EntomoScience
32.3K views | +16 today
Follow
EntomoScience
Toutes les disciplines scientifiques peuvent s'intéresser aux insectes et autres petites bêtes !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Bêtes de sexe (2) : et si on prenait le problème à l’envers ?

Bêtes de sexe (2) : et si on prenait le problème à l’envers ? | EntomoScience | Scoop.it
Dans l’épisode précédent, on a vu qu’on peut difficilement expliquer les goûts sexuels des femelles par des arguments adaptatifs. Pour autant les femelles ont manifestement des préférences pour tel ou tel trait masculin, alors à quoi ces préférences sont-elles dues et pourquoi les mâles exhibent-ils parfois des ornements aussi inutiles qu’encombrants ?

 

Par Xochipilli. Le Webinet des Curiosités, 01.02.2014

 

[Image] Le dimorphisme chez les papillons du genre Papilio est le plus souvent dû à l’évolution de la coloration des femelles vers une apparence similaire à celle d’espèces toxiques. Les flèches relient la femelle mimétique vers le modèle toxique qu’elle imite. 

Source : Mimetic butterflies support Wallace's model of sexual dimorphism | Proceedings of the Royal Society of London B: Biological Sciences, 22.07.2008 http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/275/1643/1617.full

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le chaînon manquant à la théorie de Darwin?

Le chaînon manquant à la théorie de Darwin? | EntomoScience | Scoop.it

 

Les phryganes sont des petits insectes vivant au bord des rivières, dont les larves témoignent d’un extraordinaire talent de bâtisseur. A l’aide des petites pierres qu’elles récoltent au fond de l’eau, elles se fabriquent d’admirables abris portatifs. Un peu comme un escargot ou un bernard-l’ermite sauf que la phrygane construit son home-sweet home au lieu de le produire ou de le trouver. Et elle choisit ses pierres de façon à ce que l’abri soit lesté suffisamment pour résister au courant, mais pas trop quand même pour qu’il reste transportable.

 

Pour Dawkins, il s’agit là d’un exemple typique de « phénotype étendu », au même titre que ses pattes ou son système digestif. Et il y voit nécessairement une explication génétique [...]

 

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Le Webinet des curiosités


→ A propos de ce blog

http://webinet.cafe-sciences.org/a-propos-de-ce-blog/


 

more...
No comment yet.