Numérique social
1.5K views | +0 today
Numérique social
Veille dans les territoires sur le numérique social et les médias de proximité
Curated by Walter BONOMO
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Walter BONOMO from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

Le CITOYEN dans le projet urbain : Nantes, figure d'exemple

Le CITOYEN dans le projet urbain : Nantes, figure d'exemple | Numérique social | Scoop.it
Le mémoire s’intéresse à la place du citoyen dans les projets urbains. Après une première partie consacrée à l’étude de cette pratique intégrant l’idée d’une conception partagée, basée sur un partage réciproques et un « co-apprentissage » entre décideurs et habitants, le mémoire analyse le cas de la ville de Nantes et son approche particulière des grands projets participatifs. La parole citoyenne qui s’élève est-elle réellement écoutée ou s’agit-il d’un immense outil de campagne électorale sans finalité ? La dernière partie interroge la place du concepteur dans ces nouveaux processus de fabrication urbaine. Comment intégrer les professions de conception dans le jeu de la participation ? Comment adapter son activité à ces nouveaux enjeux de gouvernance urbaine ?

Via Patrick Genoud, association concert urbain
more...
No comment yet.
Scooped by Walter BONOMO
Scoop.it!

La grande mutation des éléphants publics français

La grande mutation des éléphants publics français | Numérique social | Scoop.it
Loin de leur image d'immobilisme, les grandes entreprises publiques et parapubliques françaises se sont lancées à...
more...
No comment yet.
Scooped by Walter BONOMO
Scoop.it!

Faut-il craindre l'uber-économie? - 1 - Extension du domaine du marché

Des échanges qui relevaient jusqu'ici de l'économie informelle passent dans le domaine de l'économie formelle. Bonne nouvelle. Mais cette transition pose de multiples problèmes.
Walter BONOMO's insight:

uber, economie du partage,

more...
No comment yet.
Scooped by Walter BONOMO
Scoop.it!

Quel lien entre le numérique et le territoire ?

Les militants des biens communs numériques ne sont pas présents qu'en ligne. On les retrouve aussi dans des territoires géographiques, où ils se rencontrent .
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Libre de faire, Faire Libre
Scoop.it!

Le dessous des "labs"

Le dessous des "labs" | Numérique social | Scoop.it

Vous en avez assez des "labs" ? Difficile de vous le reprocher... Sur les dizaines d’annonces régulières de nouveaux laboratoires d’innovation (sociale, numérique, administrative, qu’ils soient d’initiative privée ou publique), combien relèvent d’un "me-too marketing" désastreux qui contribue à dévaluer un concept pourtant fertile ? La déception qui suit bien souvent est d’autant plus grande que les ambitions qui sont prêtées à ces "labs" sont grandes : en général, rien de moins que transformer le système social, démocratique, éducatif, alimentaire ou encore le secteur public !

 

 


Via Aurélien BADET
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Libertés Numériques
Scoop.it!

Vidéo : Quand l'innovation sociale rencontre l'innovation numérique !

L'intégralité de la Up Conferences à Futur en Seine, consacrée aux croisements entre innovation sociale et innovation numérique, avec Xavier Corval d'Eqoshere, Xavier de Fouchecour pour wifeel et Ismaël Le Mouel de Mailforgood.

 

 


Via Aurélien BADET
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from La Cantine Toulouse
Scoop.it!

Society 2.0 au coeur de la Social Good Week

Society 2.0 au coeur de la Social Good Week | Numérique social | Scoop.it
Le 26 septembre dernier nous avons été invités par la Cantine de Toulouse à l’étape toulousaine de la Social Good Week.

http://www.socialgoodweek.com/

 

Cet évènement co-organisé par SFR est une manifestation consacrée à réunir tous les acteurs sociaux et solidaires du numérique.

 

La Society 2.0 venait de naître quelques mois plus tôt et il nous semblait donc idéal d’échanger dans ce cadre et sensibiliser les participants aux pratiques de l’économie du partage et des TIC.

Nombres d’acteurs majeurs de l’innovation toulousaine étaient présents : La Cantine, la Communauté Urbaine Toulouse Métropole et SFR.

Après une inauguration en visioconférence Skype par Ismaël Le Mouël, fondateur de Mailforgood,

http://www.mailforgood.com/

 

nous étions aux côtés de Céline Laporte, fondatrice de TipKin - une plateforme de consommation collaborative,

http://beta.tipkin.fr/

 

d’Emmanuel Boullier, fondateur de Cashabiz une plateforme de financement collaboratif

http://www.cashabiz.com/

 

et d’Olivier Hag, membre de Combustible et de l’Esplanade. Nous avons pu remarquer combien la Social Good Week donnait l’opportunité à ces projets de se faire connaître directement au coeur de l’innovation sociale par le numérique.

Nous avons profité de la soirée pour annoncer notre premier projet encore en état bêta : le Wikico - un wiki destiné à référencer et catégoriser les plateformes et projets de consommation collaborative.

http://wikico.cc/

D’ailleurs, nous avons déjà référencé nos pairs TipKin et Cashabiz ;-)

Nous avons été heureux et enchantés par cette soirée créative, solidaire, intergénérationnelle et riche en rencontres. Et c’est tardivement que nous avons enfin consenti à quitter les lieux avec l’impression confirmée que l’aventure ne faisait que commencer et que le chemin nous réserve bien de belles expériences !

 

A suivre donc …


Via La Cantine Toulouse
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Inventons le monde !
Scoop.it!

Médiapart : "L'économie collaborative, aubaine ou partage de miettes ?..

A la croisée de l’innovation sociale et de la culture numérique, l'économie collaborative est en pleine explosion et nous force à repenser nos manières de vivre et de travailler. Mais Airbnb, Uber, Blablacar incarnent-ils l'avènement d'une nouvelle précarité ?.. Avec l'économiste atterré Benjamin Coriat et Diana Filippova, coordinatrice du think tank OuiShare...

 


Via Serge Meunier
more...
No comment yet.
Scooped by Walter BONOMO
Scoop.it!

Quand les médias changent de main : 15 opérations emblématiques

Quand les médias changent de main : 15 opérations emblématiques | Numérique social | Scoop.it
Les actionnaires du quotidien Le Monde négocient le rachat du Nouvel Observateur.
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Infos: le futur a de l'avenir
Scoop.it!

Mais où va donc le journalisme? Série [1/3]

Mais où va donc le journalisme? Série [1/3] | Numérique social | Scoop.it
Dans la série intitulée "Mais où va donc le journalisme?", Erwann Gaucher, Damien Van Achter et Philippe Couve partagent leurs réflexions sur l'avenir du métier.

Via Aurore Peignois
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Infos: le futur a de l'avenir
Scoop.it!

Les jeunes n'aiment plus l'info !

Les jeunes n'aiment plus l'info ! | Numérique social | Scoop.it
" Il faut bien que jeunesse se passe ! ". Sous entendu : une fois adultes, pas de panique, ils feront comme nous ! Pour les médias, ça voulait dire : acheter Le Monde le soir en sortant du travail,...

Via Aurore Peignois
more...
No comment yet.
Scooped by Walter BONOMO
Scoop.it!

4 scénarios pour la Ville Numérique de demain - 15marches

4 scénarios pour la Ville Numérique de demain - 15marches | Numérique social | Scoop.it
Et si on passait le concept de ville numérique à la moulinette des facteurs de réussite de l'innovation ?
more...
No comment yet.
Scooped by Walter BONOMO
Scoop.it!

L’ESS confrontée au numérique : perte de légitimité ou opportunité de réinvention ? | Plateforme pour des ÉTATS GÉNÉRAUX du pouvoir citoyen

L’ESS confrontée au numérique : perte de légitimité ou opportunité de réinvention ? | Plateforme pour des ÉTATS GÉNÉRAUX du pouvoir citoyen | Numérique social | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Responsabilité Sociale des Entreprises
Scoop.it!

Quand l’innovation sociale rencontre l’innovation numérique, 14 juin, Paris

L’innovation sociale a récemment fait une entrée remarquée dans le débat public avec l’annonce faite par le Président de la République de lui allouer un fonds de soutien. Cette mesure contribue ainsi à resserrer les liens entre innovation sociale et innovation numérique, qui partagent de nombreux attributs : nécessité d’investissements en R&D, inventivité, expérimentations et prises de risques, entre autres. C’est parce qu’elles ont le même code génétique que leurs chemins se sont souvent croisés, et se croiseront plus encore à l’avenir.


Via blueQUEST, www.blue-quest.fr
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Libertés Numériques
Scoop.it!

L’innovation en France: entre savoir, numérique et bricolage ?

L’innovation en France: entre savoir, numérique et bricolage ? | Numérique social | Scoop.it

Souvent technologique et numérique, de plus en plus sociale, organisationnelle, ouverte, ou bien encore territoriale et frugale, l'innovation est à l'honneur ces jours-ci dans l'Hexagone. Mais pour répondre aux enjeux du siècle, et sans nier l'apport des ruptures technologiques, certains estiment que nous devons surtout apprendre à faire mieux avec moins et changer de lunettes sur le monde.


Via Aurélien BADET
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Think outside the Box
Scoop.it!

Vers une société sans emploi ?

Vers une société sans emploi ? | Numérique social | Scoop.it

 

Par Alicia Tang et Diane Touré, Direction de la prospective, France Télévisions

 

Allons-nous vers une déconnexion revenu / travail ? Pour la première fois dans l'Histoire, une révolution technologique détruit plus d'emplois qu'elle n'en crée et le numérique commence à inquiéter un certain nombre d'économistes et décideurs.


A l’occasion d’une journée exploratoire, la Société Française de Prospective, avec le soutien de Cap Digital a abordé ce sujet insuffisamment traité et a tenté d’envisager le futur de nos modèles économiques.

1Révolution numérique : vers une transformation du travail et de l’emploi

Les technologies, comme la machine à vapeur ou encore l'électricité, ont bouleversé les modèles socio-économiques dans lesquels elles sont apparues. Aujourd'hui, une nouvelle révolution est en train de transformer le monde. Mais il ne s’agit plus de technologies de rupture comme cela a pu être le cas, mais bien d’un faisceau d’innovations dans divers domaines (nanotechnologies, biotechnologies, technologies de l'information et sciences cognitives ou encore génomique et robotique).

Ces ruptures technologiques modifient en profondeur la nature, le rapport et la structure du travail dans nos sociétés occidentales. La notion d’emploi, en perpétuelle évolution, est également à repenser.

L’entrepreneur américain Seth Godin résume ce phénomène assez simplement : “mon grand-père a fait le même travail toute sa vie, mon père a eu 7 emplois différents tout au long de sa carrière, et moi j'ai 7 emplois en même temps”.

En effet, on peut aujourd’hui être à la fois entrepreneur, étudiant, salarié, expert ou encore indépendant. On les appelle déjà "les slasheurs" : ceux qui mettent une barre oblique (slash) entre leurs fonctions en se présentant.

 

Nous sommes aujourd'hui dans la phase de "destruction créatrice" chère à Schumpeter : le progrès technique détruit les emplois qui ne sont plus en accord avec la demande du marché. Mais nos sociétés font face à un "innovation gap" sans précédent, une différence entre l’évolution de la productivité et la création d’emplois. Le numérique est tout simplement en train de détruire des emplois. Le cabinet de conseil Roland Berger estime ainsi qu’en 2025, 3 millions d’emplois français auront disparu en raison de l’optimisation des emplois actuels et de la robotisation.

VIN (Viticulture intelligente naturelle), le robot-vigneron. (Stéphane Audras/REA)

Les innovations numériques vont certes permettre l'émergence de nouveaux secteurs et la création de nouveaux emplois, mais qui seront moins bien payés que ceux qui vont disparaître, et ce pour plusieurs raisons :

- une mécanisation et une émergence des robots qui entrent en compétition avec les compétences humaines ;
- un manque d’éducation au numérique et une fracture des usages ;
- une dissociation entre la recherche et le développement et innovation (beaucoup de technologies ne sont pas intégrées dans la société car elles ne répondent/collent pas à des usages) ;
- un manque d’investissement dans les moyens de production, c'est-à-dire une difficulté de passer du prototype à la masse.

Par ailleurs, nos sociétés quittent un modèle consumériste pour aller vers un modèle collaboratif. Dans les entreprises, l’enjeu est d’accompagner et d’éduquer à ces évolutions.

“Derrières les technologies, il y a des transformations culturelles qu’il faut insuffler aux managers en interne.”

Face à ces bouleversements, quelle est la capacité de la société à se réformer en protégeant son modèle social ?

2Une nouvelle vision du travail pour les jeunes.

Comment être acteur de ces nouvelles économies ? Au-delà de réinventer les modèles économiques, comment prendre place dans ce nouveau marché de l’emploi? ASTREES (l’Association du Travail de l’Emploi Europe et Société) a proposé aux jeunes de moins de 30 ans de remplir un court questionnaire sur ce que représente pour eux le travail mais aussi l’engagement dans la société comme en milieu professionnel. Parmi les 1.160 réponses, trois quarts des interrogés pensent que le plus important concernant l'emploi est d’être dans une ambiance de travail agréable, de faire quelque chose d’intéressant et d'avoir un bon équilibre vie professionnelle/vie privée.

“ En dépit du contexte et d’un chômage massif, les moins de 30 ans restent optimistes. Concernant les compétences, les efforts et les réseaux relationnels, ils sont très réalistes sur ce qui permet de décrocher un emploi et sur ce qui les attend en termes de contrats. Les jeunes veulent être entendus en milieu professionnel comme dans la société pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’ils seront", déclare ASTREES.

Malgré leur optimisme, plus ils entrent dans le monde du travail, plus le sentiment que leur avenir sera meilleur que celui de leurs parents décroît. (34% pour les plus de 25 ans , 44% chez les 20-24 ans et 53% chez les moins de 20 ans). Si le critère de revenu n'apparaît pas en haut des préoccupations, il n’en demeure pas moins inexistant.

“Pour les jeunes, il faudrait supprimer les contrats CDD et CDI, car ils ont du mal à y accéder ; d’autres formes de contrat devraient être mis au goût du jour" affirme Phillippe Lazzarotto membre de l’Association ASTREES.

L’enquête européenne sur les valeurs démontre que la France est une exception dans son rapport au travail. Alors que les anglo-saxons ont un rapport très instrumental à leur travail, les Français recherchent un certain épanouissement/accomplissement personnel à travers lui.
D'où une problématique : comment les jeunes français vont-ils réussir à insuffler ce genre de modèle coopératif au reste de l’Europe si l’intérêt et le rapport au travail est divergent ? Le défi futur est dans la construction d’un modèle socio-économique pour créer un contexte favorable à cette nouvelle génération.

3Prospective : quels modèles pour le futur ?

 A l’occasion de cette journée exploratoire, trois pistes pour le futur ont été exposées:

1. La première, proposée par Sokha Hin (co-fondateur de Call For Team ) part d’un constat : l’innovation en France n’est pensée que d’un point de vue technologique, et non sociale et sociétale.

“Il y a une déconnexion entre les citoyens que nous sommes, et la croyance dans les alternatives proposées”, affirme t-il.

Notre société a besoin de reconnaître que l’innovation est également un moyen de faire avancer des problématiques sociétales, qu’elle n’est pas réservée au monde numérique. Il ne s’agit toutefois pas de créer une rupture entre le monde actuel et le monde de demain, il ne doit pas y avoir de rejet, mais un accompagnement, une transition entre les deux. La proposition de Sokha Hin repose sur un travail en collaboration avec des grandes entreprises, dans le but d’accompagner les salariés qui souhaiteraient se tourner vers l’entrepreuneuriat. Cela permettrait d’accompagner la réflexion individuelle sur le parcours professionnel. Une autre piste pour le futur serait la création d’un label pour les entreprises qui partageraient une vision, celle du numérique aux services de transitions sociétales.

2. La deuxième proposition de Stanislas Jourdan (co-fondateur et coordinateur du Mouvement Français pour un Revenu de Base) concerne la création d’un revenu universel et inaliénable pour tous les individus. Le revenu de base inconditionnel (RBI) serait un revenu attribué sans condition, sur le principe de droit fondamental. Celui-ci serait déconnecté de l’emploi et serait perçu par chaque individu de la société peu importe son âge, son statut socio-professionnel.
Ce revenu de base serait financé par un capital collectif, celui du travail gratuit qui contribue à la création de bien commun. Selon Stanislas Jourdan, le revenu de base serait compris entre 500 et 800 euros par mois et par personne. Il permettrait une accélération économique plus collaborative et aux salariés de renégocier avec leur entreprise leur condition de travail. Le revenu de base permettrait de libérer le temps des individus.

 

Comment serait financé ce revenu ? Selon le rapport Colin et Collin sur la fiscalité du numérique, le revenu de base pourrait puiser ses ressources dans la création d’une taxe sur l’exploitation des données personnelles qui financerait la protection sociale et le revenu de base. D’autre part, cela encouragerait les entreprises à avoir un comportement plus éthique concernant l’utilisation et à la protection des données personnelles.

3. La dernière proposition, émise par le consultant Frédéric Fonsalas, part d’un questionnement sur la disparition du travail. Actuellement, une croissance de 3% serait nécessaire pour nous assurer du travail ; cette équation ne serait effective que si l’on parle du travail salarié. De ce fait, Frédéric Fonsalas propose une nouvelle définition du travail, à savoir “toute action transformante impliquant un effort”. Dans un second temps, il soutient le fait que la possession est de l’ordre de l’inné, tandis que le don requiert une éducation. Il faut donc changer le système éducatif et fonder le nouveau sur cinq piliers équivalents en poids : la culture ; le corps et ses soins ; la structure de l’esprit qui doit être verticale ; la formation à  l'entrepreneuriat et l’art et l’artisanat.
Il s’agit enfin de repenser le rapport à l’argent comme rémunération et de créer des nouveaux modes de rétribution, développer une économie sociale et solidaire.


Via Jacques Le Bris
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Fab-Lab
Scoop.it!

Partageons le code source de nos tiers-lieux | Deskmag | Coworking

Partageons le code source de nos tiers-lieux | Deskmag | Coworking | Numérique social | Scoop.it

Espaces de coworking, hackerspaces, fablabs, pour ne citer que les exemples parmi les plus connus, pourraient au niveau d'un territoire, participer à la création d'emploi, de lien social et à la redéfinition du vivre ensemble. Consommation collaborative, culture, medias, innovation sociale et éducation sont autant de composantes qui s'intègrent déjà dans certains tiers-lieux. D’ailleurs, le cofondateur du Comptoir Numérique persiste et signe, « le tiers-lieu est aussi politique ».


Via Ellesse
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Responsabilité Sociale des Entreprises
Scoop.it!

Quand l’innovation sociale rencontre l’innovation numérique, 14 juin, Paris

L’innovation sociale a récemment fait une entrée remarquée dans le débat public avec l’annonce faite par le Président de la République de lui allouer un fonds de soutien. Cette mesure contribue ainsi à resserrer les liens entre innovation sociale et innovation numérique, qui partagent de nombreux attributs : nécessité d’investissements en R&D, inventivité, expérimentations et prises de risques, entre autres. C’est parce qu’elles ont le même code génétique que leurs chemins se sont souvent croisés, et se croiseront plus encore à l’avenir.


Via blueQUEST, www.blue-quest.fr
more...
No comment yet.
Scooped by Walter BONOMO
Scoop.it!

Inclusion numérique et innovation sociale : un nouveau cadre pour agir |

Inclusion numérique et innovation sociale : un nouveau cadre pour agir | | Numérique social | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Walter BONOMO from Web 2.0 et société
Scoop.it!

Economie de partage, économie de crowdsourcing, économie nouvelle ?

Economie de partage, économie de crowdsourcing, économie nouvelle ? | Numérique social | Scoop.it
L'importance du social, de l'humain et de la générosité dans les nouvelles interactions pilotées par les technologies : deux exemples dans ce billet du vendredi matin. Un qui inspire, et l'autre qui me fâche.

Via BeerBergman
more...
BeerBergman's curator insight, October 4, 2013 8:22 AM
Un billet sur un phénomène qui me plaît : l’importance du social, de l’humain et de la générosité dans les nouvelles interactions pilotées par les technologies.  Dans mon billet un sujet pour vous inspirer ce vendredi matin, et un autre pour partager ma colère avec vous. On commence par l’inspiration, car vous en aurez besoin pour donner forme à votre colère (enfin, je l'espère :-)!