nouveaux médias
14 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Violette de Jaer from TV Press Review
Scoop.it!

Nielsen Ratings Are Dead -- Long Live Audience-Targeting Capabilities?

Nielsen Ratings Are Dead -- Long Live Audience-Targeting Capabilities? | nouveaux médias | Scoop.it
Nielsen Ratings Are Dead -- Long Live Audience-Targeting Capabilities? - 05/18/2018

Via egta connect
more...
No comment yet.
Rescooped by Violette de Jaer from TV Trends
Scoop.it!

Public and private French TV channels to launch Netflix rival | Reuters

Public and private French TV channels to launch Netflix rival | Reuters | nouveaux médias | Scoop.it
France's public TV broadcaster is joining forces with private rivals TF1 and M6 to launch a video-on-demand platform in a bid to compete with the likes of U.S. online video giant Netflix.

Via MIP Markets
more...
No comment yet.
Rescooped by Violette de Jaer from The future of Entertainment
Scoop.it!

Report: Thirty Per Cent of Gen Y Audience Bailing on "Traditional" Linear TV in Key Primetime Hour | Social TV Apps - The Future of Multiplatform Television, Transmedia, Social TV, Smart TV and Con...

Report: Thirty Per Cent of Gen Y Audience Bailing on "Traditional" Linear TV in Key Primetime Hour | Social TV Apps - The Future of Multiplatform Television, Transmedia, Social TV, Smart TV and Con... | nouveaux médias | Scoop.it
If traditions of TV viewing from decades past have held in any time period, primetime seems the most likely candidate.

Via Mattia Nicoletti
more...
No comment yet.
Rescooped by Violette de Jaer from (Media & Trend)
Scoop.it!

France Télévisions : priorité au transmédia et aux nouvelles écritures

France Télévisions : priorité au transmédia et aux nouvelles écritures | nouveaux médias | Scoop.it
Depuis la rentrée 2011, la direction des nouvelles écritures Web et du transmédia, dirigée par Boris Razon, s’attache à remplir l’un des objectifs phares du plan stratégique de France Télévisions : explorer et expérimenter de nouvelles formes...

Via Virginie Colnel
more...
No comment yet.
Rescooped by Violette de Jaer from The future of Entertainment
Scoop.it!

Report: US TV Advertising Market Will Struggle in Post-Election & Olympics Year | Social TV Apps - The Future of Multiplatform Television, Transmedia, Social TV, Smart TV and Connected TV

Report: US TV Advertising Market Will Struggle in Post-Election & Olympics Year | Social TV Apps - The Future of Multiplatform Television, Transmedia, Social TV, Smart TV and Connected TV | nouveaux médias | Scoop.it
The emergence of Second Screen Social TV is affecting the TV industry according to a new report from Magna Global, presenting new opportunities as well as challenges for marketers and media owners.

Via Mattia Nicoletti
more...
Mattia Nicoletti's curator insight, January 30, 2013 7:29 PM

2013 will be a interesting year for television. Ad revenues vs subscription. And social tv and second screen+transmedia will play a key role. 

Scooped by Violette de Jaer
Scoop.it!

Second Screen : Tablettes et Smartphones de plus en plus utilisés devant la télévision « Mediamerica

Second Screen : Tablettes et Smartphones de plus en plus utilisés devant la télévision « Mediamerica | nouveaux médias | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Violette de Jaer from mvpx_CTV
Scoop.it!

Amazon’s Fire TV Cube is an Echo, streaming box, and universal remote in one - TheVerge

Amazon’s Fire TV Cube is an Echo, streaming box, and universal remote in one - TheVerge | nouveaux médias | Scoop.it
Combining an Echo speaker and the Fire TV into a single gadget seems like an obvious move for Amazon to make. Today, that unification is happening, and the end result is the $120 Fire TV Cube.

Via @zbutcher
more...
No comment yet.
Rescooped by Violette de Jaer from TV Future
Scoop.it!

Instagram pins hopes on IGTV's vertical video

Instagram pins hopes on IGTV's vertical video | nouveaux médias | Scoop.it
The push into longer video is an attempt to pull eyeballs away from YouTube and Snapchat.

Via MIP Markets team
more...
No comment yet.
Rescooped by Violette de Jaer from (Media & Trend)
Scoop.it!

Télévision - Article - Transmédia à la française : la rentrée des séries interactives

Télévision - Article - Transmédia à la française : la rentrée des séries interactives | nouveaux médias | Scoop.it

Alors que la télévision connectée et le transmédia n’étaient que des mots en vogue depuis quelques années, le paysage audiovisuel français multiplie les initiatives concrètes en cette rentrée 2012. France Télévisions annonçait déjà plus tôt dans l’année que les formats hybrides deviendraient une priorité du groupe. L’essai est transformé avec rien de moins que le programme phare de France 3, Plus Belle La Vie.

Soap opéra diffusé quotidiennement, Plus Belle La Vie met en scène un quartier fictif de Marseille. Sur une période de 4 mois, d’avril à septembre 2012, un jeu en réalité alternée a été lancé. Double objectif pour ce jeu de piste se déroulant sur Internet et dans la série quotidienne : combler le manque des habitués pendant la pause estivale due à la diffusion des Jeux olympiques en continu sur la chaîne, et approfondir le lien entre les téléspectateurs (900 000 fans sur la page Facebook dédiée) et l’univers fictif de la série.

Le scénario du jeu en ligne est plutôt simple mais pertinent par rapport à la narration de la série TV. Il s’agit de se mobiliser contre l’installation de caméras de surveillance sur la place du célèbre quartier du Mistral de la série via le blog d’un personnage (la journaliste Ninon). Les commentaires affluent dès le début sur le blog du personnage, puis une nouvelle péripétie s’enchaîne : un hacker infiltre les caméras et menace de révéler les secrets des habitants du quartier… Le Vigilant, comme il se fait appeler, apparaît même de façon impromptue (déguisé en poussin géant) à l’antenne pendant les JO. Guidés par Ninon, les téléspectateurs s’engagent alors dans une double aventure : déconnecter les caméras et démasquer le corbeau. Lors du dernier Club Ina EXPERT au Festival de la Fiction TV à La Rochelle, le bilan de l’aventure interactive a été dressé : la chaîne Youtube du Vigilant a par exemple drainé 99 000 vues pour 21 vidéos postées et 121 abonnés.

 

Quant aux autres plateformes sociales, plus de 1 000 fans se sont abonnés à la page dédiée sur Facebook et 516 au fil Twitter du Vigilant. Par ailleurs, l’expérience des joueurs a été synchronisée avec l’un des épisodes diffusé à la télévision. Ainsi, à la demande de Ninon, les joueurs étaient appelés à se connecter simultanément à une heure donnée, sur le site d’une fausse société de télésurveillance, afin de couper les caméras de surveillance de la place du Mistral. L’heure de rendez-vous coïncidait avec la diffusion d’un épisode de la série sur France 3, et le défi des joueurs fut intégré dans le scénario de l’épisode (les personnages attendant l’action des joueurs pour se débarrasser des caméras). Le faux site en question fut assailli de 10 000 connexions simultanées selon les statistiques de France Télévisions. Une belle opération préparée en 6 mois par Telfrance et le département des Nouvelles Écritures de France TV. Le genre du jeu en réalité alternée, souvent décrié car peu attractif pour le grand public, trouve ici une belle application sur le segment du soap opéra quotidien.

Autre canal pour un autre succès du petit écran : Engrenages et l’expérience Inside Engrenages. Créée en partenariat avec le laboratoire d’innovation Faber Novel, Canal + signe une nouvelle fois une extension interactive pour une de ses séries phares. En effet, Engrenages est avant tout une success story rare en France : vendue sous le nom de Spiral dans 70 pays, elle est aujourd’hui co-produite par BBC Four et arrivera dans le catalogue de Netflix aux États-Unis dès cette rentrée 2012.

Deux ans de pause séparent la saison 3 de la saison 4 actuellement diffusée sur Canal + : une longue pause que la chaîne se devait de marquer, notamment pour rapatrier ses fans. Canal + contacte alors Faber Novel en 2011 pour travailler sur cette problématique : comme le décrit le laboratoire d’innovation, il s’agit de créer une nouvelle vitrine pour attirer une nouvelle audience plus jeune, tout en récompensant l’attente de la communauté de fans. Le résultat est une enquête interactive, découpée en 7 épisodes où l’internaute incarne un journaliste suivant l’équipe de policiers et d’avocats de la série. À travers une série de vignettes disposées sur une sorte de tableau liège virtuel du parfait enquêteur, le joueur assiste à la découverte du corps en vidéo, à l’autopsie via les enregistrements audio du légiste et au procès avec des croquis pris pendant l’audience. Les éléments sont débloqués par épisode en fonction des crédits du joueur. Des badges viennent récompenser ponctuellement leurs actions.

Le jeu est bien rattaché à l’univers visuel de la série en apportant, en outre, une touche bonus sophistiquée : une séquence interrogatoire en double plan, où le survol de la souris permet d’activer ou de désactiver le son d’un des deux plans. De fait, le joueur n’a qu’à se laisser porter par les contenus cliquables, ce qui a pu faire qualifier l’aventure d’un point and click journalistique. Malgré la dimension épisodique, on aurait pu attendre cette exploration narrativisée un peu fétichiste de l’univers de la série dans une édition BluRay par exemple. Les joueurs n’ont pas spécialement d’interaction les uns avec les autres au contraire de The Spiral, la série interactive diffusée sur ARTE. Une critique a d’ailleurs été soulevée quant à la justesse du fonctionnement des challenges en ligne : à chaque jour correspondait un certain nombre de joueurs, ce qui, multiplié sur la durée de la semaine aboutit à pléthore de récompenses (plus de 20), toutes gagnées par moins de cinq personnes. Possiblement une véritable faille dans la mécanique de jeu du dispositif où la conception de compétition semble peu adaptée pour le format proposé. L’expérience Inside Engrenages reste cela dit une très belle réalisation, notamment technique, engageant de manière fine tous les sens du participant (audio, plans visuels, traitement des pièces documentaires, etc.) et a permis d’accentuer le concept de la série, à savoir l’expérience des lents rouages intriqués et quotidiens de la justice.

Autre « spirale » mais même ambiance réaliste, cette fois dans une production européenne pure jus, avec The Spiral. Cette série diffusée par ARTE en deuxième partie de soirée le lundi, ainsi que dans neuf pays européens en diffusion simultanée[+] NoteBelgique (VRT), Danemark (TV3), Finlande (YLE), France (ARTE), Allemagne (ARTE), Pays-Bas (VARA), Norvège (NRK) et Suède (SVT). [1], est un « thriller artistique ». Dans la veine de la trilogie suédoise Millénium, le pitch est relativement simple : Arturo un street artist anti-système qui s’empâte embarque son entourage de jeunes artistes dans le vol de six œuvres d’art à travers l’Europe. Le but de l’opération ? Engager une réflexion sur la valeur marchande et la dévitalisation de l’art enfermé dans les musées ou pire quand il devient un objet de contournement de la fiscalité… Deux flics d’Europol, (dont un quasi sosie de Noomi Rapace, interprète de l’héroïne Lisbeth Salander de l’adaptation suédoise de Millénium) se mettent alors en quête de ces justiciers hackers.

Sur la forme, The Spiral joue la carte européenne jusqu’au bout avec un partenariat avec la chaîne Euronews qui diffuse de fausses actualités vidéo concernant les événements de la fiction comme les funérailles de l’un des personnages assassinés ou le vol des tableaux. Comme pour Inside Engrenages, une plateforme a été créée pour immerger le participant dans l’univers de la série. Celle-ci est d’ailleurs un personnage à part entière mentionné dans tous les épisodes. Le point focal du site est une carte d’Europe où l’internaute dispose de quelques crédits pour localiser l’un des tableaux volés. Pour gagner de nouveaux crédits, le joueur participe à des défis, surtout créatifs, parfois relevant plus du casual game. Le dispositif de la série culminera le 28 septembre à Bruxelles devant le Parlement européen où les tableaux réapparaîtront : à cette occasion, les joueurs qui feront le déplacement seront filmés et intégrés dans l’épisode final.

 

Nominé pour deux prix Europa, le dispositif a déjà attiré près de 3 000 fans sur une page Facebook en anglais et 230 abonnés sur Twitter. Bien que globale dans son financement, sa production et sa diffusion, la série s’appuie sur des éléments locaux : par exemple, un blogueur ARTE français endosse un rôle de documentaliste qui aurait vécu dans le même atelier que l’entourage d’Arturo. Agissant ainsi comme relai local, la série ménage des points d’ancrage de proximité, notamment pour des raisons pratiques (les langues notamment). Le travail derrière cette série est conséquent : le budget total aura atteint 6 millions €. Pourtant, comme il l’expliquait au Nouvel Observateur, Peter Maegd, le producteur, précise que le cœur de l’histoire reste la série, et donc le programme télévisé : « L’essentiel, c’était de faire une bonne série : c’est la base de toute la structure […] Sur 90 téléspectateurs, 10 vont se connecter sur le site et seulement un, parmi ceux-là, sera un joueur actif. On a donc fait en sorte que chacun puisse s’impliquer à son niveau. »

Un effort qui s’est révélé payant, offrant peu de place aux critiques sur la série elle-même, et qui promet de bons résultats d’audience, pour la série et le jeu. En effet, selon le compte Twitter officiel, la série compte 2,4 millions de spectateurs, 100 000 joueurs et 10 000 œuvres uploadées sur le site.

 

Toujours sur le thème de la spirale paranoïaque qui semble être le moteur des expériences transmédia, Alt Minds, un des projets phares de ce début d’année, se détache lui du petit écran. Cette histoire à jouer ou « fiction totale » comme aime à la qualifier Eric Viennot, son créateur également fondateur de Lexis Numérique qui chapeaute le projet en partenariat avec Orange, se déroulera en novembre 2012, un mois après la fin de The Spiral (qui se termine le 1er octobre). Thriller fantastique, cette enquête sur tablette, PC et mobile, comprendra aussi une websérie qui ne sera toutefois pas le centre du dispositif. Sur huit semaines, elle proposera une enquête découpée en chapitres.

 

La trame narrative suit la disparition de chercheurs en Europe de l’Est sur un fond de conspirations fantastico-scientifique. L’ensemble se construirait apparemment autour de légendes urbaines en tous genres (Ovnis, prophéties mayas, etc.). Les informations filtrant sur le sujet sont peu nombreuses et sont plutôt à chercher du côté des spécialistes du jeu vidéo. Ainsi, pour Jeux Actu, Alt Minds pourrait bien marquer « le début d’une nouvelle ère pour le jeu vidéo ». Là où Eric Viennot avait signé d’une main de maître le premier ARG[+] NoteUn jeu en réalité alternée est une forme de récit interactif brouillant sciemment les frontières entre réalité et fiction. Originellement, il se rapproche du marketing viral en incitant les joueurs à prendre part dans des activités collectives, à la fois sur Internet et dans l’espace physique (enquête digitale, jeu de piste, etc.). [2] français viable (car financé par les ventes de CD-Rom) avec In Memoriam il y a dix ans, il se pourrait bien qu’Alt Minds redéfinisse le genre du jeu en réalité alternée avec un format spécialement créé pour les tablettes. Comme il l’expliquait pour une interview accordée dernièrement au JDLI :

“Pour nous, [le centre de l’expérience] se situe sur la tablette (iOS ou Android), le point d’entrée idéal : en rentrant chez lui le soir, le joueur « type », non core gamer, va parcourir les faits du jour, regarder la websérie, résoudre une énigme s’il en a le temps et l’envie. Ne pas participer à une énigme n’est en rien bloquant pour continuer. Nous sommes sur un jeu où il y a beaucoup de vidéos, de textes… tout cela se prête très bien à la tablette.”

L’aventure ne commence officiellement qu’en novembre 2012 mais déjà les pages des réseaux sociaux attirent de curieux et de futurs enquêteurs sur le pied de guerre… Point de similitude avec The Spiral, Alt Minds vise elle aussi plus loin que l’Hexagone avec une diffusion multilingue (anglais, espagnol, français, allemand), une sortie européenne et une production qui a elle-même été dispatchée aux quatre coins de l’Europe.

 

S’il faut encore attendre le début d’Alt Minds (qui ne manque pourtant pas de trouver chaque semaine un nouvel écho dans la presse spécialisée), pour dresser un premier bilan de ces initiatives, on sait déjà que le créateur d’In Memoriam est davantage game designer que réalisateur : les premières images de la websérie manquent un peu de la pâte visuelle qui fait de The Spiral ou d’Engrenages de belles séries à regarder avec une identité propre. Qu’importe puisque Alt Minds a déjà pour elle de créer son propre format, d’expérimenter différents types de monétisation (micro-paiement, freemium, etc.) et de s’ouvrir à une audience européenne large. Dans l’historique du genre jeu en réalité alternée, contrairement à la forme artisanale mais parfois diluée que peut prendre un ARG plus traditionnel comme l’illustre l’affaire du Vigilant de Plus Belle La Vie, les Alt Minds, The Spiral et Inside Engrenages montrent bien une tendance à ce que l’expérience de jeu devienne davantage noyautée autour d’un portail, d’un bac à sable certes ouvert aux réseaux sociaux et à l’environnement web, mais plus circonscrit et pensé comme un plateau de jeu digital.

 

La plateforme d’Alt Minds prendra, elle, vie sur tablette et engagera plusieurs écrans (mobiles, ordinateur). L’immersion, cette promesse et horizon lourde à porter dans l’équation des dispositifs transmédia, est ici mise en tension dans les séries interactives. Car c’est là que les savoir-faire, techniques et simplement cultures de l’immersion des uns et des autres se rencontrent : là où réalisateur, game designer, communiquant digital et public expérimentent avec la fiction pour nourrir un univers, une vision et surtout une relation avec le spectateur devenu acteur. Il reste que l’immersion n’est pas forcément atteinte par la sollicitation intempestive de l’internaute, c’est la raison pour laquelle il semble encore nécessaire de garder un contenu guide, plus traditionnel (soit-elle une série TV ou une websérie) et de segmenter l’offre selon le degré d’investissement escompté du public visé.

Le dispositif remportant pour l’heure la plus large adhésion semble être The Spiral. Pour les téléspectateurs et la critique, il s’agit d’une bonne série, d’une idée neuve dans le message, l’adresse du public et la façon de faire. La plateforme interactive est, elle, en cohérence avec l’univers et la narration télévisuelle. Cette dramatique transnationale, produite, diffusée et « jouée » au niveau européen séduit aussi par sa capacité à rivaliser avec beaucoup de séries américaines. La force du concept est d’ailleurs dans son parti pris, autant sur les thématiques d’actualité abordées que sur la forme de la série, en particulier dans cette nouvelle façon d’adresser une audience globale… Cependant il faut soulever le côté disparate des challenges proposés (casual games, défis créatifs et actions de partage permettant au joueur de glaner des points) et un gameplay de base (le point and click de localisation des œuvres sur la carte) parfois approximatif.

 

Enfin, on notera que ces expérimentations avec le transmédia auront réussi, en termes de support, à mieux centraliser l’expérience de jeu (plateformes et mécaniques de jeu), à engager le public par des logiques sociales numériques mieux maîtrisées aujourd’hui (community management sur les réseaux sociaux) tout en dialoguant de façon plus sophistiquée avec le format de la série TV (temps réel, intégration des joueurs, levier de l’antenne de diffusion, pâte visuelle, rythme, ton…). Une affaire à suivre donc. —
Crédits photos : captures d’écran et montages par Nadia Elmrabet
1. Belgique (VRT), Danemark (TV3), Finlande (YLE), France (ARTE), Allemagne (ARTE), Pays-Bas (VARA), Norvège (NRK) et Suède (SVT).
2. Un jeu en réalité alternée est une forme de récit interactif brouillant sciemment les frontières entre réalité et fiction. Originellement, il se rapproche du marketing viral en incitant les joueurs à prendre part dans des activités collectives, à la fois sur Internet et dans l’espace physique (enquête digitale, jeu de piste, etc.).

 

via @sfaure et @_GYO_


Via Kuenca, Virginie Colnel
more...
No comment yet.
Rescooped by Violette de Jaer from (Media & Trend)
Scoop.it!

Du transgenre au transmédia : la télévision réinventée

Du transgenre au transmédia : la télévision réinventée | nouveaux médias | Scoop.it

Toujours plus de télévision chaque jour

Après une année de succès en 2010, la consommation de télévision continue à progresser au 1er semestre 2011. Les durées d'écoute de la télévision sont en hausse dans la plupart des grands marchés, y compris auprès des jeunes. Par rapport au 1er semestre 2010, les Français regardent la télévision 12 minutes de plus chaque jour : 3h47. Et les Américains 11 minutes de plus à 4h44. En Espagne, la durée d'écoute, à 4h06, gagne 5 minutes par rapport au 1er semestre 2010 et 13 minutes par rapport à 2009. Les jeunes adultes regardent également davantage la télévision : +8 minutes en Italie à 2h53 pour les individus âgés de 15 à 34 ans et +2 minutes en Allemagne à 2h27 pour les 14-29 ans.

Des équipements numériques et des réseaux sociaux au service de la télévision

L'explosion des équipements numériques participe au dynamisme renouvelé des paysages audiovisuels internationaux. Ils permettent une plus grande diversité de l'offre, créent de nouveaux usages et viennent ainsi soutenir la croissance de la durée d'écoute de la télévision dans le monde.
En 2005, 0,2% des foyers français étaient équipés pour recevoir la TNT. Au 2ème trimestre 2011, 89% des foyers en sont équipés(1). Aujourd'hui les nouveaux équipements numériques sont en pleine expansion. Au 1er trimestre 31,4% des utilisateurs de téléphone mobile sont équipés de smartphones(2) et 4,6% des foyers sont équipés de TV connectée au 2ème trimestre(1). Des taux d'équipement qui laissent entrevoir de larges marges de progression.
Cette expansion des équipements numériques crée un appétit croissant pour la consommation de contenus sur d'autres supports et s'observe sur l'ensemble des grands marchés internationaux. Les jeunes Chinois sont les premiers utilisateurs de l'Internet mobile(3), Facebook est le premier site consulté par les internautes américains(4), et Twitter explose avec une progression du nombre de visiteurs uniques de 118% auprès des jeunes Britanniques entre mai 2010 et mai 2011.
A l'heure où les chaînes de télévision prolongent leurs contenus en ligne, cet engouement pour Internet et les sites communautaires renforce ainsi la puissance du média télévision.

Sport et actualité, grands fédérateurs d'audience

Fukushima, révolutions arabes, DSK... l'actualité internationale brûlante du 1er semestre 2011 a rassemblé les téléspectateurs devant tous les écrans. Face à l'instantanéité de l'information offerte par les sites d'information et Twitter, c'est avant tout le direct et l'exclusivité qui font la différence à la télévision. Les chaînes d'information enregistrent d'ailleurs de fortes progressions partout dans le monde. Au premier semestre 2011, l'audience de CNN au Canada augmente de 45% en un an, +35% pour la chaîne 24 Horas en Espagne.

Malgré l'absence de Jeux Olympiques ou de Coupe du monde de football, les chaînes de télévision généralistes peuvent compter sur le sport et l'exclusivité des droits pour enregistrer des records. En Espagne, 14 millions de téléspectateurs ont suivi la demi-finale de la Champions League opposant Barcelone à Madrid sur la première chaîne publique espagnole (La 1). En Chine, ce sont 18 millions de téléspectateurs qui ont suivi sur CCTV5 la victoire à Roland Garros de Li Na, et ce malgré le décalage horaire.

Des contenus sans frontières

Les contenus s'affranchissent des frontières de territoires, de genres et de plateformes.

Dans la plupart des pays, les contenus locaux représentent la majorité des heures de diffusion et de l'audience. Ces programmes sont bien souvent les adaptations locales de marques internationales qui occupent le devant de la scène. Ainsi en Suède, l'Eurovision 2011 a enregistré une part d'audience de près de 78%, en progression de 21 points par rapport à 2010. En Chine, Got Talent multiplie par dix l'audience moyenne de la chaîne Dragon TV. Au Royaume Uni, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis, le nouveau format Big Fat Gypsy Weddings (Zodiak Rights) enregistre des records et multiplie par 4 l'audience moyenne de la chaîne britannique Channel 4. Au-delà de l'Europe et des Etats-Unis, l'Orient se dessine comme l'un des futurs grands producteurs de contenus. Par exemple la série turque Öyle bir gecer zaman ki (As time goes by...) (Kanal D) qui multiplie par plus de 2,5 la moyenne de la chaîne, met le cap sur un succès au-delà de ses frontières à l'instar des nombreuses séries turques, très présentes dans le Moyen-Orient, les Balkans et l'Europe de l'Est.

Par ailleurs, les contenus s'émancipent des frontières de genres et de médias. Au cours de la dernière décennie, les schémas narratifs ont connu deux bouleversements majeurs : Big Brother, et 10 ans plus tard l'avènement des réseaux sociaux. Les codes de la narration ont alors changé pour s'acheminer vers plus d'interactivité avec les téléspectateurs, une perméabilité croissante des genres et une socialisation des contenus.
Si les codes de la télé-réalité ont envahi les autres genres, c'est aujourd'hui la télé-réalité qui reprend à son compte les codes de la fiction. Parmi les exemples emblématiques de cette nouvelle typologie de programmes, Made in Chelsea, lancé en mai 2011 sur E4, est une émission de télé réalité filmée comme une fiction. On parle désormais de constructed reality. Les huit épisodes de la première saison ont permis à la chaîne de multiplier par trois son audience auprès des individus âgés de 16 à 34 ans, la série affichant une progression de 47% entre le premier et le dernier épisode.
La socialisation des contenus se traduit quant à elle par des prolongements des contenus TV en ligne : jeux sociaux, votes sur Facebook, twittersodes (épisodes sur twitter) ou encore play along (jeu en ligne simultané au programme TV). Tous ces dispositifs stimulent l'audience comme l'illustrent les performances du format Money Drop. Dans les pays qui ont mis en place le dispositif play along, le programme est en nette progression par rapport à l'audience moyenne de la case : +20% en Hongrie (TV2), +28% en Espagne (Antena 3). A l'inverse en Australie où le programme est diffusé sans play along sur la chaîne Nine, l'audience est en baisse de 33%. Les prolongements sociaux sont aussi efficaces pour maintenir l'attention des téléspectateurs entre deux diffusions que pour la susciter avant le lancement d'un programme. Ainsi la série américaine Homeland qui sera lancée le 2 octobre prochain sur Showtime bénéficie déjà de sa communauté de fans sur Facebook et surtout d'un jeu Watchcareful.ly permettant à chacun de prendre part à l'intrigue.

« Nous assistons actuellement à une mutation des gènes des contenus vers un ADN transmédia permettant le développement de schémas narratifs s'affranchissant des unités de lieu, de temps et d'action » note Alexandre Callay, Directeur d'Eurodata TV Worldwide. Des schémas narratifs parallèles, complémentaires et multi-écrans comme l'illustrent Borgia la nouvelle création originale et transmédia de Canal+ lancée le 10 octobre prochain, ou le programme d'information The Stream (Al Jazeera) qui permet à chacun d'enrichir le débat en direct ou en différé.


Via Virginie Colnel
more...
No comment yet.
Rescooped by Violette de Jaer from Transmedia: Storytelling for the Digital Age
Scoop.it!

Television and Gaming Merge in Defiance for Transmedia War Zone

Television and Gaming Merge in Defiance for Transmedia War Zone | nouveaux médias | Scoop.it

Celina Beach:  "Over the years, Rockne S. O’Bannon has transformed more than a few science fiction projects into cult classics: O’Bannon helped shape the futuristic worlds depicted in properties including Alien Nation, SeaQuest DSV, and Farscape."


Via The Digital Rocking Chair
more...
The Digital Rocking Chair's curator insight, January 17, 2013 2:44 AM

Gosh, just realized that I've been tracking the development of this project for close to 18 months now!  You can check out previously scooped articles here.

Scooped by Violette de Jaer
Scoop.it!

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel va surveiller les nouveaux médias - RTBF Medias

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel va surveiller les nouveaux médias - RTBF Medias | nouveaux médias | Scoop.it
Confronté au succès croissant des nouveaux médias, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) va devoir "adapter son approche et ses moyens d'action pour rencontrer les objectifs d'intérêt général de la régulation audiovisuelle", selon les mots de...
more...
No comment yet.
Scooped by Violette de Jaer
Scoop.it!

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) publie un bilan sur les nouveaux médias  - Détail de l'hebdo

more...
No comment yet.
Scooped by Violette de Jaer
Scoop.it!

Le CSA publie le premier Bilan sectoriel sur les nouveaux médias en Fédération Wallonie-Bruxelles

Le CSA publie le premier Bilan sectoriel sur les nouveaux médias en Fédération Wallonie-Bruxelles | nouveaux médias | Scoop.it
more...
No comment yet.