EntomoScience
32.2K views | +12 today
Follow
 
Rescooped by Bernadette Cassel from Phytosanitaires et pesticides
onto EntomoScience
Scoop.it!

"Les pesticides ne devraient pas être automatiques"

"Les pesticides ne devraient pas être automatiques" | EntomoScience | Scoop.it
Coauteur d'une vaste étude sur les effets des insecticides sur l'environnement, le Français Jean-Marc Bonmatin veut réveiller les pouvoirs publics sur le sujet.


Le Point. « La loi d'avenir sur l'agriculture a été adoptée cette semaine en seconde lecture à l'Assemblée. Parmi les nombreuses mesures du texte, la question des pesticides a été abordée. Par exemple, il sera désormais interdit aux agriculteurs d'épandre des produits phytosanitaires aux abords des écoles et des hôpitaux. Une avancée importante, mais pas suffisante, selon certains scientifiques qui dénoncent à travers leurs travaux les méfaits de ces molécules chimiques sur l'environnement. Parmi les plus toxiques, on compte la famille des néonicotinoïdes. Elle pèse près de 40 % du marché mondial, soit 2 milliards d'euros. Un groupe de chercheurs, réunis au sein de la Task Force On Systemic Pesticides, a publié fin juin dans la revue Environmental Science and Pollution Research une vaste étude sur les effets de ces insecticides sur la faune et la flore. Jean-Marc Bonmatin, chercheur au Centre de biophysique moléculaire du CNRS et coauteur de l'étude, explique au Point l'importance de ses résultats. »


[...]


[L'étude] Conclusions of the Worldwide Integrated Assessment on the risks of neonicotinoids and fipronil to biodiversity and ecosystem functioning - Environ Sci Pollut Res http://www.tfsp.info/wp-content/uploads/2014/06/8_ESPR_11356_2014_3229_OnlinePDF.pdf


[Lien] The Task Force on Systemic Pesticides
http://www.tfsp.info/


Via Sylvain Rotillon
Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE

From www.tfsp.info - July 1, 5:42 PM :

→  The Task Force on Systemic Pesticides / Groupe de travail sur les pesticides systémiques


more...
No comment yet.
EntomoScience
Toutes les disciplines scientifiques peuvent s'intéresser aux insectes et autres petites bêtes !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

WANTED : Lucane Cerf-volant et Rosalie des Alpes

WANTED : Lucane Cerf-volant et Rosalie des Alpes | EntomoScience | Scoop.it
Les avez-vous déjà vus ? Les enquêtes participatives de l’Opie sur ces deux superbes insectes continuent en 2018 !

 

Publié le 05.06.2018

 

"Votre mission ? Partir à leur recherche ! En famille ou en solo, en vacances ou près de chez vous, explorez les alentours en quête de ces fascinantes petites bêtes. Muni d’un appareil photo ou de votre smartphone, immortalisez votre rencontre et transmettez-nous votre observation !"

 

 

more...
Bernadette Cassel's curator insight, June 8, 1:57 PM

 

C'est le début de la saison 2018 des enquêtes de l'Opie ! | EntomoScience | Scoop.it - From mailchi.mp - May 2, 7:20 PM
 
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Montpellier : premier cas d’infection humaine au virus Usutu

Montpellier : premier cas d’infection humaine au virus Usutu | EntomoScience | Scoop.it
Un nouveau virus, le Usutu, transmis par le moustique Culex a été découvert par des chercheurs montpelliérain de l’Inserm. Un homme en France, a été infecté par le virus et il a été soigné à Montpellier. Ce trentenaire est depuis sorti d’affaire.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

D’où vient la forme des arbres ?

D’où vient la forme des arbres ? | EntomoScience | Scoop.it
En simulant l’évolution d’une forêt sur des millénaires, des chercheurs montrent comment la résistance au vent et la lutte pour la lumière ont joué un rôle essentiel dans la croissance et l’architecture des arbres. Les explications dans ce nouvel épisode de « Zeste de science ».

 

Publié le 047.04.2018

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Biomécanique du transport individuel de charges chez les fourmis

Biomécanique du transport individuel de charges chez les fourmis | EntomoScience | Scoop.it
Les performances des fourmis en matière de transport de charges sont bien connues. Au-delà des chiffres quelque peu fantaisistes qui circulent dans la littérature, nos travaux (Bernadou et al. , 2016) sur l’espèce de fourmi granivore Messor barbarus montrent qu’une ouvrière de cette espèce peut soulever et transporter un peu plus de dix fois son propre poids, et beaucoup plus si elle traîne sa charge au lieu de la porter. Quels sont les structures et les mécanismes qui permettent aux fourmis d’accomplir de telles performances ? C’est ce que nous nous proposons d’explorer (...)

 

Principes biomécaniques impliqués dans les comportements individuels et collectifs : Principes biomécaniques impliqués dans le transport de charges

 

Par Vincent FOURCASSIE, Pierre MORETTO, Mathieu MOREAU, Guillaume FUMERY et Hugo MERIENNE

 

[Image] A- Ouvrières de Messor barbarus transportant des fragments de pâtes alimentaires sur le terrain. B- Relation entre la masse de la tête et la longueur du thorax chez les ouvrières de Messor barbarus. La masse de la tête a été linéarisée par la racine cubique. La masse de la tête augmente significativement plus rapidement que la longueur du thorax. La ligne en pointillés a une pente égale à l'unité et correspond à une croissance isométrique de la masse de la tête par rapport à la longueur du thorax.  N=57 fourmis. D'après Bernadou et al. (2016). C- Relation entre la position du centre de masse sur le thorax de la fourmi et la longueur de son thorax. D'après Bernadou et al. (2016). D- Etude de la locomotion d'une ouvrière de Messor barbarus. Les lignes de différentes couleurs montrent la trajectoire des points d'intérêts sur le corps de la fourmi à partir desquels le centre de masse de la fourmi est calculé.

 

  • Bernadou, A., Felden, A., Moreau, M., Moretto, P., Fourcassié, V. (2016). Ergonomics of load transport in the seed harvesting ant Messor bararus : morphology influences transportation method and efficiency. Journal of Experimental Biology 219: 2920-2927.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Reporterre sur France Inter : le virus géant est un révolutionnaire sans danger

Reporterre sur France Inter : le virus géant est un révolutionnaire sans danger | EntomoScience | Scoop.it


Trois nouveaux virus géants ont été découverts. Leur analyse met à jour un mécanisme inattendu qui a pu jouer un rôle important dans l’évolution de la vie, et ils pourraient remettre en cause une partie de la théorie de l’évolution, selon leurs découvreurs. Ils jouent aussi un rôle important dans les écosystèmes, notamment dans le contrôle des efflorescences algales. Explication avec le chercheur Jean-Michel Claverie :

Ecoutez ici : Complément d’info : Publication scientifique

La Science de (...)
Bernadette Cassel's insight:

 

'virus géants' in EntomoScience | Scoop.it
https://www.scoop.it/t/membracides/?&tag=virus+g%C3%A9ants

 

(4 scoops)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ma thèse en BD : « La forêt en chantier »

Ma thèse en BD : « La forêt en chantier » | EntomoScience | Scoop.it
Valoriser les ressources en bois tout en respectant la biodiversité. L’Office Nationale des Forêts (ONF) doit faire entendre ses messages, semblant contradictoire, à ses acteurs de terrain.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une fourmilière virtuelle

Une fourmilière virtuelle | EntomoScience | Scoop.it
Le 7ème épisode de Zeste de Science est en ligne !

Il révèle le secret du génie bâtisseur des fourmis.

Il reprend des images données par Guy Theraulaz et Christian Jost du Centre de Recherche sur la Cognition Animale (CNRS / Université Toulouse III Paul Sabatier) en lien avec la publication de 2015, le communiqué de janvier 2016 et la vidéo de CNRS Le Journal.

 

Publié le 23.01.2018

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le Forum du CNRS 2018 - Que reste-il à découvrir ? | Université de Toulouse

Le Forum du CNRS 2018 - Que reste-il à découvrir ? | Université de Toulouse | EntomoScience | Scoop.it
Les 15 et 16 JUIN au sein du Théâtre national de Toulouse, le CNRS donne rendez-vous au grand public pour participer à la sixième édition d

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La chute de la mouche - ZdS#3 - YouTube

Figurez-vous que si on lâche une mouche, elle ne va pas forcément s'envoler, elle peut aussi… tomber et s’écraser

 

Zeste de Science
Ajoutée le 5 déc. 2017
Bernadette Cassel's insight:

 

'chute libre' in EntomoNews | Scoop.it
https://www.scoop.it/t/entomonews/?&tag=chute+libre

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comprendre l’évolution de la biodiversité - Centre d'Études du Vivant

Comprendre l’évolution de la biodiversité - Centre d'Études du Vivant | EntomoScience | Scoop.it
Rencontres transdisciplinaires du Centre d’Études du Vivant
Institut des Humanités de Paris – Université Paris-Diderot
LES BATTEMENTS DU TEMPS

La prochaine rencontre aura lieu le
12 juin 2018 de 19h à 21h :

Hélène Morlon –

« Remonter dans le temps pour comprendre l’évolution de la biodiversité »

Hélène Morlon est directrice de recherche au CNRS, chef d’équipe à l’institut de Biologie de l’Ecole Normale Supérieure.

Amphi Buffon, 15 rue Hélène Brion, 75013 Paris.

 

[Image] Hélène Morlon est mathématicienne de la biodiversité, elle a été la lauréate de la médaille de bronze du CNRS 2015, et du prix Irène Joliot-Curie 2017 dans la catégorie ‘Jeune femme scientifique’.
https://www.facebook.com/events/500817793667772/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Punaises vampires et sang froid

"Feat. Pierre Kerner - ZdS#11 - YouTube"

 

Zeste de Science
Ajoutée le 19 mars 2018
Bernadette Cassel's insight:
 
À (re)lire :
 
→ Pourquoi les punaises suceuses de sang ne surchauffent-elles pas pendant la prise de leur repas ? | EntomoNews | Scoop.it - From www.cnrs.fr - November 30, 2017 12:45
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'abdomen et les genitalia des femelles de coléoptères Scarabaeoidea (Insecta, Coleoptera) - Publications scientifiques du Muséum national d'Histoire naturelle, Paris

L'abdomen et les genitalia des femelles de coléoptères Scarabaeoidea (Insecta, Coleoptera) - Publications scientifiques du Muséum national d'Histoire naturelle, Paris | EntomoScience | Scoop.it
Le travail exposé dans cet article est une étude de l’abdomen et des genitalia femelles des coléoptères Scarabaeoidea. La première partie est consacrée à l’organisation générale des segments génitaux et des genitalia d’origine ectodermique. Elle est accompagnée d’une étude bibliographique permettant de faire le point sur la terminologie employée et d’une étude détaillée de 112 espèces appartenant aux différentes familles de coléoptères Scarabaeoidea. La seconde partie est consacrée à l’analyse des segments génitaux et à leur évolution. Les segments VIII et IX sont définis comme primitivement constitués d’un tergite, de deux épipleurites et de deux gonopodes trimères (Ochodaeidae, Trogidae). Dans la plupart des cas elle est modifiée par différents processus qui tendent à la simplifier : processus de réduction pouvant conduire à l’apparition d’hémisclérites résiduels comme les dorsopleurites et ventropleurites IX, processus de fusion conduisant à la formation de coxosubcoxites IX, processus d’internalisation expliquant l’apparition de sclérifications secondaires sur les débouchés des conduits génitaux. La seconde partie est également consacrée aux genitalia internes qui sont primitivement constitués d’un oviducte et d’un vagin portant dorsalement une bourse copulatrice de grande taille et une spermathèque membraneuse. Des modifications importantes sont identifiées chez les Geotrupidae, Aphodiidae, Aegialiidae et Scarabaeidae et mises en relation avec une diminution de la fécondité : disparition de la bourse copulatrice, incurvation et sclérification du réceptacle séminal, réduction de taille de la glande de la spermathèque. Elles justifient l’isolement de ces familles dans un clade monophylétique bien distinct du reste de la superfamille.
Mots-clés :

Insecta, Coleoptera, Scarabaeoidea, abdomen, genitalia, femelles, morphologie.
 
  • DUPUIS F. 2005. — L'abdomen et les genitalia des femelles de coléoptères Scarabaeoidea (Insecta, Coleoptera). Zoosystema 27 (4): 733-823.
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoNews
Scoop.it!

"Il est normal de craindre les araignées. Elles ont beaucoup trop de pattes et sont presque toutes venimeuses..."

"Il est normal de craindre les araignées. Elles ont beaucoup trop de pattes et sont presque toutes venimeuses..." | EntomoScience | Scoop.it
... Elles ont beaucoup trop de pattes et sont presque toutes venimeuses – même si la majorité des espèces ont un venin trop faible pour poser problème aux humains, dans l’hypothèse où leurs crocs arriveraient à traverser votre peau. Les entomologistes eux-mêmes peuvent céder à l’arachnophobie. Quelques arachnologues ont surpassé leur peur en observant et en travaillant avec ces créatures fascinantes. S’ils peuvent le faire, vous aussi !

 

Par Matt Bertone, 03.06.2018

 

"Les araignées n’en ont pas après vous et préfèrent plutôt éviter les humains ; nous sommes beaucoup plus dangereuses pour elles qu’inversement. Leurs morsures sont très rares. Bien qu’il existe quelques espèces ayant une importance médicale, comme la veuve noire et la recluse brune, leurs morsures sont exceptionnelles et provoquent rarement de sérieux problèmes."

(...)

 

 

[Image] L’histoire d’une arachnologue terrifiée toute sa vie par les araignées, mais devenue finalement fascinée par ces créatures à huit pattes. (Aotearoa Science Agency/YouTube, 2018).

 

more...
Bernadette Cassel's curator insight, June 4, 5:41 AM

 

Search inside Scoop.it "Arthropods of the great indoors: characterizing diversity inside urban and suburban homes"
https://www.scoop.it/search?q=+Arthropods+of+the+great+indoors%3A+characterizing+diversity+inside+urban+and+suburban+homes

 

(5 scoops)

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Quand les chercheurs se libèrent des revues scientifiques au coût exorbitant

Quand les chercheurs se libèrent des revues scientifiques au coût exorbitant | EntomoScience | Scoop.it
Pour obtenir des financements, les chercheurs doivent publier, pour publier ils doivent payer des éditeurs, un problème ?
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Pourquoi est-il nécessaire pour la planète de laisser les guêpes tranquilles ?

Pourquoi est-il nécessaire pour la planète de laisser les guêpes tranquilles ? | EntomoScience | Scoop.it
... De nombreuses guêpes sociales sont des prédatrices, elles s’attaquent donc à un grand nombre de proies. En régulant les populations de chenilles, pucerons et mouches blanches, elles permettent de réduire l’utilisation des pesticides et participent activement à la protection des structures agricoles, offrant un réel avantage économique à l’Homme.

 

Par Thomas Boisson, 09.06.2018
 

"Les guêpes sont également des pollinisatrices particulières. Il existe une véritable symbiose entre la figue et la guêpe du figuier ; aucune des deux ne peut compléter son cycle de développement sans l’autre. La guêpe du figuier participe en effet activement et quasi-exclusivement à la pollinisation des figuiers ; cette co-évolution existe au moins depuis 60 millions d’années. Dans certaines régions tropicales, les figues représentent une source de nourriture vitale pour des milliers de mammifères et d’oiseaux. L’extinction de la guêpe du figuier serait désastreuse pour ces écosystèmes."

(...)

 

 

more...
Bernadette Cassel's curator insight, June 18, 12:43 PM

 

À (re)lire :

 
Près de 200 nouvelles espèces de guêpes parasitoïdes décrites et nommées au Costa Rica | EntomoNews | Scoop.it - From www.pensoft.net - March 10, 2014 6:08 PM
 
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'écoacoustique ou la nature sur écoute (cycle La Nature nous parle 4/5) - Conférence MNHN

Depuis quelques années, les scientifiques écoutent la nature d’une autre oreille. En plus de concentrer leurs efforts sur une espèce particulière, ils auscultent dorénavant l’ensemble des sons émanant des environnements naturels, depuis les abysses sous-marins jusqu’aux canopées tropicales.

 

MNHN, 2016

 

Jérôme Sueur
Maître de conférences, éco-acousticien
Muséum national d’Histoire naturelle

Hervé Glotin
Professeur, membre de l’Institut Universitaire de France (IUF)
UMR CNRS LSIS, Université de Toulon

 
 
Bernadette Cassel's insight:

 

'éco-acoustique' in Variétés entomologiques | Scoop.it
https://www.scoop.it/t/le-monde-des-insectes/?&tag=%C3%A9co-acoustique

 

(3 scoops)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Qu’est-ce que la psychologie de l’environnement ?

Qu’est-ce que la psychologie de l’environnement ? | EntomoScience | Scoop.it
Elsa Causse est chercheuse au laboratoire Chrome de l’université de Nîmes.

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Impact de l’exposition prénatale aux pesticides sur les fonctions neurophysiologiques (sommeil, respiration) du nouveau-né prématuré

Christelle Kouakam nous vient de l'Université de Picardie Jules Verne et réalise sa thèse au laboratoire Périnatalité & Risques Toxiques - Périnatalité & Risques Toxiques (PériTox) sur le sujet suivant : "Impact de l’exposition prénatale aux pesticides sur les fonctions neurophysiologiques (sommeil, respiration) du nouveau-né prématuré."

 

Christelle Kouakam - Finale nationale MT180 édition 2018 - YouTube, 13.06.2018

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Claude Dejoux : une carrière dévouée à l'entomologie aquatique

Claude Dejoux : une carrière dévouée à l'entomologie aquatique | EntomoScience | Scoop.it
Claude Dejoux a fait toute sa carrière à l'IRD où il a étudié l'entomofaune aquatique dans de nombreux pays comme le Tchad, le Bolivie et le Mexique, avec cet article, l'auteur nous raconte son parcours, son travail et son ressenti quant à la dégradation des zones humides
Bernadette Cassel's insight:

 

'zones humides' in EntomoNews | Scoop.it
https://www.scoop.it/t/entomonews/?&tag=zones+humides

 

(19 scoops)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des fleurs connectées pour étudier les abeilles

Des fleurs connectées pour étudier les abeilles | EntomoScience | Scoop.it
On connaît mal la façon dont les abeilles sélectionnent les fleurs et se déplacent entre elles. Un outil original vient d’être mis au point par un chercheur, Mathieu Lihoreau, avec des lycéens de Normandie : une «fleur connectée» permettant de décrypter le comportement de ces insectes pollinisateurs. Le scientifique nous explique ce dispositif ingénieux et sa démarche participative.

 

Publié le 23.05.2018

 

[Image] Prototype de fleur artificielle connectée, sur laquelle butinent deux bourdons terrestres (Bombus terrestris). Les insectes sont équipés d’une étiquette en papier avec un QR code. 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pandoravirus : des virus géants qui inventent leurs propres gènes

Pandoravirus : des virus géants qui inventent leurs propres gènes | EntomoScience | Scoop.it
La famille de virus géants pandoravirus s'enrichit de trois nouveaux membres, isolés par des chercheurs du laboratoire Information génomique et structurale (CNRS/Aix‐Marseille Université), associés au laboratoire Biologie à grande échelle (CEA/Inserm/Université Grenoble‐Alpes) et au CEA-Genoscope. Lors de sa découverte1, cette famille de virus avait étonné par son étrangeté – génomes géants, nombreux gènes sans équivalent connu. Dans Nature Communications le 11 juin 2018, les chercheurs proposent une explication : les pandoravirus seraient des fabriques à nouveaux gènes – et donc à nouvelles fonctions. De phénomènes de foire à innovateurs de l'évolution, les virus géants continuent de secouer les branches de l'arbre de la vie !

 

Communiqués et dossiers de presse - CNRS, 11.06.2018

 

 

[Image] Venn diagram of the particle proteomes of four different pandoravirus strains

 

___________________________________________________________________

SUR LE MÊME SUJET :

→ Synthèse de presse du jour | Salle de presse | Inserm, 12.06.2018 https://presse.inserm.fr/dans-lactualite/synthese-de-presse/

 

Les virus géants pandoravirus

 

Des chercheurs du laboratoire Information génomique et structurale (CNRS/Aix-Marseille Université) en association au laboratoire Biologie à grande échelle (CEA/Inserm/Université Grenoble-Alpes) et au CEA-Genoscope, ont identifié trois nouveaux membres de la famille des virus géants pandoravirus, rapporte Lequotidiendumedecin.fr. Dans Nature Communications, les chercheurs abordent également l’étrangeté de cette famille de virus dotée de génomes géants sans équivalent connu. Selon l’hypothèse des chercheurs, les pandoravirus seraient des fabriques à nouveaux gènes et un élément central dans la conception de l’origine de la vie et de son évolution.

 

Lequotidiendumedecin.fr, 11/06

Les virus géants pandoravirus, des « artisans de la créativité génétique »

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

BD « La guerre des fourmis » (épisode 3) : La recherche de nourriture ~ Différentes stratégies ~

BD « La guerre des fourmis » (épisode 3) : La recherche de nourriture ~ Différentes stratégies ~ | EntomoScience | Scoop.it
Au programme de ce troisième épisode, gros plan sur les multiples façons dont les fourmis se sustentent.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Enquêtes participatives : c’est la saison du Lucane Cerf-volant et de la Rosalie des Alpes

Enquêtes participatives : c’est la saison du Lucane Cerf-volant et de la Rosalie des Alpes | EntomoScience | Scoop.it
Ces deux insectes exceptionnels font l’objet d’un programme de sciences participatives depuis 2011 (Lucane) et 2014 (Rosalie). Le Lucane Cerf-volant est le plus gros coléoptère d’Europe. Incontournable de nos bois et forêts, il est présent dans toute la France et est visible les belles soirées d’été, de mai à juillet. La Rosalie des Alpes quant à elle, est plus discrète. Ce magnifique longicorne couleur bleu-ciel est surtout montagnard, mais il est également présent en plaine, le long de la vallée de la Loire et dans les zones de bocage par exemple. Vous pouvez l’observer de juin à juillet sur le bois mort de nombreux feuillus.

 

INPN - Actualités, 04.06.2018

 

Chaque année, des centaines de données sont récoltées dans toutes la France grâce à vos observations ! Elles sont intégralement versées dans l’INPN et permettent aux entomologistes de mieux comprendre leur répartition et de suivre les populations.

 

Cette année, les pays de l’UE doivent produire un rapportage sur les espèces d’intérêt communautaire, il y a donc un fort enjeu à mobiliser largement autour de ces deux espèces.

 

Pour transmettre vos données, rien de plus simple ! Une photo et un clic suffisent, rendez-vous sur www.insectes.org/enquetes

 

En outre, si vous ne parvenez pas à les observer, pas de panique ! La « non-observation » en dépit d’une recherche active constitue une information précieuse pour mieux comprendre la répartition de ces insectes.

 

 

Crédits photos : A. Arhan, Lucanus cervus (Linnaeus, 1758) et J. Touroult, Rosalia alpina (Linnaeus, 1758)

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from De Natura Rerum
Scoop.it!

VIDEO. Une pour toutes, toutes pour une... Le comportement des fourmis scruté de très (très) près

VIDEO. Une pour toutes, toutes pour une... Le comportement des fourmis scruté de très (très) près | EntomoScience | Scoop.it
Des chercheurs toulousains du Centre de recherches sur la cognition animale décryptent le comportement des fourmis et leur capacité à transporter jusqu’à 15 fois leur poids…

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Christian Allié
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Vingt ans au service des microorganismes

Vingt ans au service des microorganismes | EntomoScience | Scoop.it
Quoi de commun entre les bactéries lactiques et les ravageurs de cultures ? Pas grand-chose pourrait-on dire spontanément ? Et bien détrompez-vous… Pour Jean-Claude Ogier, ingénieur au centre Inra Occitanie-Montpellier, c’est toute une carrière, ou presque, consacrée à la science et aux microorganismes !

 

Par Catherine Foucaud, 25.05.2018

 

Des bactéries lactiques aux microorganismes pathogènes des insectes

"... Fin 2007, il [...] intègre l’unité de recherche Diversité, génomes, et interactions microorganismes-insectes (Inra, Université de Montpellier) dont les travaux portent sur les mécanismes d'interactions entre des insectes ravageurs de culture et leur cortège de pathogènes et parasites (bactéries, virus, nématodes et microguêpes parasitoïdes) et prennent en compte la diversité des partenaires en s’appuyant sur la connaissance de leurs génomes.


Jean-Claude Ogier travaille là à mieux comprendre les mécanismes impliqués dans la virulence de bactéries entomopathogènes des genres Photorhabdus et Xenorhabdus.

 

Celles-ci vivent en association symbiotique avec des nématodes des sols, des vers microscopiques qui s’introduisent dans le tube digestif des larves d’insectes et libèrent les bactéries qu’ils abritent. Elles vont causer la mort de l’insecte tout en permettant aux nématodes de se nourrir, de se reproduire et de se développer.

 

Au cœur de ce trio infernal, il s’intéresse au rôle du microbiote bactérien dans le cycle parasitaire des nématodes pathogènes.


Dans son unité, Jean-Claude Ogier joue un rôle-clé : il est référent en matière de génomique comparative et fonctionnelle des bactéries entomopathogènes et anime un axe de recherche sur le biocontrôle, travaillant fréquemment en partenariat avec des centres techniques agricoles et des partenaires industriels – citons par exemple, le projet Pro-Bio-Taupin – Évaluation de solutions de biocontrôle pour la protection des cultures contre les dégâts des taupins (PSPE2 2015-2017)."

(...)

more...
No comment yet.