par Christophe Auffray, ZDNet France. Publié le lundi 08 octobre 2012

Tags: Big data, Priorités IT, Base de données, SAP, Recherche et développement,

Application - Chef Jérôme, Imascap, BIME, PathoQuest… des startups françaises imaginent des projets de Big Data dans des secteurs aussi divers que la chirurgie augmentée ou la publicité sur Internet. Et pour faire émerger ces projets, ces entreprises mettent à contribution HANA, la base de données In-Memory de SAP.

Une intense rumeur marketing entoure le concept de Big Data. Néanmoins, comme l’illustre le programme destiné aux startups ouvert par SAP autour de sa technologie de base de données In-Memory, HANA, sous le vernis commercial se cachent de réels projets.

Des projets, encore souvent au stade de la R&D, qui pour émerger ont besoin de technologies capables de traiter d’importants volumes de données, et ce dans des délais relativement courts, parfois même en temps réel. Début septembre, SAP, qui espère bien positionner HANA comme unebrique majeure du Big Data, avait convié une vingtaine d’entreprises françaises à présenter leurs projets sur sa plate-forme. Sélection.

ZDNet.fr