Kiosque du monde : Afrique
33.6K views | +3 today
Follow
 
Scoop.it!

Khartoum Journal: In a Faded Literary Capital, Efforts at a Revival | The New York Times

Khartoum Journal: In a Faded Literary Capital, Efforts at a Revival | The New York Times | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

In a city long famous as a big market for Arabic writers, there is growing worry that the collapse of book culture is a direct mirror of Sudan’s overall decline...

more...
No comment yet.
Your new post is loading...
Scoop.it!

Biennale des photographes du monde arabe : l’Algérie et la Tunisie à l’honneur | Art Contemporain Africain

Biennale des photographes du monde arabe : l’Algérie et la Tunisie à l’honneur | Art Contemporain Africain | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

En 2017, avec un focus sur la jeune photographie algérienne à la Cité internationale des arts et un autre focus sur la Tunisie à l’Institut du monde arabe, la Biennale souhaite rendre justice à deux pays « qui se retrouvent souvent en marge de l’actualité photographique ».

Le photographe français d’origine algérienne Bruno Boudjelal […] a sélectionné une vingtaine de jeunes photographes de tout le pays lors d’un atelier photographique à Alger. […] Le résultat est bluffant. Les portraits tout en mouvement de Rahiche Hamid dégagent une incroyable énergie. Né à Alger, il a plongé dans le désenchantement d’une utopie urbaine qu’il a lui-même vécu : l’ensemble architectural Climat de France à Alger.

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Gold artefacts from Tutankhamun’s tomb researched for first time | Past Horizons

Gold artefacts from Tutankhamun’s tomb researched for first time | Past Horizons | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Archaeologists examine embossed gold applications from the sensational find of 1922...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

La mosquée Ketchaoua d'Alger retrouve toute sa splendeur | France TV Infos

La mosquée Ketchaoua d'Alger retrouve toute sa splendeur | France TV Infos | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

La majestueuse "Djamaa Ketchaoua" (Mosquée Ketchaoua) était fermée depuis 2008, abîmée notamment par un puissant séisme cinq ans auparavant, ses ex-clochers devenus minarets tombant en lambeaux. Trente-sept mois de travaux viennent de s'achever et les riverains attendent impatiemment sa réouverture.

 

"J'ai hâte de retourner prier là-bas. Mon père m'y avait emmené faire ma première prière en 1978, j'avais neuf ans", se souvient un commerçant d'une artère voisine.

Une riveraine octogénaire, est elle impatiente "de pouvoir prier dans cette mosquée, jusque-là seulement réservée aux hommes". Un espace de prière réservé aux femmes a en effet été créé.

C'est le gouvernement turc qui a entièrement financé les quelque 7 millions d'euros de travaux du bâtiment aux racines ottomanes. Cette mosquée constitue un patrimoine culturel commun aux deux pays, souligne Orhan Aydin, coordinateur en Algérie de l'Agence turque de coopération (TIKA), dont les experts ont supervisé les travaux, confiés à une entreprise turque...[VIDEO]

more...
No comment yet.
Scoop.it!

PHOTOGRAPHIE | Benohoud : "Ce n'est pas l'instantané qui m'intéresse, mais les mises en scène" | Art Contemporain Africain

PHOTOGRAPHIE | Benohoud : "Ce n'est pas l'instantané qui m'intéresse, mais les mises en scène" | Art Contemporain Africain | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Si vous regardez une photographie d'Hicham Benohoud, il y a de fortes chances qu'elle marque votre mémoire. Surprenants, décalés, parfois loufoques ou oniriques, les clichés de ce photographe marocain réunissent des éléments du réel de manière inattendue, dans des situations insolites : ce qui nous semble familier et ordinaire devient alors étrange, énigmatique. […] Ces visions très personnelles, pleines d'ironie, questionnent la société marocaine, ses paradoxes, ses plaies, ses absurdités, un « Maroc à l'envers », témoigne-t-il...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Faire la lumière sur la guerre du Cameroun. Entretien avec Thomas Deltombe | CONTRETEMPS

Faire la lumière sur la guerre du Cameroun. Entretien avec Thomas Deltombe | CONTRETEMPS | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Un an déjà que La guerre du Cameroun. L’invention de la Françafrique (1948-1971), ouvrage signé par Thomas Deltombe, Manuel Domergue et Jacob Tatsitsa qui s’ouvre sur une préface d’Achille Mbembe, a été publié. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Retour avec l’un des trois auteurs sur une enquête qui bouscule la chronologie établie de « l’invention de la Françafrique », sur son contexte, et sur ses suites...

more...
Katell Rochard's curator insight, November 14, 1:57 PM
Il va sans dire que, selon cette logique, les premiers responsables du drame seraient les militants indépendantistes. (...) leur parti, l’UPC, interdit en 1955, ce serait eux qui seraient coupables d’avoir mené le Cameroun sur le chemin de la violence.
 Mais la réalité historique est tout autre : c’est d’abord parce que la France a refusé l’indépendance promise au peuple camerounais par les textes onusiens, c’est ensuite parce qu’elle a arbitrairement interdit l’UPC et c’est enfin parce qu’elle s’est mise à réprimer ses partisans que le pays a basculé dans la guerre. Et c’est parce qu’elle a imposé à ce pays une indépendance en trompe-l’œil, qui perpétuait la colonisation sous une autre forme, que le conflit s’est poursuivi après 1960.
Scoop.it!

C'est beau, l'IMA, la nuit | Le Point

C'est beau, l'IMA, la nuit | Le Point | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Poésie à tous les étages, la nuit du 11 novembre de 19 heures à 8 heures du matin ! Pour sa seconde édition la Nuit de la poésie de l'IMA a diversifié les lieux et les disciplines artistiques pour« résister », mot d'ordre thématique. Mieux, elle s'est tenue simultanément dans 8 villes : Djeddah, Doha, Fès, Khartoum, Riyad, Tunis, Beyrouth et Alger. Cet événement, qui fait partie du festival Paris en toutes lettres de la Maison de la poésie, a vu le jour – ou la nuit – dans la maison dirigée par Jack Lang à la date quasi anniversaire des attentats de novembre. Il demeure habité par cette dimension de mémoire commune, dans un partage engagé de beauté.

On y a passé quelques heures étonnantes, créatives, fortes et émouvantes...[VIDEO]

more...
No comment yet.
Scoop.it!

L'Insaac, la célèbre école ivoirienne des arts, fait peau neuve | Le Point

L'Insaac, la célèbre école ivoirienne des arts, fait peau neuve | Le Point | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

L'Institut national supérieur des arts et de l'action culturelle (Insaac), célèbre école ivoirienne qui a formé de nombreux artistes africains de renom, fait peau neuve pour contribuer à la richesse nationale, tirée par le cacao.

Première économie de l'Uémoa (Union économique et monétaire ouest-africaine, 8 pays), le pays ne tire pas de dividendes de ses productions culturelles, qui dominent pourtant ce marché de 90 millions d'habitants.

"Le gouvernement a pris conscience de l'ampleur de l'économie culturelle et du niveau d'employabilité qu'offre le secteur des arts et de la culture", assure le directeur de l'Insaac, Armand-Modeste Koffi Goran...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Le "Paris" africain de 
Victoria Mann | Paris Match

Le "Paris" africain de 
Victoria Mann | Paris Match | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Qui dit art africain, sait-il de quoi il parle ? Tant il est difficile de mettre dans le même panier un plasticien marocain, un peintre sud-africain et un sculpteur libérien né au Etats-Unis. Rien en commun, sinon un goût d’Afrique quelques part. Victoria Mann appelle cela « les Afriques ». C’est un art contemporain venu du continent, un génie créatif qui se nourrit d’une mémoire commune, collective ou pas, parfois lointaine dans l’espace et dans le temps, et qui se réalise au quatre coins du monde. Un marché dynamique, en témoigne les galeries qui s’ouvrent tous les deux mois en Afrique, et qui se porte plutôt bien. Attention, Victoria Mann n’est pas du genre « arty » à pérorer pendant des heures sur la tessiture d’une toile. Lorsqu’elle nous reçoit dans ses bureaux en plein cœur du quartier latin, elle garde la tête froide. Si la franco-américaine rassemble des commissaires d’expositions, des collectionneurs, galeristes pendant quatre jours autour de cette thématique de l’Afrique, c’est parce qu’il y a là… un business. « Les villes qui investissent dans l’art contemporain Paris, Amsterdam, Lisbonne, Le Cap, Dakar, Lagos, Abidjan, Marrakech, Casablanca ne surfent sur un effet de mode, il y a un marché qui se construit et se stabilise », dit-elle...

more...
Valerie Mouroux's curator insight, November 13, 5:05 PM

MARCHE DE L'ART: « Les villes qui investissent dans l’art contemporain Paris, Amsterdam, Lisbonne, Le Cap, Dakar, Lagos, Abidjan, Marrakech, Casablanca ne surfent sur un effet de mode, il y a un marché qui se construit et se stabilise », dit-elle...

Scoop.it!

Art contemporain : la foire AKAA ouvre sa seconde édition à Paris | JeuneAfrique.com

Art contemporain : la foire AKAA ouvre sa seconde édition à Paris | JeuneAfrique.com | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Victoria Mann aurait pu renoncer. Tout était déjà prévu pour la première édition de la foire d’art contemporain Also Known as Africa (AKAA) quand, en novembre 2015, la France subit l’horreur d’une série d’attentats qui entraînèrent le pays dans deux années d’état d’urgence. La première édition d’AKAA n’eut donc pas lieu cette année-là, mais la jeune femme déterminée remit l’ouvrage sur le métier et AKAA vit finalement le jour en 2016, attirant quelques 15 000 visiteurs venus voir les œuvres présentées par une trentaine d’exposants.

Du 10 au 12 novembre, alors que la France vient tout juste de sortir de l’état d’urgence, c’est donc la seconde édition d’AKAA qui se tient au carreau du Temple, à Paris, avec quelque 150 artistes venus de 28 pays différents.

« Il s’agit d’offrir une plateforme commerciale et culturelle, montrant une Afrique diverse, plurielle, qui n’est pas enfermée par les contours du Continent », explique Victoria Mann...[VIDEO]

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Les artistes du Bénin sous le soleil de Nice | Art Contemporain

Les artistes du Bénin sous le soleil de Nice | Art Contemporain | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

« La capitale parisienne n'est pas la seule à accueillir des expositions africaines : […] une centaine d'œuvres béninoises s'exposent à Nice jusqu'à la mi-septembre au sein de la prestigieuse Villa Arson, qui regroupe une école nationale supérieure d'art, un centre d'art, une médiathèque et une résidence d'artistes. Comme l'explique le commissaire d'exposition Éric Mangion : « L'art actuel africain est à la mode. Or, il faut éviter toute fausse candeur, exotisme sympathique et jugements raccourcis, qu'ils soient sociologiques ou esthétiques. C'est avant tout un hommage aux artistes béninois rendu possible grâce au soutien de la grande galerie parisienne Vallois. »...

more...
Valerie Mouroux's curator insight, November 10, 11:42 AM

Une centaine d'oeuvres d'artistes béninois exposés à la Villa Arson à Nice

Scoop.it!

EXPOSITION | Hommage à Malick Sidibé à la Fondation Cartier | Art Contemporain Africain

EXPOSITION | Hommage à Malick Sidibé à la Fondation Cartier | Art Contemporain Africain | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

“À travers "Mali Twist”, la Fondation Cartier revient sur l'œuvre de l’“œil de Bamako”, disparu il y a un an. L'exposition va durer jusqu'au 25 février 2018.

[…] À l'époque [1963], Malick Sidibé parcourt les soirées de la capitale avec son Kodak Brownie Flash pour photographier cette jeunesse découvrant les danses venues d'Europe et de Cuba. Un vent de liberté souffle sur Bamako. […]. « Tous les vendredis et samedis soir, des surprises-parties étaient organisées, il fallait le dernier vêtement à la mode, le meilleur 45 tours. Malick devait être là pour que la fête commence. On voulait être photographié. C'était l'œil de Bamako, tout le monde le connaissait et il connaissait tout le monde », explique André Magnin, commissaire de l'exposition, ayant contribué à faire connaître le travail de l'artiste en Occident...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Pourquoi Bordeaux honore Léopold Sédar Senghor | JeuneAfrique.com

Pourquoi Bordeaux honore Léopold Sédar Senghor | JeuneAfrique.com | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Je suis arrivé en France dans les valises de Léopold Sédar Senghor. C’était son 90e anniversaire. En 1996. Fraîchement diplômé en droit de l’Université de Dakar, j’avais été associé à l’hommage qui lui était rendu par l’Unesco en présentant une intervention dont le thème était : « Léopold Sédar Senghor, le message à la jeunesse ». J’étais loin d’imaginer que je passerais les vingt années suivantes à suivre sa trace, à critiquer son œuvre et à poursuivre sa quête esthétique d’humanisme. Et, surtout, que je vivrais dans une aussi grande proximité physique et intellectuelle avec le calvaire que la guerre mondiale et la situation coloniale lui imposeront.

Travaillant sur la Première Guerre mondiale, dans le cadre de l’exposition Frères d’âme en 2014, lorsque je découvris que Léopold Sédar Senghor avait laissé une trace dans la chair de ma ville d’adoption, je ne pus m’empêcher d’y voir un signe. Que Bordeaux, premier port colonial et port négrier français, qui a joué un rôle aussi important dans la colonisation française du Sénégal, soit aussi la ville que les nazis allemands choisirent pour emprisonner le porte-étendard du combat pour l’émancipation des anciennes colonies africaines, était comme un message d’outre-tombe que le père de l’indépendance sénégalaise nous envoyait...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

The black missionaries of Colwyn Bay | BBC

The black missionaries of Colwyn Bay | BBC | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Black History Month is an annual celebration of identity that started in America in the early 1900s and has since spread across the world. A series of events across the country marked the 10th anniversary of the celebration in Wales, commemorating often overlooked culture and history.

The story of the Congo House is tragic and inspiring in equal measure.

The Reverend William Hughes preached in the Congo from 1882 until poor health forced him to return to Wales in 1885.

He brought with him two students: Kinkasa and Nkansa, the Congo Boys. He and his new companions toured Welsh chapels, giving lectures in different languages, raising funds and selling photos.

In 1887 Mr Hughes, his wife and his African colleagues settled in Colwyn Bay, where he would establish the Training Institute three years later...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Éditions Galerie Clémentine de la Féronnière | Centre national des arts plastiques

Éditions Galerie Clémentine de la Féronnière | Centre national des arts plastiques | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Afrique in Visu est une plateforme participative d’échanges autour du métier de photographe en Afrique, lancée en 2006 au Mali par Jeanne Mercier et Baptiste de Ville d’Avray. Forte d’une centaine de collaborateurs réguliers (photographes, journalistes, critiques), c’est une archive vivante et un laboratoire de création autour de la pratique photographique en Afrique. Elle met en réseau les professionnels de l’image du continent, quelques soient leur nationalité, leur appartenance ou leur origine et diffuse la création contemporaine pour permettre un échange de savoir-faire autour de l’image. Pas de classement, ni aucune tentative de prétendre à une existence d’une histoire de la photographie africaine. Un seul leitmotiv : un territoire, au-delà de ses frontières terrestres ou maritimes, l’AFRIQUE. Autant d’histoires d’un continent à travers ses photographes qui cherchent à se détacher, à supplanter, à détourner toutes les images et stéréotypes qui lui ont été associés...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Arts d'Afrique : 2e édition de la foire AKAA à Paris, avec un hommage à Ousmane Sow | France TV Infos

Arts d'Afrique : 2e édition de la foire AKAA à Paris, avec un hommage à Ousmane Sow | France TV Infos | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

La première édition d'Akaa (Also Known As Africa) avait accueilli l'an dernier 15.000 visiteurs. Depuis quelque temps, l'art africain connait un engouement certain sous nos latitudes (grandes rétrospectives consacrées à Seydou Keita au Grand Palais et Malick Sidibé à la Fondation Cartier, l'exposition Afriques Capitales à Paris et à Lille, l'exposition Art/Afrique à la fondation Vuitton...).

"La vieille Europe semble souffrir d'une fièvre étrange", écrit Simon Njami, directeur artistique de la 12e édition de la Biennale de Dakar et membre du comité de sélection d'AKAA. Et, que cet engouement dure ou pas, "la vérité est que depuis une trentaine d'années, avec une progression exponentielle, l'Afrique travaille (…). Le marché suit et ne fait que suivre", souligne-t-il. Les Africains "continueront à travailler, quelques puissent être les caprices d'un marché 'global' essentiellement tourné vers lui-même", estime le critique d'art....

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Lingering cultural colonialism | BBC

Lingering cultural colonialism | BBC | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

In our series of letters from African journalists, Elizabeth Ohene argues that African identities remain in thrall to the continent's colonial past.
English-speaking Cameroon has been on my mind. Agitation for its secession has led me into paths I rarely stray into.
I am a great believer in African countries needing to get on with it and not blaming things on colonialism...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Dak’Art 2018 : le ministère du Tourisme s’invite dans la partie | Au Sénégal

Dak’Art 2018 : le ministère du Tourisme s’invite dans la partie | Au Sénégal | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Le Sénégal peut dire merci à l’art pour son apport dans la promotion touristique du pays qui « térangue ». Ismael Lö, Daara J, Soly Cissé ou l’homme à la stature de ses statues qu’est le défunt Ousmane Sow, autant d’artistes qui ont énormément contribué au rayonnement du Sénégal à l’international...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

A Madagascar, le succès du "retournement des morts", malgré la peste | Courrier International

A Madagascar, le succès du "retournement des morts", malgré la peste | Courrier International | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Dans la tradition locale, elles sont une pièce essentielle du culte des ancêtres. Les cérémonies dites de "retournement" des morts battent leur plein à Madagascar, malgré les craintes sanitaires qu'elles suscitent en pleine épidémie de peste.
Un samedi ensoleillé dans le village d'Ambohijafy, à quelques encablures de la capitale Antananarivo...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Temporary exhibition to be held at King Farouk Museum Wednesday | Egypt Independent

Temporary exhibition to be held at King Farouk Museum Wednesday | Egypt Independent | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

On the occasion of the 75th anniversary of its establishment, the King Farouk Corner Museum in Helwan will hold a temporary exhibition under the title “A King’s Life” on Wednesday.
The exhibition, which will be held in the museum’s reception hall, is part of a series of temporary exhibitions that the Museums Sector of Egypt’s...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Dada Africa, l'exposition au musée de l'Orangerie | Sortir à Paris

Dada Africa, l'exposition au musée de l'Orangerie | Sortir à Paris | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Dada Africa, c'est l'exposition du Musée de l'Orangerie proposée du 18 octobre 2017 au 19 février 2018 sur le mouvement dada, qui a rejeté en bloc le monde de l'art du début du XXème siècle. Créé en Allemagne durant la Première Guerre mondiale, Dada s'est amusé des convenances bourgeoises et s'est tourné vers l'inattendu. Parmi leurs références, l'art venu de contrées non-occidentales a particulièrement attiré leur attention...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Foire d'art contemporain AKAA: Une présence tunisienne plus émancipée pour cette 2ème édition | Huffpost Maghreb

Foire d'art contemporain AKAA: Une présence tunisienne plus émancipée pour cette 2ème édition | Huffpost Maghreb | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

La foire d'art contemporain africain AKAA (Also Known as Africa) s'apprête à entamer sa 2ème édition qui aura lieu du 10 au 12 novembre prochain au Carreau du Temple à Paris.

Malgré sa jeunesse, AKAA a su rapidement s'imposer au sein du paysage artistique contemporain parisien offrant au public un regard nouveau, l'image "d'une Afrique aux multiples facettes, qui transcende les frontières historiques"...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Le plus grand musée d'art contemporain africain en Afrique de Sud | HD Mag

En Afrique du Sud, la ville du Cap inaugure son nouveau musée d’art contemporain africain, le Zeitz MOCAA (Museum of Contemporary Art Africa). Ce musée privé est le fruit d’un partenariat exceptionnel entre le V & A Waterfront, le célèbre front de mer du Cap, et le richissime homme d’affaires allemand Jochen Zeitz. Le musée Zeitz MOCAA est la première institution de ce type sur le continent et c’est le plus grand musée d’art contemporain africain au monde...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

AKAA à Paris, une foire pour amateurs d’art contemporain et de design d'Afrique | France TV Infos

AKAA à Paris, une foire pour amateurs d’art contemporain et de design d'Afrique | France TV Infos | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

La seconde édition d’AKAA – Also Known As Africa, première foire d’art contemporain et de design centrée sur l’Afrique, revient à Paris du 10 au 12 novembre 2017. Sculpture, peinture, design et photographie, tous les modes d’expression contemporain sont à l’honneur à travers 32 galeries et près de 130 artistes de 28 pays...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

« Les Forêts natales » déploient leurs trésors au Musée du quai Branly | Le Monde

« Les Forêts natales » déploient leurs trésors au Musée du quai Branly | Le Monde | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Masque anthropomorphe ou de danse, tête zoomorphe, statuette de gardien de reliquaire... Intitulée « Les Forêts natales, Arts de l’Afrique équatoriale atlantique », cette exposition a lieu au Musée du quai Branly, Jacques Chirac, jusqu’au 21 janvier 2018 à Paris. De la puissance plastique des Fang à l’élégance naturaliste des Punu, le parcours offre un panorama des principaux styles artistiques de cette région – à travers une sélection d’œuvres, provenant de collections publiques et privées...

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Dada: l’art africain au secours du soulèvement artistique contre la guerre de 14 | France TV Info

Dada: l’art africain au secours du soulèvement artistique contre la guerre de 14 | France TV Info | Kiosque du monde : Afrique | Scoop.it

Un an après les célébrations du centenaire de sa naissance, le mouvement anti-art, Dada, livre encore des clés de sa révolte.

En rupture avec les valeurs qui ont conduit à la guerre
Né d’une bande d’artistes allemands et roumains au mythique Cabaret Voltaire à Zurich, un soir de février 1916, et baptisé Dada par une pointe de crayon posée au hasard sur une page de dictionnaire, comme le veut la légende, ce mouvement se veut l’expression du rejet de «la grande boucherie» de 14-18, en cours.

En rupture radicale avec «les flics et les patrons, les bourgeois et les prolétaires, les fascistes et les socialistes, les bellicistes et les pacifistes bêlants», tous ceux qui ont conduit au désastre de cette période «au nom de la morale, des valeurs, de la liberté, de la grandeur ou encore de l’héroïsme», ces anti-artistes se tournent vers d’autres fréquentations.

Celles que donnent à voir les quelque 300 pièces exposées à l’Orangerie au titre de «sources et influences extra-occidentales». Comprendre : la confrontation des dadaïstes avec les cultures océanienne, amérindienne, asiatique et surtout africaine, considérées jusque-là par l’Occident comme «barbares» ou «archaïques».

Habilement disposés en résonance, de manière à presque gommer les différences, les créations Dada y sont présentées face à leurs nouvelles sources de l’époque...

more...
No comment yet.
Curated by musée du quai Branly - Jacques Chirac
Le musée du quai Branly - Jacques Chirac propose une sélection d'articles issus des plus grands quotidiens internationaux et de la presse culturelle.

Kiosque du Monde propose un regard sur toute l'actualité culturelle et artistique internationale, d'Afrique, des Amériques, d'Asie et d'Océanie à travers une sélection d'articles de la presse du monde entier.