Sénégal
145 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

Sénégal: l'arachide, nouvel "or" du paysan grâce aux Chinois

Sénégal: l'arachide, nouvel "or" du paysan grâce aux Chinois | Sénégal | Scoop.it

De hauts murs protègent un entrepôt chinois d'arachide à Dinguiraye (centre du Sénégal) où ce produit devient "l'or" des paysans qui la vendent plus cher avec l'arrivée des Chinois mais les huiliers locaux, boudés par les cultivateurs, parlent de "concurrence déloyale".

En contrebas de la route bitumée menant dans ce village du bassin arachidier sénégalais, dans un paysage de savane parsemé d'herbes sèches et d'arbres rabougris, surgit une fabrique abritant des machines à décortiquer électriques.

"Nous avons préféré vendre nos arachides aux Chinois entre 250 et 260 FCFA (autour de 0,3 euro) le kilo. Le prix a même atteint parfois 300 FCFA (0,4 euro) dans les marchés hebdomadaires. C'est nettement mieux que les 190 FCFA" (0,2 euro), le prix fixé par l'Etat, affirme Oumar Thiam, un paysan venu vendre ses arachides.

"C'est la première fois que le prix de l'arachide atteint ce niveau et c'est grâce aux Chinois. Ces dernières années, non seulement il y avait une mévente de notre production mais les huiliers (locaux) l'achetaient à crédit et il y a toujours des impayés", indique Ablaye Dieng, venu d'un village proche.

A Sanguel, autre village voisin de Dinguiraye, des femmes trient les graines d'arachide, en présence de superviseurs dont des Chinois. Mais il est "interdit de filmer, prendre des photos et discuter avec les employées", déclare fermement un contrôleur sénégalais, qui veille à l'application de la décision.

"J'achète aux paysans des graines d'arachide que je décortique avant de les exporter en Chine, en Russie, en Philippines et en Malaisie", explique le Chinois Yang Dong, chef de l'entreprise de Sanguel, rencontré à Dakar. Il est un des rares Chinois acceptant de parler de son activité.

L'arachide, culture de rente introduite par le colon français et devenue depuis lors premier secteur pourvoyeur d'emplois avec au moins 60% des Sénégalais, a connu ces dernières années un déclin lié à une baisse de production due notamment à un déficit pluviométrique et une chute des cours.

En raison de son importance pour les huileries locales, publiques et privées, son exportation a été pendant longtemps interdite avant la libéralisation en 2010.

Le casse-tête chinois des huileries

"Les gens ont découvert le marché international. Il y a maintenant des Chinois, des Marocains et des Indiens sur le marché sénégalais" de l'arachide, affirme Mamadou Diallo, le directeur national de l'Agriculture du Sénégal.

"Les paysans dictent maintenant leur loi parce qu'il y a beaucoup d'acheteurs étrangers. L'arachide devient l'or du paysan après avoir été l'or des huiliers" qui l'achetaient à un prix moins rémunérateur, indique Habib Thiam, un opérateur économique sénégalais.

L'arrivée d'étrangers se fait au détriment des huiliers privés qui ont remplacé l'Etat dans la commercialisation après la privatisation de la filière.

"Cette ruée sur le Sénégal défavorise les industriels (les huiliers) qui ne trouvent pas de graines" d'arachide, fait remarquer M. Diallo.

"C'est une année catastrophique pour nos usines qui ne fonctionneront que pendant un mois sur douze à cause de cette concurrence étrangère malsaine et déloyale", se désole Bouba Aw, un responsable d'un syndicat de travailleurs de l'huilerie.

Il appelle à l'institution de "règles pour approvisionner d'abord les huileries locales qui emploient quelque 5.000 personnes dont 2.000 permanents. Dans tous les pays au monde, on protège les nationaux".

En outre, cette libéralisation va selon lui causer "des problèmes de semences d'arachide" en raison de "l'exportation des graines".

Mais pour El Hadji Ndiaye, responsable d'un syndicat local d'agriculteurs, "le paysan sénégalais cultive l'arachide depuis le 19e siècle. Il s'est toujours débrouillé pour avoir ses semences et met toujours en réserve des graines".


Via Paul-Jean Ricolfi
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Questions de développement ...
Scoop.it!

Périmètres irrigués au Sénégal, financement de FCA 18,5 milliards de la BOAD

Périmètres irrigués au Sénégal, financement de FCA 18,5 milliards de la BOAD | Sénégal | Scoop.it
La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a accordé un prêt de FCFA 18,5 milliards (€28,2 millions) pour la réhabilitation et l’extension des périmètres irrigués villageois dans le département de Podor au Sénégal.

Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Questions de développement ...
Scoop.it!

Le Fonsis investit dans les PME agricoles dans la vallée du fleuve Sénégal

Le Fonsis investit dans les PME agricoles dans la vallée du fleuve Sénégal | Sénégal | Scoop.it

Fin décembre, le Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS) et la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED) ont octroyé des financements d’un montant total de FCFA 200 millions à deux projets dans la chaîne de valeur du riz irrigué de la vallée du fleuve Sénégal.


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

Au Sénégal, des records de production de riz, arachides et oignons

Au Sénégal, des records de production de riz, arachides et oignons | Sénégal | Scoop.it
Au Sénégal, la production d’arachide est record, selon le ministre de l'Agriculture et de l'équipeme
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

Un chercheur italien découvre un moyen de produire du blé dur en Afrique de l’Ouest - Agence Ecofin

Un chercheur italien découvre un moyen de produire du blé dur en Afrique de l’Ouest - Agence Ecofin | Sénégal | Scoop.it
En Afrique de l’Ouest, la culture du blé dur en conditions de chaleur extrême est désormais possible grâce à de nouvelles variétés de la céréale
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

Endettement – Le Sénégal frôle les 60 %, le Fmi inquiet - Senepeople

Endettement – Le Sénégal frôle les 60 %, le Fmi inquiet - Senepeople | Sénégal | Scoop.it
Le Fmi a procédé, le lundi 30 octobre, à la publication de son rapport sur les perspectives économiques régionales de l’Afrique Subsaharienne, autour du thème : « Ajustement budgétaire et la diversité économique ». Dans ce sens, le Fmi s’est félicité de l’auto-croissance du Sénégal, avec 6,8% en 2017, grâce notamment aux investissements qui ont …
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Questions de développement ...
Scoop.it!

Sécurité alimentaire pour les 5 prochaines années : Le Sénégal a faim de 639 milliards

Sécurité alimentaire pour les 5 prochaines années : Le Sénégal a faim de 639 milliards | Sénégal | Scoop.it

3.782.000 personnes souffrent de la faim au Sénégal ... Qui va financer le programme du gouvernement sénégalais?


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Questions de développement ...
Scoop.it!

Importations massives des produits alimentaires « L’argent public doit servir à acheter nos produits locaux »

Importations massives des produits alimentaires « L’argent public doit servir à acheter nos produits locaux » | Sénégal | Scoop.it

M. Cissokho Mamadou, est exploitant agricole familiale dans la région de Tambacounda au Sénégal et président d’honneur du Réseau des organisations paysannes et producteurs agricoles de l’Afrique de l’ouest,( Roppa). De passage à Abidjan, lors de l’Agrf2017 , ce leader du monde paysan africain nous a parlé de l'avenir de l'agriculture africaine.


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

La coopération japonaise à l'oeuvre dans le riz au Sénégal

La coopération japonaise à l'oeuvre dans le riz au Sénégal | Sénégal | Scoop.it
e Japon a un modèle de coopération unique basé sur le transfert de technologie et sur l'enseignement, souligne Euronews  dans son épisode Global Japan diffusé hier (Le Japon, un nouveau modèle de coopération en Afrique (link is external)).

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Planete DDurable
Scoop.it!

L'Éthiopie primée pour avoir transformé les terres arides du Tigré en champs fertiles

L'Éthiopie primée pour avoir transformé les terres arides du Tigré en champs fertiles | Sénégal | Scoop.it
La région du Tigré, en Éthiopie, a reçu une médaille d'or pour sa lutte contre la désertification et l'amélioration de la fertilité de ses terres arides.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

Le Soleil - Coopération Inde-Sénégal : Plus de 31 milliards de FCfa pour l’autosuffisance alimentaire

Le Soleil - Coopération Inde-Sénégal : Plus de 31 milliards de FCfa pour l’autosuffisance alimentaire | Sénégal | Scoop.it
Pour l’autosuffisance alimentaire, l’ambassadeur a indiqué que des entreprises indiennes comme ‘’Kirloskar Brother’’ accompagnent le Sénégal dan
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Des scientifiques découvrent que le jeûne déclenche la régénération des cellules souches et combat le cancer

Des scientifiques découvrent que le jeûne déclenche la régénération des cellules souches et combat le cancer | Sénégal | Scoop.it
Un certain nombre d’anciennes pratiques de santé se révèlent être efficaces de plusieurs façons. Des scientifiques ont désormais découvert la première preu

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

La chute de Mobutu : Les révélations de Yoweri Museveni

La chute de Mobutu : Les révélations de Yoweri Museveni | Sénégal | Scoop.it
Le président ougandais explique le soutien militaire accordé à Laurent-Désiré Kabila pour chasser le maréchal Joseph Désiré Mobutu du pouvoir.
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Questions de développement ...
Scoop.it!

Transformation de la tomate, le japonais Kagome prend pied au Sénégal

Transformation de la tomate, le japonais Kagome prend pied au Sénégal | Sénégal | Scoop.it

Le plus grand producteur de jus de légume au Japon, Kagome, s’installe au Sénégal en investissant dans une unité industrielle de la tomate dans la zone de Saint-Louis-Dagan.


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Sécurité alimentaire : le Ghana et le Sénégal dans le top 10 des pays africains

Sécurité alimentaire : le Ghana et le Sénégal dans le top 10 des pays africains | Sénégal | Scoop.it
La Tunisie arrive en tête du classement des pays africains en matière de sécurité alimentaire selon l’étude réalisée par le cabinet de recherche et de conseil In On Africa (IOA) sur les 54 pays du continent. L’Ile Maurice se place en deuxième puis le Maroc à la troisième position.

L’Afrique de l’Ouest se positionne au 8ème rang avec le Ghana et 9ème rang pour le Sénégal

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Questions de développement ...
Scoop.it!

Sénégal : les exportations horticoles franchissent la barre des 100 000 tonnes en 2017

Sénégal : les exportations horticoles franchissent la barre des 100 000 tonnes en 2017 | Sénégal | Scoop.it
En 2017, les exportations sénégalaises de fruits et légumes se sont cumulées à 106 200 tonnes, soit un bond de 16,7% par rapport aux 91 000 tonnes expédiées, l’année précédente.
Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

L'autosuffisance en riz du Sénégal repoussée de deux ans. Mais est-ce réel ?

L'autosuffisance en riz du Sénégal repoussée de deux ans. Mais est-ce réel ? | Sénégal | Scoop.it
Le Sénégal vient de repousser de deux ans son objectif d'atteindre l'autosuffisance en riz, de 2017 à 2019, a annoncé lundi le président Macky Sall.

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

Émouvant reportage d'un Gabonais sur Bamba

Émouvant reportage d'un Gabonais sur Bamba | Sénégal | Scoop.it
Serigne Touba raconté par un Gabonais. Émouvant !
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Les agriculteurs sénégalais luttent contre la salinisation des sols

Les agriculteurs sénégalais luttent contre la salinisation des sols | Sénégal | Scoop.it

Les habitants du village de Dioffior, à quelque 150 kilomètres au sud-est de la capitale sénégalaise, Dakar, mènent un combat acharné contre le sel, cet ennemi qui contamine leurs terres et décime leurs cultures. Dans cette région qui dépend de l’agriculture, la salinisation des sols est aussi synonyme de pauvreté et d’insécurité alimentaire.
 
L’augmentation du niveau des océans provoquée par le changement climatique a considérablement accru la concentration en sel du fleuve Sine, situé à proximité. Dans le vaste delta du Sine-Saloum, entre 700 000 et un million d’hectares de terres ont été affectés au cours des 30 dernières années. La région de Fatick, où Dioffior est situé – et qui est aussi le lieu de naissance du président Macky Sall –, a été particulièrement touchée.

« Dans le Sine-Saloum, depuis des décennies, la qualité des sols, qui peut s’apprécier par sa productivité, a été durement éprouvée par les changements climatiques, lesquels ont entraîné la salinisation de toutes les voies d’eaux du bassin versant dudit fleuve », a expliqué Seydou Cissé, qui travaille pour l’Institut national de pédologie (étude des sols) du Sénégal.


Malheureusement, au Sénégal, la salinisation des sols n’est qu’un effet nuisible du changement climatique parmi tant d’autres.


Dans un mémoire rédigé dans le cadre de son mastère en changement climatique et développement durable, Charles Pierre Sarr, qui travaille maintenant pour le ministère de l’Environnement du Sénégal en tant que chef du service régional de l’environnement de Fatick, constate qu’il y a eu une diminution des précipitations et une hausse des températures dans la région de Dioffior au cours des dernières années.


Il prédit en outre que les précipitations diminueront encore de 5,4 et de 12 pour cent d’ici 2025 et 2050 respectivement. Le Sénégal est « perpétuellement confronté aux effets adverses des changements climatiques du fait de sa façade maritime longue de 700 kilomètres qui subit l’impact de l’élévation du niveau marin avec comme corollaire l’érosion côtière, l’intrusion saline dans les terres agricoles, la salinisation des ressources en eau et la destruction des infrastructures.


Du fait d’une agriculture essentiellement pluviale, les perturbations climatiques risquent de compromettre les efforts de lutte contre la pauvreté et l’objectif d’atteindre l’autosuffisance alimentaire ».


Selon les habitants de Dioffior, les rizières situées aux alentours du village ont été abandonnées il y a environ 30 ans. Depuis lors, les locaux travaillent sans relâche, transportant des paniers de sable et de pierres pour construire les digues qui leur permettront de retrouver les terres arables auxquelles ils avaient autrefois accès. Les digues contiennent l’avancée saline et protègent les plans d’eau douce.


Parmi les personnes impliquées se trouvent quelques 200 personnes dont majoritairement des femmes qui appartiennent à une association appelée Sakh Diam (« semer la paix » en wolof). Elles ont déjà réussi à récupérer plus de 100 hectares de terres et elles ont bien l’intention d’en faire plus : en 2015, les autorités locales leur ont alloué 1 000 hectares de terres agricoles salinisées. Sakh Diam a bénéficié du soutien financier du gouvernement du Sénégal, mais aussi de la Belgique et du Japon.


(...) « Nous avons aidé à amener le sable et les pierres qui ont servi à bâtir les digues que vous voyez. Ça fait six ans qu’on travaille là-dessus. Vous pouvez voir par vous-même que des graminées sauvages poussent maintenant ici », a dit Mme Marie Séga Sarr. « Si nous avons suffisamment de pluies, nous pourrons peut-être mettre en valeur cette zone et nourrir nos familles comme le faisaient nos ancêtres. »


(...) La présidente de Sakh Diam a dit que les villageois avaient l’intention de diversifier les cultures et de s’orienter vers la production maraîchère après avoir fait des essais avec le riz. Ils songent notamment à faire pousser des pommes de terre et des poivrons. « L’an dernier, les maigres pluies ont gâché nos plans de créer des jardins maraîchers », a-t-elle dit. « Mais nous avons encore espoir de pouvoir faire pousser des légumes ici si une bonne pluviométrie est au rendez-vous comme cela semble être le cas cette saison. »


En tout, près de 60 digues anti-sel ont été construites dans quatre régions du Sénégal et quelque 7 000 hectares de terres autrefois stériles ont ainsi pu être récupérés pour les cultures. (...)


Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

Regard sur l’expérience du Programme des domaines agricoles communautaires au Sénégal

Regard sur l’expérience du Programme des domaines agricoles communautaires au Sénégal | Sénégal | Scoop.it
En 2008, certaines régions du monde ont connu ce que d’aucuns ont appelé les « émeutes de la faim » suite à une crise alimentaire due, entre autres, aux aléas climatiques, au
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Cinq pays d’Afrique de l’Ouest éligibles à Feed the Future

Cinq pays d’Afrique de l’Ouest éligibles à Feed the Future | Sénégal | Scoop.it
Cinq pays d’Afrique de l’Ouest – le Ghana, le Mali, le Niger, le Nigéria et le Sénégal – ont été sélectionnés pour la seconde phase de l’Initiative

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Questions de développement ...
Scoop.it!

Sénégal: la terre, enjeu d'un bras de fer entre des paysans et l'Etat

Sénégal: la terre, enjeu d'un bras de fer entre des paysans et l'Etat | Sénégal | Scoop.it
Au Sénégal, l'octroi de 10000 hectares dans le nord du pays à la firme marocaine Sefrioui, via sa filiale locale suscité des tensions.
Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

Campagne agricole dans la vallée : Pause pluviométrique de 40 jours, le riz au stade épiaison

Campagne agricole dans la vallée : Pause pluviométrique de 40 jours, le riz au stade épiaison | Sénégal | Scoop.it
La campagne hivernale de production agricole 2016/2017 se déroule correctement dans le delta et la vallée du fleuve Sénégal. On a enregistré une pause pluviométrique de 40 jours et constaté qu
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

La période des semis est lancée au Sénégal

La période des semis est lancée au Sénégal | Sénégal | Scoop.it
Saint-Louis, Lingère, Tambacounda, entre autres, la période d
more...
No comment yet.
Scooped by Nar Gade Alé Diagne
Scoop.it!

Au Sénégal, la lutte contre la mouche porte ses fruits

Au Sénégal, la lutte contre la mouche porte ses fruits | Sénégal | Scoop.it
Les pertes post-récoltes de fruits causées par les mouches ont considérablement baissé, en pas
Nar Gade Alé Diagne's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Rescooped by Nar Gade Alé Diagne from Questions de développement ...
Scoop.it!

Sénégal : Les producteurs veulent apporter leur contribution aux priorités des investissements agricoles

Les organisations de producteurs et de la société civile sénégalaises sont bien décidées à participer de façon active à l'élaboration de la deuxième génération du Programme national d'investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN). À cet effet, elles travaillent de façon concertée depuis plusieurs semaines à définir la démarche qui leur permettra de construire leurs propositions. Cette démarche, définie dans une note de cadrage, propose la réalisation d'une série de concertations nationales et locales.


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.