Lus_@lire
113 views | +0 today
Follow
Lus_@lire
Ce que j'ai lu, ce que j'ai à lire
Curated by jpchalte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Septembre2013 / Richard Powers / "Trois Fermiers s'en vont au Bal" (Le Cherche-Midi)

Septembre2013 / Richard Powers / "Trois Fermiers s'en vont au Bal" (Le Cherche-Midi) | Lus_@lire | Scoop.it

Tout commence par une photo, désormais célèbre : celle prise par August Sander de trois fermiers sur une route de campagne à la veille de la Première Guerre mondiale. Pourquoi cette photo obsède-t-elle tant le narrateur, depuis qu'il l'a vue par hasard dans un musée de Detroit ? Peter Mays, un jeune journaliste de Boston, saura-t-il percer l'énigme de son étrange ressemblance avec l'un des fermiers de la photo ? Qu'est-il advenu de ces trois jeunes hommes ?

jpchalte's insight:

-> http://www.cherche-midi.com/theme/Trois_fermiers_s_en_vont_au_bal-Richard_POWERS-9782749102276.html

 

-> http://www.lexpress.fr/culture/livre/trois-fermiers-s-en-vont-au-bal_809105.html

 

-> http://www.franceculture.fr/oeuvre-trois-fermiers-s-en-vont-au-bal-de-richard-powers.html

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Juillet 2013 / Will Self / Les Grands Singes (Editions de l' Olivier)

Juillet 2013 / Will Self / Les Grands Singes (Editions de l' Olivier) | Lus_@lire | Scoop.it

Après une soirée de débauche ordinaire, le réveil de Simon Dykes est difficile. Épouvantable même, Quand il constate que sa compagne s'est transformée en chimpanzé, ainsi que tout le reste de l'humanité. Persuadé qu'il est encore un « humain », Dykes est immédiatement interné dans le service du Dr Busner, un singe très respecté, psychanalyste radical, militant de l'antipsychiatrie. Celui-ci, touché par son désarroi, et voyant dans ce cas extraordinaire l'occasion d'établir définitivement sa réputation, décide de l'aider à percer le mystère de sa véritable identité.

jpchalte's insight:

-> http://mobile.liberation.fr/livres/0101256625-malin-comme-un-self-avec-ses-grands-singes-dont-on-ressort-de-la-lecture-pas-toujours-dans-son-assiette-l-anglais-will-self-met-lexique-et-moeurs-cul-par-dessus-tete-entretien-will-self-les-grands-sin

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Juillet 2013 / Dolores Redondo / Le Gardien Invisible (La Cosmopolite noire/Stock)

Juillet 2013 / Dolores Redondo / Le Gardien Invisible (La Cosmopolite noire/Stock) | Lus_@lire | Scoop.it

Le cadavre d’une jeune fille est découvert sur les bords de la rivière Baztán dans une étrange mise en scène. 
Très vite, les croyances basques surgissent : et si toute cette horreur était l’oeuvre du basajaun, un être mythologique ? 
L’inspectrice Amaia Salazar, femme de tête en charge de l’enquête, se voit contrainte de revenir sur les lieux de son enfance qu’elle a tenté de fuir toute sa vie durant. 
Jonglant entre les techniques d’investigation scientifique modernes et les croyances populaires, Amaia Salazar devra mettre la main sur ce gardien invisible qui perturbe la vie paisible des habitants d’Elizondo.

jpchalte's insight:

-> http://www.lacauselitteraire.fr/le-gardien-invisible-dolores-redondo

 

-> http://www.editions-stock.fr/livre/stock-423249-Le-gardien-invisible-hachette.html

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Juin 2013 / James Lee Burke / Dernier tramway pour les Champs-Elysées (Payot & Rivages )

Juin 2013 / James Lee Burke / Dernier tramway pour les Champs-Elysées (Payot & Rivages ) | Lus_@lire | Scoop.it

Alors qu'il est assis dans un bar de La Nouvelle-Orléans, le vague à l'âme, Robicheaux aperçoit un jeune dealer qui a été chargé de tabasser le père Jimmie Dolan, son ami. Robicheaux enquête et croise le chemin d'un ancien amour. Dans ce roman crépusculaire, marqué par l'absence et la mort, James Lee Burke confronte son alter ego Robicheaux à une descente aux Enfers. Sur les Champs-Élysées de La Nouvelle-Orléans, pas de félicité mais une ligne de tramway désaffectée, à l'image du terrible destin de Junior Crudup.

jpchalte's insight:

-> http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20090213.BIB2886/dernier-tramway-pour-les-champs-elysees-de-james-lee-burke.html

 

-> http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/19271

 

-> http://accropolars.canalblog.com/archives/2008/11/14/11364999.html

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Juin 2013 / Ryû Murakami / Miso Soup

Juin 2013 / Ryû Murakami / Miso Soup | Lus_@lire | Scoop.it

Miso Soup est une métaphore pour la société japonaise, qui a attiré Frank. Ce dernier exerce chez Kenji une impression bizarre et une méfiance qui se voient amplement justifiées au cours du récit, où la violence et une atmosphère mi-fantastique, mi-psychotique nouent des liens entre les deux protagonistes.

jpchalte's insight:

-> http://www.lexpress.fr/culture/livre/miso-soup_796866.html

 

-> http://www.kurosawa-cinema.com/litterature/japonaise/miso_soup/

 

-> http://www.orient-extreme.net/index.php?menu=litterature&sub=critiques&article=80

 

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Le livre des techniques du son - 4e édition - Dunod

Le livre des techniques du son - 4e édition - Dunod | Lus_@lire | Scoop.it
Découvrez le livre Le livre des techniques du son - 4e édition de sur le site des éditions Dunod, Interéditions, Microsoft Press, et Ediscience
more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Le livre des techniques du son - 4e édition - Dunod

Le livre des techniques du son - 4e édition - Dunod | Lus_@lire | Scoop.it
Découvrez le livre Le livre des techniques du son - 4e édition de sur le site des éditions Dunod, Interéditions, Microsoft Press, et Ediscience
more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Mai 2013 / Robert Pobi / L'Invisible (Sonatine)

Mai 2013 / Robert Pobi / L'Invisible (Sonatine) | Lus_@lire | Scoop.it

Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jack Cole revient pour la première fois depuis près de 30 ans dans la maison où il a grandi. Son père, Jacob Coleridge, un peintre mondialement reconnu, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d’Alzheimer. Son état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Jack, qui a le corps entièrement tatoué d’un chant de L’Enfer de Dante, souvenir d’une jeunesse perturbée, est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l’esprit des psychopathes. Alors qu’un terrible ouragan s’approche des côtes, Hauser, le shérif de la ville, profite de la présence de Jack pour lui demander de l’aider à résoudre un double assassinat, celui d’une femme et d’un enfant dont on ignore les identités. Devant la méthode employée par le tueur, Jack ne peut s’empêcher de faire le lien avec un autre crime, jamais résolu,... Alors que le village est bientôt coupé du monde par la tempête, les meurtres se succèdent et Jack est bientôt convaincu que son père connaît l’identité de l’assassin. C’est dans l’esprit de son père que Jack va cette fois devoir entrer, comme il entre d’habitude dans celui des criminels, pour trouver une vérité complètement inattendue.

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Mai 2013 / Percival Everett / Le supplice de l'eau

Mai 2013 / Percival Everett / Le supplice de l'eau | Lus_@lire | Scoop.it

Après l’atroce assassinat de Lane, sa fille unique, âgée de onze ans, Ismaël Kidder enlève un quidam qu’il a décidé de tenir pour coupable du crime. Dans le sous-sol de sa coquette maison de romancier à succès où il le séquestre à l’insu de tous, il soumet l’homme à la torture… A travers ce portrait sans concession d’un individu fou de douleur passant du statut de victime à celui de bourreau, Percival Everett, qui écrivit ce roman en réponse aux exactions commises, au nom du salut des Etats-Unis d’Amérique, dans le camp de Guantánamo ou la prison d’Abou Ghraib, dresse un audacieux parallèle entre un supplice infligé à l’échelle individuelle et la pratique de la torture en temps de guerre. Dès lors, Ismaël Kidder semble incarner, dans son délire d’ange exterminateur dissertant sur les fondamentaux de la philosophie antique, cet homme tristement universel en qui peuvent cohabiter, pour se conforter l’une l’autre, raison et barbarie, deux ressorts douloureusement cruciaux de l’histoire contemporaine.

 

 

jpchalte's insight:

-> http://www.magazine-litteraire.com/critique/fiction/supplice-eau-percival-everett-23-11-2010-35822

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Mail 2013 / Derek Van Arman / IL (Sonatine)

Mail 2013 / Derek Van Arman / IL (Sonatine) | Lus_@lire | Scoop.it

« La plupart des tueurs en série n’ont rien à voir avec les mythes qu’ils ont engendrés. Ils ne vivent pas isolés, au milieu des bois ou au fin fond d’un asile. Ce sont vos propres voisins. Comme Bundy, Statler, Gacey, Williams, Merrin et des centaines d’autres sur cette liste, ce sont des individus que vous croisez aux réunions de parents d’élèves ou aux matchs de base-ball de Little League, ils prennent le bus avec vous, leurs enfants jouent avec les vôtres, et ils récitent peut-être même le Notre Père avec vous, lors de vos réunions de famille.» Ainsi parle Jack Scott, directeur de l’agence fédérale en charge des crimes violents et spécialiste des serial killers. Lorsqu’une mère et ses deux filles sont sauvagement assassinées dans une mise en scène macabre, c’est le début d’une chasse à l’homme impitoyable. Jack, qui pensait avoir tout enduré, devra affronter son passé pour mettre la main sur un tueur atypique, aussi pervers que machiavélique.

 

 

jpchalte's insight:

-> http://unpolar.hautetfort.com/apps/m/archive/2013/03/11/il-de-derek-van-arman.html

 

-> http://www.marianne.net/blv-du-crime/m/blv-du-crime/Il-de-Derek-Van-Arman_a14.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Mai 2013 / Bret Easton Ellis / Moins Que Zéro

Mai 2013 / Bret Easton Ellis / Moins Que Zéro | Lus_@lire | Scoop.it

« Moins que zéro n'a rien d'un manifeste. C'est un roman de Los Angeles, ville dure, ville sans âme. "On peut disparaître ici sans même s'en apercevoir", écrit Bret Easton Ellis. L'auteur (qui a seulement vingt ans) ne cherche d'ailleurs pas à nous dire autre chose que ce vide, ce sentiment d'une existence privée de sens. Pour autant, son récit ne tourne pas en rond. Il y a, au contraire, chez Bret Easton Ellis une extraordinaire puissance de la narration. Il nous ébranle ce petit jeune homme. Ses références, il ne faut pas aller les chercher en littérature mais plutôt du côté du rock, ce reflet clinquant de notre époque. À l'image de cette musique, Ellis est spontané, violent et son expression dépouillée. Le roman des années 80 est né. Ouf ! Il était temps. »

 

 

jpchalte's insight:

-> http://www.buzz-litteraire.com/post/2006/04/07/1142-moins-que-zero-de-bret-easton-ellis

 

-> http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20100902.BIB5573/bret-easton-ellis-ce-livre-m-a-sauve.html

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Avril 2013 / Qiu Xiaolong / Mort d'une héroïne rouge

Avril 2013 / Qiu Xiaolong / Mort d'une héroïne rouge | Lus_@lire | Scoop.it

Le corps d'une femme est retrouvé, enfermé dans un sac, dans un canal proche de Shanghaï, sans qu'aucune violence ne semble lui avoir été faite. L'inspecteur principal Chen Cao et son adjoint Yu finissent par identifier le corps. Il s'agit de celui de la camarade Guan Hongying, travailleuse modèle de la Nation et, à ce titre, membre éminent du Parti. Dès lors, les deux policiers vont mener l'enquête sous la surveillance attentive du commissaire politique Zhang, vétéran du Parti et garant de l'orthodoxie communiste. La vie exemplaire de l'héroïne rouge résistera-t-elle à cette enquête ?

jpchalte's insight:

-> http://polarock.canalblog.com/archives/2012/11/15/25590518.html

 

 -> http://www.lecerclepoints.com/livre-mort-heroine-rouge-xiaolong-qiu-9782020488877.htm

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Avril 2013 / Craig Holden / Les quatre coins de la nuit

Avril 2013 / Craig Holden / Les quatre coins de la nuit | Lus_@lire | Scoop.it

Un dimanche, neuf heures du matin dans une ville du Midwest. Bank Arbaugh et Mack Steiner achèvent leur ronde de nuit lorsque tombe le message radio : une enfant de douze ans a disparu. Elle était partie faire un tour à vélo et la mère a retrouvé la bicyclette, mais pas sa fille. Les deux policiers échangent un regard. Ils pensent à une autre fillette, disparue sept ans plus tôt. La fille de Bank. Une vieille affaire qui est au cœur de leur histoire à eux. Les Quatre coins de la nuit met en scène deux personnages puissamment campés, unis par une amitié ambiguë, complexe et contradictoire.

jpchalte's insight:

-> http://ray-pedoussaut.fr/?p=503

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Aout2013 / James Ellroy / Ma part d'ombre (Editions Payot & Rivages)

Aout2013 / James Ellroy / Ma part d'ombre (Editions Payot & Rivages) | Lus_@lire | Scoop.it

Ma part d'ombre (Titre original : My Dark Places: An L.A. Crime Memoir) est un récit autobiographique de James Ellroy publié en 1996, autour de l'assassinat de sa mère en 1958. Il mêle récit et enquête.

 

La mère du romancier américain a été assassinée le 22 juin 1958. En 1995, Ellroy, accompagné du détective Bill Stoner, tente d'élucider l'affaire. Il lance un appel à témoin et reprend les pièces du dossier.

Le livre raconte la jeunesse de Ellroy, qui après la mort de sa mère est confié à un père coureur de jupons (il avait été le secrétaire de Rita Hayworth et il se pourrait qu'il ait aussi été son amant). Le jeune James, livré à lui-même et sans amis, explore les rues de Los Angeles, se passionne pour les femmes assassinées et lit des romans noirs.

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

JUillet 2013 / Bangkok 8 / John Burdette (Presses de la Cité)

JUillet 2013 / Bangkok 8 / John Burdette (Presses de la Cité) | Lus_@lire | Scoop.it

Bangkok 8, c'est le code postal du quartier chaud de la mégapole thaïlandaise, un égout à ciel ouvert et un champ de bataille dans lequel opère Sonchaï Jitpleecheep, fils d'un GI et d'une fille de bar thaïe. 

Seul policier de Bangkok à ne pas toucher de pots-de-vin, bouddhiste pratiquant, il est chargé d'enquêter sur un meurtre peu banal : celui d'un marine américain noir retrouvé mort dans une Mercedes blindée aux portières condamnées. En la seule compagnie d'un python et d'une flopée de cobras hypervenimeux...

jpchalte's insight:

-> http://www.lepoint.fr/editos-du-point/patrick-besson/reading-john-burdett-18-11-2010-110184_71.php

 

-> http://www.lescinqcontinents.com/infos/index.php?2011/01/10/422-bangkok-8-de-john-burdett-10x18-2010

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Juin 2013 / P.D. James / Une certaine justice (Fayard Noir)

Juin 2013 / P.D. James / Une certaine justice (Fayard Noir) | Lus_@lire | Scoop.it

Dans le cercle feutré des hommes (et des femmes) de loi qui opèrent dans les Chambers de Londres (grands complexes de cabinets d'avocats), Venetia Aldridge, une avocate de talent au caractère bien trempé, fait acquitter un certain Garry Ashe accusé, sans doute à raison, d'être le meurtrier de sa tante. Mais quelle n'est pas sa stupéfaction lorsque, quelques jours plus tard, sa propre fille, Octavia, lui annonce son intention d'épouser... Garry Ashe! C'est le début, pour Venetia, d'une succession d'angoisses qui iront en empirant jusqu'au jour où on la retrouve assassinée avec une perruque de juge sur la tête et baignant dans un sang qui n'est pas le sien...

jpchalte's insight:

-> http://www.lexpress.fr/culture/livre/une-certaine-justice_807627.html

-> http://www.liberation.fr/livres/0101249697-palais-d-injustice-p-d-james-prend-pretexte-d-un-crime-atroce-pour-passer-a-la-moulinette-juges-et-avocats-a-la-sauce-anglaise-p-d-james-une-certaine-justice-traduit-de-l-anglais-par-denise-meunier-fa

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Juin 2013 / Les Visages / Jesse Kellerman (Sonatine)

Juin 2013 / Les Visages / Jesse Kellerman (Sonatine) | Lus_@lire | Scoop.it

“Au début, je me suis mal comporté.” « Voici comment le très talentueux Jesse Kellerman commence son roman, et dès le début vous êtes emporté. Je ne vous ferai pas un long résumé du livre, d’autres s’y emploieront, voici l’histoire, brièvement : un jeune amateur d’art nommé Ethan Muller essaie d’en savoir plus sur une série de tableaux exceptionnels après la disparition de leur auteur, Victor Cracke, un artiste reclus. Les problèmes commencent lorsqu’un flic à la retraite reconnaît dans l’un des portraits un enfant disparu quarante ans plus tôt. C’est le début d’une spirale infernale pour Ethan, qui va peu à peu perdre tout contrôle de l’affaire

jpchalte's insight:

-> http://rivieres.pourpres.net/forum/les-visages-de-jesse-kellerman-sonatine-vt2950.html

 

-> http://www.telerama.fr/livre/cercle-polar-34-jesse-kellerman-et-christian-roux,50178.php

 

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Juin 2013 / Richard Powers / L' Ombre en fuite (Le Cherche Midi/Lot49)

Juin 2013 / Richard Powers / L' Ombre en fuite (Le Cherche Midi/Lot49) | Lus_@lire | Scoop.it

Washington. Adie Klarpol, une jeune artiste désillusionnée, est engagée par une compagnie d'informatique pour travailler sur un système expérimental, « la Caverne ». Ce simulateur d'univers virtuels en 3D permet de revisiter, entre quatre murs, les chefs-d'oeuvre de l'art. 

Beyrouth. Taimur Martin, professeur d'anglais, est pris en otage par des fondamentalistes islamistes. Seul dans un cachot, il n'a que sa mémoire et son imagination pour s'évader. 

Un simulateur d'univers virtuels, un cachot : deux pièces dissemblables, toutes deux ouvertes à toutes les transformations, l'une par la magie de l'informatique, l'autre par la ténacité de l'esprit humain. Deux univers a priori inconciliables dont Richard Powers, avec son sens renversant du romanesque, tire une polyphonie grandiose. 

Le romancier explore le destin de l'art à l'époque du virtuel, celui de la mémoire à l'époque de l'informatique et questionne une fois de plus les rapports entre science, histoire et imagination.

jpchalte's insight:

-> http://www.cherche-midi.com/theme/L_ombre_en_fuite-Richard_POWERS-9782749103969.html

 

-> http://www.telerama.fr/livres/l-ombre-en-fuite,42367.php

 

-> http://table-rase.blogspot.fr/2009/04/lombre-en-fuite.html

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Le livre des techniques du son - 4e édition - Dunod

Le livre des techniques du son - 4e édition - Dunod | Lus_@lire | Scoop.it
Découvrez le livre Le livre des techniques du son - 4e édition de sur le site des éditions Dunod, Interéditions, Microsoft Press, et Ediscience
more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Mai 2013 / Dennis Lehane / Ils vivent la nuit (Rivages/Thriller)

Mai 2013 /  Dennis Lehane / Ils vivent la nuit (Rivages/Thriller) | Lus_@lire | Scoop.it

Boston 1926. En pleine Prohibition, l’alcool coule à flots dans les speakeasies, les armes font la loi et Joe, le plus jeune fils du capitaine Coughlin (Un pays à l’aube), est bien décidé à se faire une place dans le milieu de la pègre. Il commence par braquer un bar clandestin appartenant au parrain local Albert White, mais commet l’erreur de séduire sa maîtresse. La vengeance de White ne se fait pas attendre et Joe se retrouve derrière les barreaux. Entre son père et Maso Pescatore, le parrain qu’il rencontre en prison, son choix est fait. Pescatore se charge de son « éducation ». Joe se retrouve en Floride à Ybor City, à la tête d’un réseau de trafic de rhum, noue des liens avec les Cubains et bâtit un empire. Mais la Prohibition prend fin et les temps changent. Pour Joe, le chemin de la rédemption est aussi pavé d’embûches, car traîtres et ennemis ne manquent pas dans ce monde.

jpchalte's insight:

-> http://www.lemonde.fr/livres/article/2013/03/28/salsa-prohibicion_3149226_3260.html

 

-> http://planete-polars.blog.leparisien.fr/archive/2013/03/19/dennis-lehane.html

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Mai 2013 / Donald Westlake / Le contrat

Mai 2013 / Donald Westlake / Le contrat | Lus_@lire | Scoop.it

Aux États-Unis, malheur à celui qui figure sur la "liste". Cette fameuse liste, établie par les ordinateurs des grandes chaînes de librairies, recense les écrivains qui se vendent mal, pour que les libraires évitent de commander leurs livres. Jusqu'au jour où ils ne sont plus édités du tout. Wayne Prentice est touché par ce phénomène et après douze romans, il ne trouve plus d'éditeur pour son dernier manuscrit. Une rencontre avec Bryce Proctor, un auteur à succès, va peut-être changer son destin. Bryce, en panne d'écriture depuis le début de son divorce, propose d'éditer sous son nom le manuscrit de Wayne et ils partageront les bénéfices. Mais il ajoute une clause à ce contrat juteux : Wayne devra supprimer Lucie Proctor, une épouse que Bryce juge un peu trop gourmande sur ses droits d'auteur. Dans Le Contrat, d'une tonalité proche de son précédent roman, Le Couperet, Westlake dissèque les nouvelles méthodes en vigueur dans l'édition américaine. Une fable cynique et impitoyable qui s'achève de façon totalement inattendue. --Claude Mesplède

jpchalte's insight:

-> http://lirevoir.unblog.fr/2008/07/06/le-contrat-donald-westlake/

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Mai 2013 / James Lee Burke / La Nuit la plus longue

Mai 2013 / James Lee Burke / La Nuit la plus longue | Lus_@lire | Scoop.it

A l'été 2005, un terrifiant ouragan dévaste le sud de la Louisiane. Son impact sur La Nouvelle-Orléans évoque la bombe atomique qui a anéanti Hiroshima. Envoyé en renfort dans la métropole sinistrée, Dave Robicheaux découvre un tableau apocalyptique : les pillards y font la loi, la désorganisation a permis l'explosion de toutes les formes de violence, la société moderne civilisée a régressé au stade d'une jungle primitive où rôdent les prédateurs. Chacun se cache et survit comme il le peut. Dans cet univers de cauchemar, Robicheaux veut comprendre comment deux jeunes Noirs se sont fait descendre alors qu'ils rôdaient dans un quartier riche. Lynchage raciste rendu possible par les circonstances, ou règlement de comptes d'une autre nature ? Car les deux victimes n'étaient pas des enfants de choeur...

jpchalte's insight:

-> http://www.encrenoire.be/livres/policier-thriller/la-nuit-la-plus-longue

 

-> http://actu-du-noir.over-blog.com/article-james-lee-burke-et-katrina-74143893.html

 

-> http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-nuit-la-plus-longue_998708.html

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Mai 2013 / Zoran Drvenkar / Sorry (Sonatine)

Mai 2013 / Zoran Drvenkar / Sorry (Sonatine) | Lus_@lire | Scoop.it

Berlin. Tamara, Frauke, Kris et Wolf se sont connus au lycée. Dix ans plus tard, après une succession de petits boulots, de drames personnels, de défaites diverses et de blessures secrètes, c’est sans trop d’illusions qu’ils abordent la trentaine. Les choses vont néanmoins changer très vite quand ils ont l’idée de créer une agence nommée Sorry, dont l’objet est de s’excuser à la place des autres. Le succès est immédiat, ils aident des hommes d’affaires qui s’estiment s’être mal comportés envers un salarié, un associé ou une entreprise à alléger leurs remords en allant à leur place chercher le pardon auprès de leurs victimes. Tout va pour le mieux jusqu’au jour où un mystérieux assassin désireux de soulager sa conscience en obtenant l’absolution pour les horribles souffrances qu’il inflige décide de recourir aux services de Sorry. C’est le début d’une longue descente aux enfers pour les quatre amis. Pris dans un piège infernal et mortel, ils n’auront d’autre solution que de découvrir au plus vite l’identité et les mobiles de ce tueur qui les manipule et semble parfaitement les connaître. Avec ce roman à la construction exceptionnelle et au style remarquable, Zoran Drvenkar rompt d’emblée avec toutes les conventions du thriller. Il déjoue toutes les attentes du lecteur, le surprend sans cesse et le captive jusqu’à la dernière page.  

 

 

jpchalte's insight:

-> http://www.critique-moi.fr/critiques-livres/roman-policier-polar/348-sorry-zoran-drvenkar

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Avril 2013 / Richard Powers / Générosité

Avril 2013 / Richard Powers / Générosité | Lus_@lire | Scoop.it

Thassa Amzwar, une jeune Algérienne dont les proches ont disparu après des émeutes en Kabylie, poursuit ses études à Chicago. Loin d'être une réfugiée traumatisée, c'est une jeune femme lumineuse, gaie, d'un optimisme à toute épreuve. Candace Weld, la psychologue de l'université, et Russell Stone, un de ses professeurs, tombent vite sous son charme, chacun à sa manière.

Mais la propension au bonheur de Thassa attire bientôt l'attention de Thomas Kurton, ardent partisan des manipulations génétiques. Lorsque celui-ci découvre chez la jeune étudiante une disposition chromosomique particulière, peut-être à l'origine de son bien-être, il pense être en mesure d'isoler le gène du bonheur. Cette hypothèse éveille l'intérêt des médias, mais aussi des hommes politiques, de l'industrie pharmaceutique, et Thassa se retrouve sous les feux de la rampe.

 

 

jpchalte's insight:

-> http://www.magazine-litteraire.com/critique/fiction/generosite-richard-powers-22-04-2011-34775

 

-> http://www.lapresse.ca/arts/livres/201107/02/01-4414492-generosite-de-richard-powers-la-science-du-bonheur.php

 

-> http://www.cherche-midi.com/theme/Generosite-Richard_POWERS_-9782749114910.html

more...
No comment yet.
Scooped by jpchalte
Scoop.it!

Avril 2013 / Peter Temple / Vérité

Avril 2013 / Peter Temple / Vérité | Lus_@lire | Scoop.it

Alors que Melbourne vit un été caniculaire marqué par de violents incendies, le commissaire Villani, chef de la brigade des Homicides, est appelé sur une scène de crime dans les beaux quartiers : on a retrouvé une jeune femme sans vie dans un appartement de luxe. La morte le trouble, elle ressemble à sa fille Lizzie, adolescente fugueuse et rebelle. Loin de ce crime, Villani et son équipe se rendent dans une banlieue sordide après la découverte dans un hangar de trois cadavres d'hommes, atrocement torturés.

Deux enquêtes qui s'entrecroisent et se mêlent au souvenir d'affaires plus anciennes. Pour Villani, la ville est devenue le lieu de l'affrontement des extrêmes : soirées chics pour riches et puissants, planques sordides de la pègre, bureaux des flics, autoroutes urbaines, collines en feu. Dans ce monde cauchemardesque et obsessionnel, Villani se demande avec angoisse qui est sa vraie famille : son père ancien mercenaire au Vietnam, son épouse absente et ses filles, ses collègues, ou les criminels qu'il traque ?

 

 

jpchalte's insight:

 -> http://m.lexpress.fr/culture/livre/verite_1127091.html

more...
No comment yet.