les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux
863 views | +0 today
Follow
les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux
comment les musées integrent les nouvelles méthodes de visites liés aux developpement des reseaux sociaux et du numérique
Curated by anne
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by anne from Musées et numérique
Scoop.it!

Favoriser l’expérience de l’espace-temps dans le musée du XXIe siècle

Favoriser l’expérience de l’espace-temps dans le musée du XXIe siècle | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Réponse à l’appel à idées du ministère de la culture et de la communication "Imaginons ensemble les Musées de demain" publié par Mission "Musées du XXIe siècle", le 27 septembre 2016.
Trois constats
Malgré des muséographies et des scénographie

Via François Boutard
more...
No comment yet.
Scooped by anne
Scoop.it!

Orange et le Ministère de la Culture tunisien lancent le guide de visite numérique du musée national du Bardo – Club Innovation & Culture CLIC France

Orange et le Ministère de la Culture tunisien lancent le guide de visite numérique du musée national du Bardo – Club Innovation & Culture CLIC France | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by anne
Scoop.it!

Les nouvelles technologies facilitent-elles l'apprentissage au musée?

Les nouvelles technologies facilitent-elles l'apprentissage au musée? | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Une sélection d'articles et publications traitant de l’apprentissage au musée via les nouvelles technologies de réalités augmentée, virtuelle et images 3D.
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Museums, innovation and emerging technologies
Scoop.it!

Perception of Realities, No. 1: Talbot’s first public display of photography in 1939 as experienced through VR

Perception of Realities, No. 1: Talbot’s first public display of photography in 1939 as experienced through VR | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
First you are fitted out with a backpack, googles and headset, rendering you totally blind and just about senseless. Two assistants take your elbows and carefully walk you up a ramp until you enter the exhibition space. Before you were converted to a cyborg, the room looked like it had been furnished by Ikea and then gone over by somebody with white paint loaded in a commercial sprayer.

Via Kajsa Hartig
more...
No comment yet.
Scooped by anne
Scoop.it!

Réinventer la médiation à l’heure du numérique

Réinventer la médiation à l’heure du numérique | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Vidéo, blog, bande dessinée… Les supports de vulgarisation scientifique fleurissent sur le Web. Mais comment s’y retrouver ? Enquête sur les nouveaux visages de la médiation scientifique.
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Museums, innovation and emerging technologies
Scoop.it!

Touch this — don't touch that: Museums grapple with rules of engagement

Touch this — don't touch that: Museums grapple with rules of engagement | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
From weighing down the pedestals for Roman capitals to embarking on social media campaigns, museums strive to preserve and educate

Via Kajsa Hartig
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Musées et numérique
Scoop.it!

Quel modèle pour les boutiques muséales ? L'exemple de la Tate - Art Design Tendance

Quel modèle pour les boutiques muséales ? L'exemple de la Tate - Art Design Tendance | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Laura Wright, Tate Enterprises, dévoile la stratégie de la nouvelle boutique de la Tate. Une Conférence durant le salon Museum Connections (18-19/01/2017)

Via François Boutard
more...
François Boutard's curator insight, February 20, 2017 8:36 AM

La stratégie de la boutique muséale de la Nouvelle Tate, sur le blog #Tate #business #musee #TateEnterprise #TatePublishing

Scooped by anne
Scoop.it!

Musées : Avec le numérique c'est leur public qu'ils étudient et conservent

Musées : Avec le numérique c'est leur public qu'ils étudient et conservent | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Le numérique a changé la vie des musées. Désormais ils peuvent en savoir plus sur leurs visiteurs et leur rendre de meilleurs services.
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Musées et numérique
Scoop.it!

Diane Drubay : « les musées s'organisent maintenant comme des entreprises ou des laboratoires » - Art Design Tendance

Diane Drubay : « les musées s'organisent maintenant comme des entreprises ou des laboratoires » - Art Design Tendance | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Diane Drubay, spécialiste de l'innovation muséale, évoque le programme de conférences du prochain Salon Museum Connections (18-19 janv. 2017).

Via François Boutard
more...
François Boutard's curator insight, December 19, 2016 2:45 AM

Interview @DianeDrubay sur @Museum_co : une édition consacrée au business museal

Scooped by anne
Scoop.it!

La contribution du numérique à la transformation des musées et de la muséologie

La contribution du numérique à la transformation des musées et de la muséologie | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
DHnord2016 | La montée en puissance des technologies numériques au musée est en train d
more...
No comment yet.
Scooped by anne
Scoop.it!

Big Bang Science | Big Bang Science | | Mon musée idéal

Big Bang Science | Big Bang Science | | Mon musée idéal | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by anne
Scoop.it!

COMMENT LA RÉALITÉ VIRTUELLE PEUT-ELLE AUGMENTER L’EXPÉRIENCE CULTURELLE ?

COMMENT LA RÉALITÉ VIRTUELLE PEUT-ELLE AUGMENTER L’EXPÉRIENCE CULTURELLE ? | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
La réalité virtuelle s’invite de plus en plus dans le débat culturel : cinéma, musique, spectacle vivant, bande dessinée, art visuel, jusqu’à l’architecture et au journalisme, de nouvelles expériences immersives proposent de plonger l’utilisateur dans des mondes virtuels à 360°. Alors que les premiers casques de réalité virtuelle sont déjà commercialisés, comment ces technologies peuvent-elle enrichir et transformer l’expérience culturelle?
more...
No comment yet.
Scooped by anne
Scoop.it!

Offres d'emploi dans la Culture : 16 sites incontournables

Offres d'emploi dans la Culture : 16 sites incontournables | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Les professionnels cherchant la perle rare à intégrer dans leur équipe n'hésitent plus à recourir à la diffusion d'offres d'emplois. Voici une sélection de 16 sites internet pour trouver un emploi dans la filière culturelle
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Musées et numérique
Scoop.it!

Avec BambinO, le Metropolitan de New York propose un opéra pour nourrissons

Avec BambinO, le Metropolitan de New York propose un opéra pour nourrissons | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it

Du 30 avril au 5 mai, désireuse de renouveler son public, la salle de concert du Lincoln Center propose un oratorio gratuit pour les enfants de six à dix-huit mois. Durant la représentation, des chercheurs observent les réactions des jeunes spectateurs.


Via Passeur d'Arts, François Boutard
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Culture et Art
Scoop.it!

Une application fait matcher des images avec des sons

Une application fait matcher des images avec des sons | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Téléchargez un tableau de Gauguin, elle vous dira, en musique ou en sons, ce qui y figure… Grâce à l’apprentissage automatique, l’application « Imaginary Soundscape » génère une bande son spécifique en foncti

Via Emmanuelle de Petigny
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Cultureveille (revue de presse)
Scoop.it!

Le secteur culturel doit-il changer en profondeur ses modes d'organisation ?

Le secteur culturel doit-il changer en profondeur ses modes d'organisation ? | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it

Les Ateliers des Nouvelles organisations dans la Culture de l'Observatoire des politiques culturelles font le point sur les changements organisationnels, les expériences coopératives et l'entrepreneuriat culturel.


Via Aurelien Guillois
more...
No comment yet.
Scooped by anne
Scoop.it!

Le Guggenheim offre ses livres d’art en téléchargement gratuit

Le Guggenheim offre ses livres d’art en téléchargement gratuit | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
À vous la version numérique de centaines d’ouvrages sur Picasso, Kandinsky, Lichtenstein, Klimt, Rothko, etc, etc.205 titres aujourd'hui. Avec tout ça — et les nombreux cours gratuits que l'on peut trouver sur Internet
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Musées et muséologie
Scoop.it!

Les tendances et innovations dans les musées et lieux de patrimoine

Les tendances et innovations dans les musées et lieux de patrimoine | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Il y a quelques jours se sont déroulées les 8èmes Rencontres Nationales Culture et Innovation(s) à la Cité des sciences et de l’industrie. Un des premiers temps forts de cette journée de conférences et networking a été le cahier des tendances 2016 présenté par Pierre-Yves Lochon, organisateur de l’évènement.

350 personnes représentant 160 institutions et entreprises différentes ont participé à cette 8e édition des RNCI, évènement ayant pour but de réunir les acteurs de la Culture et du Patrimoine afin de réfléchir aux nouveaux enjeux technologiques et aux mutations de leurs métiers. Fort de ses observations grâce son site d’informations et de son travail avec ces professionnels, Pierre-Yves Lochon a présenté le cahier des tendances 2016 sur l’innovation dans les musées et lieux de patrimoine.

La première tendance de l’année écoulée est le co-commissariat. En 2016, 6 projets ont vu le jour en France et en Pologne et ont permis à des visiteurs ou des étudiants de choisir les œuvres à exposer. Ce fut par exemple le cas au Musée de Beaux-Arts de Rouen ou au Musée National de Varsovie.

La deuxième tendance est le financement participatif qui permet surtout de réunir des fonds pour la rénovation des lieux ou la restauration d’œuvres. Au terme de l’année 2016, 73 campagnes ont été réalisées en France et 885 896€ ont été collectés. Un montant qui a augmenté de 63,8% en un an. Par exemple, la campagne qui a réalisé la plus forte collecte est l’opération « Soyez la bonne étoile de Saint-Germain-des-Près » qui a permis de récolter 133 315€ en ligne, soit 444% du montant initial demandé. Il s’agissait de faire un appel au don pour soutenir la rénovation de l’église Saint-Germain-des-Prés. L’internaute, en soutenant financièrement le projet, pouvait donner son nom à l’une des étoiles qui ornent le plafond de l’édifice.

La troisième tendance est la réinterprétation des œuvres. Par exemple, le musée Salvador Dali situé en Floride a proposé une expérience immersive grâce à la réalité virtuelle qui permettait d’être immergé en 3D dans certaines œuvres de l’artiste. Les musées de la Ville de Paris ont eux fait appel à des instagrameurs afin de réinterpréter en photos 10 œuvres célèbres. Le Louvre a invité des Youtubeurs entre ses murs et les archives nationales américaines mettent en ligne leurs images emblématiques sous forme de gifs. Le Musée d’Orsay, lui, a fait appel aux artistes numériques suisses Plonk & Replonk afin de partager des versions décalées de quelques œuvres.

La quatrième tendance est la Chine en tant que nouvel eldorado des musées. Pierre-Yves Lochon a rappelé que la Chine, c’est 1.4 milliard d’habitants et 600 millions d’internautes (dont 70% de mobinautes). Les Européens et Français commencent à comprendre l’intérêt de les attirer en France mais surtout d’exporter les œuvres dans le pays. La RMN a par exemple réalisé une exposition Monet à Hong Kong. Le Van Gogh Museum d’Amsterdam a lancé à Pékin la tournée de son exposition immersive itinérante « Meet Vincent Van Gogh ». Les musées français sont de plus en plus présents sur les réseaux sociaux chinois Weibo et Wechat. D’ailleurs, Le Louvre et Orsay sont les deux musées non chinois les plus puissants sur les deux plateformes en nombre d’abonnés (plus de 120 000) et par l’audience des posts. Autre exemple de cette collaboration entre musées et la Chine : Alibaba va aider le British Museum à vendre ses produits dérivés en Chine sur le Web et dans des boutiques propres.

La cinquième tendance est la mutualisation entre musées et institutions. Par exemple, les cartels numériques du Pavillon de l’horloge ont été développés conjointement par le musée du Louvre et le CMN.

Sixième tendance, la collaboration avec des startups. La plupart du temps, elles sont intégrées via des appels à projet gouvernementaux ou des projets patrimoniaux comme ce fut le cas à la Cité des Civilisations du Vin, à la Conciergerie ou au Palais des Beaux Arts de Lille.

Enfin, la dernière tendance est le virtuel, que ce soit à travers la réalité virtuelle ou augmentée. Ces outils peuvent être utilisés comme outil de médiation pour redécouvrir des lieux à une autre époque ou détruits, comme outil de visite à distance, comme objet d’exposition ou comme prolongement d’exposition. Plusieurs dispositifs ont été installés comme au Grand Palais lors de l’exposition immersive « Sites éternels » afin de faire revivre des sites archéologiques en danger ou à la Conciergerie où l’Histopad plonge le visiteur dans l’histoire de la Révolution française ou médiévale. 

Via Aurélie R.
more...
Adeline Schmitz's curator insight, April 17, 2017 10:13 AM
Les Rencontres Nationales Culture et Innovation(s) ont permis de mettre 7 points en évidences:
- Le co-commissariat, ou donner la chance aux visiteurs de choisir les oeuvres qu'ils verront;
- Le financement participatif, ou réunir des fonds par les visiteurs pour transformer le musée;
-  La réinterprétation des oeuvres, ou comment faire d'une oeuvre, plusieurs oeuvres;
- La Chine comme nouvel eldorado, ou comment la Chine réussi a booster les musées et le monde culturel;
- La mutualisation des musées;
- La collaboration avec des start-up, ou comment les start-up et les musées s'entre-aident pour survivre/grandir;
- Le virtuel, ou comment grâce aux technologies, le virtuel se mélange au réel. 
Des points qui m'aideront à la l'élaboration de la nouvelle communication du musée Marthe Donas, sujet de mon TFE
Rescooped by anne from Cultureveille (revue de presse)
Scoop.it!

Une campagne d’affichage pour placer la culture dans les débats politiques

Une campagne d’affichage pour placer la culture dans les débats politiques | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it

La Fondation Cultura lance, à partir de ce lundi 23 janvier, une campagne de sensibilisation pour faire entrer la culture au cœur des débats politiques.
"La culture est un levier de cohésion sociale et d’épanouissement", souligne la fondation d’entreprise dans un communiqué, "convaincue [qu’elle] permettrait d’apporter beaucoup de réponses aux maux de notre société".


Via Aurelien Guillois
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Musées et muséologie
Scoop.it!

Penser le musée à hauteur d’enfant

Penser le musée à hauteur d’enfant | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it

Quand l’enchantement, le plaisir et le jeu font la vie dure à la tradition muséale


D’ignoré, voire indésirable, le jeune public a été élevé au rang d’incontournable en quelques décennies dans les musées, qui sont de plus en plus nombreux à s’arracher ses faveurs. Cette main tendue vient avec un cahier des charges qui n’a de cesse de se diversifier. Survol de pratiques qui font mouche.


Voir s’allumer Cassiopée dans la voûte étoilée, allongé sur une butte gazonnée. Décoder le langage corporel des chiens en fabriquant une bédé interactive. Plonger dans le formidable capharnaüm de l’artiste Claudie Gagnon, ludique et inquiétant avec son oreille en cage, ses animaux empaillés et ses mille et une collections enchantées. S’imaginer dans le clan d’Iron Man et partir avec lui à la chasse aux nanotechnologies armé d’une puce glissée… dans un canard pour le bain.


Nous sommes loin des ambiances feutrées, pour ne pas dire castrantes, qui ont bercé des générations d’enfants traînés au musée. Nous sommes dans le coeur palpitant du Musée de la civilisation, à Québec. Depuis plus d’un quart de siècle, rue Dalhousie, on rivalise d’inventivité pour « accrocher » le jeune public. Ici, l’enfant et l’adolescent sont des visiteurs à part entière. Et ça se sent à travers une foule de détails pensés expressément pour eux.


« Le public jeune mérite qu’on déploie les mêmes efforts que ceux déployés pour le public adulte », affirme Josée Laurence, directrice de l’action culturelle et éducative au musée. Pour cela, elle peut compter sur des chargés de projets éducatifs et culturels dont l’une des compétences particulières est justement d’être à jour sur le développement et la psychologie de l’enfant. « Nous voulons parler à son intelligence et à sa sensibilité en créant des liens avec lui, sur son terrain, avec les moyens de compréhension qui lui sont propres. »


Penser maxi ; jouer mini


L’approche n’est pas unique. Elle a fait des petits un peu partout dans le monde. Le mois dernier, le Musée national des beaux-arts du Québec ouvrait sa galerie famille aux délicats cabinets de curiosités de l’artiste Vicky Sabourin. Son diorama, palpitant de vie, est un véritable exemple à suivre. Plus tôt cette année à Paris, c’était le Louvre qui se la jouait mini avec l’ouverture de sa Petite Galerie commandée par l’ancienne ministre de la Culture Aurélie Filipetti, librement inspirée de l’iconique zone enfant du Metropolitan Museum de New York.


Ces espaces dédiés à la jeunesse sont de plus en plus ancrés dans l’univers muséal. Ici, les Studios Art Éducation Michel de la Chenelière du Musée des beaux-arts de Montréal ont mis la barre haut ces dernières années. Le musée compte maintenant douze studios-ateliers. Plusieurs musées, notamment Pointe-à-Callière et McCord, affichent aussi à leur programmation au moins une exposition familiale. Ce faisant, le flux des publics est relativement facile à gérer, chacun restant sur son quant-à-soi, dans ses terres à lui.


Plus rares sont les établissements qui poussent jusqu’à mélanger aussi allègrement les publics comme le fait le Musée de la civilisation, qui, bon an mal an, reçoit 160 000 jeunes en ses murs. C’est pourtant une des clés majeures de leur intégration, estime Josée Laurence. « On cherche toujours à avoir des espaces dédiés à la jeunesse. Mais, et c’est particulier par rapport aux autres musées, nous insistons aussi pour développer des espaces jeunes à l’intérieur des expositions dédiées de prime abord à un public adulte. »


Ouvrir des fenêtres


Cette démarche va plus loin qu’une vignette adaptée ou un accrochage à hauteur d’enfant, comme le croient encore beaucoup d’établissements. « Par exemple, avec l’exposition ONF, on avait placé au coeur de l’expo un espace où les jeunes pouvaient tester la technique du stop-motion. Dans une exposition sur la musique, on avait intégré un espace qui permettait de s’approprier les notions véhiculées dans l’expo, mais dans un langage adapté et interactif, avec un guide animateur qui facilitait l’apprentissage, tout ça dans un esprit de susciter l’enchantement, le plaisir, le jeu. »


Les maîtres mots du musée ami des enfants sont là, en porte-à-faux avec tout ce qui gêne, ennuie, contraint dans la sacro-sainte tradition muséale. « Au musée, il y a des objets et des connaissances d’un côté et, de l’autre, il y a des publics. Notre travail est de créer les liens les plus efficaces possible pour les relier, explique Mme Laurence. De plus en plus, on pense également ces ponts-là à l’inverse, c’est-à-dire qu’on essaie de faire en sorte que les publics puissent aussi intervenir sur les contenus. »


Cette médiation peut se faire de façon autonome par des objets exposés, des objets à manipuler, mais aussi par des guides animateurs, des parents, des professeurs ou des accompagnateurs que le musée outille de diverses manières. Quitte même à sortir du musée pour mieux y rentrer, précise-t-elle. « On fait souvent affaire avec des artistes, des philosophes, des scientifiques. Ils viennent nourrir nos réflexions, ouvrir des fenêtres. Cela nous permet d’être plus précis et plus efficaces dans notre offre pour rejoindre les publics dans les zones émotives qui sont les leurs. »


S’il y a des frontières à franchir, faut-il comprendre qu’il y a aussi des limites à respecter pour préserver les yeux et les idées chastes des petits ? Pas plus qu’avec les autres publics, répond sans hésiter Mme Laurence. « Ça fait des années qu’on se demande si on va aborder la mort au musée. On ne l’a pas fait encore. Mais le jour où on le fera, je suis persuadée qu’on pourra le faire aussi bien avec le public adulte qu’avec le public enfant. Tout va dépendre de la manière de l’aborder. »


L’interactivité jusque dans les pieds


Les outils numériques occupent une part grandissante de la vie des jeunes, qu’ils explorent de façon beaucoup plus intuitive. C’est en partant de ce principe que l’espace Observer a pris forme, raconte Josée Laurence. « On est partis sur un thème assez flou qui était l’observation. Notre filon, c’était d’offrir une expérience plus intuitive aux 7 à 15 ans. On s’est dit qu’ils avaient besoin de liberté, de visiter ça en gang. On a donc mis une série de créatifs ensemble avec toutes sortes de matériels en leur demandant de projeter ces réflexes-là dans notre laboratoire. » Le résultat ? Pas d’écrans, mais tout ce qu’ils allument comme réflexe chez les jeunes à travers une muséographie vivante aussi ludique qu’intelligente, qui s’explore avec les cinq sens, de la tête jusqu’aux pieds.


Via Aurélie R.
more...
Adeline Schmitz's curator insight, April 17, 2017 9:30 AM
Si pendant des années, les enfants n'ont pas été les bienvenus dans les musées, c'est aujourd'hui une chose révolue. Amener les très jeunes au musée, c'est les amener à se créer leur univers. Et plusieurs moyens existent pour cela: un affichage à leur taille, une visite avec un animateur mais aussi des visites pensées pour les enfants avec de l'interactivité, des jeux, de moments passer dans la peau de l'artiste.

La pertinence de l'article vient du faite qu'il propose des idées pour amener un public jeune dans les musées. Le musée dont je m'occupe pour mon TFE a une moyenne d'âge pour les visiteurs assez élevé, l'article pourrait donc m'aider à la baisser.
Scooped by anne
Scoop.it!

Numérique et Boîtes /exposition : un nouvel outil d’éducation artistique et culturelle pour les classes

Numérique et Boîtes /exposition : un nouvel outil d’éducation artistique et culturelle pour les classes | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Le CAPC du musée d’art contemporain de Bordeaux propose un nouvel outil d’éducation artistique et culturelle alliant numérique et arts : ce sont les boîtes/exposition auxquelles on ajouté des tablettes. Nous avons découvert ce projet lors du salon Educatec-Educatice en novembre dernier, soutenu par la Direction du Numérique pour l’Education et à destination des classes du […]
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Cultureveille (revue de presse)
Scoop.it!

3 tendances à suivre pour dépoussiérer le musée - Cultureveille

3 tendances à suivre pour dépoussiérer le musée - Cultureveille | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it

Les musées se renouvellent et s'affranchissent de leurs codes traditionnels. Découvrez 3 tendances inattendues qui ancrent les musées dans le 21ème siècle.


Via Aurelien Guillois
more...
Bibliothèques-Médiathèques de Metz's curator insight, November 29, 2016 11:52 AM
Du 15 au 17 novembre avait lieu à Québec la conférence Communicating the Museum, qui réunit des musées du monde entier autour d’une série d’interventions et de conférences. Cultureveille était partenaire de l’événement, et vous livre les 3 tendances qui se distinguent.

1. Pas d’éducation sans divertissement
2. Musées, cassez les codes !
3. Sortez des murs !

Comme souvent, ces préconisations sont amplement applicables pour nos établissements de lecture publique!

Scooped by anne
Scoop.it!

Gallery Invasion

Experimental project with dynamic projection mapping by Skullmapping (http://www.skullmapping.com) Directed and animated by Filip Sterckx Concept by Fili
more...
No comment yet.
Rescooped by anne from Stratégie digitale et community management
Scoop.it!

Snapchat Discover : contenus et performances des médias français - Blog du Modérateur

Snapchat Discover : contenus et performances des médias français - Blog du Modérateur | les musées à l'heure du numérique et des réseaux sociaux | Scoop.it
Snapchat est le réseau qui attise toutes les convoitises. Les médias français attendaient avec impatience le lancement de Discover pour pouvoir apparaître

Via Jacques Tang
more...
Jacques Tang's curator insight, October 17, 2016 6:25 AM

Les premiers résultats de Snapchat discover