« Michel LEGMAN, le vilain petit canard » | « Michel LEGMAN, le vilain petit canard » Par Sylvain Blondin | Scoop.it

Michel LEGMAN, le président du conseil national de l’ordre des médecins a le don de se mettre à dos les syndicats. Rien ne va plus entre l’Ordre et les partenaires conventionnels, les conflits ne cessent de s’accumuler. Le mois dernier, le président s’était vivement opposé à Frédéric VAN ROEKEGHEM, Le patron de la CNAMTS au sujet des dépassements d’honoraires abusifs. Cette fois, c’est le paiement à la performance qui est mis en cause. Depuis le 1er janvier, les médecins qui ne l’ont pas refusée, adhèrent à l’option conventionnelle du paiement à la performance (P4P). Ils bénéficient d’une rémunération supplémentaire s’ils atteignent des objectifs de santé publique. Mais cette nouvelle convention nationale organisant les rapports entre les médecins libéraux et l’assurance maladie est vivement critiquée par Michel LEGMAN, décrivant les critères de performance inadaptés et peu pertinents. Selon lui, le dispositif viserait d’abord à faire des économies et pourrait influencer sur la relation médecins/patients.

Face à ces controverses, la CSMF et le SML ont vu rouge reprochant au président du CNOM (Conseil National de l’Ordre des Médecins) de dépasser une fois de plus ses prérogatives et d’empiéter sur celles des syndicats.

Michel CHASSANG, président de la CSMF évoque également la prise de position de Michel LEGMANN pour la Fédération des médecins de France et pour l’UMP (Nicolas SARKOZY qui soutient Michel LEGMANN représentant un organisme de 223 000 médecins en France - soit une influence de près de 2 millions de bulletins dans les urnes - 30 % de médecins présents dans les institutions) attitude jugée peu déontologique.

Jean-Paul HAMON, président de la FMF est alors intervenu pour démentir le parti pris de LEGMANN pour l’UMP. Il a, lui également, émit des objections quant au paiement à la performance qui conduirait à des conflits d’intérêts. Selon lui, l’ordre des médecins est parfaitement en droit de contester cette convention qui touche à l’éthique. LEGMANN a confirmé que c’est bien conformément à la loi et de son devoir que le CNOM a émis un avis sur le projet conventionnel. Il dit ne pas comprendre l’agressivité des syndicats à son égard et appel à un retour au calme… Jusqu’à la prochaine tempête.

Sylvain BLONDIN + 33 (0)3 29 83 20 12

www.medecin-recrutement.com / info@medecin-recrutement.com

www.asso-big-bang.eu / redac@asso-big-bang.eu