Parution d'ouvrages 2
231 views | +0 today
Follow
Parution d'ouvrages 2
Veille sur les thématiques de la revue Natures Sciences Sociétés
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

La dimension environnementale de l'action extérieure de l'Union européenne ? - Josiane Auvret-Finck (Ed.) - Pedone

La dimension environnementale de l'action extérieure de l'Union européenne ? - Josiane Auvret-Finck (Ed.) - Pedone | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Depuis le début des années 90, on a assisté à une montée en puissance des préoccupations environnementales dans l’action extérieure de la Communauté/Union européenne. L’aggravation et la globalisation des menaces qui pèsent sur l’environnement ont conduit l’UE à s’engager en faveur de la préservation de ce « bien mondial ». Ainsi, elle a pris une part active dans l’élaboration du droit international de l’environnement. Mais le spectre de son implication est beaucoup plus large puisque la préservation de l’environnement est prégnante dans de multiples aspects de son action extérieure. Pour autant, l’UE développe-t-elle une action extérieure cohérente et efficace en matière d’environnement ?

   Promoteurs de la coopération internationale et disposant d’un solide patrimoine juridique relatif aux questions environnementales, l’UE et ses Etats sont a priori bien placés pour contribuer au respect de l’environnement dans la sphère externe. Mais qu’apportent-ils effectivement au droit international ? Comment se fait la conciliation entre les impératifs liés à l’environnement et les intérêts de la partie européenne ?
   Par ailleurs, l’articulation entre le volet externe et interne mérite d’être cernée.  Dans quelle mesure la coopération internationale favorise-t-elle l’intégration des exigences environnementales dans l’ensemble des politiques et actions de l’UE ?
   L’intensification des engagements ou initiatives externes de l’Union portant à titre principal ou accessoire sur l’environnement interroge, en outre, sur la place de l’UE dans les relations multilatérales institutionnalisées. Son insertion y est-elle satisfaisante eu égard à ses compétences et à sa contribution au renforcement de l’effectivité du droit international dans le domaine en cause ?
   Ces quelques problématiques, entre autres, ont donné lieu à une réflexion centrée successivement sur « l’empreinte de la dimension environnementale en matière de gouvernance », « la place de l’environnement dans la politique commerciale commune et la coopération au développement » et « l’action internationale de l’UE visant à relever des défis planétaires ou régionaux ».

Veille NSS-Dialogues's insight:
novembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Darwin et l'après-Darwin. Une histoire de l’hypothèse de sélection naturelle - Jean Gayon - Editions Matériologiques

Darwin et l'après-Darwin. Une histoire de l’hypothèse de sélection naturelle - Jean Gayon - Editions Matériologiques | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Très vite au moment de sa parution chez Kimé en 1992, ce livre aujourd’hui épuisé a été reconnu comme l’ouvrage de référence sur l’histoire du darwinisme et de ses relations avec la génétique. Sa diffusion, sa traduction très rapide aux États-Unis et le renom mondial qu’elle a immédiatement conféré à son auteur invitent à le considérer comme un classique. Dès lors, il méritait d’être réédité, car l’édition princeps comportait des erreurs diverses et les figures, longuement commentées, étaient très souvent incompréhensibles. Jean Gayon avait relu ce livre en apportant des modifications ; il avait aussi noté de nombreux renvois à l’édition anglaise, la plus aboutie jusqu’à la présente. Nous sommes parvenus à achever ce travail de révision que Jean Gayon nous avait fait un grand honneur de nous confier. C’est donc une édition enfin conforme à son projet initial qui est proposée. Vingt-sept ans après la parution de ce classique, cette édition révisée est donc à même de devenir la référence en matière d’études darwiniennes pour de nouveaux lecteurs…
Veille NSS-Dialogues's insight:
2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Densifier / Dédensifier. Penser les campagnes urbaines - Jean-Michel Léger, Béatrice Mariolle (Eds) - Parenthèses

Densifier / Dédensifier. Penser les campagnes urbaines - Jean-Michel Léger, Béatrice Mariolle (Eds) - Parenthèses | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   En France, les territoires qui ne sont ni ville ni campagne, mais empruntent à l’une et à l’autre, connaissent depuis trente ans une forte croissance démographique, donnant lieu à un habitat et des rythmes de vie discontinus. Qu’elles soient périurbaines ou plus lointaines, ces campagnes urbaines ont aujourd’hui leur propre logique de développement. Tout à la fois en dépendance avec les villes centres et les flux de la mondialisation, et en relation avec les villages, les bourgs, le monde rural et les paysages qui les environnent, elles séduisent par les manières d’être et d’habiter spécifiques qu’elles offrent à leurs résidents. Or, alertent les contributions rassemblées dans cet ouvrage, la pression démographique et foncière constitue une menace inquiétante pour l’équilibre de ces territoires, cultivés mais fragiles : le sol, essentiel à l’agriculture et à la biodiversité, se raréfie ; leur potentiel durable est mis à mal. Ces campagnes à la ville peuvent-elles accueillir de nouvelles formes de densification ? Doivent-elles au contraire être dédensifiées ? Le défi, à la fois social, paysager, économique et écologique, est considérable.


Veille NSS-Dialogues's insight:
2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

The Fall of the Wild. Extinction, De-Extinction, and the Ethics of Conservation - Ben A. Minteer - Columbia University Press

The Fall of the Wild. Extinction, De-Extinction, and the Ethics of Conservation - Ben A. Minteer - Columbia University Press | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   The passenger pigeon, the great auk, the Tasmanian tiger—the memory of these vanished species haunts the fight against extinction. Seeking to save other creatures from their fate in an age of accelerating biodiversity loss, wildlife advocates have become captivated by a narrative of heroic conservation efforts. A range of technological and policy strategies, from the traditional, such as regulations and refuges, to the novel—the scientific wizardry of genetic engineering and synthetic biology—seemingly promise solutions to the extinction crisis.
   In The Fall of the Wild, Ben A. Minteer calls for reflection on the ethical dilemmas of species loss and recovery in an increasingly human-driven world. He asks an unsettling but necessary question: Might our well-meaning efforts to save and restore wildlife pose a threat to the ideal of preserving a world that isn’t completely under the human thumb? Minteer probes the tension between our impulse to do whatever it takes and the risk of pursuing strategies that undermine our broader commitment to the preservation of wildness. From collecting wildlife specimens for museums and the wilderness aspirations of zoos to visions of “assisted colonization” of new habitats and high-tech attempts to revive long-extinct species, he explores the scientific and ethical concerns vexing conservation today. The Fall of the Wild is a nuanced treatment of the deeper moral issues underpinning the quest to save species on the brink of extinction and an accessible intervention in debates over the principles and practice of nature conservation.
Veille NSS-Dialogues's insight:
December 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Forestry in the Midst of Global Changes - Christine Farcy, Eduardo Rojas-Briales, Inazio Martinez de Arano, Eduardo Rojas-Briales (Eds) - CRC Press

Forestry in the Midst of Global Changes - Christine Farcy, Eduardo Rojas-Briales, Inazio Martinez de Arano, Eduardo Rojas-Briales (Eds) - CRC Press | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Forestry today, like many other sectors that traditionally rely on material goods, faces significant global drivers of societal change that are less often addressed than the environmental concerns commonly in the spotlight of scientific, political, and news media. There are three major interconnected issues that are challenging forestry at its foundation: urbanization, tertiarization, and globalization. These issues are at the core of this book.
   The urbanization of society, a process in development from the first steps of industrialization, is particularly significant today with the predominance and quick growth rate of the world’s urban population. Ongoing urbanization is creating new perspectives on forestry, inducing changes in its social representation, and changing lifestyles and practices with a tendency toward dematerialization. The process of urbanization is also creating a disconnect and in some ways is leaving behind rurality, the sector of society where forestry has traditionally developed and taken place over centuries.
   The second issue covered in this book is the tertiarization of the economy. In society today, the sector of services largely dominates the economy and occupies the major part of the world’s active population. This ongoing process modifies professional modalities and ways of life and opens new doors to forests through the immaterial goods they provide. It also profoundly changes the framework, rules, processes, means of production, exchanges between economic factors, and the processes of innovation.
   The third issue is undoubtedly globalization in its economic, political, and social components. Whether it’s through bridging distances, crossing borders, accelerating changes, standardizing practices, leveling hierarchical structures, or pushing for interdependence, globalization impacts everyone, everywhere in multiple ways. Forestry is no exception.
   Forestry in the Midst of Global Changes focuses on these global drivers of change from the perspective of their relationships with how society functions. By analyzing them in depth through multidisciplinary, interdisciplinary, and even transdisciplinary approaches, this book is helping to design the forestry of tomorrow.
Veille NSS-Dialogues's insight:
November 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Deep Green Resistance. Un mouvement pour sauver la planète - Derrick Jensen, Lierre Keith, Aric McBay - Editions Libre

Deep Green Resistance. Un mouvement pour sauver la planète - Derrick Jensen, Lierre Keith, Aric McBay - Editions Libre | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Depuis des années, Derrick Jensen pose régulièrement la question suivante à son public : « Pensez-vous que cette culture s’engagera de manière volontaire dans une transformation vers un mode de vie véritablement soutenable et sain ? » Personne, ou presque, ne répond par l’affirmative. Deep Green Resistance (DGR) commence donc par établir ce que les écologistes « mainstream » se refusent à admettre : la civilisation industrielle est manifestement incompatible avec la vie sur Terre. Face à l’urgence de la situation, les « technosolutions » et les achats écoresponsables ne résoudront rien. Pour sauver cette planète, nous avons besoin d’un véritable mouvement de résistance en mesure de démanteler l’économie industrielle.
    Les auteurs : Derrick Jensen est un écrivain, un philosophe et un activiste états-unien, auteur de plus de 20 livres dont plusieurs best-sellers. Sa perspective est l’une des plus cruciales du mouvement écologiste. Parmi ses ouvrages, on retrouve notamment A Language older than Words, The Culture of Make Believe et les deux volumes de Endgame. Lierre Keith est une écrivaine, féministe radicale, écologiste et militante pour la sécurité alimentaire. Son ouvrage Le mythe végétarien : Alimentation, Justice et Durabilité a été appelé « le livre écologiste le plus important de sa génération ». Aric McBay est un militant et un petit agriculteur biologique. Il est également co-auteur, avec Derrick Jensen, du livre What We Leave Behind.
Veille NSS-Dialogues's insight:
décembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Voie verte et patrimoine industriel de Ouistreham à Domfront - Pierre Coftier, Alain Leménorel - Cahiers du temps

Voie verte et patrimoine industriel de Ouistreham à Domfront - Pierre Coftier, Alain Leménorel - Cahiers du temps | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   De l’embouchure de l’Orne jusqu’aux confins du bocage normand, le travail des hommes a suivi cette grande coulée verte naturelle pour en faire une source d’énergie et une voie de communication. La confrontation durant plusieurs siècles de la nature et de l’industrie a laissé des traces parfois grandioses, parfois à peine perceptibles.

Veille NSS-Dialogues's insight:
décembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Histoire de la génétique et de l'amélioration des plantes - André Gallais - Quae

Histoire de la génétique et de l'amélioration des plantes - André Gallais - Quae | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Pourquoi réunir dans un même ouvrage l’histoire de la génétique et celle de l’amélioration des plantes ? Parce que les histoires de ces deux disciplines sont très liées à travers la notion d’hérédité et de gènes. Les découvertes de la sexualité chez les plantes, des lois de Mendel, des modalités de la fécondation et de la formation des gamètes, les notions de gène, de génotype et de phénotype sont aussi importantes pour la génétique que pour l’amélioration des plantes.
   Les méthodes et les outils de l’amélioration des plantes ont évolué au fur et à mesure de l’avancée des connaissances en génétique et de la compréhension du passage des gènes aux caractères. Quels ont été leurs impacts sur les caractères agronomiques des variétés des plantes cultivées ? Comment s’est organisée toute la chaîne de la production de semences améliorées pour l’agriculteur ? Quels en ont été les acteurs au cours du temps aux niveaux national et international ?
   Cet ouvrage original est une invitation à explorer les aventures de ces deux disciplines, à découvrir les hommes et les femmes qui les ont animées, au gré de leurs méandres, de leurs controverses, de leurs fausses routes et de leurs accélérations jusqu’à nos jours. Il s’adresse à un public assez large qui s’intéresse à la génétique et à l’amélioration des plantes, plus particulièrement aux généticiens des plantes, aux ingénieurs et responsables conduisant des programmes de sélection végétale, aux enseignants en génétique ou en amélioration des plantes ainsi qu’aux étudiants de 2e et 3ecycles dans ces domaines, mais aussi aux enseignants en biologie des lycées.
Veille NSS-Dialogues's insight:
décembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Le climat : de l’observation à la modélisation. Brève histoire d’une épopée scientifique et technologique - Ludovic Touzé-Peiffer - Editions Matériologiques

Le climat : de l’observation à la modélisation. Brève histoire d’une épopée scientifique et technologique - Ludovic Touzé-Peiffer - Editions Matériologiques | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Face aux conséquences désastreuses des changements climatiques, des milliers de scientifiques travaillent à comprendre l’état actuel du climat et prédire son évolution future. Pourtant, il y a quelques décennies, la complexité de la « machine climatique terrestre » semblait dépasser largement les capacités humaines. La dynamique des fluides semblait trop imprévisible, les phénomènes à prendre en compte, trop nombreux, la Terre, trop vaste pour être étudiée et comprise.
   Depuis, la science et la technologie ont fait des progrès immenses. Des programmes internationaux de grande ampleur les ont motivés et guidés en organisant des expéditions scientifiques sans précédent. Ces dernières ont impliqué une multitude de navires, d’avions et de satellites bardés d’appareils de mesure d’une variété et précision inaccessibles trente ans auparavant. Si l’étude du climat — ses dynamiques, ses bouleversements, sa « chaoticité » — requiert des théories d’une grande profondeur ainsi que des moyens de calcul puissants pour le modéliser numériquement, ce serait donc se méprendre que de passer sous silence le travail considérable des récentes décennies visant à recueillir une pléthore d’observations sans lesquelles aucune modélisation, aussi raffinée soit-elle, ne « tiendrait debout »…
Veille NSS-Dialogues's insight:
décembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Qu’appelle-t-on panser ? 1. L'immense régression - Bernard Stiegler - Les liens qui libèrent

Qu’appelle-t-on panser ? 1. L'immense régression - Bernard Stiegler - Les liens qui libèrent | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   A-t-on bien entendu Frederic Nietzsche lorsqu’il posait en 1879 et comme point de départ que sa philosophie devait « commencer non par l’étonnement, mais par l’effroi » ? A-t-on vraiment compris Félix Guattari lorsqu’il pronostiquait en 1989 dans Les Trois Écologiesque « l’implosion barbare n’est nullement exclue » (signalant dans le même ouvrage la dangerosité d’un businessman nommé Donald Trump) ? A-t-on mesuré l’enjeu de ce que Gilles Deleuze théorisait trois ans avant le lancement du world wide web comme avènement des sociétés de contrôle ?
   À présent que « l’événement Anthropocène » (dont Heidegger avait appréhendé les contours sous le nom de Gestell), l’épreuve de la post-vérité, le désespoir que cela suscite et tout ce qui constitue l’immense régression en cours accablent tout un chacun, il apparaît que la pensée sous toutes ses formes est absolument démunie. Elle arrive trop tard. Et cette fois-ci son retard serait fatal à l’humanité – et, au-delà, à toutes les formes supérieures de la vie. Il n’est cependant jamais trop tard pour panser. Et si la pensée est démunie, c’est parce qu’elle a cessé de se penser comme soin : comme panser. Mais qu’appelle-t-on panser ?

Veille NSS-Dialogues's insight:
novembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Et si les habitants participaient ? Entre participation institutionnelle et initiatives citoyennes dans les quartiers populaires - Myriam Bachir - L'Harmattan

Et si les habitants participaient ? Entre participation institutionnelle et initiatives citoyennes dans les quartiers populaires - Myriam Bachir - L'Harmattan | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
      Favoriser la participation des habitants est un objectif inscrit depuis longtemps dans les politiques menées en direction des quartiers populaires. Pourtant, en 2013, les habitudes sont bousculées avec la sortie du rapport de Marie-Hélène Bacqué et Mohamed Mechmache Pour une réforme radicale de la politique de la ville, ça ne se fera plus sans nous. C'est un nouvel élan qui est donné car il s'agit alors de faire en sorte que les populations accèdent à la coconstruction des programmes et actions.

   Myriam Bachir explore ici les diverses voies choisies en vue de concrétiser cette ambition. Elle s'intéresse notamment aux conseils citoyens et aux tables de quartier comme dispositifs innovants dont la matérialisation apportera de fertiles enseignements. C'est dans les quartiers d'habitat social de villes des Hauts-de-France qu'elle déploie ses investigations. Pour ses enquêtes de terrain elle choisit l'immersion avec les habitants et associations. Elle partagera en particulier leurs activités, rencontres et débats pendant près de deux ans dans le quartier Étouvie à Amiens. C'est ainsi que, dans la dernière partie de l'ouvrage, figurent des récits d'expériences participatives coécrits avec Xavier Desjonquères, Romain Ladent, Gérard Masson, Angélique Perrier, Laurence Potin, Catherine Renaud et Myriam Titi, tous habitants ou acteurs associatifs.

   Au plus proche des préoccupations locales, l'auteure saisit les avancées et les limites des pratiques mises en oeuvre. Les blocages sont nombreux mais des initiatives montrent que des voies nouvelles sont possibles.

   Outre leur intérêt pour les chercheurs en science politique, ces travaux permettent de produire un ensemble de réflexions et de propositions tant à destination des populations que des élus et techniciens de la politique de la ville.

Veille NSS-Dialogues's insight:
novembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Énergies nouvelles, terriroires autonomes ? - Gilles Lepesant (Ed.) - Presses de l’Inalco

Énergies nouvelles, terriroires autonomes ? - Gilles Lepesant (Ed.) - Presses de l’Inalco | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Londres, Aberdeen, Malmö, l’Allemagne, le Japon… autant de cas qui illustrent la diversité des approches retenues par les acteurs locaux pour jouer un rôle dans la transformation des systèmes énergétiques. En s’appuyant sur la géographie, la science politique, l’histoire, l’architecture, le droit, cet ouvrage collectif illustre combien la libéralisation du secteur de l’énergie engagée non seulement en Europe mais aussi hors d’Europe a conduit à une recomposition des partenariats entre les acteurs publics locaux, les États et le secteur privé.
   Si la montée en puissance des énergies renouvelables n’a pour autant pas (encore ?) offert une nouvelle chance aux utopies d’un habitat ou d’un territoire totalement autonome, elle a en revanche ouvert un large éventail de possibilités aux territoires. Projets citoyens, initiatives privées, stratégies publiques concourent à un renouvellement des pratiques et donnent lieu à des innovations susceptibles de toucher la forme des villes et l’économie de leur territoire sans oublier la production architecturale appelée à se refonder. On peut cependant s’interroger. Dans un monde fondé sur l’échange, la circulation, les réseaux, l’aspiration à l’autonomie énergétique n’est-elle pas un anachronisme ? La multiplicité des innovations locales change-t-elle radicalement la donne quant à l’équilibre des pouvoirs et des rapports de force entre États et acteurs locaux ? La question invite à appréhender la décentralisation énergétique à différentes échelles. C’est en effet dans l’articulation entre niveaux de gouvernance et dans l’interaction entre acteurs publics et acteurs privés que l’avenir de la transformation des systèmes énergétiques se prépare.
Veille NSS-Dialogues's insight:
novembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Posséder la nature. Environnement et propriété dans l'histoire - Frédéric Graber, Fabien Locher (Eds) - Éditions Amsterdam

Posséder la nature. Environnement et propriété dans l'histoire - Frédéric Graber, Fabien Locher (Eds) - Éditions Amsterdam | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Les dernières décennies ont vu l’essor des préoccupations environnementales, en même temps que l’émergence d’un mouvement en faveur des communs. Malgré cela, les débats sur les enjeux écologiques contemporains ont eu tendance à délaisser la question centrale de la propriété. Une fausse alternative s’est dessinée entre une certaine orthodoxie économique, qui voit dans la propriété privée un cadre optimal d’exploitation et de conservation des écosystèmes, et des visions parfois trop romantiques des pratiques communautaires.
   C’est oublier que les formes de la propriété sont consubstantielles aux dynamiques d’appropriation de la nature : des vagues successives de marchandisation à l’instrumentalisation par les États des politiques de protection environnementale, elles sont un lieu crucial où se nouent nature et capital, pouvoir et communauté, violence et formes de vie. À l’heure où le développement des technosciences et les bouleversements géopolitiques internationaux reconfigurent les liens entre environnement et propriété, ce recueil propose un éclairage inédit sur une histoire longue et conflictuelle.
Veille NSS-Dialogues's insight:
novembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Services écosystémiques fournis par les espaces agricoles. Évaluer et caractériser - Anaïs Tibi, Olivier Therond - Quae

Services écosystémiques fournis par les espaces agricoles. Évaluer et caractériser - Anaïs Tibi, Olivier Therond - Quae | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Les services écosystémiques (SE) peuvent se définir comme les composantes des écosystèmes dont l’homme retire des avantages : pollinisation des cultures, régulation du climat, etc.
   Souhaitant renforcer la prise en compte de la biodiversité dans les décisions publiques et privées, le ministère en charge de l’Écologie a confié à l’Inra l’évaluation des SE fournis par les écosystèmes agricoles. Cet ouvrage synthétise les principaux résultats de ce travail, réalisé entre 2014 et 2017 par un collectif pluridisciplinaire d’experts. Quatorze SE y sont décrits et évalués selon un cadre conceptuel ad hoc tenant compte des spécificités de ces espaces anthropisés. Parmi les avancées originales, l’estimation de la contribution actuelle des SE à la production agricole et la représentation des interactions entre SE sont autant de connaissances nécessaires pour concevoir des systèmes de production moins consommateurs en intrants artificiels (engrais de synthèse, pesticides) et répondant aux enjeux de société tels que la conservation de la biodiversité et la limitation des impacts environnementaux. Enfin, ce livre souligne la prudence avec laquelle l’évaluation économique doit être utilisée.
   Cet ouvrage s’adresse aux chercheurs et aux étudiants dont les travaux portent sur les interactions entre biodiversité et fonctionnement des écosystèmes. Il intéressera également tous les acteurs de la gestion des territoires : agriculteurs, collectivités locales, associations environnementales, etc.
Veille NSS-Dialogues's insight:
décembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Ecological economics - C.M. van der Heide, W.J.M. Heijman, J.H.J. Schaminee - Wageningen

Ecological economics - C.M. van der Heide, W.J.M. Heijman, J.H.J. Schaminee - Wageningen | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Is economic growth the cause of or the solution for biodiversity loss? Why do we keep drilling for oil and gas when green energy sources are cheaper? And is it possible to protect nature without government intervention? The answer to these and other questions lies in economic knowledge.
   But in an age when the boundaries between nature and society are becoming increasingly vague, ecology and economics are still worlds apart. Not only should economists find out more about ecology, ecologists should acquire a better understanding of economic principles and concepts: from Adam Smith's invisible hand to the Gini coefficient and from diminishing marginal utility to the Hedonic Pricing method.
   The aim of this book is to provide students with knowledge and an understanding of economic science and to offer them a mindset for tackling the important ecological issues of our time. The book demonstrates that economic theories are sometimes part of an ecological problem but can also offer valuable insights in the search for a solution. The textbook is intended for use on ecology courses at institutes for professional education and on science courses.
Veille NSS-Dialogues's insight:
2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

From Models to Simulations - Franck Varenne - Routledge

From Models to Simulations - Franck Varenne - Routledge | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   This book analyses the impact computerization has had on contemporary science and explains the origins, technical nature and epistemological consequences of the current decisive interplay between technology and science: an intertwining of formalism, computation, data acquisition, data and visualization and how these factors have led to the spread of simulation models since the 1950s.
   Using historical, comparative and interpretative case studies from a range of disciplines, with a particular emphasis on the case of plant studies, the author shows how and why computers, data treatment devices and programming languages have occasioned a gradual but irresistible and massive shift from mathematical models to computer simulations.
Veille NSS-Dialogues's insight:
September 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Carbone. Ses vies, ses oeuvres - Bernadette Bensaude-Vincent - Seuil

Carbone. Ses vies, ses oeuvres - Bernadette Bensaude-Vincent - Seuil | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Le carbone est bien plus qu’un élément chimique : un être multiple, à la fois naturel, social et culturel. Le charbon, le graphite, le diamant, le graphène, autant d’avatars du carbone que nous rencontrons quotidiennement, tant dans les phénomènes de la nature que dans les aventures humaines. L’impact du dioxyde de carbone sur le changement climatique est loin d’épuiser son rôle et le carbone n’est pas un démon extrait du sous-sol par l’humanité et qui se retournerait contre elle. Il inspire bien d’autres histoires, à commencer par celle de la vie, dont il constitue un élément essentiel grâce à sa versatilité chimique. Les nombreux modes d’existence du carbone se déploient sur diverses échelles de temps, depuis les éphémères réactions nucléaires jusqu’à l’âge de l’Univers en passant par des durées dont certaines sont aussi celles de l’histoire humaine. Ainsi, les vies du carbone nous invitent à repenser la nôtre.
   Combinant le style narratif de la biographie avec des passages argumentatifs, traitant d’objets et des processus tantôt quotidiens et familiers, tantôt méconnus et mystérieux, ce livre concerne tous ceux que passionnent les questions scientifiques et techniques au-delà de la réflexion abstraite.
Veille NSS-Dialogues's insight:
octobre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Socioeconomics of Agriculture - Stefan Mann - Springer

Socioeconomics of Agriculture - Stefan Mann - Springer | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   This open access book applies for the first time emerging concepts of socioeconomics to analyse an economic sector, namely agriculture. It considers the rational choices of all actors in the system (just as agricultural economists do) and their cultural preferences and constraints (just as rural sociologists do). Socioeconomic concepts are subsequently used to structure agricultural issues with regard to the three governance mechanisms (hierarchy, markets, and cooperation), and different agricultural systems are presented and compared. The book will be of interest to social scientists with various backgrounds, and seeks to break down the barriers of single-disciplinary thinking.
Veille NSS-Dialogues's insight:
January 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

La critique au risque de l'engagement - Christophe Magis, Veronika Zagyi (Eds) - Mare & Martin

La critique au risque de l'engagement - Christophe Magis, Veronika Zagyi (Eds)  - Mare & Martin | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Question centrale, tant pour la critique que pour la production théorique et scientifique en général, le rapport que les chercheurs peuvent tisser avec leurs objets d'études ou entre leurs opinions politiques et les visées de leurs travaux fait souvent l'objet de tensions au sein du monde universitaire. Entre les propositions des approches pour lesquelles l'engagement des chercheurs dans les terrains qu'ils travaillent est absolument nécessaire à la réalisation de travaux conséquents et celles qui voient l'engagement comme le point de sortie de la production scientifique digne de ce nom, les pratiques de la recherche en sciences humaines et sociales s'inscrivent dans un univers de pratiques particulièrement complexe. L'objectif de cet ouvrage est d'interroger ces diverses modalités de l'engagement des chercheurs critiques en sciences humaines et sociales et, par-delà, les liens à tisser entre les différents registres de la critique dans lesquels les chercheurs critiques en tant que sujets sont susceptibles d'évoluer de manière parallèle : le registre de la critique théorique, celui de la critique sociale et celui de la critique artistique.
   Réunissant les contributions tant de « jeunes chercheurs » que de chercheurs plus confirmés, depuis des approches disciplinaires et sur des objets très différents, le présent ouvrage, en plus de réaffirmer la centralité des approches critiques pour les sciences humaines et sociales, en interroge surtout les modalités de mise en application.
Veille NSS-Dialogues's insight:
décembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Mesurer la science - Vincent Larivière, Cassidy R. Sugimoto - Les Presses de l'Université de Montréal

Mesurer la science - Vincent Larivière, Cassidy R. Sugimoto - Les Presses de l'Université de Montréal | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   L’ensemble de la communauté scientifique réclame depuis plusieurs années des indicateurs fiables permettant de mesurer les répercussions de la recherche. La ferveur inégalée autour de la mesure de l’influence de la recherche, combinée avec les nouveaux modes de diffusion des connaissances à l’ère numérique, a révolu­tionné le domaine de la scientométrie. Il s’agit là d’une discipline qui comprend toutes les façons dont nous collectons les documents savants et analysons quantitativement leur production ainsi que leurs usages, des citations aux tweets. Les données et les indicateurs ainsi recueillis sont utilisés pour comprendre la science, stimuler la recherche ou distribuer les ressources.
   Curieusement, il n’existe aucun ouvrage qui explique les fonde­ments historiques, les concepts et les sources de la scientométrie, ou qui en fournirait une critique éclairée ou même qui formulerait des recommandations pour un usage optimal. D’où l’importance de celui-ci. À sa façon, chacun est un acteur de la société du savoir et devrait se soucier des outils qui aident à guider son évolution : c’est pourquoi ce livre s’adresse à tous, savants comme profanes.
Veille NSS-Dialogues's insight:
septembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

L’évolution des organismes. Une perspective épistémologique - Johannes Martens - Editions Matériologiques

L’évolution des organismes. Une perspective épistémologique - Johannes Martens - Editions Matériologiques | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Quel est le point commun entre un escargot, une pâquerette et un lapin ? La réponse est simple : tous trois ont pour particularité d’être des organismes, c’est-à-dire des êtres vivants dont les parties semblent avoir été configurées, voire « optimisées » en vue de la survie et de la reproduction du tout auquel elles appartiennent. Darwin, on le sait, fut le premier à suggérer une hypothèse pour expliquer l’apparente finalité de leur organisation – l’hypothèse de la sélection naturelle. Toutefois, il faudra attendre le dernier tiers du XXe siècle pour que la question de la nature et de l’existence même des organismes ne fasse l’objet de nouvelles recherches, avec les théories biologiques de l’évolution sociale. À l’origine, ces théories furent développées en vue de rendre compte de la multitude des comportements prosociaux observés dans le monde vivant, allant de la simple attention d’un parent pour ses petits au sacrifice d’une abeille pour sa ruche, en passant par les interactions territoriales et sexuelles chez les animaux. Mais, dans les années 1980-1990, ces approches furent progressivement étendues pour expliquer le passage de l’état unicellulaire à l’état multicellulaire, révolutionnant par la même notre conception des organismes. Désormais, ceux-ci allaient être envisagés sur le mode de « sociétés de cellules », caractérisées par un haut niveau de coopération et un faible niveau de conflit. Dans ce livre, l’auteur propose une analyse philosophique détaillée des différents présupposés de ces théories, et envisage leurs implications conceptuelles concernant la définition de la notion d’organisme. Le caractère de cette analyse est à la fois épistémologique et ontologique, puisque son ambition est de montrer en quoi l’usage de méthodes et de concepts originellement destinés à expliquer l’évolution des sociétés biologiques peut nous amener, in fine, à repenser la frontière entre socialité et organismalité.
Veille NSS-Dialogues's insight:
décembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Leurre et malheur du tranhumanisme - Olivier Rey - Desclée de Brouwer

Leurre et malheur du tranhumanisme - Olivier Rey - Desclée de Brouwer | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it

   Si c'est au nom d'un futur toujours meilleur que le monde a été transformé en un chantier permanent, nous sommes arrivés à un stade où le rapport entre les bénéfices du « développement » et ses nuisances s'avère de plus en plus défavorable. La perte de confiance dans le progrès doit alors être compensée par une inflation de ce qu'il est censé apporter : plus le monde va mal et menace de s'écrouler, plus il faut abreuver les populations de promesses exorbitantes.

   Tel est le rôle du transhumanisme – et peu importe que ce qu'il annonce ne soit pas destiné à se réaliser. Lui accorder trop d'importance, c'est donc se laisser captiver par un leurre. Faudrait-il refuser d'y prêter attention ? Cela n'est pas si simple. Le transhumanisme nous trompe parce qu'il joue en nous sur des ressorts puissants. Se donner une chance de désamorcer la fascination qu'il exerce et le malheur qu'il propage, réclame de mettre au jour ce qui nous rend si vulnérables à ses illusions.

Veille NSS-Dialogues's insight:
octobre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

L'extinction de l'espèce humaine - H.G. Wells - Payot

L'extinction de l'espèce humaine - H.G. Wells - Payot | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Ces temps-ci les oiseaux disparaissent, les insectes disparaissent, les vers de terre, les grenouilles, les libellules disparaissent, les grandes espèces déclinent, même les plus vieux arbres de l’humanité, en Afrique, se mettent à mourir. Et l’homme ? Sur le thème, qui l’obsédait, de la fin de l’espèce humaine, et donc de sa survie, voici cinq textes inédits en français publiés par H. G. Wells entre 1891 et 1896 – et un constat : la Grande Catastrophe est pour bientôt.


Veille NSS-Dialogues's insight:
novembre 2018
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

Les Français et la nature - Valérie Chansigaud - Actes Sud

Les Français et la nature - Valérie Chansigaud - Actes Sud | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Pourquoi si peu d'amour ? Les Français sont indifférents à la nature et à sa protection ! C'est un lieu commun asséné depuis plus d'un siècle, une exception culturelle française qui doit être interrogée avec soin afin d'éviter les contresens. Cet ouvrage adopte une démarche originale en analysant de nombreux témoignages et en les replaçant dans le contexte d'une histoire culturelle et politique large. Cette approche est d'autant plus nécessaire que la biodiversité et les écosystèmes se dégradent rapidement et qu'il faut s'interroger sur les causes de la faible efficacité de la sauvegarde de l'environnement. L'histoire du rapport des Français à la nature est l'occasion de prendre conscience que la protection de la nature a une véritable dimension politique.
Veille NSS-Dialogues's insight:
septembre 2017
more...
No comment yet.
Scooped by Veille NSS-Dialogues
Scoop.it!

La société ingouvernable. Une généalogie du libéralisme autoritaire - Grégoire Chamayou - La Fabrique

La société ingouvernable. Une généalogie du libéralisme autoritaire - Grégoire Chamayou - La Fabrique | Parution d'ouvrages 2 | Scoop.it
   Partout, ça se rebiffait. Les années 1970, a-t-on dit à droite et à gauche, du côté de Samuel Huntington comme de Michel Foucault, ont été ébranlées par une gigantesque « crise de gouvernabilité ». Aux États-Unis, le phénomène inquiétait au plus haut point un monde des affaires confronté simultanément à des indisciplines ouvrières massives, à une prétendue « révolution managériale », à des mobilisations écologistes inédites, à l’essor de nouvelles régulations sociales et environnementales, et – racine de tous les maux – à une « crise de la démocratie » qui, rendant l’État ingouvernable, menaçait de tout emporter.
   C’est à cette occasion que furent élaborés, amorçant un contre-mouvement dont nous ne sommes pas sortis, de nouveaux arts de gouverner dont ce livre retrace, par le récit des conflits qui furent à leurs sources, l’histoire philosophique. On y apprendra comment fut menée la guerre aux syndicats, imposé le « primat de la valeur actionnariale », conçu un contre-activisme d’entreprise ainsi qu’un management stratégique des « parties prenantes », imaginés, enfin, divers procédés invasifs de « détrônement de la politique ».
   Contrairement aux idées reçues, le néolibéralisme n’est pas animé d’une « phobie d’État » unilatérale. Les stratégies déployées pour conjurer cette crise convergent bien plutôt vers un libéralisme autoritaire où la libéralisation de la société suppose une verticalisation du pouvoir. Un « État fort » pour une « économie libre ».
Veille NSS-Dialogues's insight:
octobre 2018
more...
No comment yet.