La première chose à faire est de bien choisir votre appareil de mesure. Il faut demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien qui sauront vous guider dans ce choix.

Ensuite, il faut respecter quelques règles de base pour que les résultats soient fiables.

Pour commencer, asseyez vous et reposez vous pendant au moins 5 minutes, pieds au sol et un bras sur la table. En suivant le mode d’emploi, on place ensuite le brassard gonflable au niveau du bras et la mesure peut alors commencer.

Sur l’écran, vous allez voir apparaître 2 chiffres.

Le premier correspond à la pression systolique. C’est le moment où le cœur se contracte et envoie le sang dans les artères. La pression artérielle est alors maximale.

Le second chiffre, c’est la pression diastolique. Elle correspond au moment au moment où le cœur se relâche. La pression est alors minimale. Ces chiffres sont exprimés en millimètres de mercure.

Vous allez par exemple voir s’afficher 120/70, que l’on traduira par une tension de 12/7.

Chez le médecin, on considère que la tension est normale en dessous de 14/9. Chez soi elle est plus basse, elle doit donc être inférieure à 13,5/8,5.

Vous devez prendre votre tension 5 jours de suite, le matin et le soir, avant de manger et de prendre vos médicaments. A chaque fois, il faut faire 3 mesures de suite à quelques minutes d’intervalle. La plupart des appareils gardent en mémoire les données que vous transmettrez à votre médecin. Si ça n’est pas le cas, notez les sur un carnet.

 

Si vous utilisez un tensiometre intégré sur smartphone pas de soucis avec les données! Vous pouvez les partager avec votre médecin !