Les Français veulent avoir le droit de se faire oublier sur Internet | Solutions #ereputation | Scoop.it

Vieux blog dont on a oublié les codes d’accès et qui est obsolète, commentaires postés sur un coup de tête, ou alors l’utilisation de données personnelles par des tiers sont des cas très fréquents de demande de retrait de contenu sur Internet. En effet, ces éléments peuvent constituer une mauvaise e-réputation personnelle et renvoyer une première impression négative.

 

Le droit sur Internet est une préoccupation de plus en plus importante de la part des français a en croire les chiffres annoncés hier par la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). En effet la CNIL a enregistré en 2011 un nombre record de 5 738 plaintes, soit 19% de hausse par rapport à 2010. Mais surtout, la hausse la plus importante en matière de plaintes concerne plus précisément le » droit à l’oubli « , +42% par rapport à 2010, soit 1000 plaintes enregistrées.


Via Mounira HAMDI, Veille digitale