Formation et innovation
2.0K views | +1 today
Follow
Formation et innovation
Apprendre à apprendre autrement, comprendre, s'informer sur les nouvelles technologies, les nouveaux modes d'apprentissages. #MOOC, #Seriousgame, Blended learning, #Crowsourcing, #Mobile learning, #learningbydoing, #Créativité, #neurosciences, #psychologie.
Curated by Sandrine
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Sandrine from Creative future
Scoop.it!

6 Inspiring TED Talks on Increasing Your Creativity

6 Inspiring TED Talks on Increasing Your Creativity | Formation et innovation | Scoop.it
Want to be more creative more often? Hear from the experts on how to think about your creative process and improve ideation.

Via Rojey Alexandre
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Learning & Technology News
Scoop.it!

Artificial Intelligence: A Free Online Course from MIT

Artificial Intelligence: A Free Online Course from MIT | Formation et innovation | Scoop.it

Today we're adding MIT's course on Artificial Intelligence to our ever-growing collection, .

Via Ana Cristina Pratas, Nik Peachey
more...
Nik Peachey's curator insight, December 21, 2017 1:56 AM

Given the way things are going, this might well be worth checking out.

Stephen Dale's curator insight, December 22, 2017 5:15 AM
Share your insight
Rescooped by Sandrine from Réflexion sur l'education
Scoop.it!

Droits : le chercheur enregistre un chant, une musique, un conte

Un chercheur qui souhaite enregistrer une personne pendant sa prestation chantée, contée ou déclamée, doit demander l’autorisation aux personnes qu’il enregistre, de préférence avant l’enregistrement. Que doit-il demander précisément ? Et qu’aura-t-il ensuite le droit de faire de cet enregistrement ?  Cela dépend de : 1) qui a des droits sur ce qu’on entend dans … Continuer la lecture de Le chercheur enregistre un chant, une musique, un conte →

Via CLEMI - Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information, Profleluherne
more...
CLEMI - Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information's curator insight, September 13, 2017 4:03 PM

Un chercheur qui souhaite enregistrer une personne pendant sa prestation chantée, contée ou déclamée, doit demander l’autorisation aux personnes qu’il enregistre, de préférence avant l’enregistrement. Que doit-il demander précisément ? Et qu’aura-t-il ensuite le droit de faire de cet enregistrement ? 

Rescooped by Sandrine from Réflexion sur l'education
Scoop.it!

Les #neurosciences et le sentiment de libre arbitre

Les #neurosciences et le sentiment de libre arbitre | Formation et innovation | Scoop.it
Le libre arbitre est-il une illusion ? Qu'en disent les neurosciences et la philosophie ?
Via Nicolas Calvo, Profleluherne
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

La liste des 9 meilleurs sites de MOOC

La liste des 9 meilleurs sites de MOOC | Formation et innovation | Scoop.it
Voici notre petite liste des principaux sites de MOOC (cours en ligne gratuit) principalement en anglais mais aussi en français, espagnol ou allemand.
Sandrine's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Innovation : 10 méthodes de créativité pour générer des idées

Innovation : 10 méthodes de créativité pour générer des idées | Formation et innovation | Scoop.it
Innover, trouver de nouvelles solutions et faire germer des idées originales : c’est une nécessité pour n’importe quelle entreprise qui souhaite répondre aux besoins de ses clients et améliorer ses produits ou services. S’il est important de déceler les problèmes rencontrés par les utilisateurs de vos produits, la génération d’idées pertinentes et novatrices pour les résoudre …
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Prospectives et nouveaux enjeux dans l'entreprise
Scoop.it!

35 #propositions pour une nouvelle #définition de l’#entreprise et du #management

35 #propositions pour une nouvelle #définition de l’#entreprise et du #management | Formation et innovation | Scoop.it
“ Depuis près de 40 ans, le Code du travail et son coût sont présentés comme les principaux responsables du chômage. De la suppression de l’autorisation administrative de licenciement consentie en 1986 à Yvon Gattaz en échange d’une promesse de 471 000 emplois, aux 40 milliards du pacte de responsabilité accordés à son fils au prétexte de la création de 1 million d’emplois, en passant par les loi Fillon, Rebsamen et El Khomri, les réformes remettant en cause les droits des salarié-es et allégeant les cotisations fiscales et sociales des entreprises ont été nombreuses. ”
Via congruence-RSO, François GARREAU
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Guide : Halte à la sursollicitation numérique ! 

Guide : Halte à la sursollicitation numérique !  | Formation et innovation | Scoop.it
Réponses pratiques pour retrouver le contrôle et éviter la surchauffe mentale.
Sandrine's insight:
Le guide « Halte à la sursollicitation numérique  » que vous pouvez télécharger ici est né des travaux de recherche menés au sein de la Chaire « Talents de la transformation digitale » de Grenoble Ecole de Management. 

Il a pour objectif de vous proposer un travail de réflexivité sur votre utilisation des outils numériques en entreprise, en tenant compte de vos préférences en tant qu’individu mais aussi des préférences de vos collaborateurs et partenaires. Il fourmille d’idées très concrètes à essayer dès demain, même si toutes ne sont pas forcément applicables ou adaptées à votre situation personnelle ! 

 Notre but est de vous aider à éviter la surchauffe mentale pour gagner en efficacité et en sérénité, en remettant les outils numériques à leur place d’outils (efficaces et pertinents) et le talent humain au cœur de la performance.
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Adaptive learning : personnaliser l'apprentissage avec le Big Data et l'AI - Edupronet

Adaptive learning : personnaliser l'apprentissage avec le Big Data et l'AI - Edupronet | Formation et innovation | Scoop.it
Avec le Big Data et l'AI, adaptive learning est une innovation pédagogique qui améliore la qualité de l'enseignement en personnalisant l'apprentissage
more...
Claude Tran's curator insight, June 27, 2017 11:39 PM
Cependant les différentes études soulignent également les difficultés inhérentes à la mise en place de ce type d’outils, qui bousculent les modèles pédagogiques et nécessitent de repenser les cursus et les rôles des enseignants. Sans parler de l’investissement en équipement et logiciels. De même, les utilisateurs ne disposent pas encore de standard ou de système de contrôle qualité dans ce domaine. Autre limite : si les concepteurs qui fournissent ces outils technologiques affirment que leurs solutions sont adaptées à toutes les disciplines, elles restent surtout efficaces pour les cours de remédiation, tutorat, remise à niveau en maths ou en sciences. Des disciplines plus adaptées aux Quizz, exercices et tests en ligne. Enfin, se pose la question de la sécurité et la propriété des données récoltées sur les comportements des étudiants qui utilisent ces différents outils numériques et leur potentielle utilisation ou piratage pour des buts commerciaux ou autres…
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Révisions du bac : ces nouveaux outils pensés par des startups

Révisions du bac : ces nouveaux outils pensés par des startups | Formation et innovation | Scoop.it
Le bac approche, et si vous êtes en Terminale, vous avez certainement déjà commencé à réviser (enfin on l’espère). Pour sortir des fiches et du bachotage, des startups ont pensé à vou
Sandrine's insight:
1.Sydo et son Sybot, le chatbot et les vidéos pour réviser l’éco 

2. Des cours sur YouTube avec Schoolmouv Schoolmouv est un site dédié aux révisions du bac : fiches et des vidéos sur l’ensemble des chapitres des programmes d’histoire-géo, maths, philo et SES (Sciences économiques et sociales). 

3. Réviser en audio avec Deezer : des fiches de révision audio, élaborées par des professeurs et lues par des comédiens. 280 fiches sont proposées par série (L, ES, S et bacs technologiques) dans les 8 matières principales.
 des podcasts thématiques sur l’histoire, la politique, la philo… ainsi que des interviews d’auteurs, de philosophes ou encore des conférences. Le tout pour enrichir sa culture G. 

4. Réviser dans une ruche collaborative, avec Alveus (pour les parisiens) Si vous avez du mal à réviser seul chez vous, et qu’avec vos amis vous faites tout sauf travailler, vous pouvez peut-être essayer (si vous êtes en région parisienne) les révisions dans une ruche collaborative. Mises en place par la startup Alveus, ces ruches (4 à Paris) sont un peu comme des espaces de coworking, 
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Quelques mythes à propos de notre cerveau - Afis - Association française pour l'information scientifique

Quelques mythes à propos de notre cerveau - Afis - Association française pour l'information scientifique | Formation et innovation | Scoop.it
Depuis les années 1990 (déclarées la « décennie du cerveau »), organismes internationaux et décideurs se tournent vers les neurosciences pour trouver des réponses à des questions d’ordre public, social ou économique. Plusieurs rapports d’expertise cherchant à définir la place des neurosciences dans l’amélioration des pratiques, notamment éducatives, voient également le jour. L’utilisation avertie des connaissances concernant le cerveau et ses fonctions peut, en effet, conduire à l’adoption de meilleurs décisions et choix pédagogiques et créer des conditions plus favorables à l’apprentissage [1]. Néanmoins, certains prérequis sont indispensables au développement d’une compréhension des liens entre neurosciences et éducation.
Sandrine's insight:
"En premier lieu, il est essentiel de savoir identifier, dans la masse des informations en circulation, celles qui sont fondées sur des faits et données. La place de plus en plus importante que prennent les sciences du cerveau dans notre société s’accompagne en effet de simplifications excessives, de distorsions des résultats expérimentaux et de leurs interprétations et de mécompréhensions que nos intuitions, craintes et espoirs contribuent à renforcer. 

Un exemple de neuromythe : Mozart, l’intelligence, les bananes 
En 1998, l’État de Floride adopte une loi pour que les écoles maternelles diffusent de la musique classique aux enfants. La même année, après avoir lu que l’écoute de la musique de Mozart peut augmenter le QI, le gouverneur de la Géorgie demande 105 000 $ pour la distribution de musique classique aux nouvelles mères afin qu’elles en fassent écouter à leurs enfants. Il termine son discours en jouant un enregistrement de la 9e symphonie de Beethoven… La proposition est acceptée. 

D’où vient l’idée que l’écoute de la musique classique, notamment celle de Mozart, puisse améliorer d’un coup notre intelligence ? L’origine du mythe En 1993, trois scientifiques, guidés par Frances Rauscher de l’université du Wisconsin, obtiennent un résultat en apparence miraculeux [2] : le QI semble pouvoir être boosté par une simple écoute de quelques minutes de musique, classique qui plus est. 

Le cadre expérimental est le suivant : 36 sujets adultes sont répartis en trois groupes et mis dans trois situations différentes d’écoute ; les premiers entendent la sonate pour deux pianos K448 ; les autres un enregistrement de musique relaxante ou rien du tout. Après 15 minutes d’écoute, tous doivent résoudre des problèmes de type spatial de l’échelle et du test du QI Stanford-Binet. Une augmentation de 8-9 points est mesurée chez les sujets du premier groupe. 

Démystification Malheureusement, aucun autre laboratoire n’a été en mesure de reproduire ces résultats et « l’effet Mozart » a ainsi été invalidé. Kenneth Steele et ses collègues de l’université des Appalaches s’y sont essayés en 1999, mais n’ont obtenu aucun effet [3,4]. Christopher Chabris de l’université Harvard a alors cherché à combiner les résultats de différentes études existantes [5]. Il en a sélectionné seize répondant aux critères de rigueur scientifique requis, mais aucun effet significatif n’est apparu. Nous nous trouvons donc face à un effet surprenant, faible dans sa portée (sa courte durée), non confirmé par la répétition des expériences. 

En 2007, une autre analyse d’études existantes (une méta-analyse) a été conduite à la demande du Ministère allemand de la recherche et de l’éducation [6] : aucun type de musique ne produit d’augmentation de l’intelligence si la musique fait l’objet d’une écoute passive (ceci n’exclut pas, naturellement, que des effets soient produits par le fait de jouer de la musique, ou soient produits sur autre chose que ce qu’on appelle intelligence). 
Le phénomène originairement étudié par Rauscher et ses collègues pourrait d’ailleurs être expliqué sans le recours à des phénomènes extraordinaires d’« augmentation cognitive » par la musique. Dans les minutes qui suivent l’écoute, plusieurs régions cérébrales sont spécialement actives. Il s’agit notamment des régions dédiées au traitement du stimulus sonore, mais aussi celles qui traitent les informations concernant le rythme, la mélodie, la prosodie, la hauteur du son… 
Certaines sont également impliquées dans le raisonnement spatial tel qu’il est sollicité par les tests proposés par Rauscher et ses collègues. L’activation de ces régions par la voie de l’écoute musicale pourrait donc avoir un effet d’amorçage sur les tâches spatiales et permettre, transitoirement, une meilleure résolution de ces dernières.

 L’« effet Mozart » est ainsi démythifié. Fin de l’histoire ? 
Nous sommes plutôt à son commencement. Épidémiologie d’une idée L’idée d’un effet positif de la musique classique sur l’intelligence se répand. 

En 1996, Don Campbell, musicien, crée la marque Mozart Effect™. Campbell s’inspire des études originales sur le prétendu effet Mozart et capitalise fortement sur les espoirs soulevés par le buzz produit. L’effet Mozart devient, avec lui, plus large et puissant : la musique, peut-on lire dans ses livres et sur le site web qui commercialise ses produits, influence l’intelligence, la santé, la créativité, les émotions, la concentration (elle peut aider le joueur de golf à ne pas rater ses swings), l’intuition, le bon développement du fœtus dans le ventre maternel (la musique, et pas seulement celle de Mozart, augmente les connexions cérébrales du cerveau des enfants). Campbell puise dans le mythe, non scientifique mais historique cette fois, de la vie de Mozart enfant prodige. Son père, également musicien, ne lui aurait-il pas joué du violon pendant qu’il se développait dans le ventre maternel ? Les produits pour enfants, bébés et fœtus basés sur l’Effet MozartTM sont vendus à des millions d’exemplaires. Il convient d’ajouter que l’étude publiée à l’origine par Rauscher et ses collègues ne mentionne aucunement les effets potentiels sur les enfants ou la possibilité que l’effet mesuré en laboratoire puisse donner lieu à des modifications à long terme de l’intelligence… 
Malgré l’absence de confirmation que quelque chose comme un « effet Mozart » existe, en 2004, 80 % d’un échantillon de 496 personnes interrogées en Californie et en Arizona étaient familiers avec ce terme [7]. 

Le marché japonais en arrive à proposer des bananes cultivées avec l’aide de la musique de Mozart (les « bananes Mozart » [8] : plus douces que les autres, selon leur producteur), et du saké brassé sur les notes de la musique classique.Et en 2007, le journal espagnol El Mundo rapportait la nouvelle d’une ferme – Villanueva del Pardillo – où la traite des vaches (les vaches Mozart) était faite aux notes du concerto pour flûte et harpe de Mozart. Le « résultat », selon le journal : une production de lait de 30 à 35 litres contre 28 litres pour celles des fermes aux alentours. Neuromythes et sciences du cerveau Le cas de l’« effet Mozart » n’est pas isolé, loin de là. 

Les mythes à propos du cerveau abondent [9]. Ils n’ont pas tous la même structure : les germes qui les font naître et les conditions favorables qui les font pousser sont de multiples natures. Les neuromythes peuvent notamment entretenir des relations différentes avec les connaissances scientifiques. Certains émanent de distorsions ou de simplifications excessives de résultats scientifiques.

Les neuromythes peuvent également être le fruit de résultats d’expériences passées et de théories scientifiques « périmées », abandonnées en raison de l’émergence de nouveaux résultats contredisant les premiers, comme dans le cas de l’effet Mozart.
Les mythes peuvent aussi se développer à partir de mauvaises interprétations des résultats expérimentaux... 

Les neuromythes n’existeraient pas si les neurosciences n’avaient pas débordé du périmètre de la communauté scientifique et atteint le grand public par le seul biais des médias populaires. 

 
more...
Claude Tran's curator insight, May 27, 2017 10:23 AM
Dans tous les cas cités, les neuromythes sont des idées fausses concernant le cerveau exprimées dans un langage neuroscientifique, mais qui n’entretiennent avec la connaissance scientifique que des liens distordus : simplification excessive, exagération ou mécompréhension. Mais les raisons de leur succès peuvent varier. Certains mythes sont entretenus dans un but commercial : c’est le cas de l’effet Mozart mais aussi des techniques de « Brain Gym » qui promettent d’améliorer les apprentissages scolaires et de vaincre les troubles de l’apprentissage à l’aide de quelques exercices, pas très différents des gestes que nous accomplissons durant la journée ; ou d’autres formes « d’entraînement du cerveau » qui suscitent beaucoup d’espoirs, souvent non comblés (du moins pour le moment). En général, les solutions miracles sont rarement des solutions efficaces et elles devraient déclencher notre petite alarme anti-neuromythe. D’autres mythes sont l’effet d’un décalage entre la science et la société : la science évolue parfois plus rapidement que nos idées et produit des connaissances qui pénètrent avec difficulté dans nos représentations de tous les jours, ou le font de manière trop simplifiée. C’est le cas du mythe selon lequel tout ce qu’on sera capable d’apprendre se joue au cours des trois premières années de la vie, ou de celui selon lequel on n’utiliserait que 10 % de notre cervea
Rescooped by Sandrine from Réflexion sur l'education
Scoop.it!

Différencier avec le numérique

Différencier avec le numérique | Formation et innovation | Scoop.it

Via HG Sempai, Olivier Quinet, Profleluherne
more...
No comment yet.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Sciences de la vie et de la Terre - L’apprentissage hybride : un changement de posture pédagogique !

Sciences de la vie et de la Terre - L’apprentissage hybride : un changement de posture pédagogique ! | Formation et innovation | Scoop.it
Utiliser les outils du web tels que les réseaux sociaux ou les plates formes collaboratives pour proposer un apprentissage hybride à nos élèves alternant cours en classe en présentiel et cours en ligne à distance.
more...
Claude Tran's curator insight, May 19, 2017 7:10 PM
Arrivés en cours, les élèves comme le professeur peuvent déjà anticiper les différentes actions qu’ils vont devoir mener pendant le temps de classe. Les élèves ont déjà assimilé un certain nombre de ressources et/ou ont identifié les points qui leur posent des difficultés. Le professeur quant à lui, grâce au « retour » des QCM corrigés, connait déjà les notions qui posent le plus de problème à ses élèves, mieux il connait déjà le degré d’investissement et de compréhension de chacun. Le temps précieux de la classe va alors être utilisé pour privilégier les interactions entre pairs, la collaboration, l’entraide, la création ou encore l’expérimentation. Les différents travaux des élèves peuvent être mutualisés grâce aux outils du web 2 ou web collaboratif (ex : Edmodo, Moodle, Twitter, Padlet [5] et bien d’autres encore). Le professeur quant à lui pourra aller d’ilot en ilot d’élèves pour guider les apprenants de façon toujours plus personnalisée. Cette démarche demande une plus grande responsabilisation de l’apprenant et favorise ainsi la prise d’autonomie.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Noam Chomsky Explains Where Artificial Intelligence Went Wrong


While popularly known for his piercing and relentless critiques of U.S. foreign policy and economic neoliberalism, Noam Chomsky made his career as a researcher and professor of linguistics and cognitive science.
Sandrine's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Learning & Mind & Brain
Scoop.it!

Top 200 Tools for Learning 2017

Top 200 Tools for Learning 2017 | Formation et innovation | Scoop.it
The Top 200 Tools for Learning 2017 (11th Annual Survey) has been compiled by Jane Hart of the Centre for Learning & Performance Technologies from the votes of 2,174 learning professionals worldwide, together with 3 sub-lists

Via Miloš Bajčetić
more...
Sue Walsh's curator insight, October 20, 2017 5:57 PM
Some interesting rankings!
Rescooped by Sandrine from NumericEduc
Scoop.it!

Réflexion sur les styles d'apprentissage

Réflexion sur les styles d'apprentissage | Formation et innovation | Scoop.it
“ Tout au long de son parcours scolaire, l’élève apprend à connaître ses forces et ses faiblesses, grâce auxquelles il développe des stratégies métacognitives. Ces stratégies optimisent sa manière de traiter l’information, ce qui joue un rôle majeur dans la qualité de ses apprentissages. ”

Via fduport, Claude Tran
more...
Claude Tran's curator insight, September 9, 2017 12:27 AM
L’article vise à connecter le concept des styles d’apprentissage à des concepts cognitifs scientifiquement solides dans le but de transmettre des recommandations fiables aux enseignants. Selon An et Carr, la théorie des styles d’apprentissage est un mélange de constructions empruntées, et mal interprétées, d’autres théories de l’apprentissage et de la cognition humaine qui mènent nécessairement à des recommandations inutiles.
Claude Tran's curator insight, November 19, 2017 3:05 AM
La conception des styles d’apprentissage la plus connue est celle qui catégorise les apprenants dans l’un de ces deux groupes : soit le verbal, soit le visuel. L’apprenant verbal bénéficierait plus de textes écrits et l’apprenant visuel, de supports visuels comme les graphiques ou les diagrammes. An et Carr critiquent ce concept en soulignant que la cognition humaine ne fonctionne pas de cette manière. En effet, il est prouvé que la combinaison de plusieurs canaux sensoriels est la meilleure technique pour favoriser la rétention d’informations. En adaptant l’enseignement au style dominant des apprenants, l’enseignant risque de limiter l’utilisation optimale des habiletés cognitives de ses élèves et de passer à côté d’une occasion de travailler sur les points qu’ils doivent améliorer.
Rescooped by Sandrine from KILUVU
Scoop.it!

La Bibliothèque numérique francophone, ou le patrimoine qui nous unit

La Bibliothèque numérique francophone, ou le patrimoine qui nous unit | Formation et innovation | Scoop.it
Avec l'aide de la Bibliothèque nationale de France et de Gallica, le Résea

Via Bib Brest, Yves Carmeille "Libre passeur"
more...
Valerie Mouroux's curator insight, August 23, 2017 4:11 AM

Avec l'aide de la Bibliothèque nationale de France et de Gallica, le Réseau numérique francophone ouvre la Bibliothèque numérique francophone pour réunir les documents issus des bibliothèques et institutions des pays francophones. Un portail qui facilitera la collaboration et les échanges au sein du réseau francophone.

La Bibliothèque numérique francophone rassemble et présente plus d’un millier de documents issus des collections patrimoniales de  26 institutions et 12 pays et États de la Francophonie (Belgique, Bénin, Cambodge, Canada, Côte d’Ivoire, France, Haïti, Maroc, Sénégal, Suisse, Madagascar et Vietnam).

Claude Tran's curator insight, September 4, 2017 1:42 AM
Depuis son lancement en avril 2017, la Bibliothèque numérique francophone propose, en libre accès, des livres numérisés, des revues, des images, des cartes, des enregistrements sonores issus des quatre coins de la Francophonie. Le projet émane du Réseau Francophone Numérique (RFN), un consortium de 26 institutions documentaires réparties dans 19 pays francophones. Il s’inscrit dans une politique plus large de numérisation et de mise en valeur du patrimoine documentaire francophone.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

La plasticité cérébrale au cœur de l'apprentissage

La plasticité cérébrale au cœur de l'apprentissage | Formation et innovation | Scoop.it
La notion de plasticité cérébrale est souvent utilisée dans les médias et articles de vulgarisation. La plasticité cérébrale est au cœur du développement de notre cerveau, de l'apprentissage. Elle participe à la "sculpture" de notre cerveau, en fonction de nos expériences et de notre environnement.
Sandrine's insight:
Références : G. Schlaug, “Musicians and music making as a model for the study of brain plasticity”, Prog. Brain Res. (2015). E. Fuchs and G. Flügge, “Adult Neuroplasticity: More Than 40 Years of Research”, Neural Plasticity (2014). B. Kolb, R. Mychasiuk, A. Muhammad and R. Gibb, “Brain plasticity in the developing brain”, in Progress in Brain Research (2013). G. Berlucchi & H.A. Buchtel, “Neuronal plasticity: historical roots and evolution of meaning”, Exp Brain Res (2009). W. M. Jenkins, M. M. Merzenich, M. T. Ochs, T. Allard and E. Guic-Robles, “Functional reorganization of primary somatosensory cortex in adult owl monkeys after behaviorally controlled tactile stimulation”, Journal of Neurophysiology (1990).
more...
Claude Tran's curator insight, August 11, 2017 4:12 PM
La plasticité cérébrale après la naissance est dépendante de l'environnement dans lequel l'enfant puis le jeune adulte grandit. Les activités auxquelles l'enfant participe, ses expériences, l'apprentissage (par exemple celui des mathématiques, de la musique et des langues), les interactions avec les parents (et interactions sociales en général), participent à la structuration du cerveau. Même si la personne ne réutilise pas ensuite ce qu'elle a appris (une langue ancienne ou la musique par exemple), l'apprentissage aura participé à « sculpter » son cerveau. La plasticité cérébrale, on l'a vu avec l'exemple des tâches manuelles, est possible tout au long de la vie, mais elle est largement plus faible que chez l'enfant et le jeune adulte.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Le compte personnel de formation en chiffres - ELEGIA

Le compte personnel de formation en chiffres - ELEGIA | Formation et innovation | Scoop.it
Bénéficiaires, type de formations, abondement, profil des demandeurs... Le deuxième rapport du Consei
Sandrine's insight:
Le Cnefop (Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles) dresse le portrait-robot des bénéficiaires du compte personnel de formation (CPF). 

"Le dispositif rencontre incontestablement son public, malgré des conditions de mobilisation encore perfectibles", indique l'instance quatripartite (Etat, régions, organisations représentatives d'employeurs et de salariés). 

Un satisfecit évident. Pour preuve : 3 809 451 CPF étaient activés au 31 décembre 2016, soit une progression de + 52% par rapport à 2015. Mieux : selon le dernier pointage réalisé mi-juin, près d’un million (985 000) de dossiers CPF ont été validés. Par ailleurs, le Cnefop observe une forte progression des dossiers présentés par les salariés dont le volume a été quasiment multiplié par 4 (3,8). Il passe de 46 070 en 2015 à 175 906 fin 2016. Un chiffre encore modeste mais en constante augmentation. La tendance devrait d'ailleurs se confirmer avec l'ajout d'actions éligibles (bilan de compétences, création/ reprise d'entreprise).
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Learning & Technology News
Scoop.it!

8 Ways to Boost Your Creativity With Technology - InformED

8 Ways to Boost Your Creativity With Technology - InformED | Formation et innovation | Scoop.it
Creativity is quickly becoming one of the most highly valued traits of the 21st century, and according to a 2016 report from the World Economic Forum, it’s one of the top three skills employers will be looking for by 2020. A survey by IBM also found that 60% of CEOs believe creativity is the most... Read More

Via Nik Peachey
more...
Nik Peachey's curator insight, July 1, 2017 12:58 AM

Some really nice tips in this article.

Rescooped by Sandrine from Réflexion sur l'education
Scoop.it!

EdTech en Europe : l'intelligence artificielle, la révolution qui vient

EdTech en Europe : l'intelligence artificielle, la révolution qui vient | Formation et innovation | Scoop.it
Dans un marché des EdTech en forte croissance, l'intelligence artificielle est en train de s'imposer comme le prochain défi technologique à relever. C'est l’analyse faite par Benjami

Via EURECOM - Library, Bruno De Lièvre, Profleluherne
more...
Patrick Bérard's curator insight, June 26, 2017 4:41 PM

D'ici à dix ans, les systèmes d'éducation devront accueillir un milliard de nouveaux étudiants. Il y aura donc de nouvelles formations à imaginer et les nouvelles technologies devraient aider à absorber ce flux. Ensuite, l'obsolescence accélérée des compétences fait que dans les dix ans à venir, 30 % des personnes actives devront être de nouveau formées. #edtech

Claude Tran's curator insight, June 27, 2017 11:36 PM
De manière plus générale, il y a plusieurs tendances qui marquent et vont marquer l'éducation. Première d'entre elles, la numérisation du secteur. Elle est déjà bien établie mais elle se poursuivra, portée par la compétition entre les grandes entreprises technologiques incarnées par les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft). Toutes veulent conquérir les salles de classe, mais Google est en train de gagner cette bataille. La personnalisation de l'éducation est l'autre grande tendance. C'est l'avènement de l'adaptive learning et de la "neuro-éducation", ainsi qu'un changement de paradigme : on se demande désormais comment apprendre différemment plutôt que ce que l'on doit apprendre. Enfin, en matière de nouvelles technologies, le recours aux robots est un autre phénomène à suivre de près.
Scooped by Sandrine
Scoop.it!

Six youtubeurs pour vous réconcilier avec les sciences

Six youtubeurs pour vous réconcilier avec les sciences | Formation et innovation | Scoop.it
Aux Echos START, on a pris des résolutions pour 2017. Et l’une d’entre elles, c’est de vous présenter tous les quinze jours une sélection de nos youtubeurs préférés. Cette semaine, plac
more...
No comment yet.
Rescooped by Sandrine from Culture numérique {C2i1 2.0 ?}
Scoop.it!

Le droit d'auteur et le droit à l'image

Le droit d'auteur et le droit à l'image | Formation et innovation | Scoop.it
Module d'auto-formation à la propriété intellectuelle réalisé par Evelyne Moreau et Sophie Lorenzo (École des Mines de Nantes) sous licence Creative Commons et mis à jour en septembre 2016.

Via CECI Jean-François
more...
CECI Jean-François's curator insight, June 5, 2017 9:49 AM

La propriété intellectuelle en FAD

Rescooped by Sandrine from E-Learning, Instructional Design, and Online Teaching
Scoop.it!

UCI Launches Connected Learning Lab

UCI Launches Connected Learning Lab | Formation et innovation | Scoop.it
The Connected Learning Lab (CLL) is dedicated to studying and mobilizing learning  technologies in equitable,  innovative, and learner-centered ways. Located at the University of California, Irvine, the CLL supports interdisciplinary research and design, and partnerships with a broad network of educational practitioners and technologists. The CLL’s focus is defined by the “connected” in connected learning, which refers to both social relationships and emerging digital and networked technologies.

Via Dennis T OConnor
more...
Dennis T OConnor's curator insight, May 12, 2017 1:25 PM

UC Irvine is a respected and credible source of information. This new resource demands attention.

Rescooped by Sandrine from Pédagogie & Technologie
Scoop.it!

5 outils gratuits de cartes mentales

5 outils gratuits de cartes mentales | Formation et innovation | Scoop.it

Qui n’a pas déjà griffonné un schéma pour mieux retenir des explications, ou exprimer plus clairement ses idées à un interlocuteur ? Ce processus, dit de carte mentale ou carte heuristique, existe aussi sous forme logicielle. En voici cinq gratuits pour vous et vos équipes.

http://www.scoop.it/t/classemapping


Via Lucas Gruez, Alain MICHEL, Elena Pérez, Bruno De Lièvre
more...
Marc Hamelrijckx's curator insight, May 2, 2017 4:22 AM
Présentation rapide de différentes solutions de mindmapping gratuites et/ou de brainstorming.
Claude Tran's curator insight, June 27, 2017 11:42 PM
Vous devez aborder un projet complexe, ou vous voulez garder une trace de votre réunion, ou encore vous avez besoin de créer des associations d’idée pour mieux retenir une notion. Pourquoi ne pas utiliser une vieille technique scolaire et réaliser de petits schémas. Avec l’informatique, vous avez désormais des outils pour les faire en ligne, y revenir et les enrichir au fur et à mesure ou les partager avec vos collaborateurs. En voici cinq qui sont gratuits.
Philippe Coll's curator insight, October 8, 2017 1:36 AM
A conserver. Bien pratique.