Fais-moi un signe! | LT | Scoop.it

Samuel est non verbal. Enfin presque, parce qu’il arrive parfois à dire quelques mots, et parce que de toute façon il est très vocal (il chante toute la journée). Néanmoins, pour établir une forme de communication, et parce que nous n’avons pas encore l’aide d’une orthophoniste, nous nous sommes lancés dans la langue des signes.

 

Pourquoi les signes? Je dois cette idée à ma courte première formation ABA-VB avec Diane Fraser. Selon certaines recherches faites aux États-Unis, l’apprentissage de la langue des signes fait travailler la même zone du cerveau que la parole. Du coup, en « musclant » cette zone, on a plus de facilité à déboucher sur du verbal. Alors attention, je ne parle pas de la langue des signes des sourds et muets, les signes sont parfois trop complexes pour être effectué par nos enfants (et même par nous!). On s’est plutôt basés sur les signes pour bébés (aux États-Unis, il est fréquent d’apprendre aux bébés à communiquer par signes).