Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) révolutionnent le mode de vie au sein des sociétés. Les consommateurs s'organisent pour profiter au maximum de ces technologies. L'administration haïtienne n'a d'autres choix que d'emboiter le pas comme font de nombreux pays pour mieux servir ses citoyens. L'utilisation de certains services TIC au sein de l'administration haïtienne se heurte à l'absence d'un cadre légal. Le nouveau parlement doit entériner certains textes pour permettre au pays d'exploiter les TIC pour prendre un virage vers la qualité et le développement. Quels sont les chantiers technologiques qui attendent les nouveaux parlementaires ?