Nomophobie
17 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Dominic Chenel-Julien
Scoop.it!

La nomophobie, un virus qui se répand...

La nomophobie, un virus qui se répand... | Nomophobie | Scoop.it
En accord avec une étudiante du cours INF 6107 concernant son billet paru le 12 juillet 2013, billet dans lequel elle nous révélait qu'elle souffrait de nomophobie, j'aimerais à mon tour rajouter q...
more...
No comment yet.
Rescooped by Dominic Chenel-Julien from QRiousCODE
Scoop.it!

Pire que la fin du monde, la nomophobie

La nomophobie désigne deux types de pathologies ayant trait aux phobies :

Concernant la seconde acception, le mot a été inventé au cours d'une étude menée en février 2008 par la UK Post Office qui accrédita YouGov, une organisation de recherche basée au Royaume-Uni, pour observer les angoisses subies par les utilisateurs de téléphones mobiles. Cette étude a révélé que 53 % des utilisateurs de téléphones mobiles (76 % chez les jeunes de 18 à 24 ans) en Grande-Bretagne ont tendance à être anxieux quand leur téléphone est perdu, à court de batterie ou de crédit, ou qu'ils n'ont aucune couverture réseau[5]. Elle a également révélé qu'environ 58 % d'hommes et 48 % de femmes souffrent de cette phobie, et 9 % se sentent stressés lorsqu'ils n'ont pas leur téléphone portable. L'étude a été effectuée à partir d'un échantillonnage de 2 163 personnes et montre que ce phénomène s'est amplifié avec l'avènement des smartphones et des forfaits illimités[6]. 55 % des personnes interrogées ont cité le fait de garder le contact avec leur famille ou leurs amis comme étant la principale raison pour laquelle ils sont anxieux sans leur téléphone portable[7]. 10 % des personnes interrogées disent qu'elles ont besoin d'être joignables à tout moment à cause de leur travail. L'étude montre que le niveau de stress induit par les cas standards de nomophobie est comparable à celui du trac éprouvé lors du jour de son mariage ou à une consultation chez le dentiste[8].

Cependant, user du terme de « phobie » peut paraître quelque peu exagéré car, dans la majorité des cas, il ne s'agit que d'une anxiété banale[9]. Plus d'un nomophobe sur deux affirme ne jamais éteindre son téléphone portable[10].

La peur excessive d'être séparé de son téléphone mobile1,2,3 (dans ce cas, le terme vient de la contraction de l'expression anglaise no mobile-phone phobia4).


Via QRious CODE
more...
No comment yet.