules et de frênes supplémentaires ont été plantés au cœur de la place. Laquelle accueille des chaises, des bancs et un nouveau kiosque.

 

Sécurité

L'éclairage a été optimisé, deux fontaines d'eau potable installées ainsi que de nombreuses poubelles et des conteneurs enterrés.
Cinq caméras de vidéoprotection ont été installées sur la place Saint-Pierre. Deux autres renforceront le dispositif d'ici la fin de l'année 2016.
 

Surf !

Depuis l'automne 2015, l'ensemble de la place et les emmarchements vers le fleuve ont rejoint la zone gratuite "Wifi dans la ville".

Click here to edit the content

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Cité de l'espace : une nouvelle offre pour décoller

Cité de l'espace : une nouvelle offre pour décoller | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le spatial fait rêver les foules : la Cité de l'espace a franchi la barre symbolique des 300.000 visiteurs l'an dernier. Une audience encore appelée à décoller cette année.

 

La Cité de l’espace a franchi la barre des 300.000 visiteurs en 2013, deux ans avant les prévisions. La Nuit des chercheurs a battu son record d’affluence aussi, en septembre dernier, en accueillant 2900 visiteurs. Le site est aujourd’hui le premier en Europe sur la thématique spatiale, en termes de fréquentation. Il enregistre 6 à 7% de visiteurs en plus plus tous les ans depuis 2011. Ce succès, la Cité le doit à sa nouvelle stratégie, mise en place à sa réouverture en juin 2012, suite à la refonte de la partie des expositions permanentes.

« Ces travaux qui ont coûté 5,5 millions d’euros ont été le point de départ d’une nouvelle offre. Nous avons retravaillé les contenus et surtout leur lien avec le public », explique Jean-Baptiste Desbois, directeur général du lieu depuis 2011. L’inauguration de la coupole de l’astronome, en avril dernier, va dans le sens de cette politique, qui vise à faire vivre des expériences au public. « Le spatial est souvent perçu sous deux aspects, les sciences physiques et la technologie, ce qui répulse la majorité des gens. Ma volonté a été de communiquer dans le sens de l’accessibilité à tous, quel que soit l’âge ou le niveau de connaissances. La Cité de l’espace doit éveiller la curiosité du public et le faire rêver. On n’a pas besoin d’être scientifique pour avoir envie de regarder le ciel ».

Avec un budget annuel de 12,5 millions d’euros, dont de 4,6 millions d’euros d’aides de la ville de Toulouse, les recettes de la Cité de l’espace proviennent en grande partie de la billetterie, du restaurant, de la boutique, et des événements d’entreprises qui y sont organisés. Côté expositions permanentes, l’investissement n’a pas augmenté mais il a changé d’orientation. « Nous dépensons plus d’argent dans le fonctionnement, en employant plus d’animateurs, pour répondre à notre objectif clé, la médiation », ajoute le directeur général.

Les deux dernières expositions permanentes, sur la planète Mars l’an dernier et sur les missions Rosetta et Curiosity cette année, illustrent cette volonté d’être au plus près de l’actualité, et de mettre l’expérience sensorielle au coeur de la visite. Reste à attirer plus d’étudiants et de jeunes actifs. Un tarif Tribu a par ailleurs été mis en place cette année, à destination des familles.
La Rédaction

Jacques Le Bris's insight:


Cité de l’espace (SEM)

• Total subvention municipale :
4,6 millions d’euros
• Chiffre d’affaires : 7,9 millions d’euros
dont 70 % issu de la billetterie
• Nombre d’entrées : plus de 300.000

more...
No comment yet.