Nos Racines
59.7K views | +1 today
Follow
Nos Racines
Curation autour de la généalogie, du patrimoine et des archives, du centenaire de la guerre de 14-18 et plus encore
Curated by guepier92
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by guepier92
Scoop.it!

Je suis une "enfant de la Creuse". Exilée malgré moi, je connais enfin mes origines - le Plus

Je suis une "enfant de la Creuse". Exilée malgré moi, je connais enfin mes origines - le Plus | Nos Racines | Scoop.it
De 1963 à 1982, plus de 2000 enfants nés à La Réunion ont été déplacés vers la métropole pour repeupler les départements touchés par l’exode rural. Sylvie Arcos, 49 ans, a fait partie de ces exilés de force. Adoptée à l’âge de quatre ans, elle a grandi en Bretagne. Toute sa vie, elle a cherché à en savoir plus sur ses origines et son passé. Sans succès. Avant de comprendre, en 2014, qu'elle est "une enfant de la Creuse
more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

On commence par où ? - Journal de l'île de la Réunion

On commence par où ? - Journal de l'île de la Réunion | Nos Racines | Scoop.it

’heure d’Internet, il n’a jamais été aussi facile de remonter le fil de son histoire. Grâce au travail de passionnés, La Réunion bénéficie également de vastes bases de données notamment le dépouillement des actes de mariage à partir de 1811 réalisé mairie après mairie par Colette et Sully Dubard et d’autres ou celle des actes d’affranchissement par Pierrette et Bernard Nourigat. La base de données du Cercle généalogie de Bourbon (CGB) compte aujourd’hui la bagatelle de 700 000 lignes de généalogie, 174 000 actes de mariage, 105 000 naissances et 101 000 décès. Sans oublier la « bible », le dictionnaire généalogique des familles de Bourbon de Camille Ricquebourg : plus de 30 000 noms recensés sur la période 1665-1810.  

more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

France: un acte de contrition pour les enfants de La Réunion

France: un acte de contrition pour les enfants de La Réunion | Nos Racines | Scoop.it
Un acte officiel de contrition de la France à propos de son passé, c’est du jamais vu depuis les années Chirac. Les députés s’excusent pour l’exil d’enfants de l'île de La Réunion vers la métropole, de 1963 à 1982. Ces enfants, ce sont quelque 1600 jeunes de l’île de La Réunion, dotés du statut de pupilles de la nation. Entre 1963 et 1982, ils ont été transférés vers 64 départements métropolitains, dans le Sud-Ouest et le Massif central à la population vieillissante.
more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

Nos noms racontent notre histoire - Le Journal de l'île de la Réunion

Nos noms racontent notre histoire - Le Journal de l'île de la Réunion | Nos Racines | Scoop.it

L’histoire de noms de famille résume à elle seule l’histoire riche et métissée de La Réunion. Un métissage de la première heure : entre 1665 et 1700 les premières femmes de l’île étaient Malgaches, Françaises, Indiennes, Africaines… De leurs unions avec des Français, Italiens, Allemands, Britanniques et autres Espagnols naîtront les premiers enfants de la future Réunion.

more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

Origine des blasons des régions françaises : en Outre-Mer | Un article d'Omnilogie.fr

Origine des blasons des régions françaises : en Outre-Mer | Un article d'Omnilogie.fr | Nos Racines | Scoop.it
Quelle est l'origine des blasons français des régions d'Outre-Mer ?
guepier92's insight:

Après avoir listé les différents blasons en métropole, examinons les blasons d'Outre-Mer.

more...
No comment yet.
Scooped by guepier92
Scoop.it!

Retrouver la croix de l'oncle Paul "Mort pour la France" en 14-18

Retrouver la croix de l'oncle Paul "Mort pour la France" en 14-18 | Nos Racines | Scoop.it
Le centenaire de la Grande Guerre réveille les mémoires familiales. Et ouvre des voyages à travers archives, nécropoles, champs de bataille… «Pauvre Paul». C'est comme ça qu'on l'appelait dans la famille. Ce jeune Gardois de 23 ans arraché à La Réunion colonisée pour aller combattre les lignes allemandes à l'automne 1914. Paul Henri Boyer, soldat 1er RIC, « Mort pour la France » le 21 décembre 1914, à Mametz (Somme).
more...
No comment yet.