Le bénévolat, un "business" comme les autres ? - Eco(dé)mystificateur | Nouveaux paradigmes | Scoop.it

Dans « Les 10 plus gros mensonges sur l’économie », livre remarquable réédité en 2012 et dont j’aurai l’occasion de vous reparler dès que je l’aurai fini, les auteurs, P.Derudder et A.J.Holbecq nous rappellent que "les activités bénévoles font baisser le PIB". Mais cela est peut-être en train de changer.

 

L’une des caractéristiques de notre époque étant de "marchandiser" tout ce qui peut l’être, le bénévolat ne pouvait espérer échapper plus longtemps à cette calamité qui convertit toute chose en valeur comptable. Il fut une époque où l’on a pu transformer l’eau en vin et considérer cela comme un miracle. De nos jours, tout ce qui compose notre univers semble avoir comme destin d’être métamorphosé en monnaie, sans que nous semblions vraiment réaliser que cette transmutation diabolique – au sens religieux d’inspiré par l’esprit du Mal – nous conduit à notre perte. Des signes récents me font supputer que le bénévolat est hélas amené à connaître ce sort funeste.