Réalisé dans un style bi-dimensionnel sans prétention, Jasper, pingouin explorateur est un petit film bourré de fantaisie, extrêmement sympathique. Jasper est donc un jeune pingouin, curieux de tout, surtout de l'allure que peut avoir le monde derrière ces icebergs qui lui bloquent l'horizon. Derrière ? Il n'y a rien ! C'est la fin du monde ! lui répètent inlassablement ses parents, ses professeurs, et tous les membres de la tribu. Jasper, pourtant, ne se résout pas à cette idée qu'il trouve décidément trop triste. L'arrivée d'un paquebot à proximité de ses terres va conforter ses hypothèses.

Avec son petit frère Junior, il se retrouve à bord après avoir fait la connaissance de Kakapo, un oiseau tropical égaré sur la banquise. Trouillard comme pas deux, Kakapo n'en est pas moins agent secret, investi d'une mission de haute importance. Il doit récupérer trois œufs de Kakapo subtilisés par un des passagers du paquebot, l'affreux Dr Block qui prévoit de les utiliser pour concocter une limonade révolutionnaire. Avec elle, il espère transformer les enfants du monde en créatures craintives et dociles.

Sans trop de mal, Kakapo rallie à sa cause Jasper, Junior, et la fille du commandant de bord pour qui ce grand navire n'a pas de secret, la vaillante petite Emma. Tout en traversant les mers et les océans, la joyeuse équipe va vivre une série d'aventures rocambolesques, pleines de suspense, de rebondissements et d'humour.