Management et Innovation
1.3K views | +0 today
 
Rescooped by Stéphane Crémier from It's Your Business
onto Management et Innovation
Scoop.it!

8 Reasons Companies Should Adopt a Content Marketing Culture

8 Reasons Companies Should Adopt a Content Marketing Culture | Management et Innovation | Scoop.it
Content marketing is not just the job of the marketing department. Here's why companies should adopt a content marketing culture throughout the company.

Via The Fish Firm II
Stéphane Crémier's insight:

A revenge of spirit over technology?

more...
Vinay Puri's curator insight, April 23, 2013 5:35 PM

An example of content rich website is Webinova http://www.webinovatechs.com which ranks on Google's 1st page for 110 queries or keywords.

Gary Pageau's curator insight, April 24, 2013 12:56 PM

All companies should start thinking like publishers...

Luigina Sgarro's curator insight, April 26, 2013 12:31 PM

E le aziende non si preoccupano abbastanza, invece, di orientare la propria cultura.

Management et Innovation
Nouvelles approches et créativité en management
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Stéphane Crémier from Les nouvelles formes de management : l'ultime avantage concurrentiel ...
Scoop.it!

Holacratie : remet-elle en cause le pouvoir du dirigeant ?

Holacratie : remet-elle en cause le pouvoir du dirigeant ? | Management et Innovation | Scoop.it
Holacracy est une méthode de management qui, s'éloignant de l'ancien modèle hiérarchique, prône la responsabilisation et l'autonomie des personnes. Loin de devenir inutile, le patron a pourtant, dans ce cadre, encore un rôle à jouer. Le point de vue de Bernard Marie Chiquet, coach en Holacracy.

Via Caroline ROUSSEL
Stéphane Crémier's insight:
Holacratie, quand le dirigeant est en fait un responsable du "business development", au sens large du terme.
more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane Crémier
Scoop.it!

Faut-il adapter les pratiques de travail aux attentes des « Millénials » ? Le cas des cabinets d’audit et de conseil

Faut-il adapter les pratiques  de travail aux attentes des « Millénials » ? Le cas des cabinets d’audit et de conseil | Management et Innovation | Scoop.it
Les « millénials », nés en même temps que la démocratisation du net, devenus adultes avec la démocratisation des smartphones, ces technologico-natifs, avides de nouvelles expériences bouleversent aujourd’hui les modes de management des entreprises en créant des tensions contradictoires entre une approche managériale en vigueur hiérarchique et à visée prescriptive et l’ouverture à de nouvelles formes de management disruptif fondé sur la liberté et l’autonomie des collaborateurs pour permettre à l’entreprise et aux individus de se réinventer.
Stéphane Crémier's insight:
L'article pointe l'impréparation des managers des "Big Four" à tenir le rôle de "coach et mentor". Ayant animé des formations en management au sein de l'un des 4, je confirme !
L'article conclut sur le fait que "Le métier de consultant en lui-même ne suffit plus à faire rêver. Aux cabinets de réinventer le rêve !". Il y a du boulot...
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Les nouvelles formes de management : l'ultime avantage concurrentiel ...
Scoop.it!

Nouvelles méthodes de travail agiles : vers la fin des managers ?

Nouvelles méthodes de travail agiles : vers la fin des managers ? | Management et Innovation | Scoop.it
Dans l’entreprise, il y a différents métiers, groupes ou services séparés entre eux par des équipes de managers. A ce système hiérarchique apparemment figé, certaines entreprises préfèrent aujourd’hui lui substituer une gouvernance plus collégiale, plus souple qui permet de disséminer les mécanismes de décision à travers une auto-organisation assumée par tout le groupe.

Via Caroline ROUSSEL
Stéphane Crémier's insight:
Mes grands-pères étaient "managers" de leurs exploitation et atelier respectifs, mais on ne parlait pas ce langage là. Aujourd'hui, on retrouve des méthodes "allégées" et croit devoir jeter le rôle de pilote avec le bain de la hiérarchie ? M'enfin...
more...
Caroline ROUSSEL's curator insight, December 11, 2017 3:21 AM
Le management en mode agile doit être accepté par tous, et doit surtout être l’émanation des premiers concernés : les managers.
Scooped by Stéphane Crémier
Scoop.it!

QVT : innovation managériale au CHU de Reims

QVT : innovation managériale au CHU de Reims | Management et Innovation | Scoop.it
Concilier vie professionnelle et vie familiale, acquérir la capacité d'affronter des situations à forte intensité émotionnelle, satisfaire ses besoins d'accomplissement et de reconnaissance. Les hospitaliers en rêvent ! Depuis une trentaine d'années la QVT est considérée comme stratégique par les responsables des ressources humaines et par les managers. Dans ce domaine, la Champagne-Ardenne fait office de pionnier.
Stéphane Crémier's insight:
Dans l'urgence de soigner les soignants !
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Les nouvelles formes de management : l'ultime avantage concurrentiel ...
Scoop.it!

Leaders, votre façon de communiquer est «débile», dit Elon Musk!

Leaders, votre façon de communiquer est «débile», dit Elon Musk! | Management et Innovation | Scoop.it

Elon Musk, l'homme à la tête du constructeur automobile de voitures électriques Tesla et de la firme astronautique SpaceX, est récemment sorti de ses gonds. En août dernier, il s'est fendu d'un mémo interne à Tesla carrément renversant, dans lequel il dénonce la façon «incroyablement débile» dont les employés communiquent avec leurs managers, puis les managers entre eux.


Via Caroline ROUSSEL
Stéphane Crémier's insight:
Une note interne décapante, parce qu'elle touche à des réflexes malheureusement très résistants !
more...
Caroline ROUSSEL's curator insight, September 18, 2017 3:45 AM
La communication interne chez Tesla, selon Elon Musk
Scooped by Stéphane Crémier
Scoop.it!

Dans la Silicon Valley, « coder, c'est chiant à mourir »

Dans la Silicon Valley, « coder, c'est chiant à mourir » | Management et Innovation | Scoop.it
Un ingénieur dans une grosse boîte tech de San Francisco nous livre son regard désenchanté de trentenaire français plongé dans la Silicon Valley.
Stéphane Crémier's insight:
Témoignage lucide et désabusé, l'envers du décor !
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Sélections de Rondement Carré sur la créativité, l'innovation, l'accompagnement du projet et du changement
Scoop.it!

Boris Cyrulnik : "Le Burn-out"


Via Annie Longeot
Stéphane Crémier's insight:
Pour mieux comprendre ce qui n'arrive pas qu'aux autres...
more...
Annie Longeot's curator insight, July 27, 2017 5:46 AM
Le Burn-out" Boris Cyrulnik fait en 3' un point sur notre relation au travail aujourd'hui. Intéressant. A écouter en vacances, quand on prend du recul... 
lucille.richards's curator insight, August 15, 2017 3:09 PM
rapide, simple et précieux
Scooped by Stéphane Crémier
Scoop.it!

Les pratiques managériales les plus innovantes du monde | Make tomorrow today

Au fond, quel que soit le nom qui lui a été attribué au fil des années (patron, chef, cadre, leader…) le manager a toujours pour rôle principal de prescrire et de contrôler le travail de son équipe (quand il en a le temps).
Si les grands penseurs du management étaient encore parmi nous (F-W Taylor, H. Fayol, P. Drucker, E. Deming…), ils s’étonneraient sans doute de constater que leurs modèles sont encore d’actualité alors que le monde a considérablement changé depuis 10 ans.
Certains se demanderaient même pour quelles raisons nos entreprises n’ont retenu que les aspects organisationnels de leurs préconisations sans avoir pris en considération les dimensions relationnelles. Saviez-vous que si H. Fayol préconisait « l’unité de direction » et « la division du travail », il soulignait également l’importance de « l’initiative des salariés » et « l’union du personnel »? Pour quelles raisons ces dimensions n’ont pas été intégrées par la quasi majorité des entreprises françaises?
Comparé aux changements considérables des autres domaines de vie (technologie, géopolitique…), le management semble avancer au rythme d’un escargot.
Stéphane Crémier's insight:
Un bel article, riche et clairvoyant, avec quelques gros mots fort bienvenus tels que "confiance", "plaisir", "cohésion"...
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Sélections de Rondement Carré sur la créativité, l'innovation, l'accompagnement du projet et du changement
Scoop.it!

Principe de Dilbert : pourquoi les employés les plus incompétents deviennent toujours managers

Principe de Dilbert : pourquoi les employés les plus incompétents deviennent toujours managers | Management et Innovation | Scoop.it

Selon le principe de Dilbert, « les gens les moins compétents sont systématiquement affectés aux postes où ils risquent de causer le moins de dégâts : l’encadrement !


Via Annie Longeot
Stéphane Crémier's insight:
Pas sûr qu'il s'agisse d'une dichotomie "compétent/incompétent"... pourrait-on considérer un axe "centré sur les projets / centré sur sa propre personne" ?
more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane Crémier
Scoop.it!

Le management est mort ! Vive le management ! Par Thibaud Bardon et Nicolas Arnaud

Le management est mort ! Vive le management ! Par Thibaud Bardon et Nicolas Arnaud | Management et Innovation | Scoop.it
De l’ouvrage de Gary Hamel « La fin du management » (2008) au mouvement de « libération d’entreprise », les dirigeants qui souhaitent rendre leurs entreprises plus agiles et plus innovantes sont désormais appelés par des consultants, des gourous en management ou même par certains académiques à réduire fortement, voire à supprimer, le management intermédiaire tout en encourageant les employés à devenir leur propre manager.
Stéphane Crémier's insight:
Nom de dious ! Les "petits chefs" sont l'espoir du management... L'avenir est sombre, on oublie complètement les acquis des années 80-90 et de la gestion par projet...
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Les nouvelles formes de management : l'ultime avantage concurrentiel ...
Scoop.it!

Les 4 piliers du management collaboratif, les "4C"​

L’entrée dans le XXIème siècle aura été marquée par une accélération de l’évolution de notre société, que ce soit sur le plan économique, technologique ou social. Face à ces transformations, les entreprises prennent progressivement conscience de l’inadaptation de certains modes de management, autrefois sources de performance.


Via Caroline ROUSSEL
Stéphane Crémier's insight:
Passer de "Calcul-Cloisonnement-Conformité-Contrôle" à "Confiance-Choix-Coopération-Convivialité" nécessite un changement de pratique managériale, ce que l'on peut observer en "surface", mais les (dirigeants d')entreprises sont-(ils)elles prêt(s)es à faire évoluer leur organisation et leur culture en "profondeur" ?
more...
Caroline ROUSSEL's curator insight, May 24, 2017 6:04 AM
Face à l’inadaptation croissante des modes de management, de nombreux dirigeants s’interrogent sur de nouveaux modèles à explorer pour développer conjointement performance (pour l’entreprise) et épanouissement (pour les salariés).
Rescooped by Stéphane Crémier from Communication gagnante
Scoop.it!

Et alors, comment ça va au travail ?

Et alors, comment ça va au travail ? | Management et Innovation | Scoop.it

La CFDT a publié le 16 mars les résultats d’une grande enquête qu’elle a menée sur le travail. Les Français aiment leur travail, mais... 


Via Nicolas Calvo
Stéphane Crémier's insight:
Intéressant, pas si surprenant pour qui a eu la chance d'être salarié, puis cadre dirigeant, puis indépendant, qui a donc eu la chance de voir les entreprises sous différents prismes managériaux.
Abandonnons-nous à la provocation : "pour 62% [des personnes interrogées], sans chef, ça ne changerait pas grand-chose"... irions-nous jusqu'à suggérer que, parfois, "sans chef, ça pourrait aller mieux ?"
more...
Nicolas Calvo's curator insight, March 23, 2017 8:59 AM
La plus grande enquête sur le Bonheur au Travail jamais réalisée en France par la CFDT. Et les résultats sont positivement surprenants. A lire.
Scooped by Stéphane Crémier
Scoop.it!

Voilà à quoi ressemblera le leader de demain

Voilà à quoi ressemblera le leader de demain | Management et Innovation | Scoop.it

Face aux multiples défis économiques, sociétaux, environnementaux, nous aurons besoin de nouveaux leaders. Gerald Karsenti* nous explique en quoi ces derniers seron

Stéphane Crémier's insight:
Assez rigolo, cet article va à l'encombre de 30 ans de recrutement centré sur des égos surdimensionnés qui constituent aujourd'hui le haut des hiérarchies... Il va bien falloir 30 ans pour revenir à plus de sagesse, non ?
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Les nouvelles formes de management : l'ultime avantage concurrentiel ...
Scoop.it!

#Management : Les 4 qualités qui feront de vous un vrai leader 

#Management : Les 4 qualités qui feront de vous un vrai leader  | Management et Innovation | Scoop.it

Il est des qualités qui sont communément perçues comme basiques dans les relations du quotidien mais qui manquent parfois cruellement dans le monde professionnel. C’est d’autant plus vrai chez les dirigeants, qui se retrouvent parfois sans repère sur la marche à suivre pour gérer au mieux leurs équipes. Pourtant, il existe certains comportements communs aux meilleurs leaders.


Via Caroline ROUSSEL
Stéphane Crémier's insight:
Contenu appréciable, éprouvé ! Malheureusement, il est souvent difficile de faire vivre ces comportements dans des entreprises... enkystées par les jeux de pouvoir. Quant à la reconnaissance officielle de ces qualités de managers...
more...
Fanta C. Sangaré's curator insight, January 10, 6:04 AM
Favoriser la confiance, écouter plus, parler moins, respecter les autres, accepter les retours d'expérience... des qualités applicables dans le monde professionnel aussi. Certains de mes clients cherchent à s'améliorer sur ces qualités communes aux leaders inspirants. Et vous ?
Scooped by Stéphane Crémier
Scoop.it!

Les Français et le management : une relation compliquée

Les Français et le management : une relation compliquée | Management et Innovation | Scoop.it

Ils ne veulent pas être chefs, et assurent qu'ils ne sont pas dupes des théoriciens du management.
On le savait déjà, mais l'information est confirmée : les Français n'aiment ni les managers , ni le management...

Stéphane Crémier's insight:
Le "management" français semble majoritairement autocratique, plus "petit chef" que "mentor", ce n'est pas le meilleur terreau pour motiver les vocations !
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Sélections de Rondement Carré sur la créativité, l'innovation, l'accompagnement du projet et du changement
Scoop.it!

Loin de casser les silos, les réseaux sociaux d’entreprise les dupliquent, révèle une étude

Loin de casser les silos, les réseaux sociaux d’entreprise les dupliquent, révèle une étude | Management et Innovation | Scoop.it

Alors que le nombre d'entreprises ayant mis en place un réseau social d'entreprise (RSE) ne cesse de croître, une étude réalisée par la chaire intelligence RH de l'IGS soutenue par le cabinet BDO décrypte leur véritable usage.

Pour l'heure, les RSE ratent partiellement leur objectif : car loin de casser les silos, ils reproduisent la structure hiérarchique réelle.


Via Annie Longeot
Stéphane Crémier's insight:
Pas si surprenant, on change les technologies, mais pas les utilisateurs... Un article ne manquant pas d'humour, avec le concept du "e-fayot" !
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Idées responsables à suivre & tendances de société
Scoop.it!

« Pourquoi certains sont-ils plus capables de gérer la complexité que d'autres »

« Pourquoi certains sont-ils plus capables de gérer la complexité que d'autres » | Management et Innovation | Scoop.it

Tomas Chamorro-Premuzic*, reconnu pour ses travaux liant profilage de personnalité et leadership, livrait en février 2017 The Talent Delusion , où il dénonce l’illusion du talent : ce sont les data, pas l’intuition, qui détiennent la clé du potentiel humain. Pas plus consensuel, il avance ici comment un certain quotient de curiosité serait un bien meilleur atout que le QI face à la complexité du monde.


Via M-Christine Lanne
Stéphane Crémier's insight:
Une histoire de gros Q, où on arrête de se focaliser sur le QI pour privilégier QE et surtout QC !
Au passage, le concept intéressant de "populisme digital", nouveau piège des automates sociaux...
more...
M-Christine Lanne's curator insight, September 29, 2017 1:25 AM

Très intéressant ! A côté des fameux QI et QE (coefficient émotionnel), le coefficient de curiosité des individus, encore peu étudié, permet selon cet article de mieux évoluer dans le monde actuel où la complexité n'a jamais été aussi grande...

A lire !

François Pellerin's curator insight, October 1, 2017 2:17 AM

L'aptitude à appréhender la complexité serait due selon l'auteur au Quotient de Curiosité (QC) et non au QI ou au QE. Il en profité pour dénoncer le poison de l'information en vase clos des réseaux sociaux.

Fanta C. Sangaré's curator insight, October 3, 2017 11:37 AM
A lire (2 mn) ! QI, QE (coefficient émotionnel), et maintenant QC (coefficient de curiosité). Selon cet article, le QC permet de mieux évoluer dans le monde actuel où la complexité règne de façon permanente.
Rescooped by Stéphane Crémier from Les nouvelles formes de management : l'ultime avantage concurrentiel ...
Scoop.it!

Plein feu sur le Chief Happiness Officer 

Plein feu sur le Chief Happiness Officer  | Management et Innovation | Scoop.it
Les thèmes récurrents autour du bonheur et du bien-être en entreprise sonnent comme autant d’injonctions aujourd’hui. On doit être heureux au travail comme en couple. Pour l’incarner, une personne tierce doit y veiller… et l’intitulé du poste “Chief Happiness Officer” fait déjà couler beaucoup d’encre. Mais sa mission participe-t-elle réellement à une meilleure productivité des collaborateurs et de l’entreprise ou à éteindre le feu d’une lacune managériale…

Via Caroline ROUSSEL
Stéphane Crémier's insight:
On pourrait prolonger les titres de paragraphes "Un CHO ne peut pas combler une stratégie managériale inexistante", "Un CHO ne doit pas être un clown", "Un CHO ne construit pas une cohésion d’équipe", par celui-ci : "Un CHO est une pure idiotie, voire une manipulation"... un joujou de Direction perverse ?
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Les nouvelles formes de management : l'ultime avantage concurrentiel ...
Scoop.it!

David Autissier, ESSEC IMEO : "Les individus ne sont pas fatigués de travailler, mais de mal travailler"

David Autissier, ESSEC IMEO : "Les individus ne sont pas fatigués de travailler, mais de mal travailler" | Management et Innovation | Scoop.it
Co-développement, co-design, réseaux apprenants... Plus que jamais, les entreprises sont en quête de modèles de management alternatifs, conjuguant collaboratif et engagement. 

Via Caroline ROUSSEL
Stéphane Crémier's insight:
Melting pot des concepts à la mode...
more...
Caroline ROUSSEL's curator insight, September 12, 2017 7:18 AM
Pour le RH, au cœur de la transformation, l’innovation managériale constitue une opportunité de se raccrocher à la transformation, au risque de passer à côté.
Jean-Yves Guillain's curator insight, September 14, 2017 5:05 PM
Pour le RH, au cœur de la transformation, l’innovation managériale constitue une opportunité de se raccrocher à la transformation, au risque de passer à côté.
Scooped by Stéphane Crémier
Scoop.it!

Innovation managériale : révolution copernicienne du management ou « bricolage dans l’incurable » ?

Innovation managériale : révolution copernicienne du management ou « bricolage dans l’incurable » ? | Management et Innovation | Scoop.it
L'innovation managériale est un concept polysémique, mais si nous acceptons son assertion récente liée à l'émergence des communaux collaboratifs (Rifkin), aux dérives du capitalisme financier et d'une certaine conception du management, à l'effondrement des marges des grandes entreprises, aux attentes des nouvelles générations de travailleurs, elle répond à la volonté des entreprises d'être plus agiles et de prendre à bras le corps l'impérieuse nécessité du bien-être des salariés, gage d'engagement efficace et in fine de performance durable.

Ainsi, l'innovation managériale traduit aujourd'hui le souhait d'une plus grande simplicité organisationnelle, la volonté de laisser aux collaborateurs de plus grands espaces de liberté et le besoin d'aller vers davantage de pragmatisme réflexif dans les pratiques et les modes de coopération/collaboration.

En effet, dans des organisations asphyxiées par des contraintes managériales et réglementaires, marquées par le développement exponentiel d'outils de gestion de toute classe ainsi que par l'éclosion d'une digitalisation à marche forcée, l'innovation managériale devient essentielle pour les entreprises qui veulent maintenir, développer leur attractivité et leur performance sur le marché.

Dès lors, qu'elle soit orientée coordination, contrôle, conduite du changement ou créativité, l'innovation managériale consiste à extraire l'homme au travail des fourches caudines de la dynamique organisationnelle afin qu'il dispose d'espaces de liberté, de confiance, de simplicité pour donner du sens à son action dans l'optique d'une productivité soutenable pour l'entreprise.

Néanmoins, si nous sommes d'accord avec l'idée-force qu'on ne saurait penser le management sans penser l'économie, ce qui incite d'ailleurs des auteurs comme Omar Aktouf à parler d'économie-management, l'innovation managériale peut-elle être ce vecteur de transformation radicale du management tant attendu par un nombre croissant de penseurs et de praticiens pour placer l'humain en son centre ? Ou sommes-nous joyeusement en train de «bricoler dans l'incurable » comme le dirait Cioran ?
Stéphane Crémier's insight:
Une parenthèse philosophique... pas forcément enthousiasmante...
more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane Crémier
Scoop.it!

Pouvoir, humilité et melon

Pouvoir, humilité et melon | Management et Innovation | Scoop.it

La web-revue du Leadership Humaniste de Pascal Ponty - « Lorsque tout va bien, les fous sont dans les asiles, en temps de crise ils nous gouvernent. » Les gens de pouvoir sont-ils normaux ? 

Stéphane Crémier's insight:
Excellente analyse, en peu de mots, pour nous éviter des jugements trop hâtifs... sans pour autant nous dissuader de nous interroger sur l'état mental de nos dirigeants !
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Pédagogie & Technologie
Scoop.it!

La pyramide de Maslow complétée

La pyramide de Maslow complétée | Management et Innovation | Scoop.it

La pyramide de Maslow me semblait incomplète face à nos grandes mutations. En effet, après avoir été centrés sur nous, notre petit nombril, un grand mouvement positif et discret s'est engagé sur une nouvelle voie : celle du bien commun, de l'intérêt collectif. Nous nous sommes rendus compte d'une part, que nous ne vivions pas dans un désert, et d'autre part, que les conséquences de nos actes nous obligent à résoudre des grands enjeux sociétaux. Et nous avons pris conscience que nous ne pourrons les résoudre, que tous ensemble.

[...]

C'est pourquoi, il m'a semblé important d'apporter à cette mythique pyramide une évolution qui nous corresponde...


Via Bruno De Lièvre
Stéphane Crémier's insight:
Un regain d'intérêt pour cette pyramide trop limitée !
more...
CECI Jean-François's curator insight, June 14, 2017 3:30 AM

Bien vu le complément social !

Rescooped by Stéphane Crémier from Les nouvelles formes de management : l'ultime avantage concurrentiel ...
Scoop.it!

Au bureau, la moitié des réunions ne servent à rien

Au bureau, la moitié des réunions ne servent à rien | Management et Innovation | Scoop.it
Considérées comme trop nombreuses, les réunions en entreprises sont loin d'être toutes productives. Ce phénomène de "surcharge collaborative" est très chronophage.
Via Caroline ROUSSEL
Stéphane Crémier's insight:
D'un extrême à l'autre... de l'absence de réunions transversales entre silos étanches à l'excès de réunions collaboratives. Il n'est pas nécessaire de chercher bien loin pour optimiser une gestion par projet en mode "Reinhold Messner" : légèreté et rapidité, plutôt que lourdeur et excès de sécurité !
more...
Caroline ROUSSEL's curator insight, June 15, 2017 5:21 AM
La réunionnite : un fléau pour les collaborateurs ... et les comptes de l'entreprise
Rescooped by Stéphane Crémier from Sélections de Rondement Carré sur la créativité, l'innovation, l'accompagnement du projet et du changement
Scoop.it!

Prise de décision : gare aux diablotins ! 

Prise de décision : gare aux diablotins !  | Management et Innovation | Scoop.it
Découvrez 7 diablotins malicieux et toutes les antidotes pour échapper à leur emprise dans un contexte de prise de décision.

Via Annie Longeot
Stéphane Crémier's insight:
Des perturbateurs à reconnaître chez ses clients ou chez soi !
more...
No comment yet.
Rescooped by Stéphane Crémier from Communication gagnante
Scoop.it!

La disruption, obsession stérile des grandes entreprises

La disruption, obsession stérile des grandes entreprises | Management et Innovation | Scoop.it
L’innovation radicale est sur toutes les lèvres. Mais l’utilité de cette notion ne serait pas à la hauteur de sa popularité. L’innovation radicale obsède, dans les entreprises comme dans le monde académique, de même que son néologisme français, l’« ubérisation » (même s’il ne s’agit pas exactement de la même chose).
[...]
L’apport essentiel de la théorie de la disruption aura été de rendre les grandes entreprises, à juste titre, encore plus paranoïaques. Mais nous les verrons sans doute, pendant encore assez longtemps, chercher la théorie et/ou la solution magique, rapide et indolore, qui leur permettrait de survivre à la disruption en développant elles aussi des innovations radicales. L’offre ne manque pas, notamment durant ces quinze dernières années pendant lesquelles ont émergés l’open innovation, les fab labs ou le crowsourcing, qui ne sont que des réponses partielles. Le culte de l’action, du contrôle et du résultat à court terme est trop profondément ancré dans les grandes entreprises, et pour toutes ces raisons, l’innovation radicale restera pour elles une obsession stérile.

Via Nicolas Calvo
Stéphane Crémier's insight:
Formidable article, sage et pondéré, dont on pourrait encore noircir la conclusion, par exemple en rappelant que même le contre-exemple Apple (cité ici avec ses créations iPod-iPhone-iPad) ne peut être considéré comme un immense succès qu'à la condition d'oublier ses précédentes tentatives (Newton !).
A lire !
more...
No comment yet.