Rocard a-t-il eu tort de comparer les gaz de schiste au gaz de Lacq? | STOP GAZ DE SCHISTE ! | Scoop.it

C'est une prise de position périlleuse à laquelle s'est risqué ce week-end Michel Rocard. Dans un entretien au Monde, l'ancien premier ministre de François Mitterrand, 82 ans, s'est aventuré sur l'épineux dossier de l'exploitation des gaz de schiste, en comparant la richesse du sous-sol français à ce que le Qatar est au pétrole et au gaz. "La France est bénie des Dieux", a-t-il estimé, avant d'ajouter : "Sur ce sujet, étant très écolo, je me suis longtemps abstenu. Mais je n'ai rien lu qui soit complètement convaincant. On a un réflexe fantasmé un peu du même type que face aux OGM. Quand on sait que le gaz de Lacq était extrait par fracturation hydraulique sans dégâts sur place, on s'interroge".

Sur les blogs écologistes, et dans les commentaires des articles, on crie au mensonge et à l'ignorance de l'ancien Premier ministre, notamment sur la référence aux gaz de Lacq. De fait, la fracturation hydraulique, qui consiste à briser les roches souterraines contenant le gaz en injectant sous très haute pression un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques, pour fissurer la roche, n'a jamais été utilisée à Lacq (...)