TdF | Culture & Société
46.3K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
onto TdF | Culture & Société
Scoop.it!

Afghanistan : un trésor juif vieux d’un millénaire trouvé dans une grotte

Afghanistan : un trésor juif vieux d’un millénaire trouvé dans une grotte | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it
C’est un véritable trésor spirituel que vient d’acquérir la Bibliothèque nationale d’Israël, située à Jérusalem.
more...
No comment yet.
TdF  |   Culture & Société
Terres de femmes Actualités
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Mort de l’archéologue Jacques Tixier

Mort de l’archéologue Jacques Tixier | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Pionnier de la technologie lithique, qui aborde la préhistoire sous l’angle de la science de la pierre taillée, Jacques Tixier fut directeur du laboratoire de préhistoire et technologie du CNRS. Il s’est éteint le 3 avril à l’âge de 93 ans.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Mardi 24 avril 2018 :: Débat Pierre Nora - Benjamin Stora | Musée national de l'histoire de l'immigration, Paris

Mardi 24 avril 2018 :: Débat Pierre Nora - Benjamin Stora | Musée national de l'histoire de l'immigration, Paris | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it
Débat Pierre Nora - Benjamin Stora : "Mémoire coloniale, mémoire de l'immigration"
 

 

 

Mardi 24 avril, à 19h00, rencontre-débat avec :

  • Pierre Nora, historien, membre de l'Académie française
  • Benjamin Stora, président du Conseil d'orientation du Palais de la Porte Dorée

Conférence animée par Alexis Lacroix, directeur délégué de la rédaction de L’Express.

 

Auditorium Philippe Dewitte

Gratuit sur réservation

Réservez votre place

Palais de la Porte Dorée
293 avenue Daumesnil
75012 Paris

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from Cultureveille (revue de presse)
Scoop.it!

Le boom des collectifs féministes dans la culture

Le boom des collectifs féministes dans la culture | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Dans l’industrie culturelle, ce sont les ferments d’une révolution dont l’affaire Weinstein serait la Bastille symbolique.

A peine un an après sa création, l’antenne française de Shesaid.so – « réseau mondial de femmes travaillant dans l’industrie musicale » – compte près de 2 000 adhérentes sur Facebook. Et à travers le monde, depuis 2014, ses bureaux se multiplient, de Los Angeles (Californie) à Johannesburg (Afrique du Sud), de Londres à New Delhi. Le réseau. Les femmes l’ont vite compris : pour accéder au pouvoir, il fallait s’organiser.


Via Aurelien Guillois
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

In memoriam Clément Rosset

In memoriam Clément Rosset | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Le philosophe Clément Rosset est mort à Paris le 27 mars. Gilles Pétel, qui fut son élève, lui rend hommage.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Mort de Clément Rosset, philosophe du tragique et de la joie

Mort de Clément Rosset, philosophe du tragique et de la joie | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it
L'auteur du "Réel et son double" et de "Route de nuit" avait 78 ans, et une oeuvre considérable.
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

La créatrice de la psychogénéalogie Anne Ancelin Schützenberger est morte

La créatrice de la psychogénéalogie Anne Ancelin Schützenberger est morte | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Anne Ancelin Schützenberger, créatrice de la psychogénéalogie, est décédée à l'âge de 98 ans, ont indiqué les éditions Payot.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Affaire Maurras : la lettre de démission de dix des douze membres du haut comité aux commémorations

Affaire Maurras : la lettre de démission de dix des douze membres du haut comité aux commémorations | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Ils protestent contre le retrait de Charles Maurras de la liste des commémorations et de l’interruption de la diffusion du « Livre des commémorations nationales ».

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Des militants écologistes au Louvre pour protester contre le mécène Total

Des militants écologistes au Louvre pour protester contre le mécène Total | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Des membres de l’association 350.org se sont allongés dans l’une des salles les plus fréquentées du musée pour l’appeler à refuser les dons du groupe pétrolier.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Aslı Erdoğan, "femme de lettres" et de "lutte", décorée par Françoise Nyssen

Aslı Erdoğan, "femme de lettres" et de "lutte", décorée par Françoise Nyssen | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

  • Ce vendredi 16 mars, Aslı Erdoğan a été décorée des insignes de Chevalier des Arts et des Lettres par Françoise Nyssen, ministre de la Culture. Si cette dernière salue la « femme de lettres et la femme de lutte », la romancière turque dédie sa médaille « à tous les écrivains emprisonnés»
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

[Livre Paris]  Françoise Nyssen : “Il me paraît légitime que les auteurs soient rémunérés”

[Livre Paris]  Françoise Nyssen : “Il me paraît légitime que les auteurs soient rémunérés” | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, vient de s’exprimer dans le conflit qui oppose Livre Paris aux auteurs. Depuis bientôt une semaine, le hashtag #PayeTonAuteur circule abondamment sur les réseaux. Le salon parisien refuse en effet de rémunérer les auteurs qu’il invite. Et ces derniers veulent plaider leur cause.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

La SGDL demande au SNE et à Reed Expositions de rémunérer les auteurs au Salon du Livre de Paris

La SGDL demande au SNE et à Reed Expositions de rémunérer les auteurs au Salon du Livre de Paris | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Le cri d'alarme d'Hubert Reeves: "La disparition des vers de terre, aussi grave que le réchauffement climatique"

Le cri d'alarme d'Hubert Reeves: "La disparition des vers de terre, aussi grave que le réchauffement climatique" | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

C'est un sage qui jusque là avait plutôt la tête dans les étoiles. Aujourd'hui, il nous revient avec un cri d'alarme très terre à terre: Hubert Reeves, le célèbre astrophysicien, continue à 85 ans son combat pour sauver la planète :"Nous sommes en train de vivre un anéantissement biologique" alerte-t-il, en passage au museum de sciences naturelles de Bruxelles, "une extinction de masse des animaux".

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Le monde du livre se mobilise pour Ahmet Altan

Le monde du livre se mobilise pour Ahmet Altan | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

La condamnation à perpétuité du journaliste et romancier turc Ahmet Altan suscite,  depuis son annonce le 20 février, une vague d'indignation et une campagne de soutien émanant du monde du livre. 

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

A Marseille, les bibliothèques sont le symbole d’une gestion à la dérive |  Mediapart

A Marseille, les bibliothèques sont le symbole d’une gestion à la dérive |  Mediapart | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it
13 AVRIL 2018 PAR LOUISE FESSARD ET BENOÎT GILLES (MARSACTU)
 

Régulièrement en grève depuis décembre 2017, les bibliothèques marseillaises souffrent d’un sous-effectif et d’une direction absente qui laissent le champ libre au syndicat majoritaire FO. À l’Alcazar, vaisseau amiral, la situation a provoqué le départ de nombreux cadres, ainsi que des cas de souffrance au travail.

 

Cela fait plus de quatre mois qu’une partie des 274 agents des 8 bibliothèques marseillaises enchaînent les samedis de grève. L’élément déclencheur a été l’adoption par la Ville de Marseille de nouveaux horaires, début décembre 2017, mais le mal est bien plus profond.

 

 Le malaise est particulièrement marqué à la bibliothèque municipale à vocation régionale (BMVR) de l’Alcazar, dans le centre-ville, où les usagers se heurtent tous les samedis à des portes closes ou trouvent des départements entiers fermés. Ouverte en 2004 sur quatre niveaux sur l’emplacement d’un magnifique ancien music-hall du quartier Belsunce, la bibliothèque de l’Alcazar était censée relancer le réseau moribond des bibliothèques marseillaises. Mais il y règne une ambiance de travail décrite par plusieurs agents comme “anxiogène”, ayant causé le départ de nombreux cadres.

 

La baisse des effectifs du réseau, passés de 324 agents en 2007 à 274 agents, n’y est pas pour rien. « De nombreux agents souffrent de la surcharge de travail induite par la baisse des effectifs, alerte une élue FSU lors d’un CHSCT, en décembre 2016. Ils se trouvent incapables de poursuivre leur activité et se mettent en congé maladie par épuisement. »Mi-octobre 2017, le service comptabilisait 127 agents, qui avaient eu des arrêts maladie, depuis le début de l’année, pour une durée moyenne de 42 jours ! Et ce sans compter les congés longue durée et longue maladie.

 

 Dans une lettre envoyée le 4 décembre 2017 à la ministre de la culture, la CGT et la FSU dénoncent également une« délinquance managériale », pointant « l’ingérence tyrannique du syndicat majoritaire Force ouvrière et de son représentant, Patrick Casse ». Depuis des années, l’Alcazar est le théâtre d’un conflit ouvert entre syndicats avec, au centre, le pouvoir exorbitant que ce cadre s’arroge.

 

Responsable de la division Arts et lettres, l’une des plus importantes de la bibliothèque, ce conservateur en chef, délégué FO, est parfois présenté comme le directeur bis de l’Alcazar, ayant la main sur les nominations, les avancements et la politique générale de la bibliothèque. Entré comme simple agent en 1983, Patrick Casse a connu une promotion interne, sans jamais passer aucun concours.

 

« Au début, quand je l’ai connu, il n’était rien du tout, rentré comme TUC [travail d’utilité collective, premier emploi aidé – ndlr] sans le bac, il est monté grâce à son appartenance syndicale et la proximité de FO avec le maire », témoigne Muriel Gallon, une ancienne cadre A, partie en 2012, écœurée, « comme 22 cadres en un an et demi ».« On s’est battues, battues et à un moment, on en a eu marre, on a toutes été bloquées dans notre carrière, moi j’aurais dû passer conservateur. »

 

Le représentant syndical a refusé de répondre à nos questions, nous renvoyant vers le secrétaire général des territoriaux FO, Patrick Rué. Le service presse de la Ville n’a pas donné suite à notre demande d’entretien avec l’actuelle directrice. Pas plus que la responsable de la médecine du travail ni Monique Daubet-Grundler, l’élue municipale LR qui préside le CHSCT.

Dès mars 2016, la FSU, syndicat minoritaire, a demandé l’ouverture d’une enquête administrative à la suite des « pressions psychologiques répétées » de Patrick Casse sur une cadre responsable de service, alors en arrêt maladie pour dépression. « Ce dernier s’ingère depuis plusieurs mois dans son service, de manière répétée, hors de tout cadre hiérarchique, déstabilisant volontairement sa responsable », accuse le syndicat dans une lettre à Monique Daubet-Grundler. Aucune enquête n’a eu lieu, la bibliothécaire a été affectée dans un autre service, à un poste inférieur, sans équipe sous ses ordres. « Patrick Casse l’a brisée parce qu’elle ne rentrait pas dans le moule FO, accuse une ancienne conservatrice. Avec eux, la neutralité n’est pas possible, si on n’est pas de leur côté, si on ne rigole pas à leurs blagues, on devient la personne à éliminer. »

En juin 2017, nouvelle alerte des élus FSU au CHSCT, concernant cette fois une cadre à la tête d’un service de l’Alcazar. Exclue des réunions de direction hebdomadaires (Codir), isolée, sans interlocuteur, celle-ci est en « grande souffrance », souligne leur courrier. Cette cadre a dû quitter le service des bibliothèques pour rejoindre un autre service municipal.

Mais l’administration soutient Patrick Casse. « Il ne serait rien sans le système derrière lui, souligne une cadre. Sa puissance vient du fait qu’il est soutenu par FO, Patrick Rué [le secrétaire général des territoriaux FO – ndlr] et le directeur général des services. La hiérarchie, censée protéger ses agents, laisse faire. » Plusieurs agents regrettent l’absence de réaction de la nouvelle directrice, Marie-Hélène Cazalet, que certains n’ont croisée que plusieurs mois après son arrivée, en septembre 2016. « Elle n’a pas eu la décence de se présenter dans certains services, elle s’appuie sur les plus forts et ne veut pas voir le problème pour les autres », dit une bibliothécaire.

 

Face à ces graves accusations, aucune enquête administrative n’a été déclenchée. Au contraire, en octobre 2017, Patrick Casse a été promu conservateur en chef, le grade le plus élevé de la fonction publique territoriale. « C’était le seul être promu à ce grade, alors que d’autres agents avaient plus d’ancienneté », affirme Raymond Romano. Et quand, le 16 février 2018, une visite du CHSCT est finalement organisée à l’Alcazar avec la médecine du travail pour aborder les problèmes de management et de risques psycho-sociaux, elle a lieu en présence de… Patrick Casse, bien que le conservateur ne soit pas élu au CHSCT.

Parfaitement insipide, le compte-rendu de cette visite note des problèmes d’ascenseurs qui « tombent régulièrement en panne », de « nettoyage d’une surface vitrée » et de« courants d'air » à l’accueil. Mais la question de la souffrance au travail n’est pas abordée. « C’est bien la confirmation que Patrick Casse dirige les bibliothèques et qu’on lui donne un pouvoir inconsidéré », estime Jean-Pierre Zanlucca, secrétaire général du syndicat FSU et élu CHSCT, qui a préféré quitter la visite.

Si les agents interrogés se focalisent sur Patrick Casse, c’est parce que cet agent, du fait de sa double casquette, symbolise la cogestion avec FO, mais le problème le dépasse largement. « Il y a tout qui se mêle : une gestion à la marseillaise, une inertie administrative, une irresponsabilité générale où tout le monde cherche à se couvrir par peur d’être court-circuité par le syndicat majoritaire », souligne un ancien cadre. Celui-ci décrit « une ambiance pesante, avec beaucoup de démotivation » malgré « des agents très consciencieux qui aiment leur travail ».

 

[...]

more...
No comment yet.
Rescooped by Angèle Paoli | TdF Actu from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

Romeo Castellucci censuré par l’Etat français 

Romeo Castellucci censuré par l’Etat français  | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Per Jean-Pierre Thibaudat pour son blog Balagan : 


Le spectacle de Romeo Castellucci « Sur le concept du fils de Dieu » était programmé au Mans. Le préfet de la Sarthe en a interdit une séquence de 12 minutes. Censure ? Oui, censure.

Tout préfet de France étant le représentant de l’État français, c’est donc bel et bien ce dernier en la personne du préfet de la Sarthe qui vient de censurer le spectacle de Romeo Castellucci Sur le concept du fils de Dieu programmé au Mans. En 2011 ce spectacle présenté au Théâtre de la ville à Paris avait suscité les vives réactions des catholiques traditionalistes de Civitas qui, quelques mois plus tard, devaient s’en prendre à un spectacle de Rodrigo Garcia (lire ici). Plus besoin de Civitas, le préfet s’en charge. L’ordre moral et son cortège de régressions marque des points. On aurait aimé entendre une prompte réaction républicaine de la ministre de la culture. On l’attend toujours. D’ici à ce que d’autres préfets s’engouffrent dans la brèche…

Après discussion avec son équipe Romeo Castellucci a décidé de maintenir son spectacle amputé de la séquence de 12 minutes interdite suite un un avis défavorable de la Direction départementale de la cohésion sociale que le préfet de la Sarthe, sans se renseigner sur l’histoire du spectacle et le travail de Castellucci, a aveuglément et sottement suivi. Nous publions ci-dessous la lettre que le metteur en scène italien a adressé aux spectateurs du Mans où il explique le sens de cette séquence et le travail qui l’accompagne auprès des enfants du Mans devant y participer comme dans chaque ville où le spectacle est donné.

« Chers spectateurs du Mans,

Je ne vous montrerai pas ce soir la pièce Sur le concept du fils Dieu de dans son intégralité. Il y manquera une scène importante dans laquelle interviennent des enfants. Suite à l’avis défavorable émis par la Direction départementale de la cohésion sociale, le Préfet de la Sarthe a refusé la participation des enfants à l’une des scènes de la pièce à laquelle vous allez assister ce soir. Il s’agit d’une séquence d’environ 12 minutes, pendant laquelle un groupe d’enfants entre en scène avec des sacs à dos et vide leur contenu composé de jouets en forme de grenades, tout comme le garçon dans la photo de Diane Arbus qui a inspiré cette scène. Ils lancent ces fausses grenades sur le grand portrait du Salvator Mundi de Antonello de Messine au fond de la scène. Il s’agit d’un passage complexe dont je ne peux que synthétiser le sens : c’est une forme de prière, un geste porté par l’innocence de l’enfance qui symbolise ici l’humanité entière, un geste qui fait référence à la Passion du Christ. Pour monter cette scène, dans chaque ville nous organisons régulièrement des rencontres préparatoires avec les enfants, afin de leur faire comprendre «l'homéopathie» de ce geste violent qui appelle des sentiments inverses. 

Depuis la Première représentation de ce spectacle en 2010, ces rencontres sont  conduites avec beaucoup de soin et délicatesse par mon assistant Silvano Voltolina qui a une longue expérience dans la pédagogie théâtrale spécifiquement auprès des enfants. Ce moment est l'un des aspects les plus riches et les plus beaux de ce travail : s’offrir le temps de discuter d'enjeux importants avec les enfants, écouter enfin leur voix, critiquer la violence par l'usage paradoxal de sa fiction et partager avec eux un discours sur l'art, la culture et la fragilité humaine. Parler d’éthique, finalement. Je ne partage donc pas du tout les raisons invoquées par la Direction départementale, raisons qui parlent de défense de la moralité et mise en danger de la santé des enfants. La moralité ici évoquée est un mot vidé de son sens, un stéréotype douloureux et déplacé, qui ne surgit pas de la conscience profonde de l'individu mais plutôt d'une anesthésie de la conscience individuelle. La moralité évoquée ici est ce qu'on appelle le sens commun : une caricature de la véritable éthique, une offense à l'intelligence critique des adultes et des enfants. L’art est une éthique contenue dans une esthétique et cela n'a rien à voir avec le moralisme. La Préfecture a certes le devoir d’œuvrer pour le bien de la société et de la préserver des dangers mais, dans le cas présent, ce type de réponse me semble mieux convenir à un régime théocratique qu'à une République fondée sur la liberté d'expression. Cependant, je suis contraint d’accepter la décision de la Direction départementale et après un premier moment de consternation et d’incrédulité, j’ai pris la décision, avec ma compagnie, de jouer quand même le spectacle dans une version amputée de la scène en question. Je tiens beaucoup à m’en excuser auprès des enfants, de leurs parents et de vous-mêmes, chers spectateurs, car vous êtes venus ici ce soir en vous attendant à voir le spectacle dans son intégralité. Merci de votre compréhension, merci de votre attention. » 


Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Jeudi 5 avril 2018 | France Inter avec Laure Adler :: Géraldine Schwarz et Adeline Baldacchino se souviennent

Jeudi 5 avril 2018 | France Inter avec Laure Adler :: Géraldine Schwarz et Adeline Baldacchino se souviennent | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it
Jeudi soir sur France Inter avec Laure Adler à 20h00

 

Qu’est-ce que la mémoire de la Seconde Guerre mondiale pour Adeline Baldacchino et Géraldine Schwarz ? Avec Celui qui disait non et Les Amnésiques, les deux auteures se tournent vers la mémoire de cette période trouble, là où tout ne peut pas être blanc et noir.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

La fermeture de France Loisirs serait “désastreuse pour auteurs et lecteurs”

La fermeture de France Loisirs serait “désastreuse pour auteurs et lecteurs” | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

La situation de France Loisirs préoccupe l’édition, et plus spécifiquement les auteurs

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Le philosophe iranien Daryush Shayegan est mort

Le philosophe iranien Daryush Shayegan est mort | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Connu en France pour ses dizaines d’ouvrages sur la poésie persane et le soufisme, le spécialiste des religions orientales est mort le 22 mars, à Téhéran, à l’âge de 83 ans.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

France: Des partisans du FN saccagent l’exposition du photographe marocain Yoriyas

France: Des partisans du FN saccagent l’exposition du photographe marocain Yoriyas | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

L'artiste a retrouvé ses photos complètement détruites.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Mort du prêtre et psychanalyste Denis Vasse

Mort du prêtre et psychanalyste Denis Vasse | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Membre de l’Ecole freudienne, ami de Françoise Dolto, Denis Vasse appartenait à toute une lignée de jésuites qui se tournèrent vers la psychanalyse. Il est mort lundi 12 mars, à 84 ans.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Mort de Stephen Hawking, l'astrophysicien britannique avait 76 ans

Mort de Stephen Hawking, l'astrophysicien britannique avait 76 ans | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Ses travaux sur les trous noirs et ses ouvrages de vulgarisation en avaient fait l'un des scientifiques les plus connus de la planète.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

14-16 mars 2018 :: Rencontres doctorales du Centre Michel Foucault, IMEC - Abbaye d'Ardenne

14-16 mars 2018 :: Rencontres doctorales du Centre Michel Foucault, IMEC - Abbaye d'Ardenne | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

14 mars 2018 - 16 mars 2018

IMEC, abbaye d'Ardenne, 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

Rencontres doctorales du Centre Michel Foucault

Du 14 au 16 mars 2018 à l’abbaye d’Ardenne, l’Association pour le Centre Michel Foucault propose pour la 7e année une école doctorale visant à réunir les doctorants travaillant sur, avec et autour de la pensée de Michel Foucault. L’objectif est comme les années précédentes de mettre en relation, le plus agréablement possible et de manière assez informelle, les jeunes chercheurs afin de constituer un réseau de travail national et international, et de leur donner l’occasion de présenter leurs travaux.

 

Voir le programme complet
more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

Mort de l’historien Pierre Milza

Mort de l’historien Pierre Milza | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

Considéré comme l’un des meilleurs spécialistes du fascisme et de l’Italie du XIXe et XXe siècles, célèbre entre autres pour ses ouvrages cosignés avec Serge Berstein, Pierre Milza est mort le 28 février, à l’âge de 85 ans.

more...
No comment yet.
Scooped by Angèle Paoli | TdF Actu
Scoop.it!

[Arabie saoudite]  64 milliards de dollars investis dans la culture sur dix ans

[Arabie saoudite]  64 milliards de dollars investis dans la culture sur dix ans | TdF  |   Culture & Société | Scoop.it

L’Arabie saoudite a annoncé son intention d’investir l’équivalent de 64 milliards de dollars dans la culture et le divertissement au cours des dix prochaines années. Lors d’une présentation officielle à Ryad, le président de l’Autorité générale du divertissement dans le royaume ultraconservateur, Ahmad ben Aqil al-Khatib, a précisé que l’argent viendrait à la fois de l’Etat et du secteur privé. « Nous bâtissons déjà l’infrastructure » nécessaire et la construction d’un opéra fait partie de ces projets, a-t-il ajouté.

 

Ahmad ben Aqil al-Khatib a dit que plus de 5 000 événements culturels étaient prévus cette année. « Vous verrez un véritable changement d’ici 2020 ».

 

[...]

 

more...
No comment yet.