Libertés Numériques
82.9K views | +1 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Aurélien BADET from Kiosque du monde : A la une
Scoop.it!

Traduction de contenus complexes : l'aide des réseaux neuronaux

Traduction de contenus complexes : l'aide des réseaux neuronaux | Libertés Numériques | Scoop.it

Le développement de l’intelligence artificielle pour faire évoluer la traduction automatique progresse sans cesse. Plusieurs tendances existent, qui fournissent un service encore loin de ce qu’un être humain peut réaliser. Pour autant, les modèles automatisés explorent des pistes, pour fournir des outils plus efficients.


Via musée du quai Branly - Jacques Chirac
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Quand NetFlix pirate des sous-titres pirates

Pourquoi dépenser de l'argent dans la création de sous-titres officiels lorsqu'un film ou une série TV a déjà été traduite par des communautés de fans ? C'est la question que s'est visiblement posée le distributeur d'une série TV, qui a repris les sous-titres d'une communauté pirate pour diffuser sa série sur la version finlandaise de Netflix.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Facebook prépare son propre traducteur alimenté par vos posts

Facebook prépare son propre traducteur alimenté par vos posts | Libertés Numériques | Scoop.it
Depuis 2011, Facebook propose à ses utilisateurs de lire les publications étrangères dans leur propre langue, grâce à un partenariat avec l'outil de traduction Bing Translate de Microsoft. Lorsqu'un message est publié dans une autre langue, il suffit de cliquer sur "voir la traduction" pour comprendre aussitôt ce qu'il veut dire. Mais il semble que Facebook travaille sur son propre outil de traduction pour améliorer la fonctionnalité, en ayant recruté une équipe de chercheurs issus pour la plupart de l'Université Carnegie Mellon.

Dans une étude attribuée à Facebook Inc et publiée par le réseau social (mais présentée pour la première fois lors d'une conférence d'experts en décembre 2014), quatre chercheurs spécialisés dans la traduction automatisée ont présenté une méthode pour affiner la qualité des traductions par ordinateur, en utilisant les publications des utilisateurs de Facebook. Le but des chercheurs était d'enrichir le corpus de référence de textes en plusieurs langues, utilisé par apprentissage machine pour deviner les meilleures traductions possibles d'un texte selon des méthodes heuristiques.
more...
No comment yet.