Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes
161 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Théâtre malien : Les “Praticables” pour la redynamisation du secteur - Notre Nation Journal en ligne au Mali

Théâtre malien : Les “Praticables” pour la redynamisation du secteur - Notre Nation Journal en ligne au Mali | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Il fut une époque où le théâtre malien était parvenu à se hisser sur des hauteurs, faisant du Mali une référence en matière de théâtre. Il faut reconnaître que depuis quelques années, le secteur bat de (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Assa Traoré - Antigone moderne

Assa Traoré - Antigone moderne | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
À Rennes, j'ai rencontré Marine Bachelot-NGuyen, autrice et metteuse en scène de théâtre. Elle écrit des pièces qui parle de la vraie vie. Des rapports de domination, du sexisme, du racisme. De la décolonisation. Elle m'a parlé d'un projet qu'elle mène avec des jeunes dans un collège de la périphérie rennaise avec une prof de français passionnée de théâtre. Extraits e
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Théâtre. Au nom de la mère, du fils et de l’intégrisme

Théâtre. Au nom de la mère, du fils et de l’intégrisme | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
David Gauchard dirige le Fils, un texte de Marine Bachelot Nguyen sur une dérive dans les brumes de la droite extrême, avec Emmanuelle Hiron. Saisissant.
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Théâtre: «Le fils», ou le glissement idéologique d'une mère Manif pour tous - Yagg

Théâtre: «Le fils», ou le glissement idéologique d'une mère Manif pour tous - Yagg | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
La pièce "Le Fils" donne la parole à une militante de la Manif pour tous. Dans un monologue puissant et empreint d'émotion, cette femme nous explique comment elle est devenue une militante passionnée de tous les combats réactionnaires de l'organisation anti-mariage pour tous. Et le prix qu'elle a payé pour cela.
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

La place du chien mise en scène de Marine Bachelot Ngyuen

La place du chien mise  en scène de Marine Bachelot Ngyuen | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
au-delà d’une fantaisie parfois burlesque La place du chien aborde des questions séreuses : post colonialisme, différence de culture, et entre sexualité féminine et masculine, monde du travail, émigration…
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Festival d'Avignon off 2017 - Revue frictions - théâtres_écritures

Hommes et bêtes : La Place du chien de Marine Bachelot Nguyen. Le Nouveau Ring jusqu'au 23 juillet à 15 h 20.

more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

collège de St Meen le Grand, la science monte sur les planches

collège de St Meen le Grand, la science monte sur les planches | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Empty description
Lumière d'août's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Bonus N°6 : « ÇA S’ÉCRIT T-C-H » par la compagnie Lumière d’août - Alter1fo

Bonus N°6 : « ÇA S’ÉCRIT T-C-H » par la compagnie Lumière d’août - Alter1fo | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Bonus N°6 : « ÇA S’ÉCRIT T-C-H » par la compagnie Lumière d’août. Un texte écrit et mis en scène par Alexandre Koutchevsky. L’histoire d’un homme à la recherche de ses racines dans u
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

FESTIVAL MYTHOS, RENNES : L’ETAT DU MONDE

FESTIVAL MYTHOS, RENNES : L’ETAT DU MONDE | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Cette leçon d’histoire se trouve tout à fait renforcée et illustrée par une vraie leçon de géopolitique linguistique avec le spectacle Mgoulsda Yaam (...) Aristide Tarnagda – impressionnant comédien – et Charline Grand européenne bondissante forment un duo qui arrache l’émotion. L’ensemble est dirigé avec subtilité par Alexandre Koutchevsky, nom qu’il faut garder dans un coin de la tête tant il s’apprête à faire de grandes choses
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Une rencontre entre deux cultures, à l'Aire Libre

Une rencontre entre deux cultures, à l'Aire Libre | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it

La pièce "Mgoulsda yaam depuis Ouaga" est jouée, en cette fin de semaine, dans le cadre du festival Mythos. C'est aussi l'histoire d'une collaboration entre deux artistes et deux cultures

more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

David Gauchard, Marine Bachelot Nguyen et Emmanuelle Hiron pour Le Fils

David Gauchard, Marine Bachelot Nguyen et Emmanuelle Hiron pour Le Fils | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it

Affronter par le théâtre le glissement vers la radicalité, c'est l'enjeu d'un spectacle qui sera prochainement présenté dans le département. Arnaud Wassmer reçoit trois des protagonistes de cette pièce intitulée Le Fils.Affronter par le théâtre le glissement vers la radicalité, c'est l'enjeu d'un spectacle qui sera prochainement présenté dans le département. Arnaud Wassmer reçoit trois des protagonistes de cette pièce intitulée Le Fils.

more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Les Ombres et les lèvres, une pièce de Marine Bachelot Nguyen - L'Imprimerie Nocturne

Les Ombres et les lèvres, une pièce de Marine Bachelot Nguyen - L'Imprimerie Nocturne | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it

Une mise en scène enthousiasmante, un contenu riche et un sujet ambitieux, "Les Ombres et les lèvres" nous plonge dans un Vietnam méconnu, celui des personnes LGBT. Une pièce pleine d’espoir, de poésie et d’énergie.

more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Mgoulsda yaam depuis Ouaga rédigé à Saint-Jacques

Mgoulsda yaam depuis Ouaga rédigé à Saint-Jacques | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it

En avril prochain, "Mgoulsda yaam depuis Ouaga" (Je vous écris depuis Ouaga), la pièce d'Aristide Tarnagda et Alexandre Koutchevsky, auteurs burkinabè et français, sera présentée à L'Aire Libre.

more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Mali : Kuma so théatre et ” le projet les praticables ” : Refondation du théâtre populaire au Mali

Mali : Kuma so théatre et ” le projet les praticables ” : Refondation du théâtre populaire au Mali | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Le “Projet les praticables” est une nouvelle structure de création théâtrale et de formation de jeunes artistes, auteur(e)s, metteur(e)s en scène, comédien(ne)s.
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Avignon 2017 : “Le Fils”, amour, famille, tradi - Arts et scènes - Télérama.fr

Avignon 2017 : “Le Fils”, amour, famille, tradi - Arts et scènes - Télérama.fr | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Portée par le texte percutant de Marine Bachelot NGuyen, la pièce de David Gauchard ausculte les mécanismes du glissement vers la radicalisation religieuse d'une femme, pharmacienne de province subtilement incarnée par Emmanuelle Hiron, que ses nouvelles convictions vont peu à peu éloigner de ses propres enfants.
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

"Le Fils" : Parabole contemporaine d'un roman de l'incompréhension

"Le Fils" : Parabole contemporaine d'un roman de l'incompréhension | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
La jeune femme en jean et corsage bleu pâle qui monte à l'avant scène est une mère de famille. Elle parle d'elle et de son fils, raconte la montée irrésistible au fait divers. Son évolution
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Le masque et la plume au Festival d'Avignon

Le masque et la plume au Festival d'Avignon | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it

« Le fils » de Marine Bachelot Nguyen, mise en scène David Gauchard

more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

"LA PLACE DU CHIEN"  Cave canem ! 

"LA PLACE DU CHIEN"  Cave canem !  | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Sylvain, musicien conglais, s'installe chez Karine, une caissière française vivant avec son labrador nommé Shere Khan, avec lequel elle entretient une rela
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

La place du chien (sitcom canin et postcolonial) - Journal La Terrasse

La place du chien (sitcom canin et postcolonial) - Journal La Terrasse | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
La jeune auteure et metteure en scène Marine Bachelot Nguyen présente La place du chien. Un « sitcom canin et postcolonial » interprété par Yoan Charles, Lamine Diarra, Flor
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Récit de la Vallée de la Vilaine

Récit de la Vallée de la Vilaine | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Alexis prend la mesure de la vallée de la Vilaine
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

"Mgoulsda yaam depuis Ouaga"

L’OBSERVATEUR PAALGA N° 9351 DU JEUDI 27 AVRIL 2017

"Mgoulsda yaam depuis Ouaga" débute dans le noir d’une cour d’école de Ouagadougou. On devine des ombres qui s’avan-cent, on entend des mots et len tement les deux comédiens émergent à la lumière. Ce mouvement de sortie de la nuit vers la lumière résume bien ce spectacle. Il s’agit, en effet, pour les deux personnages de sortir de la nuit de l’histoire coloniale pour aller à la lumière de l’amitié et de la réconciliation. Charline et Aristide échangent sur l’Afrique, sur l’Europe qui se barricade ainsi que sur la problématique de la langue française en Afrique. Chacun se fraye un chemin à travers les ronces et les épines de son histoire personnelle et politique pour aller vers l’autre.

Aristide évoque son pays, la rencontre avec l’Occident, la difficulté de voyager du Sud vers le Nord et surtout la problématique de la langue française en Afrique ; en d’autres termes, ce texte réactualise l’antienne de Léon Laleau qui se demandait comment apprivoiser avec des mots de France ce cœur qui (lui) est venu du Sénégal.

Pour Charline, enfant de médecin de la colonie, elle porte sur ces frêles épaules cet héritage sanglant et veut d’une nouvelle rencontre sans armes et sans larmes. C’est vrai que l’on est un peu gêné aux entournures par cette repentance larmoyante, cette contrition sans réserve. Paradoxalement, ce texte écrit à deux est celui où le dramaturge Aristide Tarnagda se découvre le mieux. Il puise des éléments de sa vie de jeune créateur africain ainsi que dans son cheminement intellectuel pour nourrir cette pièce. C’est de l’autofiction qui ne se contente pas de regarder le nombril mais s’élargit au questionnement sur le monde.

Ce texte est aussi un tissu d’intertextualité où Aimé Césaire et James Baldwin sont présents. Faut-il y voir le besoin pour le dramaturge burkinabè de s’inscrire de plus en plus dans le questionnement de l’identité et de la rencontre, à l’exemple de ces deux écrivains ? De passer à un théâtre plus politique qui puise clairement dans la Grande Histoire ? Certainement. Car après la pièce Sankara ou la patience des morts et ce texte-là, la descente du dramaturge dans l’arène politique est actée. Avec les armes miraculeuses du théâtre.

Ce texte est aussi un nouvel esperanto où le mooré et le français s’entremêlent pour dire la nécessaire prise en compte des langues africaines dans la création. Siddiki Yougbaré, qui est un grand dramaturge en langue mooré, s’est chargé de la traduction et celle-ci est brillante ; elle joue beaucoup sur les paro- nymies pour montrer la musicalité et la polysémie de cette langue.

Et la mise en scène transparente et quasi invisible d’Alexandre Koutchevsky a permis au texte de se déployer amplement dans cette cour d’école et de toucher un public peu habitué au théâtre. Là, la représentation est ouverte à l’imprévu à tout moment. Comme cet enfant qui monte sur scène pour saluer Charline. Un imprévu qui dissout la scène dans la vie et abolit le théâtre pour l’intégrer dans le réel. Qu’un enfant burkinabè aille saisir la main de la Française Charline, n’est-ce pas la promesse d’une relation apaisée ?

Saïdou Alceny Barry
---------------------
Théâtre / Mgoulsda yaam depuis Ouaga
C’est une pièce de théâtre écrite à quatre mains par Aristide Tarnagda et Alexandre Koutchevsky et portée par deux voix, celles de Charline Grand et d’Aristide Tarnagda. Cette pièce, jouée à Ouaga le 30 mars 2017, met en scène la rencontre d’un Burkinabè et d’une Française, chacun ambassadeur de son continent et lesté de son histoire.
Lumière d'août's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

OF-St-Jacques-MYDO.jpg (816x1280 pixels)

OF-St-Jacques-MYDO.jpg (816x1280 pixels) | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Le festival Mythos a fait le plein à l'Aire Libre
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Le Canal se délocalise à l'école Marie-Curie

Le Canal se délocalise à l'école Marie-Curie | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it

Ce mardi, l'école Marie-Curie accueille la première représentation en France de "Mgoulsda yaam depuis Ouaga", pièce coécrite par le Breton Alexandre Koutchevsky

more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Le fils - canard enchaîné

Le fils - canard enchaîné | Lumière d'août_compagnie de théâtre_Rennes | Scoop.it
Le Canard Enchaîné / 12 avril 2017 LE FILS

Comment Catherine, Pharmacienne du côté de Rennes, catho, mère de deux garçons, a t-elle sombré dans le fanatisme ? Tout démarre avec la polémique déclenchée par la pièce " Sur le concept du visage du fils de dieu", de Roméo Castellucci, jugée blasphématoire par les ultras-cathos. Sur les conseils d'un prêtre, Catherine manifeste et découvre alors le militantisme.

Touche pas à mon Christ ! Puis, avec la Manif pour tous, contre la loi Taubira, elle s'investit à fond.

Cette femme, c'est Emmanuelle Hiron. Elle est la militante exaltée et narratrice. Calme, vite au bord des larmes, elle est plus vraie que nature, et l'histoire qu'elle nous raconte est rythmée durant 1h20, par des interludes joués au clavecin par un ado.

Ce monologue écrit par Marine Bachelot Nguyen et mis en scène par David Gauchard pourrait être manichéen. Il ne l'est pas. Ce portrait de femme et de mère de famille est complexe. Si sa résurrection dans les bras de Jésus lui donne le sentiment d'y voir plus clair, elle reste aveugle face au virage vers le FN de son fils aîné et à l'homosexualité de son cadet. Elle lui sort, même à lui, tout un baratin pour le convertir à la cause de la Manif pour tous, anti-homos et pleine de FN ! Une fois n'est pas coutume.

Mathieu Perez
more...
No comment yet.
Scooped by Lumière d'août
Scoop.it!

Oublieuse mémoire – Mairie de Fouesnant – les Glénan

more...
No comment yet.