Les réseaux sociaux d'entreprise ont-ils vécu ? | réseaux sociaux d'entreprise | Scoop.it

Le 7 novembre dernier, Twitter a brillamment réussi son entrée en Bourse. Dès les premières minutes de cotation, le prix d'introduction de l'action, fixé à 26 dollars, a été réévalué pour atteindre 70% d'augmentation en fin de journée. Près de 70 millions de titres se sont échangés durant la première heure de mise en Bourse : un record !

 

La capitalisation de la société a flambé pour approcher les 25 milliards de dollars, dépassant ainsi celle de LinkedIn malgré un chiffre d'affaires deux fois moins élevé que ce dernier. Un beau succès pour Twitter, réseau qui rassemble aujourd'hui plus de 230 millions de membres actifs par mois.

 

En prenant acte de cette formidable réussite, il faut s'interroger sur une autre réalité beaucoup moins "glamour" : l'échec relatif, ou du moins l'avancée plus que laborieuse du RSE, ou réseau social d'entreprise, censé être l'équivalent d'un Twitter ou Facebook transposé à l'échelle (forcément miniaturisée) de l'entreprise et circonscrit dans le cadre de son organisation.

 

Toutes les enquêtes réalisées en 2013 en font l'amer constat : les entreprises sont restées, depuis l'apparition des RSE au début des années 2010, globalement réfractaires à l'usage des outils dits "sociaux".

 

Au mieux, il y aurait en France à peine quelques centaines d'entreprises à avoir déployé un RSE (ou prévoyant de le faire) : une situation décevante, il faut bien le reconnaître, au regard du buzz enthousiaste que le concept avait suscité il y a deux-trois ans.


Via Tolokonnikoff - Seratoo