routes principales et routes secondaires
885 views | +0 today
Follow
routes principales et routes secondaires
autour d'Archipels-Cie Dominique Pifarély, et quelques détours
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Culture : un nouveau reniement des socialistes

Culture : un nouveau reniement des socialistes | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Olivier Neveux, professeur spécialiste du théâtre, dénonce la conversion de la gauche à une vision marchande de la culture. Conversion que la gouvernement a fait sienne.
Dominique Pifarély's insight:

Enfin, c’est dit. Marchandise ou pas marchandise ? Jamais compris ce besoin d’identification à l’adversaire :

… plusieurs décennies de renoncements : du temps où l’art et la culture ne devaient pas être des marchandises à celui où l’art et la culture ne devaient pas être des marchandises comme les autres - reconnaissant au passage qu’ils l’étaient tout de même un peu. Ce furent dans les années 1990 les grandes mobilisations qui entendaient excepter les activités liées à la culture du droit commercial commun.

Cette bagarre, légitime, se menait simultanément à l’abandon de toute idée d’extension de l’exception à d’autres secteurs tels que la santé ou l’éducation. C’était donc avant qu’on ne vante l’apport de la culture et de l’art à la richesse du pays.

C’est désormais, au contraire, à les repérer comme marchandises qu’ils deviendraient presque légitimes. Que le gouvernement se fasse le publicitaire de sa nouvelle orientation est logique. Plus complexe est la reprise dans les milieux artistiques et culturels de ce refrain. Faut-il que les artistes aient été culpabilisés ces dernières années pour indexer leurs légitimités au PIB... ?

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Les intermittents luttent pour les droits de tous

Les intermittents luttent pour les droits de tous | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
La lutte des intermittents du spectacle est en défense d’un bien commun des salariés : la mutualisation des risques de chômage. Les signataires de l’accord Unedic montent en épingle le soi-disant déficit du régime des intermittents. Comme toujours la « réforme » vise l’alignement des droits vers le bas. Comme souvent, ce sont les plus précaires qui sont visés. En défendant les règles de leur régime, les intermittents préservent les possibilités d’extension des droits de tous les précaires.
Dominique Pifarély's insight:

"La lutte présente des intermittents du spectacle est exemplaire à plusieurs titres. Elle montre d’abord que lorsque le travail conserve un sens, et c’est le cas pour beaucoup de métiers du spectacle, la lutte collective est possible et dépasse les questions strictement catégorielles. Les intermittents parlent aujourd’hui pour tous les précaires, dispersés, atomisés, culpabilisés, qui ne peuvent mener une telle lutte. Ils se battent pour des droits et non pour une aumône distribuée par l’État. Enfin, ils sont conscients de préfigurer la société de demain, où la mobilité du travail devra, quoiqu’en disent le Medef et ses alliés, s’accompagner d’une stabilité du revenu."

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

L’Ensemble Dédales et sa géographie spatio-temporelle…

L’Ensemble Dédales et sa géographie spatio-temporelle… | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
L’Ensemble Dédales et sa géographie spatio-temporelle…
Dominique Pifarély's insight:

Comme Dédale, Pifarély et son Ensemble proposent une musique en apparence complexe, mais dont la clé est à la portée de tous : il suffit de l’écouter les oreilles grandes ouvertes et l’esprit réceptif, pour que sa beauté sophistiquée se révèle en toute évidence.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

fracture d'âmes, work in progress avec Philippe de Jonckheere

fracture d'âmes, work in progress avec Philippe de Jonckheere | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Projections, performances, installations : simplement des catégories vagues qui ne rendent pas bien compte des idées de dialogue que nous agitons, Philippe de Jonckheere et moi, depuis le spectacle...
Dominique Pifarély's insight:

Fractures d’âme, une tentative de dialogue en 13 épisodes de Philippe de Jonckheere (images, création numérique) / Dominique Pifarély (violon, traitement numérique en temps réel) dans le Désordre.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

le tiers livre : auteurs, contre l'État voleur, réclamez vos droits !

le tiers livre : auteurs, contre l'État voleur, réclamez vos droits ! | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Le blog|journal litterature de Francois Bon, actualite et info litterature, livre et Internet, telechargement texte numérique contemporain.
Dominique Pifarély's insight:

Donc ça y est, malgré toutes les critiques, malgré le non-dialogue, malgré les signatures extorquées à des organisations qui ne représentent qu’elles-mêmes tout en parlant au nom des écrivains, la BNF vient de mettre en ligne le moteur de recherche des milliers de titres qu’elle s’approprie sur notre dos.

Et pourtant, qu’est-ce qu’ils en ont claqué, de l’argent public, pour condamner l’opt-out du temps où c’était Google qui mettait des livres en ligne...

La goujaterie de la BNF au service des basses oeuvres de l’État, c’est beaucoup plus sur la manière de faire, que sur l’escroquerie commerciale.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

rythmes scolaires et EAC (éducation artistique et culturelle)

Dominique Pifarély's insight:

[…] le danger est de situer les activités sportives, artistiques et donc d’éducation musicale implicitement dans le champ de la détente, de la récréation et du loisir. En conséquence, les placer dans des temps intermédiaires : la pause méridienne et le périscolaire, paraît une évidence. Or de nombreuses études prouvent que les activités musicales sont porteuses d’apprentissages fondamentaux demandant une attention soutenue ; c’est d’ailleurs pourquoi l’éducation musicale fait partie des programmes obligatoires de l’école.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

vacataires de l'université en lutte

Nous sommes intermittents du spectacle ou salariés et nous effectuons des vacations à l'université de Poitiers, au centre de formation du musicien intervenant - CFMI. Depuis des années, nous sommes les témoins de graves dysfonctionnements :
- contrat de travail farfelu qui ne précise ni la période de travail, ni le volume horaire, ni le taux horaire, etc...
- contrat de travail signé plusieurs longues semaines après notre première intervention, voire absence de contrat !
- retard dans le paiement des heures enseignées, des interventions, des missions, de plusieurs semaines à plusieurs mois...
- absence de justification mensuelle de nos heures travaillées remise à l'issu du mois travaillé (et non des semaines plus tard !) ; cette pièce est exigée par Pôle Emploi pour les intermittents, sous peine d'être radiés.

Ces pratiques illégales participent à la dégradation de nos conditions de travail donc du Service Public. Elles provoquent des situations invivables financièrement et psychologiquement.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

bémols | tracé provisoire

bémols | tracé provisoire | routes principales et routes secondaires | Scoop.it

On revient sur le Centre national de la musique, c’est non seulement urgent, essentiel, mais indispensable face à ce qui s’annonce, encore une fois, comme une belle entreprise de communication (lire : désinformation), après lecture de Culture Box, comme de Libération et d’autres… Il est facile, en effet, de maintenir aujourd’hui la confusion entre les intérêts de l’industrie du disque, dont on nous rebat les oreilles, notamment en s’appuyant sur l’Hadopi, et la question de la création et de la diffusion de la musique vivante. L’appel des 333, qui a réuni 2777 signatures, est relayé à présent par un nouveau texte contre le CNM, qu’on reproduit en bas de page, ainsi que par l’ouverture d’un blog.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Article11 - Alain Brossat : « La culture est devenue un moyen de gouvernement parmi d'autres » - Lémi

Article11 - Alain Brossat : « La culture est devenue un moyen de gouvernement parmi d'autres » - Lémi | routes principales et routes secondaires | Scoop.it

"La dégradation des conditions du débat est vraiment patente, avec un spectre des positions acceptables qui se rétrécit. Il y a des effets d’agglomération, d’agglutinement : un certain nombre de différences sont tolérées à condition qu’elles soient subsidiaires." [...]

[...] "La culture est un liant dans ce processus, un coagulant. Elle donne le ton, crée le style. Et la culturisation du débat politique prospère sans fin. Par exemple, quand on passe sur France Culture d’une émission censée être politique avec Colombani et Casanova à une émission culturelle, on sent bien qu’il y a pas de déclivité entre les deux : c’est le même ton, le même dispositif, le même ronron. Et c’est normal : dans les politiques d’immunisation du vivant ayant cours aujourd’hui, la politique est considérée comme un espace dangereux, qu’il faut anesthésier."

[...] "Il ne faut pas regarder uniquement les objets, la marchandise, mais également la façon dont sont mises en forme des vies, des subjectivités. D’autant que cette marchandise culturelle a fonction de remplir les vies à une époque où le travail et la famille ne suffisent plus à le faire. La biopolitique a horreur du vide, et la culture remédie à ce problème. Quand on assoit les gens au théâtre ou au cinéma, il y a peu de chances pour que ça se transforme en émeute..."

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Rancière: «L'élection, ce n'est pas la démocratie»

Rancière: «L'élection, ce n'est pas la démocratie» | routes principales et routes secondaires | Scoop.it

Loin d'être le couronnement de la vie démocratique, elle est le point extrême de la dépossession électorale du pouvoir populaire au profit des représentants d'une classe de politiciens dont les fractions opposées partagent tour à tour le pouvoir des «compétents».

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

le tiers livre : Gallimard versus publie.net

le tiers livre : Gallimard versus publie.net | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Quelque chose se fissure : ce jour, c’est M Gallimard lui-même qui nous pousse à trouver d’autres formes que l’édition et la librairie numérique pour notre travail de créateurs.

C’est à cela qu’il nous faut tous réfléchir ensemble.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Article11 - La CIA, de la privation sensorielle à la musique comme torture - Juliette Volcler

Article11 - La CIA, de la privation sensorielle à la musique comme torture - Juliette Volcler | routes principales et routes secondaires | Scoop.it

La musicologue Suzanne G. Cusick a largement documenté l’usage par l’armée états-unienne de la musique comme moyen de torture dans la « guerre contre le terrorisme »1. Phénomène nouveau, dit-elle : on bombarde à plein volume et pendant des jours d’affilée dans les cellules des morceaux de rap, de metal ou de pop...

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

le tiers livre : Walter Benjamin | Le livre comme intermédiaire vieilli...

le tiers livre : Walter Benjamin | Le livre comme intermédiaire vieilli... | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Walter Benjamin | Le livre est un intermédiaire vieilli entre deux systèmes différents de fichiers

Un fragment de "Sens unique" (1927)

Tout indique maintenant que le livre sous sa forme traditionnelle approche de sa fin. C’est Mallarmé qui, quand il aperçoit au beau milieu de l’édification cristalline de son œuvre assurément traditionaliste l’image de ce qui venait, a pour la première fois incorporé avec Un coup de dés les tensions graphiques de la publicité dans la présentation typographique. Les essais d’écriture que les dadaïstes entreprirent par la suite ne provenaient certes pas de leur esprit de construction, mais des réactions nerveuses, assurées, des gens de lettres. C’était pour cette raison quelque chose de beaucoup moins durable que la tentative de Mallarmé, qui procédait de l’essence même de son style. Mais cela permet de reconnaître l’actualité de ce que, comme une monade, dans sa chambre close, Mallarmé découvrit, en harmonie pré-établie avec tous les événements décisifs de notre époque, dans l’économie, la technique, la vie publique. L’écriture, qui avait trouvé un asile dans le livre imprimé, où elle menait sa vie indépendante, est impitoyablement traînée dans la rue par les publicités et soumise aux hétéronomies brutales du chaos économique. [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Intermittents : inventons un contre-modèle

Intermittents : inventons un contre-modèle | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Il faut, pour défendre tous les précaires, une conception véritablement mutualiste de l'assurance-chomâge, pour Antonella Corsani. 
Dominique Pifarély's insight:

A la conception réactionnaire de la culture, les intermittents en lutte ont donc opposé une critique sociale du néolibéralisme. Ils ont déplacé le terrain du conflit actuel : de la culture comme secteur d'activité que l'on voudrait séparer – la culture comme exception – vers une autre « culture », néolibérale, qui imprègne les esprits et les réformes. Ils ont tracé un chemin possible pour en sortir, un chemin à parcourir aujourd'hui avec les artistes, les postiers, les cheminots, les universitaires et toutes les autres catégories sociales.

Si la « culture » néolibérale fait du risque l'affaire de tous et la responsabilité de chacun, la « culture » défendue par les intermittents du spectacle en lutte fait du mutualisme le coeur d'un nouveau rapport des individus à eux-mêmes et aux autres.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Samuel Churin - Que faire maintenant ?

Samuel Churin - Que faire maintenant ? | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Dominique Pifarély's insight:
Nous sommes heureux d’apprendre que ces négociations sont ouvertes à tous. Faisons en jurisprudence : les accords sur l’assurance chômage ne pourront plus se passer sans nous. De même il est hors de question que les experts de l’Unédic à la solde du MEDEF décident de nos vies. C’est simple, ils se sont toujours trompés. Pour rappel, ces mêmes « spécialistes » avaient vendu aux syndicats de salariés que l’accord de 2003 ferait 30% d’économies. C’était bien leur seul argument. Nous avions dit que cette réforme précariserait et dépenserait d’avantage. Nous avions raison. Les chiffres sont là, incontestables : l’accord a produit 30% de dépenses supplémentaires pour des gens qui n’en ont pas besoin et précarisé 70% d’intermittents pour compenser ces dépenses. C’est ce qu’on appelle un sacrifice purement idéologique. Pour des raisons évidentes, nous exigeons que nos experts soient autour de la table. C’est un préalable non négociable.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Time Geography, nouveau CD, concert de sortie

Time Geography, nouveau CD, concert de sortie | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
invitation Pifarély/Dédales, La Fonderie Le nouvel enregistrement de l'ensemble Dédales, Time Geography, sortira officiellement le 9 décembre, bénéficiant d'une vraie distribution en magasins (l'A...
Dominique Pifarély's insight:

Dans Time Geography, Dominique Pifarély, architecte des sons pose, en guise de fil, des balises : il en découvre d’originales, il en réemploie d’anciennes et, de détours en retours, d’avancées en percées, trace une voie qui, étrangère au rectiligne, réfractaire au circulaire, aboutit à renouveler le point de départ et non à le retrouver.(Denis Constant-Martin).

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

le tiers livre : Didier Daeninckx | refuser d'être diffusé par un éditeur que je n'ai pas choisi

le tiers livre : Didier Daeninckx | refuser d'être diffusé par un éditeur que je n'ai pas choisi | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Le blog|journal litterature de Francois Bon, actualite et info litterature, livre et Internet, telechargement texte numérique contemporain.
Dominique Pifarély's insight:

Didier Daeninckx : [Les] procédés [de le BNF] sont à l’exact opposé des relations entre un auteur et un éditeur, ils instituent un rapport non de confiance mais de sujétion.

Je les trouve inutilement blessants, et cela ne m’incite pourtant pas à exiger de monsieur Racine qu’il me prouve par attestation appuyée sur la copie de son passeport qu’il occupe vraiment la direction de la Bnf.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Jacques Rancière, art et politique, par Aliocha Wald Lasowski (Le Monde diplomatique)

Jacques Rancière, art et politique, par Aliocha Wald Lasowski (Le Monde diplomatique) | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Comment une démocratie peut-elle assurer un accès égal aux mots de la culture et permettre une plus grande émancipation de la parole publique ? Quels (...)
Dominique Pifarély's insight:

[…] Selon Rancière, un art engagé qui prétendrait exprimer directement la communauté, la liberté d’un peuple, annulerait aussitôt l’efficace du modèle politique et de l’action qui s’en inspire. C’est dans l’inclusion de ce qui est étranger ou exclu que se dessinerait une nouvelle reconfiguration du perceptible, du pensable, modifiant le territoire des possibles. De même que, dans le social, c’est par la reconfiguration des données que le politique peut resurgir ; or ces représentations, enfin divergentes du modèle à proprement parler dominant, résultent de « ce qu’on peut appeler un travail d’imagination (4) » — qu’il serait sans doute éclairant d’analyser.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

éducation artistique, université et brutalité institutionnelle | tracé provisoire

éducation artistique, université et brutalité institutionnelle | tracé provisoire | routes principales et routes secondaires | Scoop.it

Préserver le travail que nous faisons au CFMI, qui a tout à voir avec l’éducation artistique tellement vantée dans les projets politiques, c’est aussi ne pas accepter plus longtemps ce dédain de la culture, de ses acteurs et de ses formateurs.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Après le CNM, l’An 01 ?

Après le CNM, l’An 01 ? | routes principales et routes secondaires | Scoop.it

Contrairement à ce qui est étrangement par trop affirmé dans la presse il n'a jamais existé de consensus du monde musical pour la création d'un Centre National de la Musique. De nombreuses associations représentatives de la vie musicale ainsi qu'un mouvement spontané comprenant de nombreux musiciens avaient refusé de cautionner la mise en place du Centre National de la Musique. Les Allumés du Jazz, regroupement de 58 maisons de disques indépendantes, ont signifié cette opposition dès février puis le 1er juillet dans un communiqué intitulé "Il n'existe pas de filière musicale". Afin que la parole ne soit pas volée, les Allumés du Jazz réaffirment leur position dans le communiqué de ce jour, alors que la Ministre de la Culture a annoncé l'abandon du projet de Centre National de la Musique...

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

something else : création, diversité, bon sens, et bon sentiments

something else : création, diversité, bon sens, et bon sentiments | routes principales et routes secondaires | Scoop.it

[...] pourquoi ne pas entériner cet ordre des choses, en disant, nous n’en faisons pas partie, ça n’est pas notre monde, notre sphère d’évolution, nous savons « vivre de miettes » (Patrice Caratini), nous savons aller vers les gens, jouer, créer, transmettre, communiquer. Et dans ce cas, nous ne serions plus dépendants de ce qui ne nous convient plus, qui n’est plus fait pour nous, sans nous lamenter. Nous dirions, prenez en compte notre existence, cette existence artistique qui n’entre plus dans vos cadres (pas grave), les grilles de lecture ont changé, et l’institution n’est plus simplement à la traine, elle impose à présent passeports, visas, attestations d’origine, permis de séjour, carnets de vaccination et casiers vierges.

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

[note de lecture] "Cargaison" de Claude Favre et Fred Griot, par Yannick Torlini - Poezibao

[note de lecture] "Cargaison" de Claude Favre et Fred Griot, par Yannick Torlini - Poezibao | routes principales et routes secondaires | Scoop.it
Encore une fois, il est difficile de ne pas faire de parallèle entre le clandestin et le poète, qui tous deux s’exilent pour tenter d’habiter la langue, et donc la terre, qu’ils se choisissent. Cargaison fait partie de ces livres du refus, du refus de que ce qu’On veut que l’on soit. Ce On qui est aussi bien le gouvernement, la société, les normes, le mercantilisme, que la langue, zone de tous les combats contre ce qui nous définit et nous pense, « no man’s langue » comme disait Ghérasim Luca, autre déraciné volontaire. Le clandestin est bien celui qui résiste contre ce On.
Ce jeu de résonances entre les écritures de F. Griot et C. Favre nous montre bien qu’il existe bien des résonances entre les peuples, les langues, les cultures, et les douleurs, puisque nous sommes beaucoup à nous être sentis clandestins, en ce lendemain de 22 avril.
more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Il ne faut pas prendre les enfants de Bourdieu pour des connards sans âge - Le Monolecte

Il ne faut pas prendre les enfants de Bourdieu pour des connards sans âge - Le Monolecte | routes principales et routes secondaires | Scoop.it

[...] Cette campagne électorale ne ressemble à rien et surtout pas à une campagne électorale. De la même manière que ce gouvernement n'a ressemblé à rien et surtout pas à un gouvernement. Là aussi, juste un empilement, apparemment sans ligne directrice, de petites phrases, de petites mesures et de grosses provocations, le tout mené tambour battant pour ne jamais laisser le temps : du réflexe et non de la réflexion, la surstimulation permanente du cerveau reptilien afin de mieux engourdir le cortex.

C'est assez finement joué, si l'on arrive à s'attarder sur ce mode de fonctionnement un certain temps : distraire, saturer tous les canaux, décontextualiser systématiquement toute décision, toute information, extraire chaque événement du flux historique comme s'il se suffisait à lui-même, morceler, découper et pérorer sans fin sur les détails les moins signifiants que l'on est parvenu à isoler du chaos ainsi obtenu. C'est même brillant : on isole les idées afin de mieux isoler les gens. Chacun d'entre nous est sommé d'exister en dehors de tous les autres. Chacun d'entre nous doit juger, se positionner, se prononcer, décider, dans une solitude absolue, seul devant l'essorage télévisuel, seul et donc sans perspective, sans échange, sans construction commune d'un sens, seul et donc faible et donc impuissant.[...]

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

non au Centre national de la musique « tracé provisoire

[...] Avec le CNM s’organise une disparition programmée du ministère de la culture et la privatisation des politiques culturelles. Depuis de nombreuses années, nous assistons à une dégradation voulue des politiques publiques culturelles à l’image des attaques que subissent les autres secteurs du service public (santé, éducation nationale, transports etc.). Les artistes musiciens connaissent des difficultés accrues en raison des budgets dérisoires accordées à la musique vivante et aux réseaux artistiques de diffusion et distribution (scènes et disques). [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Dominique Pifarély
Scoop.it!

Le numérisme est-il un anarchisme ?

Le numérisme est-il un anarchisme ? | routes principales et routes secondaires | Scoop.it

Pour ce qui est de l'édition, les grands groupes ont en effet tout à craindre du numérique. Au fond ils le savent bien: d'ici deux-trois ans, plus personne n'achètera les textes du domaine public dans leurs éditions papier, et tout le monde les téléchargera gratuitement pour les lire sur des liseuses. Balzac, Hugo, Rimbaud et quantité d'autres ne feront plus partie de leurs marchandises. Une chance peut-être de vendre encore: faire des éditions numériques avec un appareil critique nouveau et novateur. Et pour la littérature contemporaine, qui aura encore envie de lire sur les torchons salissants à quoi ressembleront bientôt les livres papier à côté des tablettes numériques ? Gros éditeurs, vous pouvez pleurer en effet: votre âge d'or est fini.

Donc, évidemment, pour les potentats de l'édition, le numérique est une dangereuse anarchie, et qui le défend (ou plutôt le pratique) est un criminel associé aux Apple et Amazon. Mais cela fait partie aussi de la Bonne Nouvelle: Ecrivains, éditeurs numériques, vous êtes devenus infréquentables, ce qui est quand même mieux que de finir à l'Académie française ou chez Ruquier ! Alors surtout n'oubliez pas d'équiper vos maisons et appartements d'une chambre forte avec fermeture électronique, ça peut toujours servir !

more...
No comment yet.