Média et société
9.6K views | +2 today
Follow
Média et société
Médias : sociologie, études, avis philosophiques (usages, pratiques, croyances, enjeux et effets). Pas NTIC/business pseudoscientifique. Mes articles "Médias" : http://www.philomedia.be/category/medias/
Curated by Julien Lecomte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Facebook ne peut pas mourir, il est devenu l'annuaire universel | Slate

Facebook ne peut pas mourir, il est devenu l'annuaire universel | Slate | Média et société | Scoop.it

L’Internet a toujours été soumis aux métaphores biologiques. De la même manière qu’un buzz est dit « viral », pourquoi ne pas plaquer un modèle épidémiologique sur la courbe d’adoption et de régression de Facebook ?

Julien Lecomte's insight:

Je ne suis pas à 100% d'accord avec ce qu'écrit ici Vincent Glad, mais son analyse est très pertinente, au moins sur deux points :

 

- D'abord, sur sa critique de la pseudo-étude massivement relayée qui conclut la mort de Facebook dans 2 ans sur base de l'application d'un modèle d'épidémiologie à la courbe d'adoption de MySpace (http://arxiv.org/pdf/1401.4208v1.pdf). Si la méthodologie prête à sourire, il est clair que celle-ci n'a pas beaucoup de sens. L'idée en elle-même n'est pas idiote, mais pour fournir des résultats un peu plus solides, il aurait fallu comparer un ensemble représentatif des courbes d'adoption des innovations sur le web, et non seulement faire correspondre une seule d'entre elles avec un modèle qui ne relève aucunement du domaine étudié. Autrement dit, il aurait fallu considérer la courbe d'adoption de MySpace, mais aussi celles d'IRC, des e-mails, du chat caramail, de MSN, des forums ou communautés en ligne, des Skyblogs, de Skype, etc. ( A ce sujet, cf. http://www.lalibre.be/societe/cyber/article/682227/facebook-terminus-en-2024.html )

- Ensuite, à propos du statut de Facebook comme annuaire universel. Derrière son apparente simplicité, Vincent Glad livre là une observation très fine du réseau social. Je ne sais pas si celui-ci va '"mourir" ou non à terme (et c'est là-dessus que je prends une distance avec l'auteur). Néanmoins, là où Facebook échoue effectivement, c'est au niveau de sa prétention à engloutir tout le web. A force de vouloir être généraliste, il finit par perdre de sa plus-value. De nombreuses alternatives à Facebook voient le jour, et il ne lui suffit pas de toutes les racheter au fur et à mesure. Ce qui lui reste, actuellement, c''est ce statut d'annuaire géant. Facebook est à comparer avec des acteurs comme Google ou Wikipédia, sachant que ceux-ci ont un usage fort spécifique...

 

Quoi qu'il en soit, un article à lire, tout comme les autres productions de Vincent Glad en général (http://www.slate.fr/story/82745/facebook-disparaitre-annuaire-universel) !

more...
master-journalisme-flsh's curator insight, February 7, 2014 7:44 AM

La question n'est pas tant de savoir si Facebook va mourir, mais plutôt d'imaginer ce qui va survenir après sa disparition...

Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Facebook n'a plus la cote auprès des ados

Facebook n'a plus la cote auprès des ados | Média et société | Scoop.it

Les adolescents se désintéressent progressivement de Facebook. C'est le constat d'un sondage conduit aux USA ; si les jeunes s'y connectent toujours, ils ne considèrent plus le site communautaire de Mark Zuckerberg comme étant le plus attractif. D'autres réseaux sociaux tirent leur épingle du jeu de cette situation.

Julien Lecomte's insight:

Des considérations qui rejoignent mon article "Facebook est-il encore tendance ?" : http://julien-lecomte.tumblr.com/post/54995127367/facebook-est-il-encore-tendance-chronique-dans-la

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Teens, Social Media, and Privacy | Pew Internet & American Life Project

Teens, Social Media, and Privacy | Pew Internet & American Life Project | Média et société | Scoop.it

Teens share a wide range of information about themselves on social media sites indeed the sites themselves are designed to encourage the sharing of information and the expansion of networks. However, few teens embrace a fully public approach to social media. Instead, they take an array of steps to restrict and prune their profiles, and their patterns of reputation management on social media vary greatly according to their gender and network size. These are among the key findings from a new report based on a survey of 802 teens that examines teens’ privacy management on social media sites:

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Silent Listeners : The Evolution of Privacy an Disclosure on Facebook

Julien Lecomte's insight:

Vu que La Libre ( http://www.lalibre.be/societe/cyber/article/801444/facebook-vous-incite-a-vous-devoiler.html ) et Le Soir ( http://geeko.lesoir.be/2013/03/06/des-changements-sur-facebook-ont-pousse-ses-membres-a-se-devoiler-davantage/ ) mentionnent l'étude sans en citer la source (pour le premier des deux quotidiens) ou en citant l'AFP à la place (pour le second), je partage ladite ressource initiale.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Facebook : les futurs actionnaires ont le sourire. Et les utilisateurs ? - Par Alain Gerlache

Facebook : les futurs actionnaires ont le sourire. Et les utilisateurs ? - Par Alain Gerlache | Média et société | Scoop.it

Facebook : les futurs actionnaires ont le sourire. Et les utilisateurs ? L’entrée en Bourse de Facebook parait imminente. Ce sera une des plus grosses introductions boursières de tous les temps. Mais si les futurs actionnaires ont le sourire, c’est la déprime qui menace chez certains utilisateurs.

 

Découvrir la chronique : http://alaingerlache.be/post/16811331509/facebook-les-futurs-actionnaires-ont-le-sourire-et

 

Voir aussi "Facebook nous rend triste / malheureux" :

- précédemment sur ce Scoop.it : http://www.scoop.it/t/media-et-societe/p/809612216/facebook-nous-rend-malheureux

- dans l'article de référence (en) : http://blogs.hbr.org/cs/2011/12/facebook_is_making_us_miserabl.html

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Friends & Frenemies: Why We Add and Remove Facebook Friends

"To friend or to de-friend, that is the question. New research from NM Incite, a Nielsen McKinsey company, reveals that there are innumerable factors that help Facebook users decide to add a friend or cull someone from the fold, though knowing someone in real life is the top reason cited for friend-ing someone (82%) and offensive comments are the main reason someone gets the boot (55%)".

 

La raison principale pour ajouter un ami est de le connaitre pour une grande majorité des utilisateurs. La raison principale pour le retirer est liée à des commentaires gênants, offensants.

 

Lire l'article (en) : http://www.nmincite.com/?p=6051

 

Alain Gerlache en parle également, en français : http://alaingerlache.be/post/14554933227/etre-ou-ne-pas-etre-ami-telle-est-la-question

Julien Lecomte's insight:

Le test s'appuie sur du déclaratif, c'est-à-dire sur ce que les personnes évoquent comme raisons de leurs actes (et non sur la seule observation de ceux-ci). Il est possible que des raisons moins "valorisantes" soient par conséquent moins évoquées que d'autres, et vice-versa.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Vos amis ont souvent plus d'amis que vous

Vos amis ont souvent plus d'amis que vous | Média et société | Scoop.it
Facebook, aidé par des chercheurs de l'université de Milan, a analysé 69 milliards de relations entre ses 721 millions de membres.

 

Vos amis ont presque toujours plus d'amis que vous. Voir la source : http://cs.marlboro.edu/courses/spring2010/statistics/wiki/wiki.attachments/Why_Your_Friends_Have_More_Friends_Than_You_Do.pdf (1991) et appliquée à Facebook : http://arxiv.org/abs/1111.4503

 

Seulement 4 degrés de séparation en moyenne entre les membres de facebook : http://arxiv.org/abs/1111.4570

 

Lire le compte rendu des études en français sur le site du Figaro : http://www.lefigaro.fr/hightech/2011/11/22/01007-20111122ARTFIG00587-sur-facebook-vos-amis-ont-souvent-plus-d-amis-que-vous.php

 

L'étude présentée par Facebook (en) : https://www.facebook.com/notes/facebook-data-team/anatomy-of-facebook/10150388519243859

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

A Like Is Not Enough: Facebook Tests Star Ratings Displayed On Pages | TechCrunch

A Like Is Not Enough: Facebook Tests Star Ratings Displayed On Pages | TechCrunch | Média et société | Scoop.it
Facebook is apparently testing displaying star ratings, out of a possible five in total, on Pages on the desktop version of its site, according to a reliable..
Julien Lecomte's insight:

Je tenais le discours suivant dans ma chronique "Facebook est-il encore tendance ?" en juillet 2013 : "[...] Senscritique [ http://www.senscritique.com ] et Babelio [ http://www.babelio.com ] (dont Facebook va probablement copier la logique de notation d’œuvres) sont spécialisés dans les contenus culturels (littérature, cinéma, séries, jeux vidéos…), etc."

http://julien-lecomte.tumblr.com/post/54995127367/facebook-est-il-encore-tendance-chronique-dans-la

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

En quoi l’internet est-il un progrès ? « InternetActu.net

En quoi l’internet est-il un progrès ? « InternetActu.net | Média et société | Scoop.it

InternetActu.net est un site d'actualité consacré aux enjeux de l'internet, aux usages innovants qu'il permet et aux recherches qui en découlent.

 

"Elargir l’accès à l’internet, le rendre abordable pour tous est assurément une initiative louable. C’est en tout cas celle que vient de lancer Internet.org, une coalition d’acteurs de l’internet où l’on trouve Facebook, Samsung, Ericsson, Nokia, Opera, Qualcomm et Mediatek. Le but initial de cette association a été clairement annoncé par Mark Zuckerberg lui-même via communiqué de presse (.pdf) (clamant : “la connectivité est-elle un droit de l’homme ?”) et article dans le New York Times : “réduire le coût de la fourniture de services internet mobile à 1% de leur niveau actuel dans les 5 à 10 ans à venir en améliorant l’efficacité du réseau et les logiciels de téléphonie mobile”. L’objectif est clair : offrir un accès internet aux deux tiers de l’humanité qui ne sont pas encore connectés au réseau. Connecter la planète, rien de moins [...]"

 

Lire la suite : http://www.internetactu.net/2013/09/10/en-quoi-linternet-est-il-un-progres/

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Dis-moi ce que tu like, je te dirai qui tu es.

Dis-moi ce que tu like, je te dirai qui tu es. | Média et société | Scoop.it

Il suffit de quelques clics sur internet pour que notre personnalité soit révélée, et bien davantage encore que nous le pensons ! On connait le bouton « J’aime », c’est la fonction qui permet aux membres de Facebook d’exprimer leur intérêt ou leur approbation pour à peu près tout ce qui est publié : une confidence, une photo ou un coup de cœur. Sur le réseau mais aussi ailleurs, puisque ce fameux bouton figure par exemple aussi sur les sites des médias, en dessous des articles, des vidéos des programmes de radio.

 

L'article complet : http://alaingerlache.be/post/45661266019/dis-moi-ce-que-tu-like-je-te-dirai-qui-tu-es#_=_

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Usages et enjeux des nouveaux médias

Support powerpoint d'une présentation dans le cadre d'un séminaire de la FOPES (Faculté ouverte de politique économique et sociale - UCL) à destination d'étudiants en Master II, le 09 mars 2013 à Dinant.
La mise en page semble malheureusement avoir été affectée par la mise en ligne sur Slideshare.

Julien Lecomte's insight:

En avant-première ;-)

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Facebook, tu me fais peur | Slate

Facebook, tu me fais peur | Slate | Média et société | Scoop.it

"Le réseau de Mark Zuckerberg a beau être incontournable, il promeut un web hyper-contrôlé et uniforme. Et je n'aime pas ça [...]"

 

Une opinion qui ne défraye pas vraiment la chronique, qui se contente des sentiers battus : "En réalité, l’idée d’un web «civilisé et policé» est le prétexte idéal pour défendre tes intérêts économiques. Soyons clairs, l’anonymat est économiquement nettement moins rentable.

En forçant les inscrits à renseigner leur véritable identité, tu t’offres une base de données qui se monnaie très cher auprès des publicitaires, des marques et des autres sites".

 

Cependant, celle-ci est très étayée et sa forme sort un peu de l'ordinaire.

 

Lire l'article sur Slate.fr : http://www.slate.fr/story/48099/facebook-tu-me-fais-peur

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Facebook nous rend malheureux

Facebook nous rend malheureux | Média et société | Scoop.it

Petite traduction de mon fait :

 

1- "Facebook crèe une culture en ligne de compétition et de comparaison", étant donné que les personnes gèrent elles-mêmes le flux d'infos qu'elles publient sur elles-mêmes. Les personnes partagent plus volontiers des informations comme "j'ai eu une promotion" ou "regardez ma nouvelle voiture" que leurs échecs et encore moins les banalités du quotidien. Selon Thomas DeLong, cela contribuerait à nous rendre malheureux en augmentant nos standards de succès.

[ Thomas De Long, "The Comparing Trap" : http://blogs.hbr.org/hbsfaculty/2011/06/the-comparing-trap.html ]

2- "Facebook fragmente notre temps" : tous les "interstices" temporels "réels" seraient comblés par du virtuel, on switcherait sans cesse de l'un vers l'autre. Selon Srikumar Rao, ce "switch", ce changement de tâche en continu (ces distractions) aurai(en)t des coûts, notamment en termes de productivité, et finalement sur la joie au travail. [ "Switching costs" : http://www.apa.org/research/action/multitask.aspx ]

3- "Facebook contribue à un déclin des relations proches"

 

L'article (en) : http://blogs.hbr.org/cs/2011/12/facebook_is_making_us_miserabl.html

 

"The Antisocial Network / Is facebook making us sad?" in The Financial Times (en) : http://www.nytimes.com/2010/05/02/fashion/02BEST.html?pagewanted=all

 

"Comparing income with peers causes unhappiness" in BBC (en) : http://www.bbc.co.uk/news/10182993

 

Voir aussi cet article de février 2012 sur Quoi.info : http://quoi.info/actualite-societe/2012/02/04/facebook-rend-il-malheureux-1122305/

 

[EDIT 2013 : "Facebook ne rend pas plus heureux" (Le Monde) : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/08/15/facebook-ne-rend-pas-plus-heureux_3461742_651865.html ]

Julien Lecomte's insight:

Chacun des points exposés me semble contestable, surtout le 3 (plusieurs études montrent que la socialisation en ligne ne supplante pas nécessairement la socialisation IRL), et ensuite le 2, mais le point de vue demeure très intéressant.

more...
No comment yet.