Libertés Numériques
83.7K views | +0 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Google teste des livres qu'on ne peut pas imprimer

Google teste des livres qu'on ne peut pas imprimer | Libertés Numériques | Scoop.it
Google lance une édition de livres interactifs qui cherchent à tirer profit du Web pour inventer de nouvelles narrations.

Publier des « livres que l’on ne peut pas imprimer ». Non, il ne s’agit pas d’un nouveau système de DRM qui désactive toute possibilité d’utiliser votre imprimante, mais de l’expression utilisée par Google pour expliquer le concept de Editions At Play, une expérimentation lancée par Google Australie avec Visual Editions.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Un manuel de Libertés publiques sur internet

Un manuel de Libertés publiques sur internet | Libertés Numériques | Scoop.it
Le manuel de "Libertés publiques" publié sur Amazon présente l'originalité d'être accessible par téléchargement sur internet pour la somme de six euros. Il peut être lu sur n'importe quel ordinateur.

Ce choix de changer le support d'un ouvrage universitaire s'explique d'abord par la volonté d'offrir aux étudiants un manuel adapté à leur budget mais aussi à leurs méthodes de travail. Ils trouvent aujourd'hui l'essentiel de leur documentation sur internet, mais ils ne sont pas toujours en mesure d'en apprécier la pertinence. Bien souvent, ils piochent un peu au hasard, entre des informations anciennes ou fantaisistes.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Révolution culturelle : Amazon va payer les auteurs à la page lue

Révolution culturelle : Amazon va payer les auteurs à la page lue | Libertés Numériques | Scoop.it
C'est un effet de bord des DRM qui permettent désormais de savoir ce que les lecteurs font des livres qu'ils achètent (ou plutôt qu'ils louent). Amazon modifie son modèle économique et propose désormais aux auteurs de n'être payés qu'au volume de pages lues. Quel impact sur la culture et la production littéraire ?
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Un ebook n'est pas toujours un vrai livre, rappelle l'April

Un ebook n'est pas toujours un vrai livre, rappelle l'April | Libertés Numériques | Scoop.it
a Cour de justice de l’Union européenne a estimé hier que la France ne pouvait pas appliquer aux ebooks le même taux de TVA que les livres papier (5,5 %). Le premier est juridiquement considéré comme une prestation de service, le second, un bien physique. La décision a provoqué un concert de réprobations, tous estimant qu'il s'agit d'une atteinte à la neutralité technologique. Tous... sauf d'irréductibles libristes qui tiennent à rappeler quelques fondamentaux.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

TVA sur les ebooks : la France sera fixée sur son sort le 5 mars

TVA sur les ebooks : la France sera fixée sur son sort le 5 mars | Libertés Numériques | Scoop.it
Un bras de fer s'est engagé entre la France et la Commission européenne sur le taux de TVA des livres électroniques. Pour l'Hexagone, il faut utiliser un taux réduit afin d'aligner les ebooks avec les livres imprimés. Pour Bruxelles, la réglementation impose le taux standard. La Cour de justice de l'Union européenne doit rendre un avis le 5 mars.
more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien BADET from Innovation sociale
Scoop.it!

Bibliothèque : Le prêt d'ebook, une peur sans salaire pour les écrivains

Bibliothèque : Le prêt d'ebook, une peur sans salaire pour les écrivains | Libertés Numériques | Scoop.it

"La difficulté à trouver un accord pertinent entre les bibliothécaires, les libraires, les auteurs et les éditeurs, autour de l'offre de prêt numérique découle d'une multitude d'enjeux. Chaque partie défend sa mission, ses intérêts, au point que l'on se demande comment il serait possible d'arriver à un consensus. Si l'offre actuellement expérimentée, Prêt Numérique en Bibliothèque, se veut une réponse, elle ne répond en réalité à rien : elle soulève une multitude de questions supplémentaires."

 


Via Hadopi, Bibliothèques-Médiathèques de Metz, Bernard BRUNET
more...
No comment yet.