Pourquoi j'aimerais accoucher à la maison
886 views | +0 today
Follow
Pourquoi j'aimerais accoucher à la maison
Les femmes devraient choisir en connaissance de cause leur lieu et leur mode d'accouchement
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Brune -Andrée CFT
Scoop.it!

" la grossesse est suivie comme un événement a priori pathologique et non physiologique". Bernard Maria, gynécologue obstétricien

" la grossesse est suivie comme un événement a priori pathologique et non physiologique". Bernard Maria, gynécologue obstétricien | Pourquoi j'aimerais accoucher à la maison | Scoop.it

Extrait de l'emission "Les Maternelles" sur France 5.

 

Je pense, avec un certain nombre de mes collègues gynécologues-obstétriciens, que l’accouchement à domicile est une question de liberté pour les femmes. C’est un choix qui devrait être admis et proposé aux femmes dont la grossesse est normale, c’est-à-dire l’immense majorité d’entre elles.


Cette prise de position résulte aussi des "remontées d’informations" que nous avons sur une certaine insatisfaction des femmes au sujet de leur suivi de grossesse, de l’accouchement et des suites de couches ("hypertechnicisation" de l’accouchement, systématisation des gestes comme l’épisiotomie...).

 

Enfin, une réflexion sur notre façon, à nous, en France, d’envisager la grossesse : très schématiquement, la grossesse est suivie comme un événement a priori pathologique et non physiologique. Ce qui n’a pas lieu d’être. Cela occasionne un certain nombre de réflexes ou d’interventions techniques au moment de l’accouchement qui, effectivement, reconnaissons-le, n’ont pas toujours lieu d’être (position gynécologique pour l’accouchement, épisiotomies...).

 

(La suite vers le lien ci-dessous)

 

http://les-maternelles.france5.fr/?page=dossier&id_dossier=1534&id_article=5831&onglet=sommaire

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Brune -Andrée CFT
Scoop.it!

Ne vous laissez pas abuser par les propos de certains médecins : ce n'est absolument pas un retour en arrière ! L'accouchement à domicile d'aujourd'hui n'a rien à voir avec celui des siècles passés.

Ne vous laissez pas abuser par les propos de certains médecins : ce n'est absolument pas un retour en arrière ! L'accouchement à domicile d'aujourd'hui n'a rien à voir avec celui des siècles passés. | Pourquoi j'aimerais accoucher à la maison | Scoop.it

Certaines à la lecture de ces quelques mots doivent frissonner d'horreur : l'accouchement à domicile, une pratique responsable de la mort de millions de femmes à travers les âges, le manque de sécurité que seul l'hôpital peut apporter aux femmes et à leur bébé, la perspective d'accoucher sans péridurale... Beurk, pas pour moi !

 

Vous allez certainement être étonnées : la littérature scientifique démontre que pour une femme en bonne santé, accompagnée par une sage-femme qui la suit depuis le début de sa grossesse, un accouchement à domicile planifié n'est pas plus dangereux que d'accoucher à l'hôpital !

 

(La suite vers le lien ci dessous)...

 

http://dechainees.cluster1.easy-hebergement.net/index.php?page=33f 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Brune -Andrée CFT
Scoop.it!

La péridurale et ses risques

La péridurale et ses risques | Pourquoi j'aimerais accoucher à la maison | Scoop.it

 

Consultez aussi l'article "Les risques cachés de la péridurale (ou épidurale)" écrit par Sarah J. Buckley médecin de famille, omnipraticienne et auteure reconnue à l'échelle internationale. 

 

(lien et extrait ci dessous) http://www.mamadearest.ca/fr/info/documents/risquesperidurale-Buckley.pdf#search=%22peridurale%20sarah%20j%20buckley%22

 

La péridurale consiste en une injection d'une drogue anésthésiante (dérivée de la cocaïne) dans l'espace péridural- l'espace autour (péri) de la membrane protectrice (dure-mère) de la moëlle épinière.

 

La péridurale associée à la rachi-analgésie offre aux femmes en travail la techinique d'analgésie la plus efficace et les femmes qui ont eu recours à cette méthode sont très satisfaites du soulagement qu'elle procure.

 

Toutefois, la satisfaction de la douleur n'est pas équivalente à la satisfaction de l'accouchement en général, et la péridurale est associée à des dérangements majeurs des processus de l'accouchement.

 

Ces dérangements peuvent interférer avec l'ultime appréciation et la satisfaction de l'expérience du travail, ainsi que compromettre la sécurité de l'accouchement pour la mère et son bébé.

 

1- La péridurale interfère de façon significative avec certaines des hormones principales du travail et de l'accouchement, ce qui peut expliquer son effet négatif sur les processus du travail. l'Organisation mondiale de la santé constate que "l'analgésie par péridurale, en transformant un événement physiologique en procédure médicale, est un des exemples les plus frappants de la médicalisation de l'accouchement normal". (voir référence dans le document PDF en suivant le lien en début d'article)

 

2- La péridurale ralentit le travail, possiblement par réduction de sécrétion d'ocytocine...

 

3- La péridurale augmente également le besoin de Pitocin (ocutocine synthétique) pour augmenter le travail, probablement à cause de l'effet négatif sur la sécrétion d'ocytocine naturelle de la mère.

 

4- la péridurale engourdit également les muscles du plancher pelvien, qui sont importants pour guider la tête du bébé dans une bonne position pour la naissance.

 

5- Effets secondaires maternels:
- Baisse de tension artérielle
- incapacité d'uriner
- démengeaisons cutanées
- tremblement
- sédation
- nausées et vomissements
- élévation de la température corporelle chez les femmes en travail
- Difficultés respiratoires
- hémorragie postpartum

 

En ce qui concerne les effets secondaires sur le bébé, lisez la suite pour plus de détails. Cependant il faut savoir que toute drogue que la mère reçoit durant le travail traversera la barrière du placenta pour atteindre le bébé, qui est plus vulnérable aux effets toxiques. L'intensité des effets sera plus importante à la naissance et dans les heures qui suivront, alors que les niveaux de médicaments sont les plus élévés...

 

 

Site vers le site du Dr Sarah J. Buckley:  http://www.sarahbuckley.com/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Brune -Andrée CFT
Scoop.it!

Planned home birth

Planned home birth | Pourquoi j'aimerais accoucher à la maison | Scoop.it
Learn the pros and cons of giving birth at home and how to make sure it's safe.
more...
No comment yet.
Scooped by Brune -Andrée CFT
Scoop.it!

Jour J: Les meilleures positions pour accoucher

Jour J: Les meilleures positions pour accoucher | Pourquoi j'aimerais accoucher à la maison | Scoop.it

"Aujourd'hui peu de personnes se demandent dans quelle position accoucher : en effet à l'hôpital la tradition veut qu'on accouche allongée sur le dos : c'est la position gynécologique ou lithotomie ou décubitus dorsal.

 

C'est une position très pratique pour l'accoucheur qui peut se mettre face à vous, assis sur une chaise pour accueillir votre enfant.

 

Mais c'est aussi ... la position la moins physiologique pour accoucher : allongée sur le dos vous n'utilisez pas la gravité pour aider bébé à descendre, les contractions sont plus dures à supporter, la pression sur le périnée est plus forte (augmentant le risque de déchirures), l'ouverture du bassin est plus étroite ..."

 

Sur le dos, le côté, accroupie, assise… La bonne position pour donner naissance à votre tout-petit, ce sera celle où vous vous sentirez le plus à l’aise. Et rien ne vous empêche d’en essayer plusieurs au moment de votre accouchement.

 

(La suite vers le lien ci-dessous)

 

http://www.enfant.com/grossesse/accouchement/Les-meilleures-positions-pour-accoucher.html?page=1

more...
No comment yet.
Scooped by Brune -Andrée CFT
Scoop.it!

Naomi's Peaceful, Unassisted Homebirth after 43 weeks, 4 Days of Pregancy | Brio Birth

Naomi's Peaceful, Unassisted Homebirth after 43 weeks, 4 Days of Pregancy | Brio Birth | Pourquoi j'aimerais accoucher à la maison | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Brune -Andrée CFT
Scoop.it!

Si j'étais restée à la maison je serais morte

Si j'étais restée à la maison je serais morte | Pourquoi j'aimerais accoucher à la maison | Scoop.it

Le scénario de l'accouchement en structure est toujours le même : ocytocine de synthèse pour accélérer l'accouchement, anesthésie péridurale et une poche de perfusion. L'usage de l'ocytocine de synthèse pendant l'accouchement augmente les risques d'hémorragie post-partum...

 

Apparemment, selon des statistiques plutôt bancales et d'anciennes études américaines, les premières causes de mortalité périnatale sont les thromboses veineuses, la pré-éclampsie/ éclampsie, les hémorragies, les infections, et les décès dues aux anesthésies.

 

Penchons-nous sur les hémorragies parce que parmi toutes ces complications improbables c'est celle qui a le plus de chances de se produire pour des femmes à faible risque accouchant à domicile.

 

Et voici quelques explications à cela. Les naissances à domicile et les naissances en structure s'appuient sur deux modèles de soins divergents. Le modèle de la naissance à domicile s'appuie sur l'idée que ce qui n'est pas cassé n'a pas besoin d'être réparé et que la nature fonctionne mieux sans interférence.

Le modèle médical s'appuie sur le besoin d'agir (bien plus lucratif) : la grossesse et l'accouchement sont des procédés qui nécessitent d'intervenir. Mais toutes ces actions et ces interventions ont des conséquences. La plupart des interventions lors d'une naissance typique à l'hôpital provoquent des complications, comme les hémorragies (voir l'image ci-dessus). Aucune de ces interventions n'est pratiquée à domicile.

 

(la suite vers le lien ci-dessous)

 

http://www.projetdenaissance.com/article-si-j-etais-restee-a-la-maison-je-serais-morte-86969361.html

more...
No comment yet.