EntomoScience
29.6K views | +13 today
Follow
EntomoScience
Toutes les disciplines scientifiques peuvent s'intéresser aux insectes et autres petites bêtes !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Prévenir des risques épidémiques

Prévenir des risques épidémiques | EntomoScience | Scoop.it
En matière de prévention des risques épidémiques, l'épidémiologiste Antoine Flahault nous rappelle les gestes simples qui permettent de contenir la propagation d'une maladie contagieuse. Mais lorsque l'épidémie prend de l'ampleur, des mesures radicales s'imposent.
A l'occasion de l'exposition VIRAL, du microbe au fou rire, tout s'attrape !, au Palais de la découverte jusqu'au 27 août 2017.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La biodiversité du caca

La biodiversité du caca | EntomoScience | Scoop.it
... Il y a ceux qui laissent juste leur caca sur place, ceux qui l’enterrent, comme le chat, ceux qui le mangent pour en récupérer les nutriments restants et réabsorber des bactéries « amies » (à commencer par votre chien). Il y a d’ailleurs ceux qui mangent le caca des autres, par exemple les bousiers, qui s’en servent aussi pour pondre… et pour se fabriquer des abris.

(...)

 

Par BazinGab. [Lab]map — le blog incubateur d'idées de La main à la pâte —, 09.11.2016

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi la protection parentale est la clé de la survie chez les insectes tropicaux / Why protective parenting is key for the survival of tropical insects

Pourquoi la protection parentale est la clé de la survie chez les insectes tropicaux / Why protective parenting is key for the survival of tropical insects | EntomoScience | Scoop.it
As humans, the concept of parenting and care giving is often ingrained so far into our lives that it is easy to take it for granted. On a recent visit to the zoo, my two-year-old recently asked, “but where’s the tortoise’s mummy?” She made the quite reasonable assumption that all animals come in nuclear families, and are just as committed parents as are most of us humans.

Perhaps we take parental care for granted because we are mammals, and every mammal species cares for offspring – at least to some extent. But aside from us mammals, most species – including almost all tortoises – actually abandon their offspring as soon as they can, making species that actually parent a tiny minority. Especially species like us, where dads are typically involved as well as mums.

Another group where most parents usually abandon their eggs immediately is the arthropods – a large group including insects, spiders, crustaceans and many others. But of the arthropod species that do care for their offspring, some are among nature’s most devoted parents. And our new study shows that this parental care often evolves because of the risk of predators.

(...)

 

Par James Gilbert. The Conversation, 02.11.2016

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Les insectes et les araignées ont moins de chances de survie sous les tropiques qu'en milieu plus froid / Insects and spiders less likely to survive in tropics, new research shows - From www2.hull.ac.uk - Today, 12:20 PM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Médecine. Le Zika, maladie « négligée » par les pays riches

Médecine. Le Zika, maladie « négligée » par les pays riches | EntomoScience | Scoop.it
Un an après l'explosion du Zika en Amérique latine, la maladie reste « négligée » au niveau mondial, notamment par les pays riches, mais « c'est un risque de sous-estimer ce virus » dont les complications peuvent être mortelles, prévient la spécialiste brésilienne Adriana Melo

 

Par Claire De Oliveira Neto. Agence France-Presse Rio de Janeiro, 08.11.2016

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

MOOC Botanique :
Interactions entre plantes et organismes vivants

Les plantes se servent également des animaux comme vecteurs pour leur reproduction. Elles ont mis en place des stratégies très inventives pour garantir la dispersion de leurs graines ou de leur pollen. A découvrir dans cette vidéo.

 

Interactions et reproduction. Par Tela Botanica sur Vimeo.

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Trousse à dissection
Scoop.it!

Dissection des appendices de la crevette

Travaux pratiques de biologie animale. Pr. Soumia AMMOR. Université Cadi Ayyad (Marrakech - Maroc). Filières SVI et STU, semestre 2.
Vidéo réalisée dans le cadre du projet Uc@Mooc

 

via Rachid Bendaoud, YouTube, 06.02.2014


Via YouLab
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La science en bulles avec Tommy Dessine | Muséum d'histoire naturelle du Havre

La science en bulles avec Tommy Dessine | Muséum d'histoire naturelle du Havre | EntomoScience | Scoop.it
Le 23 novembre, le Muséum organise un atelier "science et BD" avec Tommy Dessine. Outre la presse, ce dessinateur illustre en direct et avec piquant les conférences du Muséum, dont les résumés dessinés sont publiés chaque mois sur ce blog.
Nous sommes allés à la rencontre de Tommy Dessine pour lui demander ce qu'il vous réserve avec cet atelier dédié aux 10 - 15 ans... et lui poser quelques questions sur le couple science/BD évidemment !
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La canneberge n’évite pas les cystites, et autres raisons de publier les recherches négatives

La canneberge n’évite pas les cystites, et autres raisons de publier les recherches négatives | EntomoScience | Scoop.it
Non, les extraits de canneberge, cette petite baie rouge venue d’Amérique du Nord, n’évitent pas les cystites. L’information a de quoi décevoir les femmes qui en prennent depuis des années dans ce but, mais elle se fonde sur une étude solide et on peut donc la considérer comme salutaire. Ces travaux viennent d’être publiés, le 27 octobre, dans la prestigieuse revue médicale Jama, sous la plume de chercheurs américains. Chez les femmes âgées résidant dans des maisons médicalisées, l’administration pendant une année de gélules de cranberry (le nom de la baie en anglais) comparée à celle d’un placebo n’a pas montré de différence significative sur la présence de bactéries dans leurs urines. Ce travail est le dernier exemple en date de publication d’une étude se soldant par des résultats contraires à ceux espérés.

Dans l’éditorial paru dans la même revue, une chercheuse canadienne prend acte de cette déconvenue en écrivant que les canneberges, ça a été un bel espoir dans la lutte contre les infections urinaires mais qu’il est temps de passer à autre chose. Preuve qu’une étude dite négative est toute sauf une étude inutile.

Parce que les études négatives comme celle-ci sont trop rares dans les revues scientifiques actuelles, parce que les chercheurs eux-mêmes se censurent et ne les proposent pas toujours pour publication, nous avons créé, cet été, une revue en ligne qui leur est exclusivement dédiée, Negative results. Nous sommes quatre fondateurs, tous jeunes chercheurs français en biologie, Antoine Muchir, Rémi Thomasson, Yannick Tanguy et Thibaut Marais, animés par la même volonté : que les quêtes scientifiques qui aboutissent à un échec soient considérées à leur juste valeur. Et donc, que leurs résultats soient accessibles à tous.

(...)

 

Par Rémi Thomasson et  Antoine Muchir. The Conversation, 02.11.2016

                    

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Recherche science reproductible désespérément…

Recherche science reproductible désespérément… | EntomoScience | Scoop.it
Le 26 mai dernier[1], la revue Nature publiait les résultats d’une enquête auprès de 1576 chercheurs ayant répondu à un questionnaire sur la reproductibilité en science, avec une conclusion forcément dérangeante : plus de 70 % d’entre eux n’avaient pas réussi à reproduire les expériences d’autres collègues et plus de la moitié d’entre eux leurs propres expériences ! Ce constat alarmant, qui laisse entendre un gaspillage certain des moyens dédiés à la recherche, concernerait à des degrés divers toutes les disciplines.
Ce constat n’est pas nouveau. On trouvera sur l’intéressant blog de la Rédaction Médicale et Scientifique[2] la recension des travaux publiés sur la faible reproductibilité en recherche et quelques pistes pour y remédier : rigueur méthodologique et statistique à appliquer ; principes d’intégrité à mettre en œuvre ; modalités de l’évaluation à revoir… En vain ?

(...)

 

Par Pierre-Henri Duée, Délégué à la déontologie de l’INRA - Publier la Science - Edito PLAS 13. CAPS, Cellule d'Assistance à la Publication Scientifique, Département Environnement et Agronomie de l'INRA, 10.10.2016

 

[1] http://www.nature.com/polopoly_fs/1.19970!/menu/main/topColumns/topLeftColumn/pdf/533452a.pdf

[2] http://www.h2mw.eu/redactionmedicale/

 

____________________________________________________________________

 

SUR LE MÊME THÈME  (au 05./01/2017) :

 

L'intégrité scientifique : parlons-en ! - Biofutur, 05.01.2017
http://www.biofutur.com/L-integrite-scientifique-parlons-en

 

Comment renforcer l’intégrité scientifique des chercheurs ? - La Croix, 11.07.2016 http://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Sciences/Comment-renforcer-l-integrite-scientifique-des-chercheurs-2016-07-11-1200775227

 

Remise du rapport de Pierre Corvol : Bilan et propositions de mise en œuvre de la charte nationale d'intégrité scientifique, ESR, 29.06.2016 http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid104249/remise-du-rapport-de-pierre-corvol-bilan-et-propositions-de-mise-en-oeuvre-de-la-charte-nationale-d-integrite-scientifique.html

 

« Intégrité scientifique, parlons-en » : revivez le colloque en vidéos - CPU, 01.03.2016 http://www.cpu.fr/actualite/integrite-scientifique-parlons-en-revivez-le-colloque-en-videos/

 

L’intégrité, une exigence de la recherche - Le Monde, 16.09.2014
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/09/15/l-integrite-une-exigence-de-la-recherche_4487948_1650684.html?xtmc=publications_scientifiques&xtcr=5

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La bactérie, le virus, l’araignée

La bactérie, le virus, l’araignée | EntomoScience | Scoop.it
Tout le monde a ses virus ; les bactéries, les archéobactéries et les eucaryotes (organismes qui présentent des cellules dont l'ADN est empaqueté dans le noyau). Et chaque virus, selon la nature de son hôte, présente des spécificités propres. Les virus offrent donc une grande diversité, reflet de la diversité du vivant à la frontière duquel…

 

Par mariephilippine. Ricochets, 31.10.2016

 

Références

 

à propos de l’article

 

Eukaryotic association module in phage WO genomes from Wolbachia. Sarah R. Bordenstein et Seth  R. Bordenstein, Nature Communications 7, 11 October 2016

http://www.nature.com/articles/ncomms13155

 

http://www.livescience.com/56443-black-widow-spider-dna-found-inside-virus.html

 

à propos de Wolbachia et des moustiques

 

http://arstechnica.com/science/2011/10/meet-wolbachia-the-male-killing-gender-bending-gonad-chomping-bacteria/

 

http://www.nature.com/news/rio-fights-zika-with-biggest-release-yet-of-bacteria-infected-mosquitoes-1.20878

 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi dormons-nous ?

Pourquoi dormons-nous ? | EntomoScience | Scoop.it
Dormir fait perdre du temps et augmente le risque de se faire dévorer (du moins pour les animaux !). Alors pourquoi cette fonction a-t-elle été préservée au fil de l’évolution ? La clé du mystère se trouverait chez les reptiles et les amphibiens, selon le biologiste Paul-Antoine Libourel.

 

CNRS Le journal, 29.10.2016

 

"... il semblerait que tous les animaux, incluant les insectes, les scorpions et les araignées dorment, même si certaines exceptions ont été rapportées."

                       

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

A quoi sert le sexe du point de vue d’un naturaliste ?

A quoi sert le sexe du point de vue d’un naturaliste ? | EntomoScience | Scoop.it
La réponse de Marc Giraud, naturaliste et parasitologue, au micro de Sarah Dirren.

 

RTS Découverte. La 1ère, CQFD du 26.10.2016
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment les ours protègent les plantes / Bears Indirectly Affect Plant Fitness

Comment les ours protègent les plantes / Bears Indirectly Affect Plant Fitness | EntomoScience | Scoop.it
If you haven't seen it yet, there's a really cool paper in Ecology Letters about the indirect effects of bears on ecological communities (Grinath et al. 2015). Did you know that bears will eat ants? Well, they will! Especially during periods when they are food limited. And when bears disturb ant nests, the ants stop…

 

Reference:

Grinath, J.B., B.D. Inouye, and N. Underwood. 2015. Bears benefit plants via a cascade with both antagonistic and mutualistic interactions. Ecology Letters 18(2): 164-173.

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Comment les ours protègent les plantes - From www.futura-sciences.com - January 11, 2015 8:44 AM
 
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Spiritualité - Mythes - Psychologie
Scoop.it!

Deux guêpes, une chenille et une feuille de chou

Deux guêpes, une chenille et une feuille de chou | EntomoScience | Scoop.it
Savez-vous ce qu'est un insecte parasitoïde ? Pascal Rousse, spécialiste de ces insectes, vous explique tout cela dans ce très bel article !
Via Jacques Laffitte
more...
Jacques Laffitte's curator insight, October 26, 2016 5:03 AM
Article passionnant sur cet agencement particulier qu'est le parasitisme. Et qui explique... Alien ! J.L.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoNews
Scoop.it!

La viralité des fausses informations sur Facebook devient problématique

La viralité des fausses informations sur Facebook devient problématique | EntomoScience | Scoop.it
Le réseau social Facebook a besoin d’une action urgente pour endiguer le flot de fausses nouvelles qui se propagent en ligne, indiquent des scientifiques du Medical College of Wisconsin.

 

Express [FR], 09.11.2016

 

[Image] Researchers found that the most popular article on the social network site about zika virus, the mosquito-borne disease, had come from conspiracy theorists (Felipe Dana/ AP)

 

via "Facebook blamed as fake news stories go viral" - The Times & The Sunday Times, 08.11.2016 http://www.thetimes.co.uk/edition/news/facebook-blamed-for-conspiracy-theory-spread-6k0hdbsgr

                                 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Café des Sciences
Scoop.it!

Vaccin contre la dengue (Sanofi-Pasteur)… Oui, mais avec modération !

Vaccin contre la dengue (Sanofi-Pasteur)… Oui, mais avec modération ! | EntomoScience | Scoop.it

Compte tenu du titre, il me semble qu’il faille tout de suite mettre les choses au point : Je me positionne tout à fait pour l’utilisation de la plupart des vaccins (en particulier tous ceux obligatoires ou recommandés en France), et ce, à la lumière des publications scientifiques qui en montrent l’effet positif pour la santé à l’échelle individuelle, ainsi qu’à l’échelle sociétale. (Pour plus de détails, voir à la fin du texte).

Voilà,on va pouvoir, en toute sérénité, mettre en question la vaccination contre la dengue à l’aide du Dengvaxia, développé par Sanofi-Pasteur, actuellement fabriqué à Neuville-Sur-Saône.


Via Goulu
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Biodiversité
Scoop.it!

La biodiversité, son évolution et ses croisements avec l’humanité

La biodiversité, son évolution et ses croisements avec l’humanité | EntomoScience | Scoop.it
Quel est le rapport de l’homme avec la nature ? Quelle est l'évolution de la biodiversité ?

 

Éloge du savoir : Gilles Boeuf "La biodiversité et ses croisements avec l’humanité (1/9)" - Entretien avec Christine Goémé


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

4 idées reçues sur les araignées

4 idées reçues sur les araignées | EntomoScience | Scoop.it
Un Français qui se retrouve avec une petite irritation sur le bras, différente de celle qu'il peut avoir habituellement après piqûre de moustique, aura tendance à blâmer une araignée qu’il n’a même pas vue passer. La peur maladive des araignées est culturelle. En effet, en Occident contrairement à d'autres régions du globe, les 

légendes urbaines autour des araignées vont bon train.

Pour tenter de vous réconcilier avec ce petit animal, voici une liste

non-exhaustive de quelques idées fausses sur les araignées :

 

Par Christine Rollard. L'Obs Le Plus, 10.07.2015

 

 1. Les araignées sont mortelles pour l’homme

 

Oui et non. Il est en effet possible de mourir après avoir été mordu par une araignée, mais seulement dans des cas très rares de traitements tardifs d'une surinfection à l'endroit de la morsure ou de mauvaise santé de la personne.

 

En termes de morts, les araignées [...] tuent à peine une dizaine de personnes dans le monde chaque année. Comparé aux maladies transmises par les moustiques comme le paludisme, elles pourraient véritablement être considérées comme pratiquement inoffensives.

 

Les aranéismes (morsures d’araignées) nécrosants dus principalement aux araignées du genre Loxosceles sont majoritairement bénins."

(...)

 

Propos recueillis par Barbara Krief

 

[Image] Sans les pattes, l'araignée-violon (Loxosceles rufuscens) mesure environ un centimètre.

via "Morsure d'araignée-violon en Charente-Maritime : pourquoi il ne faut pas s'inquiéter" - SudOuest.fr, 30.10.2015
http://www.sudouest.fr/2015/10/30/morsure-d-araignee-violon-en-charente-maritime-pourquoi-il-ne-faut-pas-s-inquieter-2170614-6095.php

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La science et les médias : ce que révèle le succès litigieux d’Idriss Aberkane

La science et les médias : ce que révèle le succès litigieux d’Idriss Aberkane | EntomoScience | Scoop.it

"Pour ceux qui ne connaissent pas encore le personnage, Idriss Aberkane est un jeune conférencier connu pour sa défense de « l’économie de la connaissance», concept multiforme qui gravite autour de l’idée selon laquelle la connaissance et sa diffusion seront, dans le futur les deux piliers, d’une croissance économique ininterrompue…"

 

Par Romain Ligneul. Hémisphère gauche - Blog Libération, 27.10.2016 (mise à jour : 31 octobre 2016)

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Les arbres se parlent-ils ?

Les arbres se parlent-ils ? | EntomoScience | Scoop.it

"Un livre récemment paru au Royaume-Uni, The Hidden Life of Trees, affirme que les arbres se parlent. Mais est-ce vraiment le cas ? On pourrait commencer par répondre en disant que les plantes échangent en effet des informations entre elles et avec d’autres organismes, comme les insectes.

 

Prenons, par exemple, les odeurs qui montent de l’herbe fraîchement coupée ou de la sauge broyée. Certains des éléments chimiques qui composent ces odeurs avertiront les autres plantes d’une attaque ou appelleront les insectes à les défendre. Ces effluves peuvent ainsi être considérées comme autant de cris d’alerte ou d’appels à l’aide."

 

Par Stuart Thompson. The Conversation, 10.10.2016

 

[Image] How trees use the Wood Wide Web. - BBC News, 13.09.2016 http://www.bbc.com/news/science-environment-37353570

 

→ Induced parasitoid attraction by Arabidopsis thaliana: involvement of the octadecanoid and the salicylic acid pathway - Journal of Experimental Botany, 2002 http://jxb.oxfordjournals.org/content/53/375/1793.full

 

                             

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'inception est-elle possible ? (Partie 2)

L'inception est-elle possible ? (Partie 2) | EntomoScience | Scoop.it
Bien que leur cerveau contienne moins d’un million de neurones (le nôtre en possède près de 100 milliards), l’abeille est un insect

(...)

 

Par Pierre Prozac. 100 milliards de neurones, 15.10.2016

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ce que ressentent les animaux

Ce que ressentent les animaux | EntomoScience | Scoop.it
Si les animaux sont à l’évidence dotés d’émotions, comme la joie, la crainte ou la peine, sont-ils capables d’éprouver des sentiments plus complexes, comme l’altruisme ou l’empathie ? Ont-ils un sens de la morale ou de la justice ? Pour certains éthologues, ces qualités pourraient avoir joué un rôle crucial dans la survie et l’évolution des espèces.
Bernadette Cassel's insight:

 

→ Observation de l'anxiété pour la première fois chez un invertébré - From www.techno-science.net - June 14, 2014 6:49 PM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Tu mourras moins bête - La série (32 contenus)

Tu mourras moins bête - La série (32 contenus) | EntomoScience | Scoop.it
Le Professeur Moustache répond avec humour à des questions scientifiques sous la plume de Marion Montaigne et avec la voix truculente de François Morel. Une série de 30 épisodes et un grand jeu pour tester vos connaissances.

 

ARTE Future, 26.10.2016

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Quadruplexes d’ADN : les nouvelles stars de la génétique

Quadruplexes d’ADN : les nouvelles stars de la génétique | EntomoScience | Scoop.it
Mis en évidence dans des cellules humaines il y a peu, les quadruplexes d’ADN focalisent l’attention des biologistes, des chimistes et des médecins. De quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi intéressent-ils tant les chercheurs ? Zoom sur un domaine de recherche en pleine effervescence.

 

CNRS Le journal, 17.10.2016

___________________________________________________________________

 

Des exemples d'études, récente et moins récente :

 

→ Zika Virus Genomic RNA Possesses Conserved G-Quadruplexes Characteristic of the Flaviviridae Family - ACS Infectious Diseases, 07.08.2016 http://pubs.acs.org/doi/full/10.1021/acsinfecdis.6b00109?src=recsys

 

→ The 3′ non-coding region of the Drosophila melanogaster HeT-A telomeric retrotransposon contains sequences with propensity to form G-quadruplex DNA - Abad - 1999 - FEBS Letters, 17.06.1999
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1016/S0014-5793(99)00695-X/abstract;jsessionid=07CDB52A303C2D8311CDBBEFB11C4D73.f02t02

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Sur les 8 espèces d'ours dans le monde, l'une est insectivore

Sur les 8 espèces d'ours dans le monde, l'une est insectivore | EntomoScience | Scoop.it

"Son régime alimentaire comporte essentiellement des insectes (c'est un grand consommateur de termites), de larves, et dans une moindre mesure d'œufs, de végétaux et de miel. Ses particularités anatomiques, longues lèvres pour happer les insectes, langue effilée, narines s'obstruant à volonté, absence d'incisives supérieures pour aspirer, montrent une adaptation à un régime insectivore. Très bruyant lorsqu'il se nourrit, on peut l'entendre à plusieurs kilomètres de distance. On estime le nombre d’ours lippus à environ 7 000 à 10 000 individus mais ce chiffre est en déclin constant car la déforestation continue de réduire leur habitat, ce qui leur vaut d’être classés VU (vulnérable) sur la liste rouge de l’UICN."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ours_lippu

 

[Image] Ours lippu Melursus ursinus (1,40 - 1,90 m / 50 - 145 kg ; Région de l’Inde) (Axel Gomille / Nature picture library)

http://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/exposition/especes-ours                         ___________________________________________________________________            

 ET AUSSI :

 

• Sloth bear - Wikipedia

   https://en.wikipedia.org/wiki/Sloth_bear

 

"The sloth bear (Melursus ursinus), also known as the labiated bear,[3] is a nocturnal insectivorous bear species native to the Indian subcontinent. The sloth bear evolved from ancestral brown bears during the Pleistocene and shares features found in insect-eating mammals through convergent evolution."

 

• Memories from the Wild

http://www.memoriesfromthewild.com/fr/page_6796.html

 

more...
Bernadette Cassel's curator insight, October 27, 2016 5:00 AM

 

→ Sur les 8 espèces d'ours dans le monde, l'une est insectivore - From www.mnhn.fr - Today, 10:32 AM

 

Bernadette Cassel's comment, October 27, 2016 5:30 AM
Scoop mis à jour (modification du titre et de la présentation des liens)