Non aux gaspillages
4 views | +0 today
Follow
Non aux gaspillages
un petit tour des astuces pour stopper le gaspillage
Curated by LAREQUIE
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by LAREQUIE from Gaspillage alimentaire
Scoop.it!

Une initiative originale dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Une initiative originale dans la lutte contre le gaspillage alimentaire | Non aux gaspillages | Scoop.it

L’Hyper U de Mûrs-Erigné, dans le Maine-et-Loire, est bien entouré. A quelques kilomètres de là, trône le château de Brissac qui, dit-on, est le plus haut château de France.

Grand amateur de chasse, le Duc de Brissac s’est constitué une meute de 80 chiens qu’il faut bien nourrir. Alors, il vient régulièrement récupérer les viandes invendables du rayon boucherie de l’Hyper U. Un don tout à fait en règle puisque les deux parties ont signé un document émanant de la Direction des services vétérinaires.

Autre voisin important : le cirque de Frankie Williams qui a ses bases dans cette partie du Val de Loire. L’Hyper U lui donne les sacs de litière éventrés ainsi que les fruits et légumes impropres à la vente.

Si, comme l’Hyper U de Mûrs-Erigné, vous avez de bonnes idées pour réduire le gaspillage alimentaire et les frais qu’il engendre comme la taxe équarissage, n’hésitez pas à nous en faire part à l’adresse mail suivante : sleboulenger@lsa.fr


Via Paul-Jean Ricolfi, Valérie Virorello Jamili
more...
martel's comment, April 10, 2013 10:30 AM
La taxe d'éqarissage existe toujours ? Comment est-elle calculé dans ce cas ?
Rescooped by LAREQUIE from Nature to Share
Scoop.it!

Une imprimante 3D à pizzas pour régler la faim dans le monde

L'époque de la poêle et du four sera-t-elle bientôt révolue ? C'est l'objectif de l'ingénieur Anjan Contractor, qui entend mettre au point un synthétiseur universel de nourriture. Il n'est pas le seul à y croire, car la NASA vient de lui offrir une bourse de 125 000 dollars pour créer le prototype de cette future "imprimante 3D de nourriture", rapporte le site américain Quartz.

 

Le projet consiste à utiliser diverses "cartouches" – contenant sucres, protéines et autres particules gastronomiques élémentaires – pour "imprimer" pas à pas le plat qui finira dans votre assiette. Ainsi, les poudres et les huiles remplaceraient les ingrédients traditionnels, et des recettes téléchargeables en "open source" épauleraient les mauvais cuisiniers.

 

Le système va donc beaucoup plus loin que les imprimantes à chocolat ou à burritos, qui se contentaient d'assembler des ingrédients de base injectés dans la machine. Il n'est pas sans rappeler le "micro-ondes" du film Le Cinquième Elément , ou le "Replicator" de Star Trek :

 

La pizza, candidate idéale en raison de sa recette couche par couche, sera le premier plat imprimé par Anjan Contractor. La construction de son imprimante à pizza doit commencer dans moins de deux semaines. A la pâte, qui sera cuite pendant l'impression, seront ajoutées une base de tomate (produite à partir de poudre séchée mélangée à de l'eau et de l'huile) et une "couche de protéines" issues de n'importe quelle source organique (lait, plantes, animaux…).

 

L'ambition de Contractor dépasse la simple prouesse technologique.

 

"Comme beaucoup d'économistes, je suis persuadé que le système actuel ne pourra pas nourrir correctement 12 milliards de personnes", le pic de population attendu à la fin du XXIe siècle. Pour régler ce problème, l'ingénieur propose de "changer notre perception de ce qu'est la nourriture".

 

Si sa proposition culinaire n'est pas encore très ragoûtante, nul doute qu'elle a plus de chances de convaincre que l'idée de manger des insectes.

 

La NASA nourrit pourtant un autre projet avec l'invention de Contractor : trouver le moyen de nourrir les futurs astronautes des missions spatiales de longue durée. L'avantage des "poudres" de l'imprimante à nourriture réside dans le fait qu'elles auront une durée de vie de trente ans, et qu'il sera aisé de doser précisément les plats en fonction des calories et des nutriments nécessaires à l'organisme.

 


Via Damoclès
more...
La révolution du partage's curator insight, May 24, 2013 2:36 PM

et oui, les pizzas, ça pousse pas encore dans les jardins, mais ça sort d'une imprimante!

Rescooped by LAREQUIE from The fisheye of gourmet food & wine!
Scoop.it!

Candy Art par Emily Blincoe

Candy Art par Emily Blincoe | Non aux gaspillages | Scoop.it
Lorsque l'on est enfant, rien ne vaut un bon sac de friandises. Faire l'inventaire des bonbons en rentrant d'Halloween est certainement l'un de nos meilleurs souvenirs. Emily Blincoe est la photogr...

Via Anchor Consulting
more...
No comment yet.
Scooped by LAREQUIE
Scoop.it!

Tips to avoid food waste - Houston Chronicle

Tips to avoid food waste - Houston Chronicle | Non aux gaspillages | Scoop.it
Houston Chronicle
Tips to avoid food waste
Houston Chronicle
The Houston Chronicle is the premier local news provider for the country's 4th largest city.
LAREQUIE's insight:

quelques astuces essentielles

more...
No comment yet.
Rescooped by LAREQUIE from Gaspillage alimentaire
Scoop.it!

Gâchis alimentaire : pas de quartier pour les morceaux !

Gâchis alimentaire : pas de quartier pour les morceaux ! | Non aux gaspillages | Scoop.it

"1,3 milliards de tonnes de nourriture sont jetées chaque année dans le monde. Selon les Nations-Unies, ce gâchis pourrait bénéficier à près de 870 millions d’individus, ce qui correspond à peu près au nombre de personnes sous alimentées à travers la planète. A travers son plan « Défi faim zéro » instauré en 2012, l’ONUsouhaite sensibiliser plusieurs pays qui s’engagent désormais à éradiquer ce fléau. Petit tout d'horizon du gaspillage alimentaire.  La France gâche... mais se soigne-t-elle ?"


Via @Chuchoteuse d'Alternatives, Valérie Virorello Jamili
more...
No comment yet.
Rescooped by LAREQUIE from Restauration rapide - Salon de thé
Scoop.it!

Actu : Au Brésil, une chaîne de restauration rapide propose un emballage comestible

Actu : Au Brésil, une chaîne de restauration rapide propose un emballage comestible | Non aux gaspillages | Scoop.it

Au Brésil, la chaîne de restauration rapide Bob's propose des emballages comestibles afin de réduire ses déchets dans le cadre d'une campagne publicitaire. Bob's propose en effet des emballages en papier de riz pour ses hamburgers. Les clients peuvent ainsi manger le contenu et le contenant.

 


Via Myrtille Dubois
more...
No comment yet.
Rescooped by LAREQUIE from De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

3D – Une imprimante à pizzas pour régler la faim dans le monde

3D – Une imprimante à pizzas pour régler la faim dans le monde | Non aux gaspillages | Scoop.it

L'époque de la poêle et du four sera-t-elle bientôt révolue ? C'est l'objectif de l'ingénieur Anjan Contractor, qui entend mettre au point un synthétiseur universel de nourriture. Il n'est pas le seul à y croire, car la NASA vient de lui offrir une bourse de 125 000 dollars pour créer le prototype de cette future "imprimante 3D de nourriture", rapporte le site américain Quartz.

Le projet consiste à utiliser diverses "cartouches" – contenant sucres, protéines et autres particules gastronomiques élémentaires – pour "imprimer" pas à pas le plat qui finira dans votre assiette. Ainsi, les poudres et les huiles remplaceraient les ingrédients traditionnels, et des recettes téléchargeables en "open source" épauleraient les mauvais cuisiniers.

La pizza, candidate idéale en raison de sa recette couche par couche, sera le premier plat imprimé par Anjan Contractor. La construction de son imprimante à pizza doit commencer dans moins de deux semaines. A la pâte, qui sera cuite pendant l'impression, seront ajoutées une base de tomate (produite à partir de poudre séchée mélangée à de l'eau et de l'huile) et une "couche de protéines" issues de n'importe quelle source organique (lait, plantes, animaux…).

L'ambition de Contractor dépasse la simple prouesse technologique. "Comme beaucoup d'économistes, je suis persuadé que le système actuel ne pourra pas nourrir correctement 12 milliards de personnes", le pic de population attendu à la fin du XXIe siècle. Pour régler ce problème, l'ingénieur propose de "changer notre perception de ce qu'est la nourriture". Si sa proposition culinaire n'est pas encore très ragoûtante, nul doute qu'elle a plus de chances de convaincre que l'idée de manger des insectes.

La NASA nourrit pourtant un autre projet avec l'invention de Contractor : trouver le moyen de nourrir les futurs astronautes des missions spatiales de longue durée. L'avantage des "poudres" de l'imprimante à nourriture réside dans le fait qu'elles auront une durée de vie de trente ans, et qu'il sera aisé de doser précisément les plats en fonction des calories et des nutriments nécessaires à l'organisme.


Via Paul-Jean Ricolfi
more...
No comment yet.
Rescooped by LAREQUIE from Nature to Share
Scoop.it!

Que faire avec l’amarante ?

Que faire avec l’amarante ? | Non aux gaspillages | Scoop.it

Originaire des Amériques, l’amarante est la plante sacrée des Aztèques. Aujourd’hui cultivée dans de nombreuses régions du monde, elle gagnerait à honorer davantage nos plats : son petit goût épicé la rend irrésistible.

 

L’amarante, sacrément savoureuse


Nos voisins américains la connaissent mieux que nous. De l’autre côté de l’Atlantique, c’est l’une des céréales préférées des magasins bio.


Aussi curieux que cela puisse paraître, cette plante immense (pouvant mesurer plus de deux mètres) donne des grains plus petits que ceux de la semoule, particulièrement intéressants sur un plan nutritionnel et gustatif.

 

C’est un fait : l’amarante est incroyable ! Elle contient deux fois plus de fer et quatre fois plus de calcium que le blé complet. Dépourvue de gluten, elle possède une grande quantité de vitamines A, B et C. N’oublions pas non plus sa forte teneur en minéraux : fer, calcium, cuivre, magnésium et phosphore.


Un plaisir à cuisiner


Pour être délicieuse, l’amarante n’exige pas de vous que vous soyez une cuisinière hors pair. Pour une cuisson « al dente », versez un volume d’amarante dans deux volumes d’eau. Ne salez pas. Portez à ébullition et faites mijoter à feu doux pendant une trentaine de minutes jusqu’à absorption complète de l’eau dans la casserole. Couvrez et laissez gonfler. Dégustez aussitôt.


Une gourmandise sucrée


D’une texture légèrement collante, l’amarante se prête à merveille aux préparations amalgamées sucrées comme les galettes ou les bouchées. Disponible aussi sous forme de farine, elle est une base idéale pour des crêpes ou des gaufres.


Via Damoclès
more...
Sylviane Ticar's comment, June 10, 2013 4:56 PM
en galette avec des légumes crus, carottes, oignons, verdure, et poelé, les enfants en raffolent
Scooped by LAREQUIE
Scoop.it!

Plan antigaspillage : « Manger c’est bien, jeter ça craint » - Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Plan antigaspillage : « Manger c’est bien, jeter ça craint » - Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt | Non aux gaspillages | Scoop.it
Guillaume Garot, ministre délégué à l'agroalimentaire, a annoncé un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire.
more...
No comment yet.
Rescooped by LAREQUIE from Gaspillage alimentaire
Scoop.it!

Six opérations pilotes pour lutter contre le gaspillage alimentaire en France

Six opérations pilotes pour lutter contre le gaspillage alimentaire en France | Non aux gaspillages | Scoop.it

Le Monde.fr version mobile - La Commission européenne estime le gaspillage alimentaire tout au long de la chaîne à 190 kg par an et par citoyen de l'Union.


Via Paul-Jean Ricolfi, Valérie Virorello Jamili
more...
No comment yet.
Rescooped by LAREQUIE from Gaspillage alimentaire
Scoop.it!

EQOsphere, la plateforme pour limiter le gaspillage et revaloriser nos déchets

EQOsphere, la plateforme pour limiter le gaspillage et revaloriser nos déchets | Non aux gaspillages | Scoop.it

De plus en plus de médias cherchent aujourd’hui à alerter et à sensibiliser le grand public sur le scandale éthique et écologique des déchets alimentaires et non alimentaires. En effet, si nous prenons l’exemple du gaspillage alimentaire, ce sont près de 30kg de nourriture par personne par an qui sont jetés alors que 85% des Français y sont moralement opposés … mais nous le faisons tous à plus ou moins grande échelle. Comment arrêter ce phénomène actuel qui consiste à « payer pour jeter » et ainsi donner une nouvelle vie aux déchets, quels qu’ils soient ?

 


Via Valérie Virorello Jamili
more...
Damien CADOUX's curator insight, August 30, 2013 7:11 AM

Recyclage alimentaire