Bretagne : Les églises chassent les morts | Rhit Genealogie | Scoop.it

Dès le début du XVIIIe siècle, la Bretagne se préoccupe de questions d'hygiène, en interdisant les sépultures dans les églises, puis, plus tard, en transférant les cimetières hors des agglomérations. En avance de plusieurs décennies sur l'ensemble du royaume de France.