Management de demain
25.5K views | +6 today
Management de demain
Nouveaux modes de travail, d'apprentissage..vers l'intelligence collective -
Communauté Management SKEMA Business School
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Pourquoi l’avenir de l’entreprise passe forcément par le collaboratif

Pourquoi l’avenir de l’entreprise passe forcément par le collaboratif | Management de demain | Scoop.it
Perçu comme le principal pilier des entreprises, le travail collaboratif constitue un facteur clé de leur réussite. Toutes savent pertinemment que les technologies collaboratives accélèrent la prise de décision, rendent les process plus efficaces et donnent au collaborateur l’opportunité de s’exprimer, d’échanger, de partager et de valoriser ses savoirs et ses compétences.
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"La technologie n’est finalement qu’un moyen pour faciliter le tissage de ces liens et dynamiser le partage de connaissances."
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Qualité de vie au travail, Management et Compétitivité
Scoop.it!

Le management, en retard sur la technologie?

Le management, en retard sur la technologie? | Management de demain | Scoop.it
Alors que les collaborateurs voient la technologie comme source d'amélioration de leur productivité, ils jugent les pratiques managériales en vigueur dans leur entreprise comme archaïques, selon les résultats de la dernière étude de Gallup.

Via Xavier LAGRANGE, François Pellerin
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"les employés français se distinguent par rapport aux trois autres nations puisqu'ils sont 66 % à affirmer que leur manager passe plus de temps à analyser leurs défauts ou faiblesses qu'à développer leurs atouts (contre 35 % en Allemagne, 53 % en Espagne & 47 % au Royaume-Uni)."
more...
François Pellerin's curator insight, June 18, 4:03 AM

Gérer par les talents plutôt que par les compétences : Miser sur les points forts au lieu de lutter contre les points faibles.

 

"Interrogés sur la manière dont leur supérieur analyse leur performance, les employés français se distinguent par rapport aux trois autres nations puisqu'ils sont 66 % à affirmer que leur manager passe plus de temps à analyser leurs défauts ou faiblesses qu'à développer leurs atouts (contre 35 % en Allemagne, 53 % en Espagne & 47 % au Royaume-Uni)."

 

Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

L'entreprise Evolutive : Introduction à l'Holacracy

L'entreprise Evolutive : Introduction à l'Holacracy | Management de demain | Scoop.it
Brian Robertson est un entrepreneur expérimenté et un dirigeant d’entreprise avec un passé de pionnier dans les techniques de transformation organisationnelle qui défient les conventions.
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"L’Holacracy est une pratique complète de gouvernance et de management pour nos entreprises. Avec ses structures et processus de transformation, l’Holacracy intègre la sagesse collective de toutes les personnes de l’entreprise, tout en alignant l’entreprise avec son objectif principal et avec une manière plus organique de fonctionner. Le résultat est un développement significatif en agilité, transparence, innovation et redevabilité. "
 
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Communication gagnante
Scoop.it!

La stratégie de la co-création va devenir incontournable

La stratégie de la co-création va devenir incontournable | Management de demain | Scoop.it
Empty description

Via Nicolas Calvo
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"La co-création est en pleine expansion et devient un vecteur majeur de la transformation des entreprises."
more...
No comment yet.
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Management : les 9 compétences pour diriger

Management : les 9 compétences pour diriger | Management de demain | Scoop.it
Apprendre de l'Antiquité, pour les managers et dirigeants d'aujourd'hui, chefs de projets, chefs d'équipe, c'est comme revenir aux sources.
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
" les 9 compétences pour diriger :
1. Développer une vision
2. Faire preuve de jugement
3. Décider
4. Organiser et contrôler l’exécution des tâches
5. Inspirer confiance
6. Persuader
7. Donner l’exemple
8. Favoriser la collaboration
9. Gérer les conflits"
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Quatrième lieu
Scoop.it!

Du management collaboratif au leadership de la co-responsabilité |(Innovation Managériale #Rse)

Du management collaboratif  au leadership de la co-responsabilité |(Innovation Managériale #Rse) | Management de demain | Scoop.it
Du management collaboratif au leadership de la co-responsabilité on Innovation Managériale

Via Emmanuelle BRACHE, Véronique D
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Voici les 7 principes à adopter pour développer la co-responsabilité au sein de votre entreprise :
Principe n° 1 : Etre clair sur ses attentes
Principe n° 2 : Mobiliser sur des missions
Principe n°3 : Laisser le salarié négocier son engagement
Principe n°4 : Offrir de la liberté dans la réalisation
Principe n° 5 : Faciliter l’accès à toutes les informations
Principe n°6 : Prôner l’auto-contrôle
Principe n°7 : Valoriser la contribution"
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Gouvernance in Asso 1901, 1905 et 1908 : quid du management et du leadership
Scoop.it!

Bien-être au travail : apprenez à manager comme un jardinier ! - Fabrice Lamirault

Bien-être au travail : apprenez à manager comme un jardinier ! - Fabrice Lamirault | Management de demain | Scoop.it
Stress, burn-out, dépression… Les salariés français n’ont jamais autant souffert au travail. Et si le jardinage nous inspirait de meilleures pratiques de management ? Le « bon sens paysan » n’a plus la côte. Nos sociétés urbanisées ont éloigné progressivement l’homme d’un contact intime avec la nature, ne lui laissant que quelques espaces verts pour lui rappeler …

Via Loïc CARO
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from #innovation(s) } Food for Thoughts
Scoop.it!

L’agilité… c’est compliqué !

L’agilité… c’est compliqué ! | Management de demain | Scoop.it
Signe des temps, l’une des grandes questions qui agitait les présentations plus business de la dernière session des conférences USI, n’était plus tant de réussir la transformation numérique des entreprises que de devenir « agiles », de se libérer des pesanteurs du management. Mais comment changer le management ? Peut-on changer le management sans changer les outils qui sont les siens ? Ou faut-il d’abord changer d’outils pour changer de management ?
Via Edouard Siekierski
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Bjarte Bogsnes rappelle que les principes de Beyond Budgeting ont des impacts directs sur le leadership comme sur les process. Eclaircir les valeurs, la performance, introduire un management par la transparence, une forme d’auto-organisation, promouvoir l’autonomie, attribuer des objectifs relatifs en amélioration continue plutôt que des objectifs cibles, sont plus que des principes souligne-t-il. « C’est une philosophie ». Ils ne sont pas une recette de management. Des recettes, vous en trouverez plein, plein de consultants souhaitent vous en vendre !, assure-t-il. L’enjeu n’est pas celui-là. À nouveau, les formes d’entreprises libérées sont avant tout une expérience que chacun doit adapter à ses besoins, pas des modèles sur étagères qui vont fonctionner tout seul."
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Les nouvelles formes de management : l'ultime avantage concurrentiel ...
Scoop.it!

A quoi ressemblera le manager 3.0 dans l’entreprise de demain ? 

A quoi ressemblera le manager 3.0 dans l’entreprise de demain ?  | Management de demain | Scoop.it
On parle beaucoup de réorganisation du monde du travail, de nouvelles manières de faire et de produire dans un écosystème plus local qui se passerait d’intermédiaires. Quelle place et quel rôle alors pour le manager dans l’entreprise de demain ?

Via Caroline ROUSSEL
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Si l’entreprise de demain se fonde sur la confiance, l’autogestion, la liberté et la responsabilisation des collaborateurs alors le manager doit encourager et accompagner ces nouveaux processus en facilitant le plus possible les conditions de travail dans l’entreprise de demain. Ainsi, depuis quelques années déjà, fleurissent les « Chief happiness officer », ces distributeurs et gardiens de bonne humeur. Ces nouveaux postes auraient augmenté de plus de 967% en deux ans selon les chiffres de Qapa. Le concept vient, on s’en serait douté, des Etats-Unis. Chade-Meng Tan, après une expérience chez Google, a compris le potentiel que représentait le bonheur dans le nouvel écosystème entrepreneurial et en a fait le cœur de sa nouvelle activité professionnelle. Il devient donc en 2015 le premier « Chief happiness officer ». Mais qu’est-ce que le véritable bonheur en entreprise ? C’est sûrement la nouvelle problématique qui s’imposera au manager 3.0."
more...
No comment yet.
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Management : quelles sont les attentes des générations Y et Z ?

Management : quelles sont les attentes des générations Y et Z ? | Management de demain | Scoop.it
Les générations Y et Z alimentent les débats et attisent la curiosité des recruteurs et des cadres. Pour exprimer pleinement leur potentiel, ils sont en quête de partage de valeurs, de sens et d'encouragements à évoluer personnellement, révèle une étude réalisée par Universum.
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Qu'attendent les générations X, Y et Z ?
1. Des valeurs en partage
2. Des perspectives d'évolution
3. Un environnement de travail sans stress
4. Favoriser l'intra-preneuriat
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Le BONHEUR comme indice d'épanouissement social et économique.
Scoop.it!

L’AUTOGOUVERNANCE peut-elle devenir un modèle de société ?

L’AUTOGOUVERNANCE peut-elle devenir un modèle de société ? | Management de demain | Scoop.it
Le livre du consultant en organisations Frédéric Laloux, Reinventing Organizations, vers des communautés de travail inspirées est devenu l’une des Bibles des livres de management sur les entreprises libérées. Et effectivement c’est un longseller très inspirant, riche en exemples et en détails qui rendent l’ensemble vivant. Pour autant, pas plus que le livre de Getz ou de Robertson, on n’y trouvera pas une méthode à appliquer pas à pas pour transformer son organisation, d’abord et avant tout parce que ces transformations sont expérientielles : leur réussite dépend de leur appropriation et de leur adaptation.

L’essentiel du livre est consacré à la description d’exemples d’entreprises auto-gouvernées rencontrées aux quatre coins du monde (par exemple, celle des infirmières néerlandaises de Buurtzorg qu’évoquait le Ouishare Mag), dont il souligne des principes d’organisation, des méthodes, des pratiques, des processus, des traits culturels communs qui les caractérisent. Le livre décrit comment s’organise concrètement de nouvelles formes d’organisation spontanée : allant des principes que ces entreprises mettent en place aux outils qu’elles utilisent (la définition des rôles, la sollicitation d’avis, méthodes de résolution de conflits, la transparence interne…). Des outils qui sont pour l’instant plus managériaux que techniques. Il y explique les principaux principes qui président à la mise en place d’entreprises « libérantes », à savoir, comme le souligne Etienne Appert qui vient de livrer du livre une version synthétique et illustrée : l’abandon de la pyramide hiérarchique, le pilotage par la raison d’être, et le développement de conditions de travail permettant aux salariés d’être eux-mêmes.

Via association concert urbain
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"....
et puis bien sûr les entreprises sociocratiques, qui reposent sur des formes d’autogouvernance, qui prônent des formes d’autonomies et de leaderships, flexibles, agiles, lean, évolutives, adaptées aux environnements complexes et mouvants… antifragiles, qui favorisent l’affirmation de soi et dont le symbole est l’organisme vivant."
more...
No comment yet.
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Vers des organisations du travail humaines (1/3) : croyez-vous dans l’intelligence collective ?

Vers des organisations du travail humaines (1/3) : croyez-vous dans l’intelligence collective ? | Management de demain | Scoop.it
Le terme dentreprise libérée (il semble que beaucoup lui préfèrent désormais le terme dentreprise libérante), popularisé par Isaac Get
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Pour apprendre, il faut d’abord raconter : on apprend de soi et des autres. Le second niveau de l’apprentissage, c’est l’échange de pratiques. « Souvent, on s’arrête là. Mais si vous vous arrêtez là, vous n’aurez rien appris ! » Il y a deux autres niveaux : l’internalisation : c’est identifier ce qu’on a appris de l’autre. Et le dernier niveau, l’appropriation, qui consiste à inclure ce qu’on a appris dans sa propre pratique. Thierry Raynard fait bien sûr accomplir l’exercice à l’assemblée. Pour que les gens soulignent ce qu’ils ont appris de l’intervention, ce qu’ils en retiennent, ce qui les a surpris, conforté, et les nouveaux questionnements qu’elle induit. A nouveau, souligne-t-il, ces méthodes d’intelligence collective ne convaincront pas ceux qui ne veulent pas être convaincus."
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Travailler autrement au 21 ème siècle
Scoop.it!

Comment devenir un manager bienveillant ?

Comment devenir un manager bienveillant ? | Management de demain | Scoop.it
Diminuer le stress, donner du sens au travail, rendre les salariés plus performants et heureux au travail... Voilà, entre autres, ce que promet le management bienveillant.
Via A3CV-A3Conseil, B-Harmonist, JP Fourcade
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Sur le site du think tank La Fabrique Spninoza, les "bienveilleurs" ont cette définition : "Autoriser à l’autre ce que l’on apprécierait pour soi et contribuer, par sa posture, au bien-être au travail de son environnement proche… en faisant appel à ses propres facultés naturelles de bienveillance, d’altruisme et de coopération". Un management bienveillant c'est également la capacité pour le manager à faire preuve de recul sur son travail d'encadrement, à accepter ses erreurs. Alors, la bienveillance, tarte à la crème ou vrai enjeu pour améliorer le monde du travail ?"
more...
A3CV-A3Conseil's curator insight, February 20, 2017 1:39 AM
Décider de devenir un Manager Bienveillant c'est possible ��
Ardèche Aménagement's curator insight, February 23, 2017 2:38 AM

Motiver plutôt que contraindre!

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Transformation de l'entreprise, travail collaboratif, intelligence collective et corporate hacking
Scoop.it!

Comment rendre la recherche en gestion utile aux managers ?

Les contraintes des chercheurs qui étudient la gestion ne coïncident pas forcément avec les attentes des managers. Comment les réconcilier ? Voici quelques pistes à suivre.

Via Karine SACEPE
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"....En quatrième lieu, elle permet de servir leur carrière, en leur procurant des ressources utiles à la réussite d’une mission, d’une idée ou d’une ambition. La recherche devient ainsi un instrument politique et de persuasion pour les managers."
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Agilité managériale et entrepreneuriale
Scoop.it!

Les cinq fondements du management du XXIe siècle

Les cinq fondements du management du XXIe siècle | Management de demain | Scoop.it
Dans un monde qui change, le cadre managérial de l’entreprise traditionnelle apparaît de moins en moins adapté. Critiqué pour son caractère infantilisant et excessivement contraignant, il se révèle contre-productif au regard des enjeux actuels. Pour rendre l’entreprise plus efficace collectivement et épanouissante individuellement, de nouveaux modèles de management émergent, comme …

Via Michel CEZON
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"1. Donner du sens
2. Développer l’autonomie
3. Ouvrir l’information
4. Développer l’agilité et les approches itératives
5. Insister sur le droit à l’erreur "
"Ces cinq évolutions des pratiques managériales réaffirment par-dessus tout la primauté de la dimension humaine du management."
more...
Michel CEZON's curator insight, April 13, 3:20 AM
1. Donner du sens
2. Développer l’autonomie
3. Ouvrir l’information
4. Développer l’agilité et les approches itératives
5. Insister sur le droit à l’erreur
"Ces cinq évolutions des pratiques managériales réaffirment par-dessus tout la primauté de la dimension humaine du management."
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Management et organisation
Scoop.it!

Stratégie et Management : voir au-delà du digital en 2018

Pour les dirigeants qui ont compris que le digital, principalement sous la forme de la digitalisation de l’entreprise en interne et de sa relation client en externe, etc., était désormais moins une question de stratégie (pour quoi faire) qu’une question de mise en œuvre (comment faire), se pose désormais celle des prochains enjeux stratégiques pour l’entreprise et sa différentiation.


Via François Pellerin, Anne-Laure Delpech
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Si, par contre, vous vous interrogez sur l'avenir post digital, c'est-à-dire celui où le digital fait tellement partie du nouveau normal qu'on ne s'interroge plus sur lui, comme aujourd'hui on traite de l'électricité, alors il faut vous interroger sur ce qu'il faut surveiller dès 2018 pour garder ou prendre une avance, développer un avantage concurrentiel. Comment "augmenter" sa stratégie et son management ? Quels composants faut-il ajouter à sa vision ?
- Intelligence artificielle appliquée
- Neurosciences appliquées
- Le collaboratif mature
- Le high touch
- La tripadvisorisation
- Les fake news
...
Face à ces enjeux, qui s'ajoutent, reconnaissons-le, à la mise en oeuvre des implications de la révolution numérique, les dirigeants vont devoir travailler sur plusieurs fronts : 1 - comprendre et traduire les implications concrètes de ces forces en termes de stratégie et d'organisation ; 2 - avoir une connaissance non anecdotique et la plus technique possible des enjeux en ce qui concerne leur domaine d'activité ; 3 - accepter que la sociologie, et les sciences sociales de façon plus générale, deviennent un instrument essentiel de décryptage de l'environnement. "
more...
François Pellerin's curator insight, January 27, 1:26 AM

Un article, curieusement non signé, mais qui donne des pistes de réflexion pour les entreprises sur les tendances à venir.

Deux remarques :

  • Considérer que le digital est derrière nous est une vision très éloignée de la réalité. Toutes les enquêtes (et notre expérience terrain) montrent le manque de maturité digitale des PME
  •  Par contre je suis totalement d'accord avec la conclusion et en particulier l'importance des sciences sociales pour les entreprises :

 

"Face à ces enjeux, qui s'ajoutent, reconnaissons-le, à la mise en oeuvre des implications de la révolution numérique, les dirigeants vont devoir travailler sur plusieurs fronts : 1 - comprendre et traduire les implications concrètes de ces forces en termes de stratégie et d'organisation ; 2 - avoir une connaissance non anecdotique et la plus technique possible des enjeux en ce qui concerne leur domaine d'activité ; 3 - accepter que la sociologie, et les sciences sociales de façon plus générale, deviennent un instrument essentiel de décryptage de l'environnement."

Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Coaching managérial - Executive coaching
Scoop.it!

Le management par le vide - HBR

Le management par le vide - HBR | Management de demain | Scoop.it

Comment créer de la valeur dans l’entreprise en préférant la créativité à la contrainte. Les philosophes de la pensée ancestrale chinoise et présocratique l’avaient bien compris : la nature se nourrit du jeu du vide et du plein, dans un processus contradictoire et complémentaire...


Via Michel CEZON
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Le manager s’impose par ce qu’il fait, le leader par ce qu’il est, car il tient son autorité des membres du groupe, qui lui reconnaissent une autorité informelle. Le manager fait faire les choses, le leader crée les conditions pour que les choses soient faites, souligne le chercheur Shamas-ur-Rehman Toor dans « Differentiating Leadership from Management ». Pour envisager un management par le vide organisé, les managers doivent donc agir comme des leaders."
more...
Michel CEZON's curator insight, November 26, 2017 2:16 PM
Le manager s’impose par ce qu’il fait, le leader par ce qu’il est. Le manager fait faire les choses, le leader crée les conditions pour que les choses soient faites... Si l'on veut changer des choses dans son management, encore faut-il commencer par faire de la place :-)
Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Les pratiques managériales les plus innovantes du Monde | Innovation Managériale

Les pratiques managériales les plus innovantes du Monde | Innovation Managériale | Management de demain | Scoop.it
Les pratiques managériales les plus innovantes du Monde on Innovation Managériale
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Voici quelques pratiques innovantes classées en 6 leviers en fonction de l’ordre d’importance accordé par les entreprises françaises : la confiance, l’engagement, le bien-être, l’agilité, la collaboration et la créativité."
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Quatrième lieu
Scoop.it!

Infographie : Quel est le futur du management ? (ABILWAYS DIGITAL)

Infographie : Quel est le futur du management ? (ABILWAYS DIGITAL) | Management de demain | Scoop.it
Découvrez notre infographie : un plan d'action pour réinventer et construire année après année le management pour accélérer le changement

Via Véronique D
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from .Manager l'Être , Être Manager
Scoop.it!

Les 7 forces du manager agile | Le blog du Management

Les 7 forces du manager agile | Le blog du Management | Management de demain | Scoop.it
Comment le manager se transforme-t-il sous la contrainte de l’agilité ? Voici 7 points d’appuis à travailler chaque jour, pour être plus agile.
Via Frédéric Brutier
more...
Frédéric Brutier's curator insight, October 10, 2017 12:27 PM
Être un manager agile c’est s’appliquer à accepter les différences, travailler en collaboration avec l’équipe 
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Qualité de vie au travail, Management et Compétitivité
Scoop.it!

Les « labs » s’essaient à l’innovation managériale

Les « labs » s’essaient à l’innovation managériale | Management de demain | Scoop.it
Effet de mode ou révolution dans l’entreprise, ces espaces collaboratifs repensent les pratiques de management.

Via François Pellerin
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Quels que soient leurs objectifs, toutes ces structures contribuent à dépoussiérer les approches managériales. Elles portent dans leur ADN l’ouverture, l’absence de hiérarchie, les valeurs d’écoute, la spontanéité, la créativité et l’agilité."
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from coaching, accompagnement du changement & médiation
Scoop.it!

Quelles aptitudes développer pour le manager de demain ?

Quelles aptitudes développer pour le manager de demain ? | Management de demain | Scoop.it
Dans des environnements de plus en plus turbulents, posons les bases des aptitudes nécessaires au manager post moderne de demain.

Via Stéphane Einhorn
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"- Taylor n’est pas mort
- Une aptitude à créer du « bon vouloir »
- Une posture de « Servant Leader »
- Des qualités d’Agilité personnelle
- Une capacité à créer des capacités
- Appréhender la compétition dans une logique coopérative et collaborative
- Savoir donner du sens dans le brouillard
- Concilier exigence et bienveillance
- Etre résilient au stress
- L’innovation managériale : nouvel enjeu de compétitivité "

more...
Stéphane Einhorn's curator insight, May 3, 2017 9:47 AM
Taylor n'est pas mort !
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from #innovation(s) } Food for Thoughts
Scoop.it!

Pour libérer le potentiel de votre entreprise, questionnez sa raison d’être - HBR

Pour libérer le potentiel de votre entreprise, questionnez sa raison d’être - HBR | Management de demain | Scoop.it
L’innovation et la conquête de nouveaux marchés impliquent de réfléchir aux fondamentaux de l’entreprise, de distinguer l’ « être » du « faire ».
Via Edouard Siekierski
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
" Il est donc urgent de libérer le potentiel des entreprises grâce à une formulation précise et réfléchie de sa raison d’être profonde. Pour cela, voici trois conseils :
1. Sa formulation doit passer du « faire » (fabriquer une machine ou vendre des matières premières aromatiques) à l’ « être » (être un apporteur de plaisir et de convivialité ou être un créateur de lien à la nature par l’olfaction).
2. Elle doit être vraie et légitime, car conforme à votre culture, à vos valeurs et à la réalité de la situation de vos parties prenantes internes et externes.
3. Enfin, elle doit porter sur un enjeu important de vos bénéficiaires directs et indirects. Une fois identifiée et communiquée, vous serez alors surpris par les effets d’un simple décloisonnement de votre pensée."
more...
No comment yet.
Rescooped by Geemik Maria Açucena Da Silva from Qualité de vie au travail, Management et Compétitivité
Scoop.it!

Entreprises libérées : « C’est la rigueur qui permet l’autonomie »

Entreprises libérées : « C’est la rigueur qui permet l’autonomie » | Management de demain | Scoop.it
Isabelle Baur était la présidente du directoire de Scarabée, la société coopérative d’alimentation rennaise biologique et écologique. Désormais, elle se présente comme « 1er lien du cercle général », en charge de l’innovation et du développement…

Via François Pellerin
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"« Quand on évoque les entreprises libérées, les gens pensent que tout est libre » C’est plutôt le contraire. Ici, il y a des règles, nombreuses, un système rigoureux, mais limpide. « C’est la rigueur qui permet de libérer l’autonomie et la créativité des personnes ». Se libérer, c’est se créer ses propres règles !"
more...
François Pellerin's curator insight, March 6, 2017 1:12 AM

Un article intéressant sur l'Holacratie chez Scarabée Biocoop.

Voir aussi en fin d'article les liens  vers le compte rendu très riche de la journée organisée par le Club How

Scooped by Geemik Maria Açucena Da Silva
Scoop.it!

Knowledge Management : comment gérer le savoir de son entreprise ?

Knowledge Management : comment gérer le savoir de son entreprise ? | Management de demain | Scoop.it
Knowledge management, ou gestion des connaissances, c’est ainsi qu’on appelle tous les moyens qui nous permettent d’organiser une entreprise.
Geemik Maria Açucena Da Silva's insight:
"Le Knowledge Management, ou gestion des connaissances, c’est ainsi qu’on appelle aujourd’hui tous ces moyens qui nous permettent d’organiser, capitaliser les connaissances d’une entreprise. En d’autres mots, c’est la facilitation de la conservation et de la diffusion des informations d’une entreprise. Gérer la connaissance de son entreprise c’est aussi gérer toute son organisation. Etre organisé c’est optimiser sa productivité. Et en entreprise nous savons que le temps et l’argent sont très relatifs. Voilà pourquoi le concept du Knowledge Management devient de plus en plus nécessaire dans une société où nous courons tous après le temps."
more...
No comment yet.