Une écriture d'une rare séduction | Oriana Gattica, une jeune auteure en devenir | Scoop.it

Territoire
Un texte d'Oriana Gatica

Terrain devant soi, sous le pied posé, vaste marécage de terre, plat, aux bruits fermé. Terrain vidé que toi et moi on regarde. Pas parfait quand on l’a eu, joli mais pas parfait. Alors toi et moi on a travaillé à le rendre plus lisse, on l’a vidé, on l’a nettoyé. D’abord les herbes parce qu’elles gênaient, les mauvaises herbes, celles qui entravent lorsqu’on se promène au petit bonheur. Arrachées les herbes, les fleurs. Les arbres aussi, qui se tenaient là debout, obstinés, comme s’ils étaient présents de toute éternité, comme si c’eût été une garantie ou un droit pour subsister, décapités les arbres. Lire la suite : http://wp.me/p1XPBI-lN