EntomoScience
27.8K views | +0 today
Follow
EntomoScience
Toutes les disciplines scientifiques peuvent s'intéresser aux insectes et autres petites bêtes !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Inversion sexuelle : Pénis féminin et vagin masculin

Inversion sexuelle : Pénis féminin et vagin masculin | EntomoScience | Scoop.it
Chez un insecte, une inversion sexuelle fait que la femelle arbore un pénis tandis que le mâle est doté d’un vagin. Leur accouplement dure 70 heures.


Par Loïc Mangin. Best of bestioles. « Marathon du sexe pour couple brésilien inversé »


[Image] « Les parties du gynosome sont ainsi colorées (la partie mâle est en gris) : une partie terminale rigide (en bleu clair), une partie basale (en orange), une région membraneuse avec un lobe dorsal (en jaune) ainsi que les zones hérissées d’épines (en violet, en vert et en rouge). Parmi les différents composants de ces appareils reproducteurs, certains éléments sont notables : le conduit mâle par où les spermatozoïdes arrivent (seminal duct) et celui par où ils pénètrent dans la femelle (spermatecal duct). © K. Yoshizawa et al./Current Biology »


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Découverte d'un insecte : pénis pour la femelle, vagin pour le mâle


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une araignée au lance-pierre

Une araignée au lance-pierre | EntomoScience | Scoop.it

Par Loïc Mangin. Best of bestioles. « Une araignée d'Amazonie tend sa toile à la façon d'un lance-pierre et se catapulte vers ses proies ! »


[...]


« Pour en savoir plus :


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les accouplements traumatiques : Fais moi mal Johnny !

Les accouplements traumatiques : Fais moi mal Johnny ! | EntomoScience | Scoop.it


[...]


Voyons maintenant quelques autres exemples d’amours traumatiques Le plus célèbre est celui de la punaise de lit Cimex lectularius. Le mâle utilise son appareil reproducteur acéré comme une aiguille pour perforer l’abdomen de la femelle et injecter son sperme dans un organe dédié. Les voies génitales de la femelle ne servent qu’aux œufs.


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un sexe amovible, une arme de compétition spermatique

Un sexe amovible, une arme de compétition spermatique | EntomoScience | Scoop.it

Par Loïc Mangin. Best of bestioles.


[...]


« Quelques exemples avant d’en arriver à la bestiole du jour.

Chez les agrions, des insectes proches des libellules et connus sous le nom de demoiselles, le pénis est une sorte de goupillon qui « nettoie » les voies génitales des femelles et ôte le sperme des précédents mâles.


Autre stratégie, plutôt efficace : faire durer l’accouplement, afin de laisser le temps aux spermatozoïdes de féconder les ovules de la femelle. C’est ce que font certains phasmes, tel Necroscia sparaxes, qui peut rester dans la femelle près de… 80 jours.


La mouche Drosophila bifurca a choisi une autre option : les mâles produisent des spermatozoïdes de six centimètres de longueur, soit 30 fois la longueur de l’individu ! La cellule empêcherait ainsi le passage à d’autres spermatozoïdes. »


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Grand concours : Les Grands Bleus

Grand concours : Les Grands Bleus | EntomoScience | Scoop.it


C’est la rentrée, le gris de l’asphalte et des nuages a remplacé le bleu de la mer et du ciel ensoleillé. Pour éviter un sevrage trop rapide, je vous propose un petit jeu : identifiez les bestioles qui arborent ces jolis bleus.


[...]



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un cardinal à moitié cuit

Un cardinal à moitié cuit | EntomoScience | Scoop.it

 

Dans mon dernier billet, je parlais des hybrides entre plusieurs espèces plus ou moins éloignées dans l’arbre phylogénétique. Restons dans le sujet, et intéressons-nous à d’autres cas de chimères, et cette fois au sein d’une même espèce ! Comment est-ce possible ? Regardez cette photo.

 

[...]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un paresseux aux toilettes pour faire plaisir aux papillons

Un paresseux aux toilettes pour faire plaisir aux papillons | EntomoScience | Scoop.it
Le paresseux se risque au sol une fois par semaine pour déféquer. Pourquoi ? Pour faire plaisir aux papillons qu'il héberge dans sa fourrure.


Par Loïc Mangin. Best of bestioles. « [...] Résumons : quasi immobile, endormi une grande partie de la journée, toilette minimale… c’est bien l’idée que l’on se fait d’un paresseux ! »


« Ce mode de vie en fait un territoire privilégié pour une foule d’organismes commensaux vivants dans sa fourrure : champignons, algues vertes nichées au cœur des poils dont la structure crevassée de la gangue protectrice favorise la rétention de l’eau (c’est l’inverse pour toutes les fourrures connues), papillons (familles des pyralidés), coléoptères… Au Brésil, on a découvert qu’un seul paresseux pouvait héberger plus de 120 papillons, près de 1 000 coléoptères et de nombreux acariens. Cette faune et surtout cette flore confèrent aux paresseux une couleur verdâtre. »


« Une équipe emmenée par Jonathan Pauli, de l’Université du Wisconsin-Madison, aux États-Unis, a récemment mis en évidence les liens qui unissent ces hôtes aux paresseux. La clef est dans la descente au sol hebdomadaire pour y déféquer ! »


« De fait, pourquoi se risquer au sol, terre de tous les dangers, dans une expédition coûteuse en énergie à la seule fin de se soulager, alors que, du haut d’un arbre, ce serait si pratique ? Pour que tout le monde en profite ! En effet, les papillons pondent leurs œufs dans les fèces dont se régaleront les chenilles coprophages. Les adultes qui en résulteront coloniseront à leur tour la fourrure des paresseux. Là, selon J. Pauli, une fois morts et décomposés, les papillons sont transformés en nutriments exploités par les algues. Elles prolifèrent alors et sont ingérées par les paresseux. Ces algues sont beaucoup plus riches en lipides que les feuilles de leur ordinaire. C’est donc une relation mutualiste à trois qui s’est installée : papillons, algues et paresseux ! »


[...]


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le sexe le plus bruyant du monde

Le sexe le plus bruyant du monde | EntomoScience | Scoop.it

Par Loïc Mangin. Best of bestioles. SciLogs. « L'animal le plus bruyant du monde fait des sons avec son sexe. Et il n'est pas le seul à faire du bruit avec ses parties génitales... »


« Le premier cas nous est apporté par des papillons de la famille des Sphingidae, plus communément nommés sphinx, dont le plus connu est sans doute le sphinx à tête de mort Acherontia atropos.

Ceux qui nous intéressent sont Cechenena lineosa, Theretra boisduvalli et Theretra nessus, trois espèces qui vivent à Bornéo. »


[...]


« Mais la seconde bestiole du jour fait mieux.


Nous sommes cette fois chez les Corises, des punaises strictement aquatiques, et plus précisément avec Micronecta scholtzi, un insecte de deux millimètres de longueur.


Il a été étudié par Jérôme Sueur, du Muséum national d’histoire naturelle, à Paris, et ses collègues David Mackie et James Windmill, de l’Université de Strathclyde, à Glasgow, en Écosse. Et ce qu’ils ont découvert est tout simplement l’animal le plus bruyant (reporté à sa taille) jamais identifié. Les sons émis par les mâles, destinés à attirer les femelles, culminent à 105 décibels ! Pour vous donner une idée de ce à quoi cela correspond, en 1998, un décret sur le bruit dans les lieux publics a fixé une limite de 105 décibels dans les discothèques. »


[...]


Pour en savoir plus :



more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des crop circles sous la mer

Des crop circles sous la mer | EntomoScience | Scoop.it

"Best of bestioles - Des crop circles sous la mer - 05.11.2013 par Loïc Mangin"


[...] les sillons, agencés de la sorte, diminuent les courants au centre, là où sont déposés les œufs. Ils sont ainsi stabilisés. Cela ressemble aux propriétés des métamatériaux utilisés pour confectionner des capes d’invisibilité.


Un autre exemple de cercles réguliers façonnés par des animaux a récemment été expliqué, il s’agit des cercles des fées.


Dans certaines régions d’Afrique, des zones circulaires de 1 à 50 mètres de diamètre sont dépourvues de végétation et ponctuent des prairies. Les Himbas, un peuple bantou du Nord de la Namibie, y voient des traces laissées par leurs dieux. Norbert Juergens, de l’Université d’Hambourg, en Allemagne, en a proposé une explication plus scientifique : ces cercles des fées sont dus aux termites des sables Psammotermes allocerus.


[...]


more...
Christian Allié's curator insight, November 7, 2013 5:47 AM

.........."........

Pour quelles raisons dépenser autant d’énergie pour élaborer ce « sand circle » ? Pour séduire une femelle, évidemment ! De fait, la plate-forme centrale est le nid. Les biologistes ont montré que plus le motif de la structure est élaboré et contient de sillons, plus le succès du mâle auprès de la gente féminine est important. Plus encore, certains mâles améliorent l’esthétique de leur édifice avec des morceaux de coquillages déposés au sommet des crêtes. Cette décoration supplémentaire semble plaire aux dames sans que l’on sache trop l’expliquer...................

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Concours Les Grands Bleus : les résultats

Concours Les Grands Bleus : les résultats | EntomoScience | Scoop.it


Un grand bravo à Pierre Kerner pour sa sagacité. Il gagne… un nouveau vote pour les Golden Blogs Awards.


À bientôt pour un nouveau concours, par exemple sur les blancs.


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les animaux n’existent plus !

Les animaux n’existent plus ! | EntomoScience | Scoop.it


Qu’est-ce qu’un animal ? Qu’est-ce qu’une plante ? Facile ! Pas du tout. En fait, les biologistes sont même bien en peine de répondre à ces questions. Plus précisément, nous verrons qu’elles n’ont tout simplement plus de sens aujourd’hui ! Les bestioles du jour sont la preuve que la frontière animale-végétale est floue, voire obsolète.


more...
Avenir Adn Agri's curator insight, October 10, 2013 9:09 PM

Un vaste sujet pour de nombreuses questions. Merci