Nucléaire : la revue de presse
87.1K views | +51 today
Follow
Nucléaire : la revue de presse
Your new post is loading...
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Orano accroît ses parts de marché aux États-Unis

Orano accroît ses parts de marché aux États-Unis | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Ce sont des fûts verts, bleus et gris. Ils arrivent d'Australie, de Namibie, du Niger, du Kazakhstan. Tous contiennent le même minerai d'uranium. Ils sont empilés sur trois niveaux, par palettes de deux, dans l'enceinte du site d'Orano (ex-Areva) de Malvési près de Narbonne (Aude). Si EDF reste le partenaire obligé d'Orano, les États-Unis, qui possèdent le premier parc nucléaire du monde, dépendent en grande partie de cette usine française de conversion d'uranium, étape obligée avant son enrichissement. «L'américain ConverDyn, filiale d'Honeywell, a suspendu son activité en 2017 et nous a demandé de sous-traiter son activité», explique Philippe Knoche, directeur général d'Orano. À ce jour, 30 % de l'uranium converti à Malvési sont destinés aux États-Unis où Orano revendique 30 % de part de marché sur ce segment. «L'accord signé cette année avec ConverDyn devrait permettre à court terme de faire monter cette part de marché aux alentours de 40 %», estime Antoine Troesch, directeur de la branche chimie enrichissement du géant français du nucléaire.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Un rapport du GIEC fuite à un moment politique crucial pour le climat

Un rapport du GIEC fuite à un moment politique crucial pour le climat | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Si les émissions continuent au rythme actuel, le réchauffement climatique dépassera les 1,5 °C d’ici à 2040, selon une première version fuitée du rapport du GIEC.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Et si on fermait toutes nos centrales nucléaires demain ? (en 360s)

Aujourd’hui, on imagine que toutes les centrales nucléaires ferment instantanément leurs portes… D’après vous, quelles seraient les conséquences d’une tell
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

La Chine met en route le premier EPR au monde

La Chine met en route le premier EPR au monde | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
La Chine remporte donc la bataille de l'ouverture mondiale du premier EPR, devant Flamanville (France), Olkiluoto (Finlande), Hinkley Point (Royaume-Uni), Jaitapur (Inde). EDF détient une part de 30% du projet et CGN 70% et participe à la construction d'un deuxième EPR en Chine.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Nucléaire: la Russie va construire quatre réacteurs en Chine

La Russie et la Chine ont signé un important paquet d'accords dans le nucléaire, prévoyant notamment la construction en Chine de quatre réacteurs nucléaires par le conglomérat public nucléaire russe Rosatom, a annoncé vendredi le groupe.Les présidents russe Vladimir Poutine (g) et chinois Xi Jinping échangent des documents, le 8 juin 2018 au Palais du Peuple, à Pékin

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Révision de la PPE : la parole à… Valérie Faudon (SFEN)

Révision de la PPE : la parole à… Valérie Faudon (SFEN) | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Connaissance des Énergies consacre une semaine de publications à la révision de la PPE, en interrogeant quelques grands acteurs impliqués sur leurs constats et attentes. Aujourd’hui, la parole est à… Valérie Faudon, déléguée générale de la Société française d’énergie nucléaire (SFEN).
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Finlande : Feu vert de l’autorité de sûreté pour prolonger OL 1 et 2

L’autorité de sûreté finlandaise (STUK) a indiqué le 1er juin qu’elle ne voyait aucun raison pour rejeter la demande de TVO de prolonger le permis d’exploiter des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire d’Olkiluoto pour 20 années supplémentaires. Les deux permis arrivaient à échéance en fin d’année et TVO souhaite prolonger la durée de vie de ces deux unités jusqu’en 2038 soit une durée de vie total de 60 ans. 

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

EDF: Protocole d'accord pour une coopération nucléaire au Brésil

EDF: Protocole d'accord pour une coopération nucléaire au Brésil | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Le groupe EDF et le groupe public d'électricité brésilien Eletrobras ont signé un protocole d'accord d'une durée de trois ans en vue d'une coopération sur l'énergie atomique, a annoncé mardi la compagnie brésilienne.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Vallourec signe avec Framatome pour équiper les nouveaux EPR Hinkley Point C

Vallourec signe avec Framatome pour équiper les nouveaux EPR Hinkley Point C | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Valinox Nucléaire, filiale de Vallourec, va produire à Montbard (Côte-d’Or) les tubes pour générateurs de vapeur des nouveaux EPR Hinkley

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Une filiale de Rosatom signe un contrat avec EDF

La société russe Tenex, filiale du conglomérat public nucléaire Rosatom, a remporté un contrat avec EDF pour recycler et enrichir de l'uranium issu du retraitement des combustibles usés du group

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Controverses autour du coût du nucléaire 

Controverses autour du coût du nucléaire  | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Alors que les débats sur la Programmation pluriannuelle (PPE) ont commencé, le lobby du nucléaire vante les mérites de l’atome, et notamment de son coût bas. Mais selon la manière dont sont effectués les calculs, les résultats ne sont pas les mêmes.

Le nucléaire serait rentable en France quoi qu’il arrive : tel est le message délivré par la Société française d’énergie nucléaire (Sfen) dans une note publiée en 2017 (1). À l’heure où les débats autour de la PPE ont débuté, le lobby de l’organisation pour défendre la pertinence de sa filière est intense. Pour elle, la production d’électricité grâce à l’atome serait profitable y compris avec les investissements du grand carénage. Pour la Sfen, le problème n’est pas le vieillissement des centrales, mais le faible prix de l’électricité et du carbone sur les marchés. Comment arrive-t-elle à une telle conclusion ? En se basant sur le rapport de la Cour des comptes paru en 2012, mais aussi sur les comptes d’EDF et l’ensemble de leurs déclarations publiques. Elle met aussi en avant la notion de coût cash.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Démagogie énergétique – Jean-Marc Jancovici

Démagogie énergétique – Jean-Marc Jancovici | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

La démocratie aime les sondages. Aimez vous le ministre en place, la grève des trains en cours, votre patron, le montant de votre loyer, ou les voitures dans le centre ville ? Selon le résultat, le ministre restera ou pas, le gouvernement lâchera ou pas du lest, le patron d’entreprise publique restera ou pas, le propriétaire devra ou non plafonner ses revenus locatifs, et le maire interdira ou pas la circulation des engins à moteur.

Pourquoi ne pas faire pareil pour l’énergie ? Vous êtes tièdes sur le nucléaire, conclut le sondage ? On en fera de manière tiède, à 50%. Vous plébiscitez les renouvelables ? On financera largement éoliennes et panneaux solaires (121 milliards déjà engagés selon la Cour des comptes, pour aucun gain sur le CO2 soit dit en passant), et tout le monde aura à la bouche l’autonomie énergétique et un avenir 100% ENR.

C’est évident : chaque village ouvrira sa mine de charbon renouvelable et celle de fer renouvelable pour faire son acier renouvelable, son puits de pétrole renouvelable pour faire son plastique renouvelable, et sa mine de lithium renouvelable pour faire ses batteries renouvelables, et tout ca en préservant le pouvoir d’achat !

Vous ne demandez rien de particulier sur le pétrole (65% des émissions de CO2 françaises, 20 à 60 milliards d’importations par an selon le cours du baril) ou le gaz (25% de notre CO2, 10 à 15 milliards d’importations par an) ? On ne s’en occupera pas ou presque, sauf à l’occasion quand le prix du baril monte un peu trop, en se disant à ce moment – mais à ce moment seulement – qu’il aurait fallu faire quelque chose avant.

74% des français croient – à tort – que le nucléaire contribue significativement aux émissions de gaz à effet de serre, ou que Fukushima a fait 20.000 morts ? Il faut en faire le premier ennemi à abattre. Mes concitoyens oublient que le pétrole est la première énergie finale consommée en France ? Quel ministre – ou président – souhaite rappeler que c’est pourtant le cas ?

Le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie actuellement en discussion est hélas le résultat logique de cette démagogie énergétique, et accumule en conséquence les angles morts et les incohérences. Comme l’énergie n’est pas un secteur ordinaire de l’économie, mais le sang « physique » de nos sociétés modernes, la désillusion sera cruelle.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Flamanville : les élus du nucléaire défendent la filière

Flamanville : les élus du nucléaire défendent la filière | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Quel est l’avenir du nucléaire en France ? Des élus locaux dont les communes hébergent des centrales débattent sur cette question, ce jeudi à Flamanville (Manche). Une rencontre organisée dans le cadre du débat sur la programmation pluriannuelle de l’énergie, attendue pour la fin de l’année..

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

2050, la France sans carbone

2050, la France sans carbone | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

La consommation d'énergie mondiale n'a jamais été aussi forte et les émissions de gaz à effet de serre représentent une menace potentielle pour la planète. De ce fait, il est grand temps de trouver des solutions adaptées pour y remédier. Pour sa part, Dominique Louis, président du directoire d'Assystem, propose "une France sans carbone" en 2050. Qu'en sera-t-il exactement ? - Good Morning Business, du mardi 12 juin 2018, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Pourquoi la France doit renouveler son parc nucléaire

La fermeture anticipée des centrales nucléaires en France compromettrait la sécurité d’approvisionnement du pays et entraverait les efforts de réduction des émissions de CO2, prévient Valérie Faudon, déléguée générale de la SFEN

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Le nucléaire chinois accélère en 2018

Le nucléaire chinois accélère en 2018 | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

En 2018, la Chine va accélérer son programme électro-nucléaire. L’un des événements attendus en sera la connexion au réseau du premier EPR opérationnel, Taishan-1, conçu par Areva. Pourtant, sa construction a démarré en novembre 2009, deux ans… après celle de l’EPR de Flamanville (qui vient de terminer ses tests à froid). Au delà de l’émergence de ce qui sera bientôt le plus important parc de réacteurs nucléaires, la Chine vise le très long terme. Avec une stratégie inspirée du modèle français : combustible usé retraité, usage du MOX (mélangeant plutonium et uranium appauvri), et développement de réacteurs dits « rapides » dans la perspective, lointaine, d’une raréfaction de l’uranium naturel. Le point sur cet acteur qui va bientôt 

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Le hacking cible les réseaux de distribution électrique

Le hacking cible les réseaux de distribution électrique | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Des centaines de personnes bloquées dans des cages d’ascenseur. Des services de premiers secours submergés par des accidents en cascade. Des forces de l’ordre débordées par des pillards enhardis par l’absence d’éclairage urbain et la mise hors service des systèmes de surveillance… Un scénario catastrophe qui inquiète les autorités et les opérateurs de distribution d’électricité.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

La transformation numérique à l’honneur du WNE 2018

La thématique phare sera, cette année, « La nouvelle ère industrielle du nucléaire civil : réalités et promesses de la transformation numérique », au travers par exemple des retours de Capgemini, du CEA-List et de Dassault Systèmes, ainsi que les WNE Awards, qui, au vu de leur succès en 2016, s’ouvre cette année au PME. La Société française d'énergie nucléaire (SFEN) organise d’ailleurs, les 25 et 26 juin, la première conférence internationale dédiée à la transformation digitale dans le milieu du nucléaire Index 2018.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Orano se rapproche un peu plus du colossal contrat chinois

Orano se rapproche un peu plus du colossal contrat chinois | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Selon les informations du journal Les Echos, Orano (ex-Areva) et son partenaire chinois CNNC auraient paraphé un « contrat pour les travaux préparatoires » dans ce projet estimé à plus de 10 milliards d’euros pour la réalisation d’une usine de traitement des combustibles.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Londres envisage d'investir dans la future centrale nucléaire d'Hitachi à Wylfa

Londres envisage d'investir dans la future centrale nucléaire d'Hitachi à Wylfa | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Le gouvernement britannique se dit prêt à revenir sur sa doctrine consistant à laisser la main au secteur privé. Une décision scrutée de près à EDF, qui pousse son projet à Sizewell.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

La centrale nucléaire de Fessenheim pourrait fonctionner jusqu'en 2019

La centrale nucléaire de Fessenheim pourrait fonctionner jusqu'en 2019 | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
La centrale pourrait bénéficier d'un sursis, à cause du retard possible du démarrage de l'EPR de Flamanville.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Quand la réglementation freine la transition énergétique

Quand la réglementation freine la transition énergétique | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Connaissez-vous le 2,58 ? C'est un petit ressort caché dans les recoins de la réglementation française de l'énergie. Il est inconnu des responsables politiques, ignoré des Français.

Pourtant, à cause de ce petit ressort réglementaire, la France sort de la route tracée en 2015 pour lutter contre le dérèglement climatique. A cause de lui, les émissions de gaz à effet de serre du bâtiment sont en 2017 de 11 % supérieures à ce qu'elles devraient être, alors que le gouvernement prétend les réduire !

 

2,58, c'est le chiffre par lequel ce petit ressort administratif caché force les bâtiments collectifs neufs et rénovés à émettre du CO2 et cela pour des décennies, en dépit de tous les engagements pour le climat. C'est tout simple : la réglementation ne mesure pas la consommation réelle d'électricité d'un bâtiment, elle la multiplie par 2,58 !

Lobby du gaz

Du coup, se chauffer à l'électricité devient pour l'administration un gaspillage d'énergie : « Passez au gaz, s'il vous plaît. » Le gaz, lui, ne subit aucun handicap. Bref, tous les bâtiments collectifs neufs construits et nombre de rénovés en France sont chauffés au gaz !

 

J'entends souvent parler du lobby nucléaire, celui du gaz se défend bien. Et, de fait, le gaz est à l'offensive dans notre pays, l'électricité, sur la défensive. Sans doute pâtit-elle de ses origines nucléaires, sans doute a-t-elle été arrogante naguère, à l'époque des radiateurs électriques inefficaces qui créaient de redoutables pics de consommation pendant les week-ends d'hiver. Mais tout change aujourd'hui, le numérique réduit les pics de consommation, le chauffage électrique s'est métamorphosé en produits de haute technologie, le stockage de l'électricité progresse et sa génération est presque totalement décarbonée.

 

Le 2,58 date du début des années 1968, quand l'électricité était majoritairement produite en brûlant du charbon. Cette source d'énergie était dite « primaire » parce qu'elle existe dans la nature, alors que, transformée en électricité et achetée par le consommateur, l'énergie est dite « finale ». Le coefficient multiplicateur traduisait le rendement des centrales de l'époque et avait pour but d'économiser le charbon, puis le fioul. Il n'était pas malin de se chauffer à l'électricité quand on pouvait directement utiliser le charbon dans son poêle sans perdre les deux tiers de la chaleur.

Nombre d'Etats européens continuent à brûler du charbon. Pas la France. L'Europe s'interroge : faut-il trouver une valeur moyenne au coefficient ? La solution est de laisser chaque pays choisir en fonction du contenu en carbone de son bouquet électrique.

Remettre de la cohérence

Aujourd'hui, on ne met pas d'uranium dans sa cheminée, et l'on n'a pas besoin d'économiser les cours d'eau, le soleil et le vent, par définition renouvelables. C'est donc sur l'énergie finale, celle qui est consommée par les Français, et qu'ils paient, que doivent porter les efforts d'efficacité.

Pourtant, le 2,58 est toujours là, le petit ressort administratif caché barrant la route à l'électricité. C'est préoccupant, car l'électricité est bien le vecteur de la transition écologique, associant l'énergie au digital, organisant la complémentarité entre les véhicules électriques, les bâtiments connectés et la production décarbonée.

Ce serait dommage, tandis que le monde applaudit les performances de la France dans la lutte contre le changement climatique, que les Français se plaisent à les dégrader. Il faut que  la programmation pluriannuelle de l'énergie soit l'occasion de remettre de la cohérence dans la réglementation. La politique de l'énergie vise la réduction des émissions, non l'augmentation de la consommation des combustibles fossiles.

 

Brice Lalonde, ancien ministre de l'Ecologie, est président d'EdEn (association Equilibre des énergies).

more...
FlorenceSCHUSTER's curator insight, June 6, 5:59 AM
(transition énergétique)
Scooped by SFEN
Scoop.it!

A Fessenheim, l'après-nucléaire s'invente maintenant

A Fessenheim, l'après-nucléaire s'invente maintenant | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Nouveau cas de désertification industrielle ou commencement d'une mutation territoriale passionnante, l'avenir de Fessenheim, dont la fermeture devrait intervenir courant 2019, fait l'objet d'une concertation de terrain tous azimuts.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Pour la SFEN "le nucléaire français a un rôle important dans la poursuite des objectifs climatiques"

Pour la SFEN "le nucléaire français a un rôle important dans la poursuite des objectifs climatiques" | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Alors que le débat public sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) suit son court, la Société française de l’énergie nucléaire (SFEN) propose un nouvel éclairage sur le système énergétique européen. Pour sa déléguée Générale, Valérie Faudon, la réduction de la part du nucléaire à 50% du mix électrique à l’horizon 2045 permettrait d’optimiser nos infrastructures tout en assurant la sécurité d’approvisionnement du continent

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Transition énergétique : EDF officialise sa version

Transition énergétique : EDF officialise sa version | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Le groupe n'envisage pas de fermer d'autres réacteurs que Fessenheim avant 2029.
more...
No comment yet.