Le secteur du vin
4 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Vin de Cahors : et si le bonheur était dans les sols ?

Vin de Cahors : et si le bonheur était dans les sols ? | Le secteur du vin | Scoop.it
Trois domaines de l'AOC cahors bénéficient de l'expertise du Chilien Pedro Parra, spécialistes des sols. Une aubaine pour progresser et faire des vins encore plus recherchés, capables de challenger les meilleurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Comment Web et mobile influent sur les achats de vin

Comment Web et mobile influent sur les achats de vin | Le secteur du vin | Scoop.it
Sur quels sites les Français achètent-ils du vin ? Sur quels critères décident-ils de commander ? Où recherchent-ils des conseils ? Qu'attendent-ils des applications dédiées au vin ? Le baromètre SoWine/SSI 2014 fait le point.
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Le marché du vin français est-il porté par le bio ? - Le Figaro Vin

Le marché du vin français est-il porté par le bio ? - Le Figaro Vin | Le secteur du vin | Scoop.it
Le succès du vin bio a porté la France au 2e rang des producteurs mondiaux derrière l'Espagne, conduisant la filière à s'organiser
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Le vin à la conquete du marché Asiatique ? VINEXPO 2011 - © Les Productions de l'Ange

2011, l'année de tous les dangers pour les vins de France. A VINEXPO 2011, le moral est à la conquête de ce merveilleux marché que celui du pays asiatique. U...
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Les Canadiens de plus en plus exigeants sur le vin qu'ils boivent

Date: 23 avril Diffusion: Huffington Post Les Canadiens de plus en plus exigeants sur le vin qu'ils boivent Une récente étude de Statistique Canada, datée du...
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Les Sud-Coréens aiment aussi le vin - LaDépêche.fr

Les Sud-Coréens aiment aussi le vin - LaDépêche.fr | Le secteur du vin | Scoop.it
Une délégation de la ville viticole de Yeongdon, en Corée du Sud, est dans le Lot cette semaine. L'occasion de tisser des liens et de faire du business… Et maintenant la Corée du Sud. Alors que les vendanges se poursuivent dans le vignoble, la ...
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Vin de Cahors. Le gros lot pour château Vincens

Vin de Cahors. Le gros lot pour château Vincens | Le secteur du vin | Scoop.it
La prestigieuse revue anglaise Decanter vient de saluer le travail de château Vincens, dans son dernier palmarès. Il est pour Decanter le meilleur vin du Sud-Ouest. La célèbre revue anglaise Decanter vient de délivrer ses fameux World Wine Awards ...
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Le contrôle chaotique du marché des vins suisses - Le Temps (Abonnement)

Le Temps (Abonnement) Le contrôle chaotique du marché des vins suisses Le Temps (Abonnement) Présidée par le conseiller aux Etats Urs Schwaller, la fondation a promis d'organiser des contrôles communs avec l'OIC et, surtout, de mettre en place un...
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

PELVILLAIN Frères -Vins (producteurs, vente directe) Albas 4

PELVILLAIN Frères -Vins (producteurs, vente directe) Albas 46140 Lot La maison Pelvillain Frères est située face au village médiéval d'Albas, juchée sur la f...
more...
No comment yet.
Rescooped by Deschoolmeester Rémi from Histoire de la Fin de la Croissance
Scoop.it!

Envolée des cours, production en baisse et population en hausse : une énorme crise alimentaire mondiale est-elle sur le point d’éclater ?

Envolée des cours, production en baisse et population en hausse : une énorme crise alimentaire mondiale est-elle sur le point d’éclater ? | Le secteur du vin | Scoop.it

Depuis mai, le prix du blé a augmenté de près de 40 %, celui du maïs de plus de 60 %. Riz et soja pourraient bien suivre la même tendance. Des hausses qui se traduiront par une augmentation des prix des aliments.



Atlantico : La Banque mondiale s’est inquiétée jeudi de la hausse des prix des céréales, en déclarant : "nous ne pouvons tolérer que cette envolée historique des prix fasse peser un risque permanent sur les populations". Les prix du maïs ont augmenté de 13 % entre juin et juillet dans certains pays d’Afrique, comme le Mozambique. Une crise alimentaire mondiale est-elle sur le point d’éclater ?


Philippe Chalmin : Une crise alimentaire du modèle de celle de 2007 / 2008, avec des émeutes et des instabilités politiques, est fort peu probable. Les tensions sur les prix mondiaux sont avant tout des divergences qui concernent le maïs et le soja et, dans une moindre mesure, le blé.


Pour l’instant, le marché de la céréale la plus importante pour les populations des pays en voie de développement, c’est-à-dire le riz, n’est pas touché. Voilà pourquoi la crainte d’une crise alimentaire modèle de ce que nous avons connu au cours des années 2007 / 2008 me paraît excessive.


Face à la flambée des prix actuels, ce sont les éleveurs des pays développés qui sont les plus touchés, notamment ceux de volaille et de porc, dans la mesure où ils peuvent avoir du mal à transférer la hausse du prix sur le marché des viandes.


Il est certain que pour différentes populations pour lesquelles le maïs joue un rôle important, notamment les pays d’Amérique latine comme le Mexique, la situation est toute autre. Tout dépendra des approvisionnements locaux. S'ils sont mal faits, les pays risquent de connaître des situations pénibles comme des pénuries.


L’Afrique Sahélienne est une autre zone qui connaît une crise alimentaire profonde liée à la sécheresse de l’année dernière qui dure depuis plusieurs mois.



Les prix du maïs et du soja ont bondi respectivement de 25 % et 17 % sur le marché mondial, peut-on s’attendre sur le long terme à des répercussions sur la viande ?


Oui, mais pas de toutes les viandes ; sur le prix de la volaille et du porc, certainement. L’essentiel de la production de viande bovine n’utilise pas d’alimentation complémentaire ; ce sont des exploitations situées dans des prairies, qui sont donc moins affectées. Par contre, on peut en trouver aux Etats-Unis dans les feed lots (parc d’engraissement), qui pourraient être touchées. En Europe, ce ne sera pas le cas.



Contrairement aux Etats-Unis, à la Russie ou encore l’Ukraine, la France a réalisé une bonne récolte de blé, Comment notre pays se prépare-t-il à l’augmentation des prix des aliments ?


La France n’est pas trop concernée pour le blé, la situation est bonne et le pays est un exportateur. La situation est plus difficile pour les exportateurs de porcs et de volailles. Nous avons actuellement des tensions autour de ce sujet-là...



Justement, le ministre de l’Agriculture Stéphane le Foll a déclaré dernièrement que des négociations sont en cours avec les céréaliers afin d’aider les éleveurs…


C’est vrai, mais je ne suis pas du tout sûr que les céréaliers soient prêts à vendre moins cher leurs céréales aux éleveurs, on est dans une logique de marchés mondiaux.



La Banque mondiale se dit prête à augmenter son programme d’assistance allant jusqu’à 9 milliards de dollars. Concrètement, comment cela peut-il prendre forme sur le terrain et cela sera-t-il suffisant pour répondre à la demande ?


Nous raisonnons sur des échéances qui sont longues. La Banque mondiale a joué un rôle non négligeable dans la remise en cause des politiques agricoles ces vingt dernières années. Voilà quatre ans que la Banque mondiale fait de la question de l’agriculture une problématique importante, il faut développer des programmes pour établir une agriculture de premier rang. Le problème vient que les discours de la Banque mondiale n’ont pas été suivis de réalisations.


L’assistance doit se faire dans les pays importateurs, il est essentiel de réhabiliter des programmes agricoles durables.



Les 20 principaux pays industrialisés et émergents attendent de connaître les prévisions agricoles des Etats-Unis, qui seront publiées le 12 septembre, avant de prendre des mesures. A quoi peut-on s’attendre comme prévision ?


Je ne m’attends pas à des prévisions catastrophiques, on a déjà dans les données des éléments négatifs. Selon moi, deux inquiétudes règnent : la première est de connaître l’impact que la sécheresse va avoir sur la récolte américaine, la seconde est de savoir si nous n’avons pas un accident climatique dans l’Hémisphère sud, un autre « el niño » qui pourrait mettre en péril d’autres récoltes en Australie et en Argentine.


Pour l’instant, on ne sait que peu de chose, on n’a pas tous les détails, mais la flambée des prix est une anticipation. Sur le court terme, il y a presque rien à faire. En cas d’extrême détresse, il va falloir mettre en place des programmes d’aide alimentaire.


Le vrai problème vient de notre manque d’investissement dans un programme agricole durable (avec des prix stables pour les agriculteurs), c’est la raison qui explique l’augmentation des prix tous les ans. Je ne vois pas une autre manière de relancer la dynamique agricole dans d’autres pays.



La Banque mondiale, l’Organisation Mondiale pour l’Alimentation (FAO) peuvent-ils engager une remise en cause de cultures destinées à la culture de biocarburants (maïs, sucre…) ?


Je pense que ce sont deux problèmes différents. La canne à sucre est une super machine pour capter la photosynthèse. L’éthanol aux Etats-Unis est différent, Je vois mal Barack Obama ou Mitt Romney à quelques mois des élections remettre en cause des programmes dont bénéficient des électeurs américains. Un jour, il va falloir finir avec les biocarburants de première génération qui pèsent un peu plus sur les cours mondiaux. Aujourd’hui, 1/3 de la production de maïs américaine est utilisée dans la production d’éthanol. Le Brésil étudie déjà la production de biocarburants de seconde génération à base de bagasse, qui n’entre pas dans l’alimentation.


Propos recueillis par Charles Rassaert


Lire aussi:

Crise des céréales : « Après les subprimes, on spécule sur la nourriture »
http://www.scoop.it/t/la-penurie-energetique-racontee-par-l-info/p/2566525391/crise-des-cereales-apres-les-subprimes-on-specule-sur-la-nourriture ;

Haïti : le spectre de la crise alimentaire après le passage d'Isaac
http://www.scoop.it/t/la-penurie-energetique-racontee-par-l-info/p/2571377976/haiti-le-spectre-de-la-crise-alimentaire-apres-le-passage-d-isaac


 Welcome to Nature to Share
http://www.scoop.it/t/la-penurie-energetique-racontee-par-l-info/p/2563628645/welcome-to-nature-to-share


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Lot-et-Garonne : la vigne se convertit doucement au bio - Sud Ouest

Lot-et-Garonne : la vigne se convertit doucement au bio - Sud Ouest | Le secteur du vin | Scoop.it
Plus de 8 % des vignobles du département sont labellisés bio ou en cours de conversion. Rencontre avec l’un de ces vignerons bio. « A l’origine, je cherchais un cahier des charges...
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Vin : les Etats Unis deviennent le premier marché mondial devant la France - economy

Les français ne sont plus les premiers consommateurs de vin dans le monde. En 2013, les américains sont passés devant au classement selon l'organisation inte...
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Le vin français a moins la cote en Chine - economy

Le vin fait tourner la tête de la Chine, premier client dans le monde et Hong Kong est une porte... euronews, la chaîne d'informations la plus regardée en Eu...
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Le marché du vin et des spiritueux en Inde - France Monde Express

Le marché du vin et des spiritueux en Inde - France Monde Express | Le secteur du vin | Scoop.it
La consommation de vin en Inde devrait augmenter de 73% d’ici 2017 !
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Le vin de Cahors rejoint le Sud-Ouest

Le vin de Cahors rejoint le Sud-Ouest | Le secteur du vin | Scoop.it
Après de longues années de défiance et de méfiance, le vin de Cahors rejoint, comme partenaire, l'Interprofession des vins du Sud-Ouest. C'est signé depuis hier. Jean-Marie Sigaud, président de l'Union interprofessionnelle du vin de Cahors (UIVC) ...
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Vidéo Comment les marchés des vins ont-ils évolué au cours des dernières semaines ?: Angélique de Lencquesaing - 11/11 - BFMBUSINESS - Actu / Buzz

Vidéo Comment les marchés des vins ont-ils évolué au cours des dernières semaines ?
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

Le vin de Cahors s'appuie sur «Malbec» pour se développer

Le vin de Cahors s'appuie sur «Malbec» pour se développer | Le secteur du vin | Scoop.it
Se développer à l'export, tel est le challenge que se sont lancés les vins de Cahors depuis quatre ans. Un défi en voie d'être mené à bien puisque après avoir conquis le Canada « le french Malbec » gagne les linéaires chinois et américains.
more...
No comment yet.
Scooped by Deschoolmeester Rémi
Scoop.it!

PELVILLAIN Frères -Vins (producteurs, vente directe) Albas 4

PELVILLAIN Frères -Vins (producteurs, vente directe) Albas 46140 Lot La maison Pelvillain Frères est située face au village médiéval d'Albas, juchée sur la f...
more...
No comment yet.