Origine et formation des hydrocarbures
16 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Boudouel
Scoop.it!

Le gaz de schiste dépassionné - Les Échos

Le gaz de schiste dépassionné - Les Échos | Origine et formation des hydrocarbures | Scoop.it
Les Échos Le gaz de schiste dépassionné Les Échos Le propos : Interdite en France, la production de gaz et de pétrole de schiste a révolutionné la planète énergie aux Etats-Unis : le pays sera bientôt premier producteur mondial de pétrole, il...
more...
No comment yet.
Rescooped by Boudouel from Champs des possibles
Scoop.it!

Un champignon préhistorique à l'origine de l'arrêt de la formation du charbon ?

Un champignon préhistorique à l'origine de l'arrêt de la formation du charbon ? | Origine et formation des hydrocarbures | Scoop.it
par Marcel Kuntz - SPS n°302, octobre 2012 La matière organique du bois s'est transformée en charbon par fossilisation pendant la période géologique appelée Carbonifère. Pourquoi ce processus s'est-il arrêté il y a 300 millions d'années ?

Via Anne Canet
more...
No comment yet.
Scooped by Boudouel
Scoop.it!

Gaz de schiste — Wikipédia

Gaz de schiste - Wikipédia

Le gaz de schiste, également appelé gaz de roche-mère (ou plus rarement " gaz de shale ", de l' anglais ), est un gaz naturel contenu dans des roches marneuses ou argileuses riches en matières organiques, roches qui peuvent avoir une structure litée de schiste.

more...
No comment yet.
Rescooped by Boudouel from schiste, huile, gaz, fracturation et extractivisme
Scoop.it!

Le gaz de houille, nouvel eldorado fossile ?

LE MONDE | 28.01.2013 Par Nicolas Bastuck (à Metz) et Marie-Béatrice Baudet

Après le gaz de schiste, le gaz de houille... Jeudi 24 janvier, invité de l'émission "Des paroles et des actes", sur France 2, Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, a annoncé, enthousiaste, que la France disposait d'une ressource énergétique importante, qui serait bientôt exploitée en Lorraine : le gaz de houille

[…]

Spécialisée dans l'exploration des hydrocarbures non conventionnels, la compagnie d'origine australienne European Gas Limited (EGL), dont les capitaux sont aujourd'hui majoritairement français, belges et anglais, sonde depuis quatre ans le sous-sol lorrain sur un puits expérimental à Folschviller, à quelques encablures de la frontière allemande. Une petite équipe d'une dizaine d'ingénieurs et de géologues s'emploie à évaluer les ressources du grisou, dont les mineurs de fond redoutaient jadis les mauvais coups.

EGL dispose dans la région de deux permis exclusifs de recherche - Bleue Lorraine et Bleue Lorraine Sud - et a été autorisé par la préfecture à lancer quatre forages.

[…]

EGL sait jouer gros sur le terrain de la communication et souhaite éviter à tout prix l'amalgame entre gaz de schiste et gaz de houille. "Nous n'utilisons pas, dans notre activité, la technique de la fracturation hydraulique interdite en France", répète à l'envi Frédéric Briens.

Le forage de puits horizontaux à branches multiples que sa société met en oeuvre est adapté, selon lui, aux exigences de développement durable. "Très perméable, le charbon lorrain est une roche naturellement fracturée, qui présente un réseau propre dans lequel peut circuler le grisou, explique-t-il. Nul besoin d'y injecter de l'eau, du CO2 ou tout autre produit pour faire remonter le gaz. La captation se fait naturellement, avec des drains latéraux installés dans la couche veineuse."

 

[…]

Responsable du département prévention et sécurité au Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), Karim Ben Slimane est plus circonspect : "Il y a un potentiel de réserves que nul ne conteste, admet-il. Néanmoins, la faisabilité d'une production industrielle est loin d'être démontrée." Et d'interroger : "Cette activité pourra-t-elle être économiquement rentable sans qu'il soit utile d'envoyer des produits et sans avoir besoin de multiplier le nombre de forages ? Est-on sûr que l'eau qui remontera ne sera pas chargée en métaux lourds ? Toutes les évaluations ont-elles été faites pour mesurer l'impact d'une telle exploitation sur l'environnement ?"

Le chercheur réclame une "évaluation du processus sous l'égide d'une instance indépendante".

 
Via isa77_Jouarre
more...
No comment yet.