«Comme un deuxième pensionnat» | Revue de presse CISSS de Lanaudière | Scoop.it

Des autochtones du Québec accusent la Direction de la protection de la jeunesse d’être comme les anciens pensionnats et d’effacer leur culture. Des jeunes racontent avoir été brisés après une enfance passée « dans le système ». Un récent jugement de la Cour du Québec blâme les services de protection de la jeunesse pour avoir « lésé les droits » d’un enfant algonquin en le plaçant dans une famille d’accueil blanche.