Strasbourg Alsace Express
9.2K views | +0 today
Strasbourg Alsace Express
Actualités locales choisies & liens
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Présidentielle : en dehors des villes, le FN fait le plein en Alsace

Présidentielle : en dehors des villes, le FN fait le plein en Alsace | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it
Retrouvez la carte des résultats du premier tour de l'élection présidentielle par commune en Alsace, actualisée en direct.
more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Du yahvisme au sionisme – Trois conférences de Laurent Guyénot dans le Grand Est

Du yahvisme au sionisme – Trois conférences de Laurent Guyénot dans le Grand Est | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

E&R Alsace et E&R Lorraine recevront Laurent Guyénot à Mulhouse, Strasbourg et Metz respectivement les 21, 22 et 23 avril 2017 pour trois conférences distinctes consacrées à son livre Du Yahvisme au sionisme, publié aux éditions Kontre Kulture.

Conférence à Mulhouse le vendredi 21 avril 2017 à 20h

Thème : Yahvé, le dieu fou
Adresse de réservation : conference.er.mulhouse@gmail.com


Conférence à Strasbourg le samedi 22 avril 2017 à 16h30

Thème : De l’élection à la sélection
Adresse de réservation : culture.populaire.strasbourg@gmail.com


Conférence à Metz le dimanche 23 avril 2017 à 16h

Thème : Le grand jeu de Sion
Adresse de réservation : resa.conf.erlorraine@gmail.com


Entrée : 5 euros par conférence.

Réservation obligatoire.

more...
No comment yet.
Rescooped by L'Esprit Du Moment from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Le discours choc d'un juif français antisioniste contre le CRIF et contre l'armée israélienne (Jean-Claude Meyer, LaFeuilleDeChou)

Le discours choc d'un juif français antisioniste contre le CRIF et contre l'armée israélienne (Jean-Claude Meyer, LaFeuilleDeChou) | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Jean Claude Meyer, membre de l’UJFP (L’Union Juive Française pour la Paix-Alsace) critique la politique du CRIF qui revient à amalgamer tout les juifs à la politique criminelle des gouvernements israéliens.

L’UJFP a appelé à un rassemblement statique le lundi 27 février 2017 Strasbourg. Il s’agissait de riposter pacifiquement à la provocation d’une réunion organisée dans la Synagogue (dite) de la Paix par Richard Darmon, un idéologue hyper-sioniste qui prétend, avec tant d’autres, que l’armée israélienne, connue sous le nom de Tsahal ou Forces de « défense » (sic) d’Israël serait « l’armée la plus morale du monde"" (vidéo)

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Strasbourg : Il vole 175 euros de timbres et enveloppes et prend de la prison ferme

Strasbourg : Il vole 175 euros de timbres et enveloppes et prend de la prison ferme | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it
Ce n’est pas la philatélie qui a poussé un quadragénaire à voler des pochettes de timbres dans des agences de La Poste à Strasbourg mais bien l’appât du gain. Les faits, qui remontent à avril dernier, étaient jugés mercredi. L’individu a dérobé en deux fois des pochettes de timbres, des cartes de vœux et deux paquets de dix enveloppes prétimbrées, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace. Pour un montant total chiffré à 175 euros.
Bien connu de la justice

Déjà bien connu de la justice, le prévenu a été condamné à douze mois de prison, dont six avec sursis et mise à l’épreuve et devra s’abstenir de fréquenter l’ensemble des agences de La Poste de l’Eurométropole. A cela s’ajoute le remboursement du préjudice. Il a été maintenu en détention.
more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Trois conférences de Marion Sigaut dans le Grand Est, du 24 février à Belfort, 25 à Strasbourg et 26 à Metz

Trois conférences de Marion Sigaut dans le Grand Est, du 24 février à Belfort, 25 à Strasbourg et 26 à Metz | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"E&R Franche-Comté, E&R Alsace et E&R Lorraine recevront Marion Sigaut à Belfort, Strasbourg et Metz respectivement les 24, 25 et 26 février 2017 pour trois conférences distinctes.


Réservations

Les réservations sont obligatoires. Merci de communiquer votre nom ainsi que le nombre de personnes aux adresses mail ci-dessous.

Conférence à Belfort le vendredi 24 février 2017 à 20h30

Thème : Les jansénistes contre l’autorité – La guerre des miracles
Adresse de réservation : conferences90@gmail.com

Conférence à Strasbourg le samedi 25 février 2017 à 16h30

Thème : Les jansénistes contre l’autorité – Le harcèlement du trône et de l’autel
Adresse de réservation : culture.populaire.strasbourg@gmail.com

Conférence à Metz le dimanche 26 février 2017 à 16h

Thème : Le sexe à l’école ? Menace et réalité
Adresse de réservation : resa.conf.erlorraine@gmail.com


Entrée : 5 euros par conférence

Le lieu exact vous sera envoyé par courriel le jour de la conférence."

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

VOTE DU CETA -Manifestation européenne le 14 février à Strasbourg

VOTE DU CETA -Manifestation européenne le 14 février à Strasbourg | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Rendez-vous à Strasbourg pour un meeting européen contre le CETA le 14 février avant une grande marche jusqu’au Parlement Européen le 15 février.

Pour se mobiliser contre le CETA, le collectif StopTafta organise des bus pour Strasbourg au moment du vote du traité.
Les bus partiront de Paris mais nous étudions les possibilités de transports pour tou-te-s.
Le vote est prévu le 15 février.
Dans ce cas, le départ en bus serait organisé le 14 février 2017 à 11 heures, pour un retour le 15 dans la nuit.

Programme sur place :
- le 14 février à partir de 19h30, soirée festive Stop CETA
- le 15 février à partir de 10h30 : manifestation européenne
- le 15 février à 14h : assemblée publique." (...)

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Strasbourg : un couple distribue une soupe contenant du verre pilé à des SDF

Strasbourg : un couple distribue une soupe contenant du verre pilé à des SDF | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Un couple a donné des gobelets de soupe à deux SDF strasbourgeois, mais ils contenaient des morceaux de verre pilé.

Deux sans-abri vivant depuis plusieurs mois dans les rues de Strasbourg ont eu la mauvaise surprise de découvrir des morceaux de verre pilé dans des gobelets de soupe donnés par un couple, rapporte France Bleu jeudi.

Une soupe au verre pilé. C'est une habituée des maraudes qui a donné l'alerte sur Facebook, photo à l'appui mardi soir. "Un couple de 30 ans environ avec sacs à dos et thermos a servi de la soupe avec du verre pilé dedans." D'après son témoignage, le couple serait passé une heure avant sa tournée. Une version confirmée par Valérie Suzan, la présidente de l'association "Action Solidarité Strasbourg".

"Je trouve ça honteux". "Max a commencé à boire sa soupe, puisqu'il la boit chaude, contrairement à Christophe qui la boit tiède. Max a alors déclaré 'c'est sableux, je ne comprends pas ce qu'il y a dans la soupe'. Il a alors regardé ce qu'il avait dans la bouche, c'était des minuscules bouts de verre, du verre pilé. Je trouve ça honteux, j'étais choquée, tout comme Max et Christophe", a-t-elle confié à France Bleu. Les deux sans-abri envisagent de porter plainte."

more...
No comment yet.
Rescooped by L'Esprit Du Moment from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Démythification de l'Illuminati – Conférence de Sébastien Jean à Mulhouse le 19 novembre

Démythification de l'Illuminati – Conférence de Sébastien Jean à Mulhouse le 19 novembre | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"L’équipe d’E&R Alsace accueillera Sébastien Jean le samedi 19 novembre 2016 à 19h à Mulhouse pour une conférence intitulée « Démythification de l’Illuminati ».

Réservations : conference.er.mulhouse@gmail.com

Entrée : 5 euros.

La conférence sera suivie d’un concert du groupe de folk Sandman Preacher"

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

La Révolution française et la Révolution Jeunes-Turcs – Conférence de Marion Sigaut et Youssef Hindi à Mulhouse

La Révolution française et la Révolution Jeunes-Turcs – Conférence de Marion Sigaut et Youssef Hindi à Mulhouse | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"L’équipe d’E&R Alsace accueillera Marion Sigaut et Youssef Hindi le samedi 15 octobre 2016 à 19h à Mulhouse pour une conférence intitulée « La Révolution française et la Révolution Jeunes-Turcs : leurs conséquences pour les monde chrétien et musulman ».


Réservations : conference.er.mulhouse@gmail.com

Entrée : 7 euros."

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Alsace: des cheminots en grève vont aider à déblayer après les inondations

Alsace: des cheminots en grève vont aider à déblayer après les inondations | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

""Des cheminots grévistes de Strasbourg vont aller aider les habitants de Romanswiller (Bas-Rhin) à nettoyer les rues et maisons après les fortes inondations qui ont touché le village, a-t-on appris jeudi auprès d’un délégué syndical." (...)

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Inondation torrentielle Romanswiller (Alsace) 07/06/2016 des voitures emportées

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

"Nuit debout" et la municipalité à la recherche d'un compromis

"Nuit debout" et la municipalité à la recherche d'un compromis | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Une semaine après la première réunion du mouvement « Nuit debout », la municipalité de Strasbourg a rencontré le mouvement. Robert Herrmann (PS), adjoint du quartier Centre-République et en charge de la sécurité, la salubrité et l’hygiène publique s’est rendu aux abords de la place de la République.
« Des protestations importantes »

Si aucun incident n’a été déploré depuis une semaine, la municipalité indique avoir reçu des « protestations importantes » quant à l’occupation en journée de la place. Elle demande donc aux membres de retirer les bâches, les palettes ou la tonnelle pendant la journée.

Né à Paris le 31 mars, le mouvement « Nuit debout », s’étend depuis à de nombreuses villes de France. Il propose à des citoyens de se réunir le soir pour prendre la parole et à peut-être structurer un mouvement politique souvent comparé aux « Indignés » espagnols. À Paris, de premières violences ont eu lieu en marge de la place de la République samedi 9 mars lors de la dizième soirée consécutive.
Pas de problème sur les installations de nuit

Après environ 45 minutes d’échanges calmes avec une dizaine de membres du mouvement, l’élu a résumé la situation :

« Qu’il y ait des bâches le soir et que vous vous réunissiez ne pose pas de problème. Que vous débattiez en journée où vous voulez, non-plus. Le débat est sur l’occupation avec des éléments fixes en journée. Maintenant est-ce qu’on trouve un compromis là-dessus ou non ? »

En journée, une dizaine de personnes restent sur la place. Ils gardent le matériel laissé par les organisateurs et débattent de manière informelle. Plusieurs participants ont mis en avant que le mouvement se structure aussi en journée et pas seulement le soir. Samedi 9 avril, d’importantes manifestations festives et politiques se sont surtout tenues l’après-midi." (...)

L'Esprit Du Moment's insight:

Connexe :

- https://wiki.nuitdeboutstrasbourg.tk/dokuwiki/doku.php

- Nuit Debout et la municipalité engagent un dialogue de sourds.

"L’adjoint au maire et président de l’Eurométropole, Robert Herrmann, est venu, ce mardi 12 avril, à la rencontre de Nuit Debout. Une heure durant, les deux parties ont débattu, sans pour autant trouver un compromis quant à la pérennité des installations situées place de la République. Plus tard dans la soirée, le mouvement a voté pour maintenir l’occupation."
more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Alsace nature va introduire un recours contre le contrat de concession de l'A355

Alsace nature va introduire un recours contre le contrat de concession de l'A355 | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it
L'association a deux mois après la date de parution du décret pour introduire le recours contre le texte. Les juristes de l'association planchent sur le sujet. La nature du recours n'est pas dévoilée par l'association. Il s'agit du décret n°2016-72 du 29 janvier 2016 publié au JO du 31 janvier.

Le contrat, et en particulier le cahier des charges de la concession et ses nombreuses annexes, prévoit la construction et l'exploitation, sur une durée de 54 ans, d'une autoroute de contournement de Strasbourg, à péage, par l'ouest, entre Vendenheim au nord et Innenheim au sud.

Alsace nature fait partie du collectif "GCO non Merci!" opposé au projet d'autoroute et qui se prépare à un bras de fer avec la société concessionnaire, peut-être sous la forme de l'installation d'une ZAD (Zone à défendre) sur le modèle de Notre-Dame-des-Landes.

Les premiers aspects visibles du chantier de l'autoroute sur le terrain seront les fouilles archéologiques dont les premiers éléments de repérage débuteront en septembre 2016. Le chantier en lui-même débutera en décembre 2017. Le groupe Vinci a annoncé que la date de mise en service sera le 30 septembre 2020.
more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Une ébauche de ZAD contre le projet de grand contournement ouest de Strasbourg

Une ébauche de ZAD contre le projet de grand contournement ouest de Strasbourg | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Les opposants au grand contournement ouest de Strasbourg, un projet d'autoroute mené par Vinci, occupent à nouveau des cabanes sur le futur tracé. Élus et associations dénoncent un projet inutile et dangereux pour l'environnement.

Cabanes de bois, banderoles multicolores et barbecue au milieu des champs: ce n'est pas la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, ni celle de Bure, mais la campagne alsacienne. Une dizaine de kilomètres à l'ouest de Strasbourg, les opposants au grand contournement ouest (GCO) occupent le terrain. La mobilisation n'a pas encore l'importance des «zones à défendre» historiques, les lieux n'étant pas occupés en permance, mais les similitudes sont là. Depuis le début du mois, plusieurs cabanes sont à nouveau occupées, rapporte Reporterre. En tout, huit bicoques jalonnent les 24 kilomètres du tracé de la future autoroute A355.

» Consulter la carte en plein écran

Ces dernières semaines, les opposants ont organisé plusieurs manifestations dans les communes concernées et des «marches des cabanes», rapportent les Dernières Nouvelles d'Alsace et Rue89 Strasbourg. A Kolbsheim, Vendenheim et Stutzheim, un nombre indéterminé d'opposants se relaie dans les cabanes. En bordure de routes ou dans des champs, ils veulent donner de la visibilité à leur mouvement. Sous la surveillance de la gendarmerie, selon les photos publiées par le média militant La Feuille de chou.

La mobilisation contre la future autoroute à péage se déploie aussi sur le blog du collectif «GCO non merci» et sur les réseaux sociaux, où les militants racontent leurs actions et partagent des photos. Ils font directement référence à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Un compte Twitter baptisé «ZAD CGO» a été créé aujourd'hui.

Plusieurs recours d'opposants sont en attente
Le tracé non définitif du GCO (source: gco2016tousgagnants.com)

Le calendrier est pour l'instant favorable aux opposants: la déclaration d'utilité publique (DUP) expire dans moins d'un an, le 23 janvier 2018, expliquent les Dernières Nouvelles d'Alsace. Les travaux doivent débuter avant cette échéance sous peine d'être illégaux, mais les arrêtés préfectoraux et décrets ministériels sur les mesures environnementales compensatoires doivent être publiés seulement en décembre 2017. Sans ces textes, pas de chantier. Arcos, la filiale de Vinci en charge du projet, espère donc un début des travaux en décembre 2017 et précise au Figaro avoir demandé à l'Etat une prorogation de la DUP.

Aujourd'hui, seuls les préliminaires obligatoires aux travaux que sont les forages géotechniques et les fouilles archéologiques ont débuté. Le GCO fait face à plusieurs recours d'opposants, énumérés par les Dernières Nouvelles d'Alsace, dont on ne connaît pas encore le calendrier devant la justice.
500 millions d'euros pour 24 kilomètres d'autoroute

Souhaitée par les Chambres de commerce et d'industrie locales, l'autoroute A355 doit permettre de soulager l'A35 qui traverse Strasbourg, reliant l'Alsace du nord au sud. Imaginé dans les années 1970, un premier projet de GCO avait été abandonné en 2012 faute de financement avant d'être relancé dès l'année suivante. La version 2017 coûtera plus de 500 millions d'euros hors taxes, selon Rue89 Strasbourg." (...)

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Meeting de campagne de François Asselineau à Strasbourg le 21 Avril 2017

Meeting de campagne de François Asselineau à Strasbourg le 21 Avril 2017 | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Les inscriptions sont ouvertes : https://www.upr.fr/actualite/france/inscription-au-meeting-de-campagne-de-strasbourg-le-21-avril-2017

Ouvertures des portes : 20h
Début du meeting : 20h30"

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine

En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Dans le Haut-Rhin, 500 mètres sous terre, les galeries s’effondrent lentement sur les 44.000 tonnes de déchets hautement toxiques du centre de stockage Stocamine. Les habitants se mobilisent pour que ces rebuts soient extraits avant qu’ils ne contaminent la plus grande nappe phréatique d’Europe. Mais la préfecture pourrait prochainement autoriser leur ensevelissement définitif.

Sous plusieurs centaines de mètres de marnes et de sel, plusieurs dizaines de mineurs s’activent. Silhouettes revêtues d’épaisses combinaisons blanches, visages dissimulés sous des masques filtrants, ils arpentent sans trêve les quelque cent kilomètres de galeries où dorment arsenic, amiante, cyanure et mercure. 44.000 tonnes de ces déchets industriels dits ultimes, impossibles à recycler et d’une extrême dangerosité, sont entreposées dans ce centre de stockage unique en France. Son nom : Stocamine.

Creusé dans les anciennes mines de potasse Joseph-Else, à Wittelsheim (Haut-Rhin), le centre est fermé depuis septembre 2003. Mais sa liquidation définitive se révèle un casse-tête environnemental : faut-il extraire tous les sacs - appelés « big bags » - et fûts de déchets avant de condamner le site, ou peut-on enfouir ces rebuts toxiques 500 mètres sous terre ?

Actuellement, le chantier se déroule selon les ordres de la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, d’extraire 93 % des déchets mercuriels et de confiner le reste — soit 42.000 tonnes de déchets — à l’aide de barrages en béton. Mais le débat continue de déchirer le bassin minier. Lors de la dernière enquête publique, organisée du 7 novembre au 15 décembre 2016, seules trois personnes parmi les 297 qui ont participé à l’enquête se sont montrées favorables à l’enfouissement. Les neuf communes riveraines y sont opposées, de même que le conseil départemental, le conseil régional et les députés et sénateurs locaux.

Pourtant, le 26 janvier dernier, la mission d’enquête a rendu un avis favorable à l’ensevelissement définitif des rebuts, moyennant plusieurs conditions (retrait des déchets les plus polluants, mise en place d’un système de surveillance, etc.). Malgré tout, « on voit très clairement dans les commentaires des commissaires-enquêteurs que ce dossier pose question, dit Jean-Paul Omeyer, conseiller régional du Grand-Est et membre de la commission de suivi de site (CSS) de Stocamine. Ils dénoncent, je cite, des promesses fallacieuses, des engagements non tenus, des fautes techniques indiscutables et une très longue inaction dommageable. Et ils indiquent que le déstockage doit être accéléré et concerner tous les déchets comportant des fractions solubles, pas seulement les déchets mercuriels ». Quant à la décision définitive du préfet, elle est attendue courant mars et elle devrait aller « dans le sens d’enfouir les déchets », redoute Yann Flory, porte-parole du collectif Destocamine." (...)

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Faurisson gagne une bataille sur la fausse "chambre à gaz" du Struthof

Faurisson gagne une bataille sur la fausse "chambre à gaz" du Struthof | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Par un envoi en date du 10 février 2017, Madame Alexa Carpentier, vice-président chargé de l’instruction au Tribunal de grande instance de Cusset (Allier), m’a fait savoir qu’elle rendait une ordonnance de non-lieu dans une affaire concernant d’abord deux articles de 2013 où je contestais l’existence d’une « chambre à gaz d’exécution » au camp du Struthof, puis un article de 2014 où, au passage, je répétais, une fois de plus depuis 1980, que la prétendue chambre à gaz d’exécution du Struthof n’était qu’une imposture.

 

L’affaire avait été déclenchée il y a trois ans – le 20 février 2014 – par un « signalement [sic] au parquet de Strasbourg » de Gilles Winckler, responsable de la LICRA du Bas-Rhin (avec, pour avocat, Me Simon Burkatzki). Dans l’intervalle, cette plainte me  valait ainsi qu’à ma famille quelques tracas. Par exemple, une perquisition avait été menée à notre domicile le 19 novembre 2014 afin de découvrir mon ordinateur et d’autres pièces compromettantes. En vain. Comme l’un de mes petits-fils, étudiant, se trouvait alors chez nous, son propre ordinateur lui avait été confisqué le temps de constater l’absence de toute pièce relative au révisionnisme. (A ce jour, mon épouse et moi-même, nous avons eu à subir quatre descentes de la police judiciaire et deux descentes de la brigade anti-criminalité. J’ai en ce moment même au moins quatre procès en cours). Les trois articles visés par cette juge d’instruction datent respectivement du 30 mai 2013, du 12 août 2013 et du 9 avril 2014 (leurs adresses en ligne sont indiquées à la fin du présent article).

 

En 1980, j’avais fait la stupéfiante découverte d’un document rapportant les conclusions d’une expertise médico-légale du professeur René Fabre, professeur de toxicologie à la Faculté de pharmacie de Paris. Datées du 1er décembre 1945, ces conclusions portaient à la fois sur la minuscule pièce (d’une surface de 8,40m2) présentée au Struthof comme « chambre à gaz [d’exécution] » et sur des cadavres de « gazés ». Ces conclusions étaient toutes négatives : ni sur la scène de crime, ni dans les tissus de ces cadavres le toxicologue n’avait décelé la moindre trace d’acide cyanhydrique (composant essentiel du pesticide Zyklon B, inventé vers 1926, puis présenté par la propagande des vainqueurs de la Seconde Guerre Mondiale comme une « arme de destruction massive » des juifs par Hitler). Pendant 37 ans (1980-2017) je n’ai cessé de faire état de cette découverte, mais en pure perte.

 

Dans mes déclarations sur le sujet, j’ai souvent prévenu qu’en cas de procès je ferais valoir « devant le peuple français », c’est-à-dire devant mes juges et devant les médias, que s’en prendre à ma personne pour ce que je dis sans cesse de la prétendue chambre à gaz homicide du Struthof reviendrait à s’en prendre aux conclusions du professeur René Fabre ! Est-ce à cette menace que je dois d’avoir été laissé en paix pendant si longtemps ? Par la suite, lorsque la LICRA et cette juge ont décidé de me chercher noise, d’où vient que la juge ait, pour sa part, fini par prononcer un non-lieu selon les réquisitions du ministère public ? Serait-ce parce qu’elle a pris conscience du retentissement que, lors d’un procès devant les journalistes français et étrangers, je pourrais enfin donner au rapport du professeur Fabre ? Le non-lieu est officiellement motivé par le fait que les trois articles incriminés ont pu être publiés par d’autres que par moi et surtout parce qu’il ne serait pas établi que les textes diffusés sur Internet sont conformes aux textes que j’avais réellement écrits. En bref, il ne serait pas certain que je fusse l’auteur des propos incriminés.

 

Curieusement, la juge qui, dans le résumé de mes assertions, aurait dû à la fois se montrer exacte et clairement rapporter ce que je disais des conclusions du professeur René Fabre, se fait confuse et allusive au point d’en devenir incompréhensible. Elle va jusqu’à s’abstenir de donner le prénom du professeur et à estropier son patronyme : elle l’appelle « LABRE » ! A telle enseigne que quiconque voudrait se renseigner sur ce « LABRE », auteur d’une expertise portant sur le Struthof, ne trouverait RIEN !

 

Si quelqu’un devait interjeter appel de cet étrange non-lieu, je l’attendrais sur le pré.

 

N.B. : Du 27 mars au 5 juin 1980, au cours d’un ensemble de huit séances, j’avais été en mesure de consulter au Palais de justice de Paris les archives de la Gendarmerie et de la Justice militaire relatives au Struthof. Trois personnes m’assistaient, dont Me Eric Delcroix, mon avocat. A l’examen du premier des nombreux cartons d’archives (tous malheureusement dépourvus de tout répertoire) je découvrais qu’une expertise avait été demandée au professeur René Fabre, spécialiste de toxicologie, assisté des professeurs de médecine ou médecins Simonin (de Strasbourg), Piedelièvre (de Paris) et Fourcade (de Strasbourg). C’est grâce à un rapport (Carton I, pièce 96 B) rédigé par ces trois derniers que j’ai pu avoir connaissance de l’existence, du contenu et des conclusions du rapport du professeur Fabre, un rapport probablement coté « 96 A » mais disparu ! Dès que j’ai constaté cette disparition, j’en ai alerté à la fois mes trois assistants et la personne en charge de nous transmettre les documents et de nous surveiller. Dans leur propre rapport, les Docteurs Simonin, Piedelièvre et Fourcade, résumant le rapport de René Fabre, daté du 1er décembre 1945, en précisaient les buts et les résultats. Il s’agissait de savoir si le petit local suspecté d’avoir été une chambre à gaz d’exécution à l’acide cyanhydrique avait effectivement servi à cet usage et si les cadavres de détenus, conservés dans le formol à l’hôpital civil de Strasbourg et supposés être ceux de gazés, contenaient des traces de HCN. Dans les deux cas, les réponses de René Fabre avaient été négatives. A la page 52 de la pièce 96 B, mention était faite de « bocaux W » et de « bocaux X » ; dans les premiers bocaux, le toxicologue avait enfermé le produit de raclage du mur extérieur du local autour de la cheminée et, dans les seconds, il avait mis les plâtras provenant de la cheminée extérieure au moment de l’enlèvement de cette dernière. A la page 61, il était question, « pour les recherches toxicologiques », de prélèvements de sang et de viscères faits au cours des autopsies. Or, écrivait le professeur : « Dans les viscères conservés dans le liquide conservateur (alcool + formol) et remis aux fins d’analyse, il n’a pas été décelé de liquides volatils, et particulièrement d’acide cyanhydrique ». Les conclusions de René Fabre avaient donc été entièrement négatives.

 

Des trois articles que me reprochait la LICRA du Bas-Rhin, le premier, celui du 20 mai 2013, s’intitulait : « Il est temps d’en finir avec la “chambre à gaz” du Struthof et ses 86 gazés » http://robertfaurisson.blogspot.fr/2013/05/il-est-temps-den-finir-avec-la-chambre.html. Le deuxième, daté du 12 août 2013, était une « Note sur la prétendue chambre à gaz homicide du Struthof » http://robertfaurisson.blogspot.fr/2013/08/note-sur-la-pretendue-chambre-gaz.html. La troisième, du 9 avril 2014, s’intitulait : « “Shoah par gaz” ou “Shoah par balles” : aucune preuve matérielle ou médico-légale » http://robertfaurisson.blogspot.fr/2014/04/shoah-par-gaz-ou-shoah-par-balles.html. Est aussi à lire mon étude sur les « confessions » de Josef  Kramer http://robertfaurisson.blogspot.fr/1980/10/sur-la-pretendue-chambre-gaz-homicide.html .

 

A ma demande, Me Delcroix avait, le 6 novembre 1995, sollicité de la Direction générale de la Gendarmerie nationale l’autorisation d’avoir accès à la procédure instruite à l’encontre des responsables du camp du Struthof. Le 28 novembre, il lui était répondu que la prescription centenaire empêchait le libre accès à ce type d’archives.""

L'Esprit Du Moment's insight:

Connexe : https://explicithistoire.wordpress.com/re-histoire/robert-faurisson/

more...
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Un faux policier et un faux plombier circulent dans Strasbourg

Un faux policier et un faux plombier circulent dans Strasbourg | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Un nouveau cas de faux policier et de faux plombier incite la police nationale à sensibiliser la population sur le comportement de deux individus dans le secteur de Strasbourg.

Dans un premier temps, un faux plombier se présente au domicile de personnes âgées et demande à vérifier l’état de la plomberie, avant que dans un second temps, un faux policier se présente au même domicile prétextant que l’occupant a été victime d’un faux plombier. L’individu demande à fouiller le logement pour s’assurer que rien n’a été volé avant de détourner l’attention et en profiter pour dérober les objets de valeurs des victimes.

La DDSP76 invite donc la population et en particulier les personnes âgées à vérifier la qualité de la personne qui se présente au nom de la police nationale en exigeant une carte professionnelle, à appeler le 17 si la personne n’est pas en mesure de le faire et à signaler le plus vite que possible au 17 tous faits ou comportements laissant supposer la commission d’une infraction.

Les policiers invitent aussi les plus jeunes à relayer cette information auprès de leurs aînés."

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Une vidéo montre la police municipale de Strasbourg réveiller les SDF en voiture

Une vidéo montre la police municipale de Strasbourg réveiller les SDF en voiture | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Une vidéo publiée sur Facebook montre des policiers municipaux, en voiture dans un passage interdit aux véhicules, réveiller des personnes sans domicile, tôt le matin à Strasbourg. Les images choquent de nombreuses personnes, la Ville invoque les nécessités de l’entretien des rues." (...)

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Valls enfariné à Strasbourg

Lors de son déplacement à Strasbourg, manuel walls s'est fait enfariné par un inconnu
more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Strasbourg: l'agresseur d'une personne juive écroué

Strasbourg: l'agresseur d'une personne juive écroué | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it
Le 19 août, un individu avait agressé une personne juive, un homme âgé d'une soixantaine d'années, dans les rues de Strasbourg. Le lendemain, l'autorité judiciaire a décidé de le mettre en examen pour tentative de meurtre. Il a été écroué.

L'auteur d'une agression au couteau contre un sexagénaire juif, hier vendredi dans une rue de Strasbourg, a été mis en examen pour "tentative de meurtre sur une victime en raison de son appartenance réelle ou supposée à une race ou à une religion". Il a été écroué ce samedi, a annoncé le parquet de Strasbourg dans un communiqué. Sa victime, un retraité, a depuis été opérée. Son pronostic vital n'inspirait pas d'inquiétude.

"L'homme, âgé de 45 ans a été mis en examen par le juge d'instruction et il a été placé sous mandat de dépôt criminel ce soir", a annoncé le parquet dans un communiqué.
Le motif antisémite établi

L'agression s'est produite le 19 août peu avant midi dans une rue du quartier juif. La victime qui portait la kippa, avait reçu un coup de couteau de son agresseur qui avait crié "Allah Akbar!" au moment de l'agression. Blessée, la victime avait sorti elle-même le couteau de son abdomen et avait trouvé refuge dans une brasserie à proximité.

L'auteur des faits, déjà condamné pour des faits similaires commis en 2010, faisait l'objet d'un suivi psychiatrique. Au cours de son audition devant le juge, l'auteur de l'agression "a reconnu avoir sciemment porté atteinte à une personne appartenant à la communauté israélite", a précisé le parquet.
L'agresseur attribue à "un complot juif" tous les malheurs de sa vie


Cet "homme avait déjà commis des faits identiques le 30 avril 2010 et "avait fait l'objet d'une déclaration judiciaire d'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental suivie d'une hospitalisation d'office" en décembre 2011, a ajouté le parquet.

Lors de l'attaque commise en 2010, il avait agi sur le même mode opératoire. Il avait ainsi agressé dans le centre de Strasbourg une personne de confession juive qu'il avait alors passée à tabac et blessée à l'arme blanche, un quadragénaire qui portait lui aussi une kippa.

Le parquet de Strasbourg avait à l'époque raconté que cet homme se disait "l'objet d'un complot des juifs" auxquels il attribue "tous les malheurs qui ont pu lui arriver dans la vie".
more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Quinze Alsaciens cités dans les listes des "Panama Papers"

Quinze Alsaciens cités dans les listes des "Panama Papers" | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Début mai, le groupement international de journalistes d’investigation ICIJ a dévoilé la plus importante fuite de sociétés et de personnes ayant des intérêts dans les paradis fiscaux. Ce sont les « Panama Papers ». Et dans ces dossiers figure une poignée d’Alsaciens, aux profils très divers." (...)

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Bande annonce - Triple conférence de Lucien Cerise dans l'Est les 10, 11 et 12 juin 2016

"E&R Franche-Comté et E&R Alsace recevront Lucien Cerise à Belfort, Mulhouse et Strasbourg respectivement les 10, 11 et 12 juin 2016 pour trois conférences distinctes.

Réservations

Les réservations sont obligatoires. Merci de communiquer votre nom ainsi que le nombre de personnes aux adresses mail ci-dessous.

 

Conférence à Belfort (anciennement Vesoul) le 10 juin 2016 à 20h

Thème : Prendre le pouvoir
Adresse de réservation :conference.er.vesoul@gmail.com (adresse de réservation inchangée)

 

Conférence à Mulhouse le 11 juin 2016 à 20h

Thème : Le fil conducteur de la géopolitique depuis le XIXe siècle
Adresse de réservation :conference.er.mulhouse@gmail.com

 

Conférence à Strasbourg le 12 juin 2016 à 16h

Thème : Opérations psychologiques et reality-building
Adresse de réservation :conference.er.strasbourg@gmail.com

 

Entrée : 5 euros.

 

Le lieu exact vous sera envoyé par courriel le jour de la conférence."

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Le journaliste de Taranis News regrette que le leader d'Eagles of death Metal ne soit pas parmi les victimes du Bataclan

Le journaliste de Taranis News regrette que le leader d'Eagles of death Metal ne soit pas parmi les victimes du Bataclan | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it

"Gaspard Glanz est journaliste et caméraman pour Rue 89, France Télévision, Vice, et fondateur du site Taranis News. Journaliste-militant, proche de l’extrême gauche rennaise et alsacienne, ce dernier vient de se distinguer par un message sur les réseaux sociaux permettant de relativiser l’aspect « humaniste » de son engagement : « Vous vous rappellez de la petite chialeuse dans le doc de Vice ?! Franchement à la lecture de cet article, moi j’aurai pas chialé si il avait remplacé une autre victime …» écrit M. Glantz à propos d’un article de Télérama traitant du leader du groupe Eagles of death Metal, groupe devenu célèbre depuis les attentats du Bataclan ,salle où il se produisait lorsque les islamistes ont ouvert le feu.

Dans cet article, le magazine s’offusque que le leader du groupe en question, Jesse Hughes, soit membre de la NRA (National Rifle Association, une des plus puissantes associations américaines de défense des citoyens), mais également un soutien du candidat républicain Donald Trump, ou encore un opposant à l’avortement. Trois sujets de sociétés – les armes, les élections, l’avortement – qui hérissent le poil des journalistes de gauche mais qui peuvent être parfaitement débattus dans une société américaine où la liberté d’expression est garantie par la constitution. Des prises de position qui méritent donc, selon M. Glantz, les flammes de l’enfer, si l’on en croit son message sur Facebook." (...)

L'Esprit Du Moment's insight:

Il est souvent au cœur des manifs chaudes, de Rennes à Strasbourg en passant par Paris. Un extrême gauche qui voudrait casser du français souverainiste.. Dommage.
Pour les autres références journalistiques (Vice, Fr Télévision .. ) sans commentaires..

 

Autre article :

 

Loi de la jungle chez les « antifas »D’extrême-gauche peut-être, mais cela ne l’empêche pas de pratiquer la concurrence sauvage… Ou quand le photographe de presse Gaspard Glanz pique les photos de ses confrères.

La presse généraliste recrute moins ou procède à des licenciements, ce qui explique le développement des JRI (journalistes reporters indépendants). Près de l’événement, mobiles, sachant manier la caméra, monter eux-mêmes les images, utiliser les réseaux sociaux, enregistrer du son, écrire rapidement, les JRI proposent aux agences et à la presse en général des reportages sur le vif et des enquêtes de terrain, des formats vivants souvent plus intéressants que les productions maison. Gaspard Glanz s’est fait un début de nom en filmant les manifestations contre la loi sur le travail et en particulier ses aspects les plus violents : charges policières, attaques des black blocks, déprédations, blessés graves ou légers…

À 29 ans, l’homme a déjà de la bouteille dans le militantisme d’extrême gauche et le journalisme vidéo. Originaire de Strasbourg où il milite à l’UNL (une succursale des Jeunes Socialistes tendance Benoît Hamon), il est condamné à 500 euros d’amende et 500 avec sursis pour avoir insulté la proviseur de son lycée. Il part ensuite à Rennes et participe à Rennes en lutte et Rennes TV. Très proche des « antifas », il couvre les manifestations de Calais, de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, les actions anti-loi du travail aussi bien que Nuit debout à Paris et en province.

Fondateur de l’agence Taranis News il a pour client l’AFP aussi bien que Canal+ ou M6. Adepte du « riot porn » qui esthétise la violence politique il publie régulièrement sur Vice Médias France dont Matthieu Pigasse est l’admirateur et l’actionnaire. Fondé au Canada, Vice News est devenu un média global de la mondialisation heureuse du capitalisme. Avec comme actionnaires aussi bien Disney que Rupert Murdoch, Vice le bien nommé recycle la fausse rébellion au service du capital mettant ensemble les éléments qui « relient l’insurrection adolescente et le capitalisme » (Libération du 26 mars 2013).

Là où le bât blesse c’est quand Glanz chipe les images des copains. Exemple : les images qu’il prétend avoir tourné sur les lieux d’une « bavure ». Ces images reprises par les Inrocks sont… celles d’une autre agence, Ligne de Conduite : youtu.be/B7TtrknKfvY

De quoi conforter les remarques d’autres JRI qui soupçonnent Glanz de voir d’un bon œil ses amis « antifas » casser leur matériel (et même un peu plus) pour avoir le monopole des images. Le capitalisme sauvage cher à Vice en quelque sorte…

 

http://www.ojim.fr/gaspard-glanz-loi-de-la-jungle-chez-les-antifas/

 

more...
No comment yet.
Scooped by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

« VINCI GEH HEIM » – Vinci rentre chez toi !

« VINCI GEH HEIM » – Vinci rentre chez toi ! | Strasbourg Alsace Express | Scoop.it
Après Kolbheim, Ernolsheim-sur-Bruche voit son panneau rebaptiser « VINCI GEH HEIM ». Un bishnoï a pris part à ce baptême et nous raconte son aventure. Avis aux amateurs...
more...
No comment yet.