Philosophie en France
149.6K views | +17 today
Philosophie en France
Actualités philosophiques : conférences, colloques, rencontres, publications (livres, articles), etc.
Curated by dm
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by dm
Scoop.it!

"Du maître hégélien aux Maîtres de la Terre - l'anthropo-culture chez Nietzsche"

"Du maître hégélien aux Maîtres de la Terre - l'anthropo-culture chez Nietzsche" | Philosophie en France | Scoop.it

"Ce que je vais me proposer dans cette intervention, ce sera de suivre le cheminement nietzschéen concernant la thématique des maîtres et des esclaves, en éclairant la manière dont Nietzsche s’y éloigne de Hegel. Non pas pour en faire un Nietzsche foncièrement anti-hégélien, comme celui de Deleuze, mais pour effectuer une sorte de lecture différentielle, et voir comment la singularité nietzschéenne s’éloigne d’elle-même des cadres hégéliens.
Il ne s’agira pas tant d’une reprise, voire même d’une parodie de la dialectique du maître et de l’esclave, que l’on cherchera, car pour Nietzsche, Hegel ne semble pas avoir de statut privilégié par rapport à d’autres penseurs: ce sont surtout les courants hégéliens dont il était familier – mais au sens où ils incarnaient un certain type, et la philosophie "grégaire" qui tâchait de le justifier.
Cette réflexion nous amènera à recourir aux interprétations de Deleuze, mais surtout de Klossowski, dont on espèrera montrer la pertinence: dès lors que la dialectique maîtrise et servitude a pour enjeu la reconnaissance, on verra que son destin nietzschéen, l’éloignement nietzschéen, est mieux restitué par Klossowski que par un Deleuze qui ne le saisit peut-être pas jusqu’en ses extrêmes conséquences." (Romain Peter)

more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

“Quiconque se met en colère…” | Phila & Sophia

“Quiconque se met en colère…” | Phila & Sophia | Philosophie en France | Scoop.it
"Quiconque se met en colère contre son frère méritera d’être puni par les juges." (Jean Cassien)
Jean Cassien (né entre 360 et 365 et mort entre 433 et 435) proposait six règles élémentaires, mais ô combien radicales, pour parvenir à l’amitié parfaite et donc à la perfection même. Le premier principe consiste à fuir tous les biens de ce monde, à ne revendiquer aucune propriété, source de toute dispute. En second lieu il faut renoncer à sa volonté propre et toujours lui préférer celle d’autrui, en la supposant meilleure et plus sage que la nôtre. Troisièmement, se persuader que la paix et la charité sont des fins en soi et dépassent tout autre bien imaginable. Quatrièmement — ce précepte est en réalité central — il n’est permis sous aucun prétexte, juste ou injuste, de se mettre en colère contre son prochain. (...)
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Momie / Autour de Derrida - Jean-Clet Martin

Momie / Autour de Derrida - Jean-Clet Martin | Philosophie en France | Scoop.it
Cryptes, hypogées, puits, pyramides, l’occident se lève dans la mise en demeure de signes dont la pierre conserve les traces, les éraflures, mais comme s’il était impossible de percer vers le dehors cette enceinte pour restituer la vérité de la chose contre la puissance du sable dont elle s’espace. A moins de supposer en guise d'ouverture que ces pierres, comme certaines stèles chinoises, offrent des anagrammes à lithographier avec un papier qui se multiplie, part à la dérive de cet emprunt et empreintement. (...)
more...
No comment yet.
Scooped by dm
Scoop.it!

Raisons pratiques de croire en esthétique - Sébastien Réhault

Raisons pratiques de croire en esthétique - Sébastien Réhault | Philosophie en France | Scoop.it
"Peut-on résoudre une dispute ontologique de façon satisfaisante en se fondant sur des raisons pratiques ? C’est la question que je me propose d’examiner dans ce texte, en l’appliquant au problème du statut ontologique des propriétés esthétiques. La question de savoir si ces propriétés sont effectivement présentes dans les choses auxquelles elles sont correctement attribuées est importante : en fonction de la réponse qu’on lui apporte, on aura notamment une conception différente de ce en quoi consiste l’expérience esthétique et de ce qui constitue la valeur de l’art. Malheureusement, nous ne pouvons pas nous permettre d’être dogmatiques dans ce domaine : aucun des arguments épistémiques proposés jusqu’à présent n’est parvenu à démontrer la réalité ou l’irréalité des propriétés esthétiques. Dans ce cas, l’évaluation des bénéfices pratiques du réalisme, de l’antiréalisme ou du quasi-réalisme en esthétique constitue-t-elle une façon appropriée de résoudre cette question ? Je défendrai la thèse selon laquelle c’est effectivement le cas et qu’au regard de critères pratiques, le réalisme esthétique constitue la meilleure option disponible." (...)
more...
No comment yet.