Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014
111 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Exclusif. E-réputation : un nouveau classement des écoles de commerce - Enquête sur Educpros

Exclusif. E-réputation : un nouveau classement des écoles de commerce - Enquête sur Educpros | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Sur le Web, la hiérarchie traditionnelle des écoles est bousculée. Si les plus prestigieuses des business schools françaises sont également celles qui poss&egrave...
Laetitia et Blandine's insight:

2e baromètre de l’e-réputation, de l’attractivité et de l’influence online des ESC françaises

 

Résumé : pour 81% des étudiants, Internet est la première source d’information dans le choix d’une école ou d’une université : chaque mois, ce sont 9 millions de recherche Google sur le thème des ESC en France. Or les budgets de ces écoles sont tendus, devant faire face à l’augmentation des rémunérations des professeurs, au tarissement des ressources financières et à l’apparition de nouveaux acteurs comme les pure players du MOOC. L’enquête montre que peu d’écoles parviennent à proposer des contenus éditoriaux cohérents et que nombre d’entre elles accusent un retard digital en termes de web marketing.

 

Auteur : blog.groupe 361

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Ordi60 2015 : les nouvelles tablettes arrivent dans les collèges

Ordi60 2015 : les nouvelles tablettes arrivent dans les collèges | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Ce 11 décembre, au collège Condorcet de Bresles, la 7e campagne de distribution des tablettes Ordi60 est commencée.

Au total, plus de 11 000 élèves de 6ème recevront, jusqu’au 7 février, leur tablette 2015. Dotée d’une qualité tactile optimisée, elles contribueront à renforcer les usages numériques dans les classes.

Très tôt, le Département de l’Oise a pris le virage du numérique en remettant à tous les collégiens de l’Oise un ordinateur portable, puis un Netbook et pour la deuxième année maintenant une tablette tactile. Si les technologies évoluent, l’objectif, lui, reste le même : préparer l’avenir et la réussite des jeunes Isariens en leur offrant des outils pédagogiques innovants, qui révolutionnent les usages et la façon d’apprendre.

Toujours plus performants, ces outils sont mis à jour chaque année par le Département qui en profite pour améliorer leurs fonctionnalités. La tablette 2015 sera ainsi dotée d’un écran haute définition et d’une qualité tactile optimisée pour 360g seulement.
À la demande des enseignants, elle disposera de 6 applications pédagogiques préinstallées (Evernote, Géogebra, SimpleMind Free, Le Conjugueur, Skitch et Note Lite), de l’application de l’ENT (espace numérique de travail) et de l’application d’aide aux devoirs.

Des usages innovants
L’idée est bien d’accompagner les enseignants qui souhaitent innover dans leurs pratiques pédagogiques.
Après la première distribution de tablettes tactiles l’an dernier, 34 collèges publics du département (sur 66) ont participé à l’appel à projets lancé par le Département de l’Oise.

Le collège René Cassin à Brenouille fait partie des premiers à avoir répondu : Marc-Antoine Cavicchi, professeur de technologie et référent TICE (technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement), a ainsi proposé l’an dernier à ses élèves de 6ème d’utiliser leur tablette pour lire les consignes de sécurité des machines présentes dans la salle, en scannant les QR codes correspondants à chaque outil : "Les tablettes, légères et facilement déplaçables d’une machine à l’autre, se prêtent parfaitement à cette utilisation. Et les élèves s’impliquent plus, car ils sont acteurs."

De son côté, Séverine Peligat, professeure de français, organise cette année pour ses élèves de 5ème une séance de découverte interactive du Roman de Renart au CDI. "Le site de la Bibliothèque Nationale de France est très riche en documents visuels et sonores. Avec leurs tablettes, les élèves y découvrent le Roman de Renart de façon ludique et remplissent à leur rythme le questionnaire, en petits groupes. Ils apprennent aussi à sélectionner les informations et pour certains, le traitement de texte fait sauter certains blocages d’écriture."

Antoine et Leandro sont ravis : "C’est la 1ère fois qu’on utilise nos tablettes en français. On croyait que ce serait dur, mais c’est rigolo !" Et Margaux confirme : "J’ai déjà utilisé la tablette en cours de soutien : on fait des exercices d’orthographe en ligne et on a tout de suite le résultat, on apprend en s’amusant." "J’adore les nouvelles technologies, je préfère travailler avec la tablette que sur un cahier !", ajoute Lucie.

Avec Ordi60 mais aussi le raccordement au Très Haut Débit des collèges et un niveau élevé d’équipements informatiques, le collège numérique est une réalité dans l’Oise. En accompagnant ainsi la jeune génération dans la révolution numérique, le Département place la réussite éducative au cœur de ses priorités.
Laetitia et Blandine's insight:

Ordi60 2015 : les nouvelles tablettes arrivent dans les lycées

 

Résumé : 11000 élèves de 6ème recevront leurs tablettes d’ici le 7 février 2015 afin de renforcer les usages numériques dans les classes. A la demande des enseignants, les tablettes disposeront de six applications pédagogiques et d’une application d’aide aux devoirs.

 

Auteur : Conseil général de l’Oise

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Le Compte Personnel de Formation, le bal des illusions (1)

Le Compte Personnel de Formation, le bal des illusions (1) | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Si le monde du travail croyait avoir gagné au change en troquant le modeste DIF (Droit Individuel à la Formation) contre ce fanfaron CPF (Compte...
Laetitia et Blandine's insight:

Le Compte Personnel de Formation, le bal des illusions (1)

 

Résumé : Le Compte Personnel de Formation va renforcer les inégalités d'accès à la formation dans notre pays car le droit social divergera selon la taille de l’entreprise, le type de contrat de travail et le niveau éducatif des travailleurs. Le problème du personnel le moins inséré ne sera pas résolu, le CPF est adapté aux travailleurs les plus qualifiés.

En effet, avec le CPF prévoyant un droit à 24 heures de formation par an, seuls les salariés d’une entreprise de plus de 50 salariés pourront bénéficier pleinement d’une formation et d’un entretien personnel. Ainsi, à l’horizon 2020, un travailleur en CDI d’une grande entreprise pourra cumuler plus de 200h de crédit formation tandis qu’un salarié de PME n’aura droit qu’à quelques heures de formation…

 

Auteur : Propos de Didier Cozin

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Si nos parents aussi avaient eu accès à nos notes en ligne

 Ramses Kefi | Journaliste
Avec Pronote, un programme utilisé par plusieurs milliers de collèges et lycées, les parents d’élèves peuvent accéder, en ligne, aux notes et aux notifications d’absence de leur(s) enfant(s). Et si ça avait été nous ?

Depuis une dizaine d’années, Pronote permet aux professeurs du secondaire d’échanger, en ligne, certaines informations avec les parents d’élèves. Entre autres : les devoirs, les absences, les punitions et surtout, les notes de leurs progénitures – pas forcément tout ça à la fois, ça dépend de la configuration.

Tous les établissements ne l’utilisent pas et le papier n’a pas disparu. Les carnets de correspondance, les bulletins de notes et les courriers sont encore là, sauf qu’ils sont désormais appuyés par le numérique.

Notre blogueur Monsieur Samovar, nuancé sur la question, relève deux limites majeures :

le manque de maîtrise de l’outil par pas mal de membres de l’Education nationale, même si celle-ci tend chaque année à s’améliorer. « Sur leur espace Pronote, certains élèves découvrent leurs bulletins avant le proviseur » ;le manque de maîtrise de l’outil par les parents. « Tout le monde n’a pas d’ordinateur à la maison et certains sont réfractaires à la technologie. » Ou ont tout simplement la flemme.« Des élèves cachent l’existence du logiciel à leurs parents »

Forcément, cela crée aussi une autre manière de justifier ses mésaventures scolaires devant sa famille. La révolution numérique, c’est aussi des tchatcheurs numériques. Monsieur Samovar :

« C’est plus difficile de gruger, mais finalement, on s’adapte toujours. Il est désormais question de bugs. Mais pas sûr que cela soit plus efficace. »

En matière d’absentéisme, Monsieur Le Prof, autre blogueur Rue89, n’a pas remarqué de différences majeures avec autrefois. De toute façon, les élèves s’adaptent toujours :

« Souvent, les mots de passe sont donnés aux élèves. Il arrive qu’ils cachent l’existence du logiciel à leurs parents ou feignent d’avoir oublié le mot de passe. »

Chaque fois que je pense à Pronote, mon cerveau malade se projette quinze ans en arrière et s’interroge :

« A quoi notre vie aurait-elle ressemblé avec ce système ? »

1Ta note au contrôle de maths

 

Ton prof de maths te rend ton contrôle coefficient quatre. 2,5/20. Tu ris pour ne pas perdre la face devant tes voisins et, dans la foulée, lèves la main pour demander l’autorisation d’aller aux toilettes. Tes potes te demandent en langage des signes si tu vas fumer et tu hoches la tête, pour faire le dur.

Arrivé devant la cuvette, tu t’allonges sur le dos et tu pleures. A haute voix, tu poses des questions stupides – genre « pourquoi moi ? » – comme si une voix rocailleuse allait traverser le ciel pour te dire : « Oui, c’est vrai, il y a une erreur. » La réponse est pourtant simple : tu ne fais aucun effort depuis des mois. Dans deux heures, il faudra l’annoncer à tes parents.

Sans Pronote. Tu leur prépares une tisane et tu utilises lâchement la faim dans le monde pour préparer un terrain propice à la compassion :

« Quand on y pense, la vie, c’est quoi ? Une famille unie, un sandwich thon catalane et bénir le ciel de ne pas avoir le kwashiorkor. »

Ta mère te fait un câlin. Tu fayotes :

« Je peux préparer un plat chaud si vous voulez. »

Après le « 20 Heures », tu ramènes ta copie avec la main qui tremble. Tes parents regardent et te demandent une explication. Là, tu récites :

« J’avais mal aux joues. Devant le contrôle, j’ai ressenti des contractions au foie et senti une odeur de dentifrice. Après, je ne me souviens de rien. »

La suite, c’est tes parents qui se regardent, toi qui esquives un chausson et une balle de tennis et ta mère qui te prend par la main. Tu as parfaitement conscience de ce qui se passe : tous tes droits fondamentaux viennent de sauter.

Les volets de ta chambre se fermèrent pour deux mois. Plusieurs fois, des amis viendront sonner chez toi le week-end. En te voyant en pyjama rose, ils comprendront que tu as pris une grosse peine. Tu profites de cette période pour apprendre à confectionner des soquettes et des boudoirs.

Avec Pronote. Alors que tu marches chez toi en flippant, un cycliste chaussé d’une fausse paire de Nike s’arrête à ta hauteur et te met un chassé dans les flancs. C’est ton père. Il t’escorte jusqu’à la maison :

« J’ai vu Pronote. T’es foutu.
– Il y a des galères d’algorithmes. Par définition, un programme n’est pas infaillible. Tu vas croire qui ? Je suis ton fils putain. »

 

Jack Nicholson dans « The Shining », de Stanley Kubrick, 1980 

Ils ont déjà tout préparé. Chez toi, ta mère a installé un rétroprojecteur avec un PowerPoint très précis et l’historique de tes notes sur toute l’année. Le constat est implacable : tu es un cancre. Sous la pression, tu passes aux aveux :

« OK, j’avoue. Ce week-end, j’ai fait semblant de réviser, j’écrivais une lettre à Vanessa Demouy et une chanson de funk. »

Ton père t’escorte dans ta chambre où toute trace de civilisation a disparu. Il n’y a plus que des bouquins, des cahiers et des crayons de papier :

« On remettra les fenêtres et la moquette si tu nous ramènes au moins un 8.

Ne touche pas à la chaîne Hi-Fi, on a étalé du poison sur les boutons. Mais on ne se souvient plus sur lesquels. »

2Ton passage en première S

 

En quelques mois, tu as fait des progrès énormes. Tu attends tes dernières notes de maths et de physique pour savoir si tu accèderas à la première S. Avant d’aller en cours, tes parents t’ont fait plein de câlins et de bisous. Mission accomplie. 15 et 16. Tu rentres en courant chez toi, rayonnant, comme Laura Ingalls.

Sans Pronote. Depuis quatre jours, il y avait des bougies dans la maison et un médium pour chasser les mauvais esprits. A peine rentré, tu libères tes parents :

« Tous mes rêves vont se réaliser. Si je ne redouble pas, je serai docteur dans 21 ans. »

Ton père lève le doigt au ciel et ta mère se jette à ton cou pour te couvrir de bisous. Dans l’euphorie, ils te promettent des choses impossibles :

un cheval (tu vis dans un F3 de banlieue) ;une voiture (tu as 15 ans) ;un voyage de ton choix (tu n’as pas de passeport).

Avec Pronote. Quand tu rentres, tes parents sourient déjà. Ils t’embrassent et tout, mais il manque ce soupçon de spontanéité. Ton père a même invité de la famille à dîner.

Alors que les plats arrivent sur la table, il sort une feuille de son pantalon. Il s’éclaircit la voix pour prononcer un discours :

« C’est bien ce que mon fils a fait. Voilà.

J’ai mis les bouteilles de Coca en bas de la table sinon ça prenait trop de place. »

Ils ont eu le temps d’aller t’acheter plein cadeaux. D’apprendre par cœur les commentaires des profs. Personne n’ose corriger ta tante, qui dresse les louanges de ce programme révolutionnaire :

« Promod, c’est très bien. »

3Ton absence

 

Avec deux potes, vous avez séché tout un après-midi. L’idée, au départ, c’était d’acheter des maillots de corps et de draguer des filles. Très vite, le plan est tombé à l’eau. Ça s’est terminé dans un parc avec des gâteaux acides et une bouteille d’eau tiède. Vous avez beaucoup ri quand même.

Sans Pronote. Tu bidonnes une signature sur le carnet de correspondance. La prof se méfie :

« Votre papa a Parkinson ? »

Elle compare avec des signatures antérieures, mais finalement, un doute raisonnable l’empêche de t’envoyer devant le proviseur. Si d’aventure une lettre arrivait, pas de problème non plus. Tu as les clés de la boîte à lettres et rentres systématiquement avant tes parents.

Tu n’es pas sûr de faire quelque chose de mal. Parfois, ton père a la flemme de signer des courriers importants, genre impôts sur le revenu. Il délègue à ses gamins :

« Tiens, signe cette connerie à ma place. Ils ne regardent que le RIB de toute façon. »

Avec Pronote. Un mois jour pour jour après avoir séché, ton père te fait une feinte, genre passement de jambes :

« Le 17, dans l’après-midi, tu étais où ? C’est un sondage pour le travail. »

Tu ne te méfies pas :

« J’étais au CDI pour un exposé sur les Incas. »

Là, tu t’aperçois que la télévision est reliée à un ordinateur par un câble HDMI. En gros sur l’écran, un mot du professeur :

« Absence injustifiée le 17. »

Tu lèves la tête et effrayé, dégaines plusieurs mensonges :

« Elle s’est trompée de nom. »« Je crois que je suis surdoué et que la prof est jalouse de moi. »« Je ne peux pas avoir séché, car j’étais en cours. »

Ton père t’apprend qu’il a parlé à la prof en question. Désespéré, tu te jettes sur le modem pour tenter d’arracher les fils. En vain. Tu décides de tenter le tout pour le tout :

« Oui, j’ai séché, mais c’était un appel au secours. J’avais l’impression que vous ne faisiez plus attention à moi. Je me sentais seul. J’avais froid. »

Ta mère t’a pris la main, puis t’a tendu un pyjama rose. Tu connais la chanson

Laetitia et Blandine's insight:

Si nos parents avaient eu accès à nos notes en ligne ?

 

Résumé : Depuis une dizaine d’années, avec Pronote, un programme utilisé par e nombreux établissements du secondaire, les parents d’élèves peuvent accéder, en ligne, aux notes, aux punitions et aux notifications d’absence de leur enfant. Le logiciel ne remplace pas pour autant la version papier.

Monsieur Samovar, blogueur du site et professeur du secondaire note le manque de maîtrise de l’outil tant du côté des enseignants que des parents.

En outre, les élèves s’adaptent et trouvent toujours un moyen pour contourner le système.

Le professeur se demande comment nous aurions vécu avec Pronote avant. Avant, sans Pronote, l’élève était le seul à détenir l’information. Avec Pronote, les parents sont informés des faits en temps réel et ils peuvent anticiper leurs réactions.

 

Auteur : Propos de Ramses Kefi

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Le métier de directeur d'école : des spécificités mieux reconnues et une formation renforcée

Le métier de directeur d'école : des spécificités mieux reconnues et une formation renforcée | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Le Bulletin officiel spécial n°7 du 11 décembre 2014 est consacré aux directeurs d’école. Les textes le composant concernent à la fois le métier de directeur d’école, la formation des directeurs et l’exercice de leurs missions au quotidien. Ils constituent l’aboutissement d’une réflexion globale sur le métier de directeur menée dans le cadre de la modernisation des métiers de l’Éducation nationale.
Laetitia et Blandine's insight:
Au BO spécial du 11 décembre 2014 - Le métier de directeur d'école : des spécificités mieux reconnues et une formation renforcée

 Résumé : Ce Bulletin officiel spécial est consacré aux directeurs d’école. Les textes le composant concernent à la fois le métier de directeur d’école, la formation des directeurs et l’exercice de leurs missions au quotidien. Ils constituent l’aboutissement d’une réflexion globale sur le métier de directeur menée dans le cadre de la modernisation des métiers de l’Éducation nationale. Il actualise le référentiel métier des directeurs d’école en reconnaissant davantage leurs spécificités. Par ailleurs, il prévoit une formation renforcée et donne des indications pour la rédaction de protocoles de simplification des tâches administratives destinés aux directeurs d’école.

 

Auteur : Brève du Ministère de l’Education nationale

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Les notes à l’école ont-elles encore un sens ?

Les notes à l’école ont-elles encore un sens ? | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Entretiens avec le sociologue Pierre Merle et l’enseignant Jean-Paul Brighelli sur la réforme de l’évaluation des élèves.
Laetitia et Blandine's insight:

Les notes, à l’école, ont-elles encore du sens ?

 

Résumé : Libération confronte les points de vue du sociologue Pierre Merle et de l’enseignant Jean-Paul Brighelli sur ce sujet récurrent et polémique.  

Le sociologue et spécialiste de l’évaluation des élèves pense que ce système est désuet. Il expose les limites de la notation qui ne présente que des inconvénients : la note est liée au correcteur, au statut de l’élève. Elle crée une hiérarchisation entre les élèves et n’encourage pas à travailler.

D’autre part, il évoque deux alternatives : évaluer par les compétences, avec des couleurs, et réduire le nombre de notes comme en Finlande.

C’est précisément au collège, maillon faible au niveau du décrochage scolaire, que cette réforme doit avoir lieu mais le changement est coûteux pour les enseignants.

A l’opposé, Jean-Paul Brighelli, est très attaché aux notes. Supprimer la note, c’est supprimer le « thermomètre » et repousser le problème car au lycée, la sélection par la note est bel et bien d’actualité. Il juge les alternatives proposées peu pertinentes et peu efficaces. Selon lui, au niveau international, il faut comparer ce qui est comparable.

 

Auteur : Propos recueillis par Ondine Millot et Véronique Soulé

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Universités : entre soulagement et amertume après le revirement de Hollande

Universités : entre soulagement et amertume après le revirement de Hollande | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Les acteurs du monde universitaire se disent soulagés mais restent sur leur faim, après le revirement attendu de l’exécutif sur le budget des...
Laetitia et Blandine's insight:

Universités : entre soulagement et amertume après le revirement de Hollande

 

Résumé : L’annonce de François Hollande est jugée insuffisante car « ce sont des milliards qui manquent à la recherche en France ». Plusieurs milliers de personnes avaient manifesté jeudi à Paris et en région pour protester contre la dégradation de leurs conditions de travail et d’étude. Ingénieurs, étudiants, enseignants, chercheurs, directeurs de laboratoire ou encore personnels administratifs,  dénoncent un problème de méthode à Bercy dans l’établissement du budget des universités, ainsi qu’un sérieux problème de dialogue social.

 

Auteur : Marie-Christine Corbier

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Fin des notes à l'école : une mauvaise nouvelle pour les bons élèves ?

Fin des notes à l'école : une mauvaise nouvelle pour les bons élèves ? | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Les acteurs de l'éducation, réunis jusqu'à vendredi à Paris, s'interrogent sur l'éventualité d'abandonner la notation au profit de méthodes alternatives d'évaluation des élèves, à l'école primaire et au collège.
Laetitia et Blandine's insight:

Les acteurs de l’éducation, réunis jusqu’à vendredi à Paris, s’interrogent sur l’éventualité d’abandonner la notation au profit de méthodes alternatives d’évaluation des élèves, à l’école primaire et au collège pour lutter contre les inégalités. Les conclusions seront remises par un jury à la ministre de l’Education nationale début janvier 2015. De nouvelles méthodes d’évaluation pourraient être appliquées dès la rentrée 2016, et sont déjà expérimentées par certains enseignants.

Selon un de ces enseignants, pour les élèves, la disparition du repère des notes n’est pas toujours facile à comprendre. Ils sont habitués à être mis en compétition. De plus, les bons élèves ont parfois du mal à s’adapter. C’est une évaluation plus bienveillante qui ne gommera pas les lacunes mais qui mettra en évidence les points à améliorer.

Selon Remi Goasdoué, maître de conférences et chercheur à l'université Paris-Descartes, l'important est d'expliquer plus en détail à l'élève ce qu'il maîtrise ou non.

 

Auteur : Propos de Louis Boy

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Ecole : la fin des notes fait couac

Ecole : la fin des notes fait couac | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
La possible remise en cause de la façon de noter les élèves fait enrager la droite et divise les experts.
Laetitia et Blandine's insight:

Laetitia et Blandine :

Ecole : la fin des notes fait couac

 

Résumé : Le 1er décembre, un rapport diffusé par le Conseil supérieur des programmes en faveur de la suppression des notes et des moyennes a mis le feu aux poudres du côté de l’opposition et des experts.

L’actuel système de notation est jugé trop tatillon, servant la cause des bons élèves.

Les experts proposent d’utiliser un barème de 4 à 6 niveaux pour encourager et aider les élèves à surmonter leurs points faibles, plutôt que de viser le classement et la concurrence.

Les anciens ministres de l’Education, Luc Ferry et Vincent Peillon, défendent chacun leur point de vue tandis que l’actuelle ministre de l’Education met la priorité sur la lutte contre l’inégalité.

Au-delà du débat, le problème caché réside en la manière d’évaluer afin que tous les élèves réussissent, à leur rythme, à atteindre le niveau requis en fin de collège.

 

Auteur : Propos de Véronique Soulé

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Alain Béretz (université de Strasbourg) : «La priorité à la jeunesse ne doit pas être censurée par ceux qui font les comptes budgétaires»

Alain Béretz (université de Strasbourg) : «La priorité à la jeunesse ne doit pas être censurée par ceux qui font les comptes budgétaires» | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Dernières infos EXCLUSIF 11/12 11h10  : Universités : Hollande va annuler les coupes budgétaires
Quelles seraient...
Laetitia et Blandine's insight:

Alain Beretz : « La priorité à la jeunesse ne doit pas être censurée par ceux qui font les comptes budgétaires »

 

Résumé :

Alors qu’une journée de grève avait lieu jeudi dans plusieurs villes universitaires, Alain Beretz, président de l’Université de Strasbourg, rappelle à François Hollande sa priorité à la jeunesse et à l’université et demande que cette affirmation se traduise dans les faits. L’université fait déjà beaucoup de sacrifices et fonctionne avec des budgets très réduits. Il s’insurge contre ce coup de rabot supplémentaire de Bercy alors que les universités devraient être considérées comme un élément essentiel de la compétitivité de notre pays : l’université n’est pas « un opérateur gaspilleur de l’Etat…On a des personnels méritants, qui font un boulot extraordinaire, et qui ne sont pas bien payés ». Il faut donc cesser de voir l’université comme une dépense mais la considérer comme un investissement pour la jeunesse.

 

Auteur : Marie-Christine Corbier

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Éducation - Nicolas Dupont-Aignan : "On nage en pleine culture de l'excuse"

Éducation - Nicolas Dupont-Aignan : "On nage en pleine culture de l'excuse" | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Jean-Paul Brighelli a interrogé Nicolas Dupont-Aignan. Suppression des notes, du redoublement, mères et étudiantes voilées, il fait entendre sa différence.
Laetitia et Blandine's insight:

Education – Nicolas Dupont-Aignan : « On nage en pleine culture de l’excuse »

 

Résumé : Jean-Paul Brighelli a interrogé Nicolas Dupont-Aignan, Président du mouvement Debout la France sur l’école française et les mesures à prendre.

En premier lieu, il s’exprime sur la suppression des notes et affirme que le code de couleurs ne permet pas d’évaluer la maîtrise effective des connaissances et des méthodes de raisonnement. Cela ne permet pas non plus d’améliorer le classement de la France au niveau international. Au contraire, aux Etats-Unis où cette approche a été développée, on constate une baisse du niveau scolaire.

Par ailleurs, on nage en pleine culture de l’excuse quand le gouvernement évoque la suppression du redoublement, la liberté pédagogique des enseignants et des programmes allégés.

Il est favorable au redéploiement des moyens au sein de l’Education nationale, au rétablissement de l’autorité des professeurs et des matières fondamentales. Il propose aussi une diversification des voies d’enseignement après le bac. Il souhaite une application ferme des lois existantes pour les signes religieux à l’école.  

 

Auteur : Propos recueillis par Jean-Paul Brighelli

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

"Ruines d’université" : le Tumblr qui dénonce l’insalubrité des facs

"Ruines d’université" : le Tumblr qui dénonce l’insalubrité des facs | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Le collectif Sciences en marche, constitué de chercheurs et enseignants, a lancé un blog qui montre l’état de délabrement de certaines universités. Ils appellent à une manifestation le 11 décembre.
Laetitia et Blandine's insight:

« Ruines d’université » : le Tumblr qui dénonce l’insalubrité des facs

 

Résumé : Le collectif Sciences en marche qui rassemble des chercheurs et des enseignants a lancé un blog qui montre des photos édifiantes de l’état de détérioration de diverses universités (Montpellier, Paris 8, Marne la Vallée, Toulouse). Ils entendent ainsi souligner la contradiction entre la parole gouvernementale qui assure vouloir « sanctuariser  la recherche » et l’état réel des locaux dans lesquels enseignants et étudiants doivent quotidiennement travailler.

 

Auteur : Amandine Schmitt

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Après Polytechnique et HEC, Coursera accueille les MOOC de Sciences Po

Après Polytechnique et HEC, Coursera accueille les MOOC de Sciences Po | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Cofondatrice et présidente de la plateforme C ...
Laetitia et Blandine's insight:

Après Polytechnique et HEC, Coursera accueille les MOOC de Sciences Po

 

Résumé : Coursera a annoncé deux nouveaux partenariats avec Cs Po et l’Essec. La plateforme, c’est l’occasion  d’élargir leur offre à des publics n’ayant pas accès sinon à ces formations ou aux anciens diplômes de réactualiser leurs connaissances.

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

L’éducation au changement climatique à la COP 20 | Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

L’éducation au changement climatique à la COP 20 | Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Laetitia et Blandine's insight:

L’éducation au changement climatique à la COP 20.

 

Résumé : Lors de la Conférence des Nations Unis sur le changement climatique (COP 20) à Lima au Pérou, l’Unesco a relevé deux domaines clés : la nécessité de former les enseignants à l’éducation au changement climatique et l’importance du Programme d’action global pour l’éducation en vue du développement durable pour faire progresser l’éducation au changement climatique.

 

Auteur : Propos du service de presse de l’Unesco

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Formation des enseignants : le grand écart entre la théorie et la pratique

Formation des enseignants : le grand écart entre la théorie et la pratique | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Enseignement. A Lyon, après un trimestre de cours à l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation, de nombreux professeurs stagiaires estiment que la réforme de la formation ne tient pas ses promesses. Un rapport confidentiel confirme le problème. La situation a été évoquée lundi soir lors d’un conseil interne à l’ESPE.
Laetitia et Blandine's insight:

Formation des enseignants : le grand écart entre théorie et pratique

 

Résumé : A l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education de Lyon, les professeurs stagiaires ont exprimé leur insatisfaction lors d’un Conseil interne. Dans l’académie, il y a un écart entre les missions de l’ESPE, à savoir, professionnaliser, fédérer, favoriser les liens entre les partenaires, éclairer la recherche, adapter les parcours et leurs perceptions au niveau des formés.

 

Auteur : Propos de Muriel Florin

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Les enjeux du compte personnel de formation pour les DRH et salariés !

Les enjeux du compte personnel de formation pour les DRH et salariés ! | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
brightcove.createExperiences();
Cette vidéo traite des sujets clés suivants : 1. Le fonctionnement du Compte personnel de...
Laetitia et Blandine's insight:

Les enjeux du compte personnel de formation pour les DRH et les salariés !

 

Résumé : Dès le 1er janvier prochain, le Compte personnel de formation remplacera le DIF (Droit Individuel à la Formation). Le salarié bénéficiera de droits à la formation tout au long de sa vie professionnelle. Par le biais d’une vidéo, les auteurs proposent d’aborder les sujets clés tels le fonctionnement du CPF, son obligation, son financement, ses avantages par rapport au DIF, l’enjeu pour les DRH, la gestion des droits par le salarié et des aspects pratiques d’accès.

 

Auteur : Propos de Vincent Delage et Cyrille Bellanger

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Universités : 1.000 emplois annoncés, 40% gelés - Educpros

Universités : 1.000 emplois annoncés, 40% gelés - Educpros | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Plus de 40% d’emplois gelés. C’est le résultat de l’enquête menée par EducPros auprès de la cinquantaine d’universités qui ont obten...
Laetitia et Blandine's insight:

1000 emplois annoncés, 40% gelés

 

Résumé : Cette enquête d’Educpros, menée auprès des cinquante universités qui avaient obtenu la majeure partie des 1000 emplois promis dans l’enseignement supérieur, souligne le décalage entre le discours ministériel et les emplois effectivement créés. Si les dotations ont été versées aux universités, elles sont laissé environ 40% des postes volontairement vacants afin de pouvoir boucler leur budget.

 

Auteur : Camille Stromboni

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

François Hollande rétablit les 70 millions aux universités

François Hollande rétablit les 70 millions aux universités | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
L’annonce sera faite vendredi lors d’un dîner à l’Elysée avec les présidents d’université.
Laetitia et Blandine's insight:

François Hollande rétablit 70 millions d’euros aux Universités

 

Résumé : Suite à la journée de manifestations dans les universités, l’amendement qui avait réduit de 70 millions le budget alloué à l’université sera abrogé. Mme Fioraso, qui plaidait contre la réduction du budget des universités et les nombreux mouvements de protestation des syndicats universitaires semblent avoir été entendus.

 

Auteur : Adrien de Tricornot

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

A Paris, le collège Budé se dénote

A Paris, le collège Budé se dénote | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Pour ses classes de 6e et de 5e, l’établissement du XIXe utilise depuis quatre ans un système de couleurs qui valorise les compétences.
Laetitia et Blandine's insight:

Laetitia et Blandine :

A Paris, le collège Budé se dénote

 

Résumé : Depuis quatre ans, le collège Budé (Paris, 19ème) expérimente le système de couleurs pour évaluer les compétences des élèves de 6ème et de 5ème.

Les enseignants ont établi un projet pédagogique suite à un constat de décrochage important à l’arrivée au collège. Pour évaluer les réussites et le chemin restant à parcourir, ils utilisent un code de couleurs allant du vert au rouge, en passant par le gris pour les absences et le bleu pour les travaux non évaluables. Ainsi, en fonction des compétences évaluées, une copie peut avoir plusieurs couleurs.

Ce mode de fonctionnement requiert une équipe stable et adhérente au projet.

Du côté des élèves et des parents, un travail d’explicitation et d’appropriation reste à faire.

 

Auteur : Propos de Marie-Joëlle Gros

 

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Hollande sur le point d'annuler les coupes budgétaires des universités

Hollande sur le point d'annuler les coupes budgétaires des universités | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Le Président de la république va rétablir les 70 millions d'euros de crédits amputés dans le budget des universités le mois passé. Selon Le Monde, il en fera officiellement l'annonce vendredi 12 décembre.
Laetitia et Blandine's insight:

Hollande sur le point d’annuler les coupes budgétaires des universités

 

Résumé : L'Elysée devrait rétablir le budget initial des universités. Suite à l’amendement adopté en première lecture du projet de loi de Finances 2015, les universités s'étaient vu retirer 70 millions d'euros, causant ainsi des mouvements de grève qui ont eu lieu ce jeudi 11 décembre dans les facultés.

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Universités en ruine : les chercheurs dans la rue

Universités en ruine : les chercheurs dans la rue | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Des manifestations sont prévues dans plusieurs villes à l'appel du collectif "Sciences en marche" afin de réclamer plus de moyens.
Laetitia et Blandine's insight:

Universités en ruine : les chercheurs dans la rue

 

Résumé : Le collectif « Sciences en marche » et des organisations syndicales ont appelé à manifester pour défendre l’emploi et les crédits dans l’enseignement supérieur et la recherche. Ils dénoncent le chômage des jeunes docteurs en dépit des besoins dans les labos et dénonce l’insalubrité des certaines facultés.

 

Auteur : L’Obs et AFP

more...
No comment yet.
Scooped by Laetitia et Blandine
Scoop.it!

Qu'apprendra-t-on à l'école de demain ?

Qu'apprendra-t-on à l'école de demain ? | Panarama de presse semaine du 8 au 12 décembre 2014 | Scoop.it
Qu'apprendra-t-on à l'école de demain ? C'ét ...
Laetitia et Blandine's insight:

Qu’apprendra-t-on à l’école de demain ?

 

Résumé : Dans le cadre de la conférence « Enseigner demain » qui s’est tenue il y a quelques jours au siège du Monde à Paris, 3 experts ont répondu aux questions d’une journaliste du Monde sur le devenir de notre école : Sébastien Turbot, directeur de programmes et contenus au WISE, Sophie Pène, professeure à l'université Paris-Descartes, responsable du groupe école au Conseil national du numérique et Son-Thierry Ly, enseignant à l'Ecole d'économie de Paris, chercheur et entrepreneur.

Ces spécialistes dressent tour à tour, un état des lieux de l’Ecole d’aujourd’hui et de ce qu’elle devrait être. Puis, ils exposent leurs points de vue sur les modes d’entrée dans les Sciences par les outils numériques et le devenir de l’apprentissage de l’écriture cursive à l’école.

Pour finir, ils répondent aux questions du public liées à la formation des enseignants et à la place accordée à la manipulation dans les enseignements.

 

Auteur : Propos recueillis par Claire Ané

more...
No comment yet.