Art + Culture + Politiques culturelles
2.2K views | +0 today
Art + Culture + Politiques culturelles
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Tous les prix sont dans la nature

Tous les prix sont dans la nature | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
Quels sont les enjeux de la monétarisation des espaces naturels ?
Nicolas Bertrand's insight:
Notre invitée s'interroge sur la monétarisation des espaces naturels. Donner une valeur à la nature, utiliser les instruments économiques à disposition pour la protéger : principe du pollueur-payeur, permis d’émettre, marché du carbone, vignette écologique. Et en inventer d’autres.

La nature, comme d’autres biens, mise sur le marché : une voie privilégiée pour assurer sa sauvegarde ? Ou une dérive qu’il faut interdire absolument, car la nature a une valeur intrinsèque, qui exclut toute évaluation économique ? Question compliquée. Notre invitée l’a explorée avec soin, examinant toutes les solutions offertes, leurs risques et leurs avantages et elle y répond comme on effeuille une marguerite : on peut le faire un peu, on peut le faire parfois, on peut le faire exceptionnellement ou on ne peut pas le faire du tout !
 
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

‪Des formes cachées dans la matière. La bricologie de l’art participatif à la lumière de la pensée de Gilbert Simondon‪  

Devant des vieilles dames médusées, un homme coiffé de bois de cerf pousse des hurlements incantatoires pour empêcher la destruction de leur HLM. Au pied des tours de la cité Forest Houses, dans le Bronx, les habitants s’activent à construire un « monument » au philosophe italien Antonio Gramsci. D’anciens mineurs anglais reconstituent l’émeute d’Orgreave à laquelle ils avaient eux-mêmes pris part en 1984. Des GI fraîchement revenus de Bagdad préparent et vendent des kebabs irakiens dans un petit camion qui sillonne les rues de Chicago (Deller 2001, Coates 2004, Rakowitz 2004, Hirschhorn 2014).
Toutes ces visions hallucinatoires sont autant de projets relevant d’une pratique artistique apparue au début des années 1990 : l’art participatif (participatory art).
 
Nicolas Bertrand's insight:
Tentative de définition de pratiques artistiques qui dépassent les formes traditionnelles, au cœur de nombreuses attentes des commanditaires culturels
 
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Le rap, la vraie force politique du Gabon ?

Le rap, la vraie force politique du Gabon ? | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
Au Gabon, le rap, comme dans d’autres États du continent africain, est devenu le levier de constructions identitaires et de rapports au politique.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Opinion | What Punk Rock Meant to Communist Yugoslavia

Opinion | What Punk Rock Meant to Communist Yugoslavia | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
The Party authorities let us scream obscenities and insult the system. But did we change society?
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Public/Privé – Quand le ministère de la culture trahit sa mission fondatrice pour un euro

Public/Privé – Quand le ministère de la culture trahit sa mission fondatrice pour un euro | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
J’aurais dû faire le pèlerinage des cultivés en Avignon, le 14 juillet dernier. J’aurais pu entendre le souhait de madame la directrice chargée du théâtre au ministère de la culture, de…
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Théâtre : un lieu où l’on entend

Théâtre : un lieu où l’on entend | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
Le constat dont nous partirons est simple : dans le champ du théâtre, la modernité a été définie en termes fondamentalement visuels. Les études théâtrales, particulièrement en France où cette discipline s’est constituée dans les années 1960, ont négligé la dimension sonore de la scène1. Nous formulerons ici l’hypothèse d’une autre modernité, acoustique celle-là, contemporaine de la première et qui ne concernerait pas une branche particulière, plus orale, de la création scénique. Peut-être mêm...
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Le désir asphyxié, ou comment l’industrie culturelle détruit l’individu

Le désir asphyxié, ou comment l’industrie culturelle détruit l’individu | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
Le capitalisme hyperindustriel a développé ses techniques au point que, chaque jour, des millions de personnes sont connectées simultanément aux (...)
Nicolas Bertrand's insight:
Le capitalisme hyperindustriel a développé ses techniques au point que, chaque jour, des millions de personnes sont connectées simultanément aux mêmes programmes de télévision, de radio ou de consoles de jeu. La consommation culturelle, méthodiquement massifiée, n’est pas sans conséquences sur le désir et les consciences. L’illusion du triomphe de l’individu s’estompe, alors que les menaces se précisent contre les capacités intellectuelles, affectives et esthétiques de l’humanité.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

New study on creative value chains published - Culture - European Commission

New study on creative value chains published - Culture - European Commission | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
New study on creative value chains published - Supporting Europe's cultural and creative sectors
Nicolas Bertrand's insight:
The study maps the different value chains for visual arts, performing arts, cultural heritage, artistic crafts, book publishing, music, film, TV and broadcasting as well as multimedia.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

“Traditional high culture is losing its relevance”

“Traditional high culture is losing its relevance” | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
The data show that cultural sponsorship is very important in Germany. In this interview, Birgit Mandel, Professor of Cultural Education and Cultural Management at the University of Hildesheim, explains why this system of funding should, in fact, change.
Nicolas Bertrand's insight:
The data show that cultural sponsorship is very important in Germany. In this interview, Birgit Mandel, Professor of Cultural Education and Cultural Management at the University of Hildesheim, explains why this system of funding should, in fact, change.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Identità Bastarda - Documentario sul Teatro Garibaldi di Palermo

Il Teatro Garibaldi di Palermo si trova nel quartiere La Kalsa, a pochi passi dalla Basilica La Magione. Il teatro venne inaugurato nel 1861 da Garibaldi
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

'In reality, we are a content company': Football clubs embrace the role of digital publisher - Digiday

'In reality, we are a content company': Football clubs embrace the role of digital publisher - Digiday | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
Some teams' marketers are already back on the training field in a bid to monetize an uptick in digital consumption they have so far struggled to understand.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Quand la création d'un espace de co-working sert d'argument pour constuire une médiathèque

Quand la création d'un espace de co-working sert d'argument pour constuire une médiathèque | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
J’ai récemment publié un billet dans lequel j’appelais à l’adoption d’un discours (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Sarajevo, naissance d’une culture de résistance – Mélange des genres

Sarajevo, naissance d’une culture de résistance – Mélange des genres | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
Fin 2013, Donato le directeur de l’Institut Français de Bosnie-Herzégovine m’incitait à venir découvrir Sarajevo. Un premier repérage durant une semaine au début de l’année suivante, puis l…
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Can you measure the value of culture by numbers?

Can you measure the value of culture by numbers? | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it

Julian Meyrick, the Strategic Professor of Creative Arts at Flinders University, argues that our addiction to measuring things has replaced evaluating things – including creativity. So how do you measure cultural activities whose purpose, meaning and hope are ends in themselves?

 
Nicolas Bertrand's insight:
Confusion des valeurs et des nombreux, ou le besoin d'une vision critique (et créative) de l'évaluation des projets culturels
 
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Duke Ellington, Bill Evans, and One Night in New York City

Duke Ellington, Bill Evans, and One Night in New York City | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
Ethan Iverson on Duke Ellington and Bill Evans’s performances of “In a Sentimental Mood” on the night of August 17, 1967, and their place in the history of jazz.
Nicolas Bertrand's insight:
Deux enregistrements le même soir dans deux clubs new-yorkais. Analyse pointue et comparée des styles  de deux maîtres du Jazz.
 
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Arts & Culture Remain Less Important To Younger Generations (DATA)

Arts & Culture Remain Less Important To Younger Generations (DATA) | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
Description
Nicolas Bertrand's insight:
Insight
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Quelle place pour l’art dans les plateformes d’innovation ouverte ?

Quelle place pour l’art dans les plateformes d’innovation ouverte ? | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
La multiplication des « open labs » dédiés à l’art met en évidence différentes dynamiques de construction des projets artistiques au sein des lieux d’innovation ouverts.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Lyn Gardner: More theatres should follow York and involve the community in programming | Opinion | The Stage

Lyn Gardner: More theatres should follow York and involve the community in programming | Opinion | The Stage | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
A recent story in The Stage – York Theatre Royal invites non-theatregoers to decide programme – had a companion spluttering into his coffee.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

les_dechirements_du_spectacle_vivant

Nicolas Bertrand's insight:
Pour la première fois depuis des décennies, la France voit des théâtres fermer et des festivals jeter l’éponge, victimes des restrictions budgétaires et de l’indifférence politique de nouveaux élus pour qui spectacle vivant ne rime plus qu’avec divertissement. Face à cela, la plupart des acteurs installés du spectacle vivant font le dos rond et naviguent entre clientélisme et renoncement.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

ARGENT ET CULTURE : LE GRAND FLOU contribution à l’université ouverte d’Altaïr en Avignon

ARGENT ET CULTURE : LE GRAND FLOU contribution à l’université ouverte d’Altaïr en Avignon | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
Le 17 juillet à 15h, le think tank Altaïr Culture Media inaugure  sa désormais traditionnelle Université ouverte au village du Off du festival d'Avignon avec un débat sur le thème : "L'émergence du privé dans la culture : risques et opportunités pour les métiers de la création". N'étant pas en France à cette période, je ne…
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

‪« on ne sait pas ce qu’est une pratique ». Regards croisés sur l’écologie des pratiques artistiques‪

L’enjeu est de taille : arriver à proposer un cadre de description des pratiques ouvrirait en conséquence la possibilité d’une redéfinition de l’œuvre d’art, pensée non plus en termes de simple artefact, mais d’ensemble de pratiques, de collectifs et d’artefacts, ou pour utiliser un mot aujourd’hui à la mode, d’agency.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Lyn Gardner: Community theatre may not be glamorous, but it changes lives | Opinion | The Stage

Lyn Gardner: Community theatre may not be glamorous, but it changes lives | Opinion | The Stage | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
In early career interviews with the wonderful Juliet Stevenson, the tale was often regurgitated of how she was working with a children’s theatre company wh
Nicolas Bertrand's insight:
In early career interviews with the wonderful Juliet Stevenson, the tale was often regurgitated of how she was working with a children’s theatre company when the call came from the Royal Shakespeare Company asking her to replace an injured fairy in a production of A Midsummer Night’s Dream. Her talent was spotted, the parts at the RSC got bigger and Stevenson went on to become one of the most brilliant and exciting classical actors of the last 30 years.
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Happy Mondays : Information Technology (1988)

This short film (shot in October 1988) follows acid-house rockers 'Happy Mondays' as they embark on their second album 'Bummed'. Factory Records bos
more...
No comment yet.
Scooped by Nicolas Bertrand
Scoop.it!

Dans un incubateur près de chez-vous! Réflexions sur l’innovation et le numérique en tourisme | Etourisme.info

Dans un incubateur près de chez-vous! Réflexions sur l’innovation et le numérique en tourisme | Etourisme.info | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it
La semaine dernière avait lieu la présélection de 15 startups au sein du tout nouvel incubateur d’innovation en tourisme, culture et divertissement du Québec, le MT Lab. Cet événement est révélateur de l’époque où nous vivons, tant par la nature des projets d’entreprises à être incubées que par l’apparition même d’un tel incubateur. D’une part,
more...
No comment yet.
Rescooped by Nicolas Bertrand from Revue de presse théâtre
Scoop.it!

Ces festivals en milieu rural qui ont dynamisé leurs territoires

Ces festivals en milieu rural qui ont dynamisé leurs territoires | Art + Culture + Politiques culturelles | Scoop.it

Par Martine Robert dans Les Echos


Certains événements sont devenus des locomotives touristiques et des ciments sociaux.
La ministre de la Culture souhaite préserver cette diversité face aux risques de concentration.

Tandis que l'inquiétude grandit cet été chez les organisateurs de festival face à la montée en puissance des deux multinationales américaines Live Nation et AEG (lire « Les Echos » du 25 juillet) et la concentration qui va avec, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, ne peut pas se satisfaire d'une fréquentation encore globalement en hausse cette année, après les plus de 6 millions de spectateurs comptabilisés dans les quelque 3.000 festivals en 2016.


Consciente de la fragilité de certains d'entre eux, Françoise Nyssen a annoncé, au Conseil des ministres du 9 août, le lancement d'une étude sur les risques de concentration, la mise en place d'un interlocuteur unique pour les festivals au ministère et la création d'une cellule interministérielle dès septembre sur la sécurité des lieux culturels. Quelques jours plus tôt, le 4 août, elle avait rendu une visite symbolique au festival de Chaillol, qui irrigue un nombre croissant de petites communes rurales de montagne durant près d'un mois.

« Chaillol a réussi à nourrir un véritable écosystème culturel depuis une vingtaine d'années », s'est félicitée la ministre. Avec, pourtant, une proposition on ne peut plus risquée : soutenir la création musicale en passant des commandes artistiques et en proposant aux compositeurs d'échanger avec le public sur leur oeuvre. Encouragé par les collectivités locales, les bénévoles et les mécènes, Michaël Dian, le directeur du festival, a pris le parti « d'aller à la rencontre plutôt que de faire venir », préférant « au confort d'un lieu de diffusion classique l'itinérance dans le territoire haut-alpin ». La trentaine de concerts (musiques du monde, baroque, contemporaine, jazz, tango, chants en occitan...) investit églises, petites salles, châteaux, à travers une vingtaine de villages, tandis que des balades musicales mènent à la découverte des paysages.

« Le territoire n'est pas qu'une géographie, qu'une économie... C'est d'abord des gens qui vivent ensemble et le partage des émotions est l'un des meilleurs ciments pour les réunir », souligne Hervé Cortot, président de l'Espace culturel de Chaillol (ECC), un lieu créé en 1997 par un collectif de musiciens, dans la commune de Saint-Michel-de-Chaillol. Aujourd'hui, cinq permanents y proposent une programmation en dehors du festival. Le travail de l'ECC est accompagné par l'Etat, la région Paca, le département des Hautes-Alpes, les intercommunalités, les sociétés d'auteurs, les offices de tourisme, les entreprises locales, des mécènes, des artistes généreux. Si l'équilibre financier de Chaillol reste le plus périlleux en raison de sa localisation et de son audace, d'autres festivals, comme celui de musique sacrée à La Chaise-Dieu (Haute-Loire) ou de jazz à Marciac (Gers), ont su, eux aussi, contribuer à redynamiser leur territoire.
Marciac, pôle d'excellence

Grâce au premier, un vaste chantier de rénovation de l'ensemble abbatial de La Chaise-Dieu, lieu phare du festival, a vu le jour, avec le projet d'un espace thématique sur le rayonnement religieux et musical du site, afin de le valoriser sur le plan touristique. Dès 2018, un parcours muséographique en quinze stations sera déployé, complété chaque été par une grande exposition temporaire d'art contemporain. Le festival, qui se tient cette année du 18 au 27 août, entraîne nombre d'acteurs économiques, comme la Fondation d'entreprise Omerin (Ambert), Michelin, les Laboratoires Théa, bioMérieux, Volvic, GL Events, EDF, la Caisse des Dépôts, La Poste...

Quant à Marciac, le village est devenu un pôle d'excellence autour du jazz, avec son collège, ses formations, son musée, sa salle permanente L'Astrada, attirant des résidences de tourisme comme Pierre et Vacances... Pour sa quarantième édition, terminée le 15 août, le festival Jazz in Marciac, inscrit sur la carte des plus réputés au monde, a drainé 250.000 spectateurs (dont 45.000 payants) et des partenaires tels que Vivendi, Plaimont Producteurs, Pierre et Vacances, Air France, Airbus, Lip ou encore Enedis.


Martine Robert, Les Echos


Photo : Le festival de Chaillol irrigue un nombre croissant de petites communes rurales de montagne. Les concerts investissent églises, salles, châteaux, à travers une vingtaine de villages, tandis que des balades musicales mènent à la découverte des paysages. - Photo Alexandre Chevillard


Via Le spectateur de Belleville
more...
No comment yet.