Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo
2.4K views | +2 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scoop.it!

Guide des affaires Cameroun 2018

Guide des affaires Cameroun 2018 | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Guide des affaires Cameroun 2018 Publication Auteur : Bureau Business France de DOUALA 2018 - 136 pages Editeur : Business France Référence : B1804758A disponible immédiatement par téléchargement 50,00€ HT Ajouter au panier : Qualifié « d’Afrique en miniature » pour sa diversité géographique et humaine (environ 250 ethnies), le Cameroun est aussi considéré comme le poids lourd économique d’Afrique centrale. Avec 24 millions d’habitants et une démographie dynamique, le Cameroun représente 50% de la population des 6 pays de la Communauté des États d’Afrique centrale (CEMAC : Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, République centrafricaine et Tchad). Sur le plan économique, le Cameroun possède l’économie la plus diversifiée de la région. Il pèse pour près d’un tiers dans le PIB de la CEMAC, ce qui lui confère un rôle de locomotive industrielle en Afrique centrale. La croissance du PIB camerounais est régulière depuis 2008 et reste depuis 2012 comprise entre 3,7% et 5,9%. Destiné principalement aux petites et moyennes entreprises françaises ainsi qu’aux entrepreneurs individuels, la rédaction de ce guide s’appuie pour l’essentiel sur des analyses de l’environnement des affaires réalisées par le bureau Business France au Cameroun, et sur les témoignages d’entrepreneurs français qui se sont implantés avec succès dans ce pays. Des experts locaux, avocats, comptables, professionnels de l’immobilier ont également été sollicités. Ce guide a donc l’ambition de fournir à l’entrepreneur les outils pour concevoir et affiner sa stratégie d’approche et d’implantation sur ce marché.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Gabon : vers une cure d’austérité drastique –

Gabon : vers une cure d’austérité drastique – | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Une réduction de 5 à 15 % doit notamment être appliquée sur les salaires des fonctionnaires qui gagnent le plus....
more...
No comment yet.
Scoop.it!

[Tribune] Le Togo, partie prenante d’une Afrique nouvelle –

[Tribune] Le Togo, partie prenante d’une Afrique nouvelle – | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Une tribune de Faure Gnassingbé, président de la République du Togo....
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Madagascar - L’internet à Madagascar parmi les plus rapides du continent et du monde

Madagascar - L’internet à Madagascar parmi les plus rapides du continent et du monde Brève   Date : 05/09/2018 Source : https://www.agenceecofin.com/revue-de-presse/3108-59555-l-internet-a-madagascar-est-plus-rapide-qu-en-france-et-aux-etats-unis Contact : Bureau Business France de JOHANNESBURG Le dernier rapport de UK Cable fait un état des lieux de la qualité des connexions internet dans 200 pays. À sa lecture, on y apprend que Madagascar, l’un des pays les plus pauvres du monde, dispose d’un haut débit à la vitesse moyenne de 24,9 mégabits par seconde, soit deux fois supérieure à la moyenne mondiale. L’île africaine devance donc dans le classement des pays riches et dits « développés » tels que la France ou le Canada. Surprenant ? Pas tant que cela lorsque l’on sait que, par suite d’un accord conclu par Telecom Malagasy en 2014, Madagascar est raccordé au réseau de câbles à fibre optique EASSy qui relie le Soudan à l’Afrique du Sud. Cependant, l’accès à ce service de qualité ne concerne que 2,1 % de la population de l’île. Selon les derniers chiffres, il n’y a que 2,75 adresses IP par tranche de 1 000 habitants.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

République Démocratique du Congo - Le gouvernement met en place un fonds de 120 M USD pour stimuler son secteur agricole

République Démocratique du Congo - Le gouvernement met en place un fonds de 120 M USD pour stimuler son secteur agricole Brève   Date : 12/09/2018 Source : Ecofin Agro Contact : Bureau Business France de DOUALA Ce financement servira principalement à soutenir les agriculteurs qui en ont besoin dans la couverture des risques liés aux crédits agricoles. « Ce sont généralement les petits propriétaires des fermes qui sont les plus exposés aux risques », a affirmé Georges Kazadi, le ministre de l’Agriculture. Ce dernier a en effet reçu près de 4 000 demandes d’aide au financement dans la couverture des risques inhérents au secteur. Le fonds appuiera également la sensibilisation sur le bien-fondé de l’assurance afin de prendre conscience de leur importance et de maîtriser leurs mécanismes. Cette initiative a obtenu l’adhésion de l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (ARCA) dont le directeur s’est engagé à soutenir le processus.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Start-up de la semaine : au Burkina, Biobag veut remplacer les sachets plastique par ses sacs en papier –

Start-up de la semaine : au Burkina, Biobag veut remplacer les sachets plastique par ses sacs en papier – | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Lancée en 2015, la start-up burkinabè spécialisée dans la confection artisanale d'emballages en papier affirme avoir permis de remplacer au moins 150 000 sachets plastique. L'entreprise compte désormais franchir un nouveau palier : étendre son rayon de distribution au Mali et au Niger.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Cameroun - Le pays a importé 181 678 tonnes de poissons à 114,3 Mds XAF en 2017, principalement sur le marché africain

Cameroun - Le pays a importé 181 678 tonnes de poissons à 114,3 Mds XAF en 2017, principalement sur le marché africain Brève   Date : 14/09/2018 Source : Ecofin agro Contact : Bureau Business France de DOUALA L’Institut national de la statistique (INS) informe qu’en 2017, les quantités de poissons surgelés importées par le Cameroun se situent à 181 678 tonnes pour une valeur de 114,3 Mds XAF. Ces importations ont enregistré une baisse de 23,4 % en quantité et 31,8 % en valeur par rapport à l’exercice 2016. Elles se situaient à 205 295 tonnes pour une valeur de 144,2 Mds XAF en 2013 ; soit des évolutions à un rythme moyen annuel de - 5,6 % en volume et - 2,9 % en valeur sur la période 2013-2017. L’INS fait remarquer que les opérateurs impliqués dans l’importation de ces poissons surgelés au Cameroun s’approvisionnent principalement à hauteur de 50,6 % sur le marché africain (Mauritanie, Sénégal), 12,9 % en Europe (Irlande) et 19,6 % en Asie (Chine). Les achats de poissons à l’étranger viennent renforcer la production de la pêche locale qui est estimée à 218 191 tonnes en 2016, enregistrant ainsi une hausse de 3 % par rapport à 2015. Pour le développement de ce secteur, les pouvoirs publics ont pris des mesures suivantes : la construction des halles de vente, des fumoirs et des quais. S’agissant de la promotion de l’aquaculture, les actions menées portent sur l’amélioration de la production des écloseries et des fermes aquacoles par la maîtrise de l’élevage larvaire et de la gestion technico-économique, et la vulgarisation des techniques d’élevage de poissons en cage, avec l’appui de la FAO.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Bénin : une nouvelle taxe sur les réseaux sociaux provoque la colère des internautes –

Bénin : une nouvelle taxe sur les réseaux sociaux provoque la colère des internautes – | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Depuis ce mercredi 19 septembre, le gouvernement béninois applique une taxe sur les réseaux sociaux, qui fait flamber les prix de l’accès à internet. Une décision mal vécue à Cotonou et interprétée par la plupart des internautes comme une mesure de représailles contre les critiques du pouvoir.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Forum X-Afrique : les startups attendues le 10 mars prochain

Forum X-Afrique : les startups attendues le 10 mars prochain | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it

Africa Tech Startups Forum X-Afrique : les startups attendues le 10 mars prochain Par La Tribune Afrique  |  28/02/2018, 17:20  |  387  mots De jeunes entrepreneurs et de patrons de startups se retrouveront en France à l'occasion du Forum X-Afrique pour présenter leurs projets à dimension africaine. L’événement qui est à sa 3ème édition connaîtra la participation de plusieurs experts continentaux mais aussi européens qui aborderont les défis entrepreneuriaux de l'heure. Encore un rendez-vous pour promouvoir l'entrepreneuriat en Afrique. Le 10 mars prochain en France sur le campus de l'Ecole Polytechnique (X) à Paris, aura lieu la 3ème édition du Forum X-Afrique. D'après les organisateurs, cette rencontre qui « vise à promouvoir l'entrepreneuriat en Afrique », rassemblera une fois encore « des africains et amoureux d'Afrique de l'X avec pour objectif de faire rayonner la culture africaine et l'entrepreneuriat en Afrique à travers divers événements au cours de l'année ». Pour cette édition, le thème choisi est « Les Nouvelles Technologies au service de l'Afrique ». Les organisateurs justifient ce choix par l'apparition progressive des startups privilégiant l'utilisation des nouvelles technologies et l'influence de ces nouveaux moyens sur l'Afrique à travers les domaines économique, de l'éducation, de la santé et de la culture.

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Bénin : Malick Gomina, l’ami du pouvoir –

Bénin : Malick Gomina, l’ami du pouvoir – | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Par Jeune Afrique Envoyer Directeur général du groupe de presse Fraternité, Malick Gomina figure également parmi les proches d'Olivier Boko, le bras droit de Patrice Talon. L'homme est d'ailleurs candidat aux élections législatives de 2019 à Djougou, le parti d’Abdoulaye Bio Tchané. Malick Gomina, 45 ans, fait partie du tout premier cercle d’Olivier Boko, l’incontournable bras droit du chef de l’État Patrice Talon. Ancien président du Conseil national du patronat de la presse et de l’audiovisuel du Bénin (CNPA-Bénin), il est ami avec les deux hommes depuis les années 2000 et est l’un des rares à leur avoir rendu visite à Paris lorsqu’ils étaient en exil. Il est également en contact régulier avec les opposants Sébastien Ajavon et Léhady Soglo. Ancien vice-président de la Fédération béninoise de football, Gomina, titulaire d’un doctorat en science de l’environnement (université de Calavi), s’est reconverti dans les médias en 1999 en créant le groupe de presse Fraternité. >>> A LIRE – Grand Format Bénin : un échiquier politique bouleversé Il est candidat aux élections législatives de 2019 à Djougou, sa ville d’origine, sous la bannière de l’Alliance pour un Bénin triomphant, le parti d’Abdoulaye Bio Tchané, le ministre d’État chargé de la Planification. Déjà 200 000 inscrits Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer Recevez les offres des partenaires de Jeune Afrique Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Burkina Faso : l’AFD accorde 19,6 milliards Fcfa en faveur de trois projets agricoles

Burkina Faso : l’AFD accorde 19,6 milliards Fcfa en faveur de trois projets agricoles | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
(Agence Ecofin) - L’Agence française de développement (AFD) et le gouvernement burkinabè ont paraphé la semaine dernière, un accord de 19,65 milliards Fcfa en vue d’appuyer trois projets agricoles, rapporte le quotidien d'information Sidwaya.  L’entente a été signée par Hadizatou Rosine Coulibaly, ministre de l'Economie, des Finances et du Développement et par Tanguy Denieul, directeur de l’institution financière.  Cette enveloppe allouée sous forme de prêt concessionnel et de subvention, ira au financement du Projet d’appui aux communes de l’Ouest, axé sur la gestion foncière rurale et des ressources naturelles (PACOF).  Les autres initiatives agricoles qui bénéficieront de cette manne sont le volet initiative Tiwara du Projet relatif à la sécurité alimentaire dans la région de l’Est (PSAE-IT), et le projet relatif à l’agriculture contractuelle et la transition écologique (PACTE).    « Ce prêt va permettre d'accompagner les coopératives, d'une part les collectivités locales, et d'autre part les acteurs des filières agricoles afin de développer l'agriculture et répondre aux demandes en quantité et en qualité.», explique M. Denieul.      Espoir Olodo
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Burkina Faso: la France octroie 36 millions $ au pays pour le financement de projets socio-économiques

Burkina Faso: la France octroie 36 millions $ au pays pour le financement de projets socio-économiques | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
(Agence Ecofin) - Le Burkina Faso bénéficiera d’un financement de 19,65 milliards FCFA (36 millions $) de la part de la France, pour la réalisation de projets socio-économiques, à la faveur de quatre accords conclus, ce mercredi, à Ouagadougou. Selon les informations relayées par Xinhua, deux tiers du montant alloué (environ 24 millions $), seront décaissés à titre de subventions. Ils devraient permettre de financer des projets dans les domaines de l’agriculture, de la gestion des ressources naturelles et de la sécurité alimentaire, essentiellement.  Quant au tiers restant (environ 12 millions $, sous forme de prêt concessionnel), il servira à la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES), adopté par le gouvernement pour lutter contre la pauvreté, dans le pays. Rappelons qu’en 2017, le pays des hommes intègres avait déjà bénéficié d’un financement de 131 milliards FCFA (246,1 millions $), au titre de financement du PNDES dont le budget était estimé à environ 28 milliards $, en 2016. Moutiou Adjibi Nourou (stagiaire)
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Burkina Faso : Yennenga, ville nouvelle, ville complète ? –

Burkina Faso : Yennenga, ville nouvelle, ville complète ? – | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Par Nadoun Coulibaly - à Ouagadougou Envoyer Alors que le ville nouvelle de Bassinko n'en est qu'a ses balbutiements, la Burkina Faso a déjà pour projet de construire Yennenga. Cette nouvelle cité mise sur la mixité sociale. Créée de toutes pièces par l’État en partenariat avec des promoteurs privés, la ville nouvelle de Bassinko, au nord de la capitale, a déjà livré ses premières villas. Ce sont 140 000 maisons qui sortiront de terre. Mais c’est une autre opération immobilière d’envergure portée par la filiale du groupe CGE, fondé par l’entrepreneur Saidou Tiendrébéogo, qui voit le jour : la ville nouvelle de Yennenga. Un pool bancaire local appuie le projet, pour lequel CGE Immobilier assure avoir apporté 5 milliards de F CFA (7,6 millions d’euros). Le coût total des infrastructures du projet s’élève à près de 50 milliards de F CFA. Conçue pour accueillir jusqu’à 100 000 habitants, Yennenga sera construite sur une superficie de 678 ha, à 15 km au sud de Ouagadougou. Yennenga : ville dynamique Les travaux de terrassement du site sont achevés, et l’entreprise, qui indique avoir investi plus de 12 milliards de F CFA, met le cap sur le raccordement en eau et en électricité. Le plan architectural prévoit un boulevard, des commerces et des bureaux et, surtout, un parc d’attractions de 28 ha, ainsi qu’une tour et un complexe hôtelier. « Nous allons réaliser le projet sur quinze, voire sur dix ans. Nous voulons créer une ville dynamique, attractive, où l’on dort, s’amuse et travaille », explique à Jeune Afrique son concepteur, Christian Vandé Craen, patron de CGE Immobilier. Trois offres de logements – sociaux, économiques et haut de gamme – y seront disponibles à des prix compris entre 8,5 et plus 30 millions de F CFA. Yennenga sera aussi dotée d’une centrale solaire. Déjà 200 000 inscrits Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer Recevez les offres des partenaires de Jeune Afrique Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Afrique Subsaharienne - E-commerce : les recommandations aux pays du COMESA

Afrique Subsaharienne - E-commerce : les recommandations aux pays du COMESA Brève   Date : 20/08/2018 Source : http://urlz.fr/7B1g Contact : Bureau Business France de JOHANNESBURG Selon l’étude menée par l’économiste Adam Willie, le Kenya, Madagascar, Maurice et le Rwanda seraient les pays les plus avancés dans l’implémentation des réformes de facilitation du commerce numérique adoptées par le Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA). En présentant son rapport lors du 5ème forum annuel de recherche du COMESA, le spécialiste a invité l’ensemble des pays membres à plus de rigueur dans l’application et le suivi de ces réformes. Il évoque notamment un manque à gagner de plus de 17,5 Mds USD par an pour les économies de la zone. Un enjeu de taille, en particulier pour l’Erythrée, l’Egypte, le Soudan, la Libye et l’Ethiopie, pays disposant du plus grand potentiel export intra-COMESA.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Burkina – Alpha Barry : « Le rétablissement des relations avec la Chine n’aura pas d’impact sur nos rapports avec la France » –

Burkina – Alpha Barry : « Le rétablissement des relations avec la Chine n’aura pas d’impact sur nos rapports avec la France » – | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Roch Marc Christian Kaboré, le président du Burkina Faso est arrivé jeudi 30 août à Pékin pour sa première visite d'État en Chine, pour participer au sommet Chine-Afrique. Alpha Barry, ministre burkinabè des Affaires étrangères explique à Jeune Afrique les attentes du Burkina, qui a renoué des...
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Entre mai 2017 et mai 2018, le Gabon a surclassé le Cameroun sur le marché des titres de la BEAC, en devenant le plus gros emprunteur

Entre mai 2017 et mai 2018, le Gabon a surclassé le Cameroun sur le marché des titres de la BEAC, en devenant le plus gros emprunteur | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Sur la période allant de mai 2017 à mai 2018, le Cameroun a perdu son statut de principal animateur du marché des titres publics de la Banque des...
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Ethiopie/Rwanda/Somalie/Soudan/Djibouti - Mise en place de la « Djibouti Free Trade Zone » (réglementation tous produits)

Ethiopie/Rwanda/Somalie/Soudan/Djibouti - Mise en place de la « Djibouti Free Trade Zone » (réglementation tous produits) Brève   Date : 05/09/2018 Source : Douanes Djiboutiennes Contact : Service Réglementation Internationale Le 5 juillet, le Premier ministre éthiopien et les présidents rwandais, somalien, soudanais et djiboutien ont inauguré à Djibouti la Djibouti Free Trade Zone (DIFTZ). Cette zone franche deviendra ainsi la plus grande d’Afrique. Lancé en mars 2016, le projet devrait s’achever en 2028. Les sociétés qui s’y installeront bénéficieront donc d’exemption d’impôts sur les sociétés.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Gabon/Cameroun - Le Gabon fait une offre d’exportation d’huile de palme brute aux raffineurs camerounais

Gabon/Cameroun - Le Gabon fait une offre d’exportation d’huile de palme brute aux raffineurs camerounais Brève   Date : 12/09/2018 Source : Ecofin Agro Contact : Bureau Business France de DOUALA Des opérateurs de la filière huile de palme au Gabon ont adressé aux raffineurs et au gouvernement camerounais, une offre d’exportation de leur production, afin d’approvisionner les unités de production d’huiles végétales raffinées en activité au Cameroun, apprend-on de sources internes au ministère du Commerce. On se souvient que c’est le 27 octobre 2016, que la raffinerie d’huile de palme gabonaise d’Awala a effectué ses premières exportations en direction du Cameroun. Depuis lors, des raffineurs camerounais ont fait plusieurs achats d’huile de palme au Gabon, lieu d’approvisionnement plus compétitif en matière de coûts de transport que l’Indonésie, par exemple. Ces exportations gabonaises d’huile de palme sont une retombée du programme de diversification de l’économie de ce pays, lancé il y a quelques années par le Président Ali Bongo, afin de rendre le Gabon de moins en moins dépendant de la production pétrolière. Pour rappel, après avoir longtemps culminé à 100 000 tonnes par an, le déficit structurel annuel en huile de palme brute dont souffre le Cameroun atteint désormais 130 000 tonnes, officiellement. Cette situation, apprend-on, est la conséquence de l’accélération des investissements par les raffineurs, alors que la production locale, elle, stagne.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Cameroun - La BAD approuve un financement de plus de 55 Mds XAF (83,846 M EUR) pour soutenir la production du bétail et du poisson au Cameroun

Cameroun - La BAD approuve un financement de plus de 55 Mds XAF (83,846 M EUR) pour soutenir la production du bétail et du poisson au Cameroun Brève   Date : 14/09/2018 Source : Ecofin Agro Contact : Bureau Business France de DOUALA Le conseil d’administration du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 12 septembre 2018, un financement de 84 M EUR (un peu plus de 55 Mds XAF) en faveur du gouvernement camerounais, afin d’appuyer la modernisation de la production de la viande de bœuf, de porc et de poisson dans le pays, a annoncé l’institution financière panafricaine. Spécifiquement, précise la BAD, le projet qui sera implémenté grâce à ce financement vise « à élever les normes et la compétitivité dans des filières clés de l’élevage, telles que l’amélioration génétique, l’alimentation, l’abattage, la transformation, la conservation et le transport. Pour la production du poisson, l'accent sera mis sur l'élevage, la conservation, le stockage et la transformation ». Bien que le projet ait une portée nationale, apprend-on, le gouvernement camerounais a identifié trois zones comme cibles principales. Il s’agit de la région du Nord-Ouest pour la production, et des régions du Centre et du Littoral, en ce qui concerne la consommation. « L'impact des actions transversales se fera toutefois également sentir dans les autres régions du pays », souligne la BAD. Le projet bénéficiera principalement aux éleveurs et leurs coopératives, qui constituent 45 % de la main-d'œuvre du secteur pastoral. Sont également ciblés, les pisciculteurs, les producteurs et vendeurs d'intrants, les commerçants, les femmes poissonniers et les transformateurs. En outre, apprend-on, « jusqu'à 350 diplômés de l'enseignement supérieur seront formés et installés en tant que chefs d'entreprise ». Au total, ce projet coûtera 99,27 M EUR (65,133 Mds XAF), dont 55,1 Mds XAF débloqués par la BAD, et près de 10 Mds XAF par le gouvernement camerounais.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Cameroun - La Russie, le Canada et la France sont les principaux fournisseurs de blé au Cameroun, au cours de l'exercice 2017

Cameroun - La Russie, le Canada et la France sont les principaux fournisseurs de blé au Cameroun, au cours de l'exercice 2017 Brève   Date : 14/09/2018 Source : Ecofin Agro Contact : Bureau Business France de DOUALA Le blé est le principal intrant dans la fabrication de la farine au Cameroun. En 2017, l’Institut national de la statistique (INS) fait le constat selon lequel, l’augmentation de la facture à l’importation de ce produit a davantage été influencée par la forte demande intérieure. Depuis l’année 2000, les quantités importées sont en nette croissance. Jusqu’en 2007, elles se situaient autour de 280 000 tonnes. A partir de 2008, l'on a relevé une augmentation significative de ces quantités qui se situent en 2017 à 681 778 tonnes pour une dépense d’environ 103,7 Mds XAF, avec un prix moyen d’environ 300 USD la tonne. Le prix unitaire à l’importation a enregistré une hausse de 3,3 % pour se situer à 152,2 XAF le kilogramme. Six principaux importateurs contrôlent 90 % du marché. Il s’agit de l’Allemagne, l’Argentine, les Etats-Unis, la France, le Canada, et la Russie. Contrairement aux années antérieures, indique l’INS, la répartition géographique des importations de ce produit a changé en 2017. Les importations de blé au Cameroun proviennent principalement de la Russie (40 %), du Canada (21 %) et de la France (19 %).
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Cameroun - Libreville accueille la 5ème édition de l’Africa Agri Forum en décembre 2018

Cameroun - Libreville accueille la 5ème édition de l’Africa Agri Forum en décembre 2018 Brève   Date : 20/09/2018 Source : Le nouveau Gabon Contact : Bureau Business France de DOUALA Fort du succès de ses 4 précédentes éditions à Abidjan, l’Africa Agri Forum s’invite pour la 1ère fois en Afrique centrale et précisément à Libreville au Gabon, les 10 et 11 décembre 2018, afin de confirmer sa vocation régionale pour le développement de l’agriculture dans les pays de l’Afrique du Nord, du Centre et de l’Ouest.

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Afrique subsaharienne/Afrique du Nord - 44 pays signe l’accord de création d’une zone de libre-échange continentale africaine

Afrique subsaharienne/Afrique du Nord - 44 pays signe l’accord de création d’une zone de libre-échange continentale africaine Brève   Date : 22/03/2018 Source : presse locale et internationale Contact : Bureau Business France de NAIROBI Ce mercredi 21 mars 2018, 44 pays membres de l’Union africaine ont signé lors d’une session extraordinaire à Kigali, Rwanda, l’accord instituant la zone de libre-échange continentale africaine, dite ZLEC. Cette décision fait suite à la réunion de discussion sur les modalités techniques de la ZLEC des experts des 54 pays africains réunis à Addis Abeba du 1er au 4 mars. Après l’annonce de la création d’un marché unique en janvier, cet accord de création de zone de libre échange continentale africaine va dynamiser un peu plus les échanges commerciaux entre les pays africains qui aujourd’hui sont évalués à seulement 16%. L’objectif est ambitieux et le chantier important, supprimer les frontières géographique et les barrières douanières d’un marché à un milliard deux cents millions de consommateurs, demandera des efforts et du temps pour mettre en place ce projet phare de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. Le Kenya, Djibouti, la Côte d’Ivoire, le Maroc, l’Egypte ou encore l’Algérie ont signé cet accord. L’Afrique du Sud quant à elle a signé l’accord avec certaines clauses estimant que le délai de ratification, janvier 2019, était trop court. L’un des grands absents est le Nigéria, dont le Président Muhammadu Buhari, a décidé de suspendre la participation de son pays préférant donner plus de temps aux négociations.
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Bénin : Ajavon, Soglo, Yayi… l’opposition se mobilise contre le président Talon –

Bénin : Ajavon, Soglo, Yayi… l’opposition se mobilise contre le président Talon – | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it

Par Fiacre Vidjingninou - à Cotonou Envoyer Les principales forces politiques de l’opposition et d’importantes personnalités se sont retrouvées samedi pour mettre en place une coalition destinée à « défendre la démocratie au Bénin ». Une machine de guerre contre le régime de Patrice Talon, laquelle n’effraie guère les partisans de ce dernier. La bataille pour les prochaines élections législatives de 2019 semble être lancée. À Djeffa (à quelques kilomètres de Cotonou), considéré comme le quartier général de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, plusieurs figures de l’opposition et personnalités politiques se sont donné rendez-vous, samedi 14 avril, pour faire le procès de la gouvernance du président béninois, Patrice Talon, et appeler à une mobilisation générale contre son gouvernement.

more...
No comment yet.
Scoop.it!

Burkina Faso : l’UE accorde 18 milliards FCFA au profit de l’amélioration de la valeur ajoutée agricole

Burkina Faso : l’UE accorde 18 milliards FCFA au profit de l’amélioration de la valeur ajoutée agricole | Veille Afrique Francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, République du Congo, Sénégal, Tchad, Togo | Scoop.it
Au Burkina Faso, Rosine Coulibaly, ministre en charge des Finances, et Jean Lamy (photo), Ambassadeur, chef de la délégation de l'Union européenne...
more...
No comment yet.
Scoop.it!

Burkina: la justice française se prononce en juin sur François Compaoré - RFI

Le 13 juin 2018 que François Compaoré sera fixé sur son sort.Ce jour-là, la justice française dira si elle accepte ou non la demande d’extradition...
more...
No comment yet.