Réseau de la santé
9 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Rose Moisan
Scoop.it!

CHLSD : 151 lits seront fermés à Québec | Pierre Pelchat | Santé

CHLSD : 151 lits seront fermés à Québec | Pierre Pelchat | Santé | Réseau de la santé | Scoop.it
Malgré une liste d'attente de plus de 1000 personnes, 151 lits dans des CHSLD de Québec seront fermés d'ici deux ans en raison de la vétusté des chambres.
Rose Moisan's insight:

À première vue, j’ai été attirée par cet article, car j’étais choquée de lire son titre. Je ne comprenais pas pourquoi on enlevait des lits dans des CHLSD alors que tout le monde sait que les listes d’attente sont déjà très longues. En lisant l’article, j’ai compris qu’il y avait plusieurs points positifs à cela. Premièrement, il est important de mentionner que les lits qui sont enlevés le sont en raison de vétusté. Certaines chambres étaient si désuètes que des personnes âgées ont refusé une offre d’hébergement à cause de cela. Deuxièmement, les travaux vont se faire sur une période de deux ans et débuteront en février, une fois que le soutien à domicile aura commencé à offrir des places. Troisièmement, les économies qui seront générées par la fermeture des lits seront utilisées pour améliorer les services des personnes hébergées en ayant, entre autre, des plus belles chambres et plus d’heures de services. Malheureusement, tout n’est pas parfait, car la fermeture de ces lits fait en sorte qu’ils devront abolir des postes. Donc, bien que 151 lits puissent paraître beaucoup, tout est planifié de sorte que ça se passe le mieux possible et que ça n’allonge pas les listes de d’attente. Par contre, les conséquences ne sont pas que positives; des postes seront abolis et les admissions seront réduites le temps des travaux.

more...
profODS2013A's comment, December 8, 2013 12:07 PM
commentaire 10 corrigé
Scooped by Rose Moisan
Scoop.it!

Moins d'argent, plus de clients | Carrefour

Moins d'argent, plus de clients | Carrefour | Réseau de la santé | Scoop.it
Je travaille depuis plus de 10 ans dans des organismes communautaires de la région de Québec. J'ai fait ce choix car je crois beaucoup en l'approche communautaire, la...
Rose Moisan's insight:

Cet article présente la réalité alarmante des organismes communautaires. En effet, bien que l'article soit court, il présente très bien la situation déplorable dans laquelle sont les organismes communautaires de nos jours. Nous savons que dans le réseau de la santé, il existe des grilles, des procédures et des critères selon lesquels les patients sont quotés. Ceux qui seront quotés prioritaires se verront recevoir des services tandis que les autres seront mis sur les listes d'attentes. Pendant longtemps, les personnes se retrouvant sur les listes d'attentes pouvaient se tourner vers les organismes communautaires pour recevoir rapidement des services. Malheureusement, nous sommes rendus à un point où même les organismes communautaires ont des listes d'attentes, car les ressources financières ne leur permettent plus de répondre à la demande toujours grandissante. L'auteur de l'article se pose la question suivante: «Pourquoi, si nous sommes essentiels à la société, comme le dit si bien le gouvernement, seulement 1,4% des revenus du ministère de la Santé et des Services sociaux sont attribués aux organismes communautaires, alors que le réseau nous réfère constamment leurs clients car ils ne peuvent répondre à leurs besoins?». Je crois que c'est une question que beaucoup se pose. Par cet article, je constate qu'il y a des lacunes importantes à ce niveau dans le réseau de la santé. Finalement, je suis en accord avec l'auteur et je crois que les organismes communautaires devraient recevoir plus d'argent de la part des agences afin de pouvoir combler les besoins toujours grandissants. Ayant déjà fait un stage dans un organisme communautaire, je comprends bien l'importance de ceux-ci dans notre société. 

more...
profODS2013A's comment, November 11, 2013 7:43 AM
commentaire 8 corrigé
Scooped by Rose Moisan
Scoop.it!

Services non rendus | Mario Roy | Mario Roy

Services non rendus | Mario Roy | Mario Roy | Réseau de la santé | Scoop.it
Le plus étonnant est que ça n'étonne plus. «En présence de besoins importants et de ressources limitées, on assiste dans plusieurs domaines à un écart qui se creuse...
Rose Moisan's insight:

Cet article parle du fait que le gouvernement promet toujours davantage de services, mais qu'en réalité, ces services ne sont pas donnés en raison des compressions budgétaires constantes. La difficulté d'accès aux services et l'attente pour ceux-ci amènent une surchage dans les urgences, qui sont elles aussi déjà bondées à cause des lits hospitaliés occupés par des personnes âgées en attente d'une place en CHSLD. Je trouve que cet article est pertinent pour les éducateurs spécialisés puisque beaucoup d'entre eux travaillent ou travailleront au sein du réseau de la santé et que certainement, ils seront confrontés à ces difficultés et lacunes. Bref, l'idéal serait de développer davantage de services afin d'éviter la surchage de ceux-ci, mais les compressions budgétaires du gouvernement font en sorte que cela est impossible...

more...
profODS2013A's comment, October 17, 2013 8:49 PM
commentaire 3 corrigé
Scooped by Rose Moisan
Scoop.it!

Le spectre de l'autisme sous la loupe | Mélyssa Gagnon | Actualités

Le spectre de l'autisme sous la loupe | Mélyssa Gagnon | Actualités | Réseau de la santé | Scoop.it
Les troubles envahissants du développement (TED) chez l'enfant sont en hausse au Québec. Cette situation s'explique, entre autres, par l'importance accordée au...
Rose Moisan's insight:

Cet article fait part de la hausse des troubles envahissant du développement chez l’enfant et du manque de ressources en pédopsychiatrie, dans la région du Saguenay, pour combler ces besoins. En effet, on mentionne que cette hausse peut s’expliquer par le fait que l’on accorde une plus grande importance au diagnostic précoce, et que les critères ont été élargis au fil des ans, et par l’amélioration des mécanismes d’accès aux services. À première vue, on peut trouver que la situation semble positive, mais lorsqu’on creuse un peu, on constate qu’une hausse de demandes entraîne souvent une plus longue attente pour recevoir des services. C’est notamment le cas à Chicoutimi, où les ressources en pédopsychiatrie sont limitées. En effet, cette région ne compte que quatre pédopsychiatres, dont un travaillant à temps partiel, et un autre qui prendra sa retraite prochainement. Ce manque de ressources fait en sorte que plusieurs clients doivent passer par de longues listes d’attente. Heureusement, les enfants qui arrivent du CLSC, et qui ne peuvent pas être vus immédiatement par un pédopsychiatre, se voit tout de même recevoir des interventions et des services pendant l’attente. Cette hausse d’enfants ayant un trouble envahissant du développement influencera, selon moi, le travail des éducateurs spécialisés travaillant auprès de cette clientèle, puisque ce sont eux, entre autre, qui interviendront et dispenseront les services auprès de ces enfants pendant l’attente. Cette hausse entraînera peut-être également une augmentation du nombre de professionnels dans les services de premières lignes pour intervenir auprès de ces enfants en attendant la rencontre avec un pédopsychiatre.

more...
profODS2013A's comment, November 18, 2013 3:20 PM
commentaire 9 corrigé
Scooped by Rose Moisan
Scoop.it!

Innovation ou désengagement? | Brigitte Breton | Éditoriaux

Innovation ou désengagement? | Brigitte Breton | Éditoriaux | Réseau de la santé | Scoop.it
Le ministre Réjean Hébert ne manque pas de superlatifs pour parler de son projet d'assurance autonomie et de soins à domicile. Selon lui, c'est une innovation sociale...
Rose Moisan's insight:

Depuis quelques temps, nous entendons de plus en plus parler du projet d'assurance autonomie et de soins à domicile pour les aînés du ministre de la santé, Réjean Hébert. En effet, ce dernier souhaite redonnner aux personnes âgées la liberté de choisir là où elles veulent vivre et par qui elles veulent recevoir des services de soutien à domicile. Je trouve ce projet très bien, car il permettrait de redonner une certaine liberté aux personnes âgées en leur permettant de faire le choix de rester à domicile ou d'aller vivre dans un centre hospitalier de soins de longue durée. Par contre, tel que mentionné dans l'article, «les Québécois ont eu de mauvaises surprises avec des idées géniales qui ont atterri «tout croche» sur le terrain», comme dans le cas de la désinstitutionnalisation des personnes vivant avec une problématique de santé mentale. Un tel projet engendra des changements majeurs quant à l'organisation des services, car le nombre de personnes âgées vivant en CHLSD risque de diminuer tandis qu'il y aura une forte augmentation au niveau des soins à domicile. Tel que le mentionne l'article, il y a des désaccords par rapport à qui doit dispenser les services à domicile; des employés du réseau de la santé, des entreprises privées ou des entreprises d'économie sociale? Finalement, il faut veiller à ce qu'il n'y ait pas un transfert de poids supplémentaire sur les épaules des aidants naturels qui en ont déjà suffisamment pour la plupart. Si ce projet voit le jour, il y aura d'importants changements quant à l'organisation des services du réseau de la santé. Selon moi les éducateurs spécialisés seront touchés par ces changements puisque la demande en CHSLD risque d'être moins élevée et ils seront probablement appelés à se rendre plus souvent à domicile.

more...
profODS2013A's comment, November 1, 2013 9:24 AM
commentaire 7 corrigé