Libertés Numériques
83.5K views | +6 today
Follow
Libertés Numériques
Veille sur la sécurité et les libertés individuelles à l'heure d'Internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Grèce : Dérégulation sauvage : davantage de censure et de répression dans les médias grecs

Grèce : Dérégulation sauvage : davantage de censure et de répression dans les médias grecs | Libertés Numériques | Scoop.it
Le paysage médiatique grec actuel s'est consolidé à un point important vers la fin des années 1980 et le début des années 1990, peu après que les émissions de radio et de télévision privées furent autorisées pour la première fois. Comme expliqué dans le précédent article, les premiers acteurs de la diffusion aussi bien de radio que de télévision représentaient, pour la plupart, les grands intérêts économiques et éditoriaux du moment, et leurs chaînes sont rapidement devenues les plus grandes et les plus influentes du pays.

Cette dérégulation ne s'est pas produite de manière organisée, ni d'une manière qui préserverait l'intérêt public et les droits du public à accéder aux ondes. À la place, des stations de télévision etde radio, grandes et petites, ont commencé à éclore partout en Grèce, diffusant toute la programmation qu'elles voulaient, sur les fréquences qu'elles voulaient, pour la plupart sans aucune autorisation d'émission valide.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

À propos du Festival des Communs en mai en Grèce

À propos du Festival des Communs en mai en Grèce | Libertés Numériques | Scoop.it
En mai prochain aura lieu la seconde édition du Festival des Commons à Héraklion sur l’île de Crète.
Nous avons choisi d’en traduire l‘à propos, pour illustrer cette dynamique des biens communs mentionnée dans un billet précédent.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

ERT : le streaming au secours de la TV publique grecque

ERT : le streaming au secours de la TV publique grecque | Libertés Numériques | Scoop.it

Subitement interdite d'antenne et condamnée à un écran noir sur les ondes hertziennes, la télévision publique grecque ERT a trouvé refuge sur le service de streaming Ustream.

 

Ce matin, Numerama racontait comment les salariés de la télévision publique grecque ERT avaient décidé de prendre possession des canaux internet du groupe pour continuer à informer les spectateurs, et organiser les manifestations contre la décision brutale du gouvernement de couper le signal hertzien des télévisions et radios publiques — officiellement pour sanctionner de lourdes dérives de gestion et obliger à un allègement de la masse salariale, ce qui aurait dû se résoudre de façon plus démocratique par un vote au Parlement de réductions budgétaires.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Un Grec arrêté pour une caricature de l'Eglise orthodoxe sur Facebook

Un Grec arrêté pour une caricature de l'Eglise orthodoxe sur Facebook | Libertés Numériques | Scoop.it

Un internaute de 27 ans a été arrêté et mis en examen pour blasphème en Grèce, pour avoir caricaturé sur Facebook une figure respectée de l'Eglise Orthodoxe. Le gouvernement a agi de sa propre initiative, sans qu'une plainte ne soit déposée par l'organisation religieuse, à la demande d'un député d'extrême-droite.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Grèce : Corruption, clientélisme et censure dans le paysage médiatique grec

Grèce : Corruption, clientélisme et censure dans le paysage médiatique grec | Libertés Numériques | Scoop.it
Il y a un an, la Grèce fut, une nouvelle fois, poussée sous les feux de l'information internationale. Le 11 juin 2013 le gouvernement grec, soudainement et par surprise, ferma l'ERT, l'office public de diffusion audiovisuelle du pays. Ce soir-là les fréquences utilisées par l'ERT devinrent muettes, mettant un terme à une institution qui existait sans interruption depuis 1938. Cette fermeture d'un média audiovisuel public, sans précédent, a suscité de nombreux gros titres à l'international, et durant plusieurs semaines de l'été 2013, de nombreux journalistes et correspondants de presse l'ont rapportée comme étant l'exemple le plus récent et le plus flagrant de la limitation de la liberté d'expression et de la liberté de la presse dans la Grèce en pleine crise.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Sida en Grèce : retour des dépistages forcés et détentions de séropositifs

Sida en Grèce : retour des dépistages forcés et détentions de séropositifs | Libertés Numériques | Scoop.it

C’est passé presque inaperçu, au cœur de l’été. Au début de ce mois de juillet, le gouvernement grec a réinstauré une mesure sanitaire plus que polémique, raconte le site d’informations américain Salon. Désormais, en Grèce, les dépistages du VIH pourront être forcés et la police sera autorisée à détenir des individus suspectés d’être porteurs du virus, et plus précisément les populations dites à risques.

Cette mesure, dite 39A, avait déjà été décidée en avril 2012 par un ministre socialiste, Andreas Loverdos, mais avait ensuite été annulée en avril dernier, par son successeur d’un autre parti de gauche, Dimar.

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien BADET from Debout
Scoop.it!

Arrêt sur images - Grèce en flammes : partout à la Une, sauf en France

Arrêt sur images - Grèce en flammes : partout à la Une, sauf en France | Libertés Numériques | Scoop.it

Plus de 30 000 Grecs dans les rues d'Athènes contre la rigueur, selon la police : les flammes des cocktail Molotov jetés par certains manifestants sont à la Une de la presse mondiale, du Koweit à la Chine en passant par le Brésil et les Etats-Unis... Mais pas en France.


Via Nessy du Loch
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Ah bravo la Grèce, bel exemple d’abus de pouvoir !

Ah bravo la Grèce, bel exemple d’abus de pouvoir ! | Libertés Numériques | Scoop.it
Ah comme j'adore ces gouvernements tout puissants !Cette fois c'est la Grèce qui déconne sec ! Non pas avec son budget (ça c'est fait) mais plutôt suite à l'arrestation d'Ivan Butcha et Martin Pezlar.
more...
No comment yet.