Les colocs du jardin
48.3K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto Les colocs du jardin
Scoop.it!

Le bois mort : le gîte et le couvert

Le bois mort : le gîte et le couvert | Les colocs du jardin | Scoop.it

Irstea. « Maintien de la biodiversité en forêt : les chercheurs sur la piste européenne »


« Encore largement ignoré il y a quelques années, le bois mort est un bon indicateur de la biodiversité.  En effet,  se décomposant lentement dans le milieu, il fournit aux insectes, mousses, champignons, certains oiseaux et chauves-souris « le gîte et le couvert » et permet en quelques sortes d’évaluer la santé de l’écosystème. »  

   

« En France, les travaux de recherches ont permis de montrer l’importance de son maintien pour la biodiversité dans les domaines forestiers, notamment, en faisant entrer, en 2005, dans les inventaires nationaux le relevé du volume de bois mort. Premier pas vers une gestion intégrée de la ressource forestière ? Pourquoi pas…. » 


[Image] « Nasses émergentes pour capture d'insectes sur du bois mort © C. Bouget / Irstea »


more...
No comment yet.
Les colocs du jardin
Des plantes pour les insectes, des insectes pour les plantes... et leur place dans nos espaces !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Participez à la mission messicoles-pollinisateurs !

Participez à la mission messicoles-pollinisateurs ! | Les colocs du jardin | Scoop.it

Tela Botanica et l’Opie (Office pour les insectes et leur environnement) vous proposent une mission spéciale autour des "habitantes des moissons". Ces plantes sont pour certaines très menacées par l’intensification de l’agriculture et certaines informations, comme les insectes qui les pollinisent, sont parfois mal connues... Nous avons donc besoin de vous ! Votre mission, si vous l’acceptez, sera de “Spipoller “sur des plantes messicoles.

 

Publié le 05.04.2018

 

Pourquoi une mission spéciale messicoles ?

"Les plantes associées aux cultures se retrouvent menacées au même titre que les insectes qui les butinent. A tel point qu’un Plan National d’Actions (PNA) en faveur des plantes messicoles a été lancé pour conserver et favoriser ces plantes, c’est dans ce cadre que Tela Botanica a lancé l’Observatoire Des Messicoles en 2016. Les messicoles dépendent en grande partie pour leur reproduction des insectes butineurs, mais les pollinisateurs de ces plantes ne sont pas bien connus. (...)"

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une enquête en milieu rural, en bédé

Une enquête en milieu rural, en bédé | Les colocs du jardin | Scoop.it
Christine Flament part à la rencontre de ces paysans qui nous nourrissent. Comment travaillent-ils, utilisent-ils des pesticides, de l’engrais chimique ? Quel mode d’élevage pratiquent-ils ? En bande dessinée.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le bon usage du biocontrôle

Le bon usage du biocontrôle | Les colocs du jardin | Scoop.it
Après la fiche sur la pyrale du buis, le site Jardiner Autrement s'est enrichi de nouvelles fiches sur les outils de biocontrôle. Voici celle qui concerne la lutte contre le carpocapse, ce papillon dont la chenille fait des trous dans les pommes ! Pour lutter contre les carpocapses, vous pouvez notamment installer des nichoirs à…

 

 

[Image] Dégât de carpocapse sur pomme; Crédit : Gilles Carcassès - CACP

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La carte géographique (Araschnia levana), un papillon dont les formes vernale et estivale sont très différentes...

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cohorte Nutrinet santé : Les nouvelles recherches portent sur la relation entre pesticides et cancer

Cohorte Nutrinet santé : Les nouvelles recherches portent sur la relation entre pesticides et cancer | Les colocs du jardin | Scoop.it
Des chercheurs de l’Inserm et de l’Inra ont découvert que manger bio diminue les risques d’obésité et de surpoids, a-t-il été souligné sur France Info hier. Les scientifiques ont travaillé à partir des questionnaires remplis par les dizaines de milliers de personnes de la cohorte Nutrinet santé. Les nouvelles recherches portent sur la relation entre pesticides et cancer.

 

Revue de presse INSERM, 16.04.2018

 

 

La moitié des aliments d’origine végétale, en France, contiennent des résidus de pesticides

Pesticides auxquels les consommateurs sont exposés tous les jours, à de faibles doses certes, mais à chaque repas. Un consommateur de produit non bio peut ingérer, à travers la nourriture, une vingtaine de molécules différentes par jour.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des arbres racontent le combat à mort d'un cuirassé allemand

Des arbres racontent le combat à mort d'un cuirassé allemand | Les colocs du jardin | Scoop.it
Comment le Tirpitz, le plus gros cuirassé allemand, a-t-il réussi à échapper aux bombardiers alliés lors de la Seconde Guerre mondiale? Des chercheurs ont trouvé la réponse "dans les cernes des arbres".

Lors du conflit de 39-45, les alliés tentèrent à plusieurs reprises de couler le Tirpitz que le chef de guerre britannique Winston Churchill surnommait "la bête". Le navire fut finalement envoyé par le fond, en novembre 1944, lors d'une attaque aérienne de la Royal Air Force.

Bien plus tard, en 2016, lors d'un voyage organisé avec ses élèves dans les forêts bordant le Kafjord, un fjord du nord de la Norvège, Claudia Hartl, chercheuse, est tombée sur des traces plutôt inattendues de ces combats.

"Nous avons mesuré les cernes des arbres et constaté qu'ils étaient très étroits, dans certains cas presque absents, pour l'année 1945", a expliqué Claudia Hartl à l'AFP lors de la réunion annuelle de l'Union européenne des géosciences organisée à Vienne.

 

AFP, 13.04.2018

 

"Les premiers soupçons se sont portés sur les insectes, qui peuvent se répandre très rapidement et causer de gros dégâts, en particulier dans les forêts boréales de haute latitude.

Les dendroctones du pin ponderosa, des coléoptères brunâtres pas plus gros qu'un grain de riz, ont récemment dévasté de très grandes étendues de forêts au Canada.

 

Mais aucun insecte de ce genre n'a sévi dans le nord de la Scandinavie au milieu du XXe siècle.

 

"Ce n'est qu'en parlant avec un scientifique de Tromsø (une ville au nord de la Norvège près de laquelle fut coulé le navire, NDLR) que nous avons fait le lien avec le Tirpitz", a expliqué Scott St. George, géographe de l'Institut sur l’environnement de l’Université du Minnesota."

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’ail des ours, des vertus curatives pour la sortie de l’hiver

L’ail des ours, des vertus curatives pour la sortie de l’hiver | Les colocs du jardin | Scoop.it


En ce début du printemps, une belle surprise attend les jardiniers : l’ail des ours est sorti de terre, en dépit de conditions de sol peu favorables.

Nous devons rebrousser chemin à la gare d’Austerlitz et, en l’absence de train, troquer nos vélos pour la voiture. Quand nous arrivons au Jardin, il est presque midi. En quelques semaines, le soleil a gagné de la hauteur sur l’horizon. Les feuilles des framboisiers, cassissiers et groseilliers se déplient et déploient leur limbe vert tendre. Les (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Autoportrait de l’hirondelle rustique avant sa disparition

Autoportrait de l’hirondelle rustique avant sa disparition | Les colocs du jardin | Scoop.it
Parce que l’agriculture intensive empoisonne les insectes dont elle se nourrit, « Hirundo rustica » se raréfie en France. Le prélude à un « printemps silencieux », sans chants d’oiseaux ?
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les Liberterres

Les Liberterres | Les colocs du jardin | Scoop.it
« Leur terre est morte ! » - ces paysans ne mâchent pas leurs mots. « Les Liberterres », des histoires de rébellion contre les dérives de l’industrie agro‐alimentaire. Combat perdu ou espoir d’une véritable révolution « verte » ?

 

[via] “Les Liberterres” : hommage à quatre paysans rebelles, 13.04.2018 https://positivr.fr/les-liberterres-paysans-rebelles-film-documentaire/

 

"Face au rouleau compresseur de l’agriculture conventionnelle, de plus en plus de paysans sont poussés à rejoindre les chemins de la rébellion. Parce qu’ils veulent garder leur liberté, parce qu’ils veulent produire des produits sains, parce qu’ils veulent garder en vie leur principal outil de travail : la terre."

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des arbres racontent le combat à mort d'un cuirassé allemand - Sciences - LeVif.be

Des arbres racontent le combat à mort d'un cuirassé allemand - Sciences - LeVif.be | Les colocs du jardin | Scoop.it
Comment le Tirpitz, le plus gros cuirassé allemand, a-t-il réussi à échapper aux bombardiers alliés lors de la Seconde Guerre mondiale? Des chercheurs ont trouvé la réponse "dans les cernes des arbres".

 

Publié le 13.04.2018. mis à jour le 14.04.2018

 

"Lors du conflit de 39-45, les alliés tentèrent à plusieurs reprises de couler le Tirpitz que le chef de guerre britannique Winston Churchill surnommait "la bête". Le navire fut finalement envoyé par le fond, en novembre 1944, lors d'une attaque aérienne de la Royal Air Force.

 

Bien plus tard, en 2016, lors d'un voyage organisé avec ses élèves dans les forêts bordant le Kafjord, un fjord du nord de la Norvège, Claudia Hartl, chercheuse, est tombée sur des traces plutôt inattendues de ces combats.

 

"Nous avons mesuré les cernes des arbres et constaté qu'ils étaient très étroits, dans certains cas presque absents, pour l'année 1945", a expliqué Claudia Hartl à l'AFP lors de la réunion annuelle de l'Union européenne des géosciences organisée à Vienne. "Bien sûr, nous nous sommes demandé pourquoi?".

 

Les premiers soupçons se sont portés sur les insectes, qui peuvent se répandre très rapidement et causer de gros dégâts, en particulier dans les forêts boréales de haute latitude.

 

Les dendroctones du pin ponderosa, des coléoptères brunâtres pas plus gros qu'un grain de riz, ont récemment dévasté de très grandes étendues de forêts au Canada.

 

Mais aucun insecte de ce genre n'a sévi dans le nord de la Scandinavie au milieu du XXe siècle.

 

"Ce n'est qu'en parlant avec un scientifique de Tromsø (une ville au nord de la Norvège près de laquelle fut coulé le navire, NDLR) que nous avons fait le lien avec le Tirpitz", a expliqué Scott St. George, géographe de l'Institut sur l'environnement de l'Université du Minnesota."

(...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Savennières. Elle travaille au mariage de l’arbre et de la vigne

Savennières. Elle travaille au mariage de l’arbre et de la vigne | Les colocs du jardin | Scoop.it
Pionnière, en Anjou, de l’agroforesterie appliquée à la vigne, Évelyne de Pontbriand va planter 800 espèces d’arbres et arbustes sur les 17 ha de son domaine du Closel. Ce qui l’anime ? « L’expérimentation, l’innovation, la recherche du goût. »
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des abeilles solitaires envoyées en mission pour doper les rendements des vergers

Des abeilles solitaires envoyées en mission pour doper les rendements des vergers | Les colocs du jardin | Scoop.it
Au printemps, des milliers d’abeilles élevées par une start-up du Lot-et-Garonne sont envoyées pour polliniser les cultures.

Comme les abeilles qui font notre miel, ces solitaires qui ne vivent pas en ruche, fertilisent les plantes en butinant, transportant ainsi le pollen d’une fleur à une autre. Mais elles le font mieux et plus vite.

 

Publié le 18.04.2018

 

(...)

Un taux de pollinisation exceptionnel

Mais comment arrivent-elles à doper les rendements ? Pour rapporter le pollen à la ruche, les abeilles mellifères « mouillent le pollen pour en faire des boules qu’elles collent sur leurs pattes arrière, ce qui le dégrade », explique Nicolas Denis, responsable technique d’Osmia pour le Sud-Ouest. Les osmies, elles, se couvrent mécaniquement de pollen en entrant dans la fleur grâce à leurs poils fournis qui forment comme une « brosse » sur le ventre. Résultat, un taux de pollinisation exceptionnel : plus de 90 % pour l’osmie à chaque visite de fleur, trois fois plus que la mellifère.

Avec un rayon d’action pouvant dépasser trois kilomètres, l’abeille domestique a une fâcheuse tendance s’éparpiller. Les osmies, elles, s’éloignent à 100 m au plus de leur abri « ce qui permet de cibler les cultures », décrypte M. Denis. Elles butinent très rapidement (jusqu’à 17 fleurs par minute) et « ne repassent jamais deux fois sur la même fleur car elles les marquent ». Enfin, elles ne piquent quasiment jamais. Décidément, elles ont tous les atouts pour plaire !

 

[Image] via AFP Bordeaux sur Twitter : "Des abeilles solitaires volent au secours des vergers français https://t.co/X5liAopNj2 #AFP… " https://twitter.com/AFPBordeaux/status/986151760283754496/photo/1

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoNews
Scoop.it!

Les « forêts urbaines », essentielles aux villes de demain

Les « forêts urbaines », essentielles aux villes de demain | Les colocs du jardin | Scoop.it
Que ce soit pour des raisons climatiques, sanitaires ou simplement pour le plaisir des yeux, les arbres sont essentiels aux citadins. Nombre de métropoles l’ont déjà compris.

 

Par Serge Muller, 19.04.2018

 

 (...)

 

Demain, de véritables « forêts urbaines » ?

"De nombreuses villes ont mis en place ces dernières années ou décennies d’ambitieux programmes de plantations ligneuses, dans l’objectif de constituer de réelles « forêts urbaines ».

 

En 2012, Montréal s’est ainsi fixé un « plan d’action canopée » très ambitieux prévoyant la plantation de 300 000 arbres d’ici à 2025 pour atteindre un indice de canopée de 25 % (contre 20 % en 2012). Et New York a lancé en 2007 le projet MillionTreesNYC qui visait la plantation d’un million d’arbres.

 

En France, la métropole de Lyon a adopté dès 2000 une « charte de l’arbre » pour faire face au changement climatique.

 

Celle-ci comporte un « plan canopée » tout à fait exemplaire, qui a conduit à planter 33 000 arbres depuis 2003 ; l’ambition étant de planter dans la métropole lyonnaise pas moins de 40 000 nouveaux arbres d’ici à 2030, en privilégiant une diversité d’essences afin de faire face aux risques et aléas possibles."

(...)

 

[Image]Le Jardin des curiosités à Lyon. Crédit : Léonard Cotte/Unsplash

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Observations d'Avril | Observatoire des Saisons

Observations d'Avril | Observatoire des Saisons | Les colocs du jardin | Scoop.it
Depuis quelques semaines, le printemps arrive, les feuilles sortent, les insectes pollinisateurs commencent à voler.

 

Publié le 11.04.2018

 

"Notez les dates des stades de feuillaison et de floraison à 10 et 50 % d'avancement et saisissez vos observations en cliquant ici.

 

 ...Mais aussi le réveil de la faune !

 

 Vous avez peut-être déjà observé vos premières coccinelles, ou le vol du papillon citron dans votre jardin !"

(...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Justice climatique : en Colombie, une décision historique contre la déforestation

Justice climatique : en Colombie, une décision historique contre la déforestation | Les colocs du jardin | Scoop.it
La Cour suprême colombienne a reconnu, le 5 avril 2018, l’Amazonie comme sujet de droit, rappelant au gouvernement l’urgence à protéger cet espace vital pour les générations futures.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Alerte scientifique sur les fongicides - Libération

Alerte scientifique sur les fongicides - Libération | Les colocs du jardin | Scoop.it
Après les effets nocifs des insecticides et herbicides utilisés dans l’agriculture, des chercheurs dénoncent dans «Libération» des produits, les «SDHI», qui empêchent le développement des champignons en bloquant leur respiration. Passant dans la chaîne alimentaire, ils pourraient affecter gravement la santé des humains.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’archipel des Glénan, paradis des narcisses

L’archipel des Glénan, paradis des narcisses | Les colocs du jardin | Scoop.it
Les narcisses des Glénan ont bien failli disparaître. Grâce à l’association Bretagne Vivante, la variété endémique de l’archipel finistérien est bien vivace. Le dernier comptage annonce 300 000 pieds.

Édition du soir Ouest France - 13/04/2018

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pascal Gailet, arboriculteur : « les abeilles sont nécessaires pour une quantité optimale de pommes et des fruits de qualité »

Pascal Gailet, arboriculteur : « les abeilles sont nécessaires pour une quantité optimale de pommes et des fruits de qualité » | Les colocs du jardin | Scoop.it
À l’Isle-sur-la-Sorgue dans le Vaucluse, sur les 145 hectares de l’exploitation familiale, Pascal Gailet travaille main dans la main avec Paul Bonnaffé, apiculteur de la région. Placées sur le verger en période de floraison, les ruches et ses butineuses permettent d’assurer la bonne pollinisation des arbres fruitiers. Quelques heures de soleil suffisent pour que les abeilles fécondent les fleurs. Un processus indispensable pour donner naissance à des fruits en quantité suffisante et de bonne qualité.
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoScience
Scoop.it!

« Les plantes sont beaucoup plus intelligentes que les animaux »

« Les plantes sont beaucoup plus intelligentes que les animaux » | Les colocs du jardin | Scoop.it

Le « neurobiologiste végétal » Stefano Mancuso étudie les stratégies fascinantes et méconnues développées par les plantes pour survivre sans bouger.

 

 

Publié le 15.04.2018 (abonnés)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

St Héand : 74 ruches volées à des apiculteurs amateurs - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

St Héand : 74 ruches volées à des apiculteurs amateurs - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes | Les colocs du jardin | Scoop.it
En fin de semaine dernière, les ruches de deux exploitants amateurs de la Loire ont été subtilisées à leurs propriétaires. Une situation qui a tendance à se répéter et qui exaspère les associations d'apiculture.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Printemps de Manehouarn. Plouay au vert - Lorient - LeTelegramme.fr

Printemps de Manehouarn. Plouay au vert - Lorient - LeTelegramme.fr | Les colocs du jardin | Scoop.it
Le domaine de Manehouarn organise, ce dimanche, de 9 h 30 à 18 h, la 11e édition du Printemps de Manehouarn sur le thème « Faune et flore de chez nous ». Cette journée tout public se déroulera autour d'une foire aux plantes, matériel et outillage de jardin ; d'un marché alimentaire avec dégustation de produits locaux ; et de la création et la vente de réalisations artisanales (30 exposants).

 

Publié le 14.04.2018

 

"... Véronique Le Palud et Caroline Chomy proposeront un atelier vannerie qui confectionnera des insectes géants (...)"

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un véritable défi... | Milieux naturels, aires protégées | Patrimoine naturel | Témoignage Oasis | Humanité et Biodiversité, Ensemble protégeons le vivant !

Un véritable défi... | Milieux naturels, aires protégées | Patrimoine naturel | Témoignage Oasis | Humanité et Biodiversité, Ensemble protégeons le vivant ! | Les colocs du jardin | Scoop.it
Après plus de 20ans, la vie revient progressivement dans notre petit domaine de 4 hectares… Ma mère, Dominique, s’est lancée le défi, il y a bien des années, d’inviter la vie sur ses terres qu
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le printemps arrive : gare aux allergies ! 

Le printemps arrive : gare aux allergies !  | Les colocs du jardin | Scoop.it
Tiques, allergies, exposition au soleil... Avec l’arrivée des beaux jours, il faut prendre quelques précautions pour profiter de la nature.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Découvrons la biodiversité qui passe par mon jardin !

Découvrons la biodiversité qui passe par mon jardin ! | Les colocs du jardin | Scoop.it
En collaboration avec les habitants de Montpellier, nous proposons d’étudier le rôle de ces jardins privés au sein de la biodiversité urbaine.

Ce projet sera réalisé avec les habitants de la ville de Montpellier pour établir un diagnostic de leur jardin (seul, avec leurs voisins et/ou accompagné d’un écologue) et faire évoluer leurs pratiques et l’aménagement de leur jardin. Par l’implication des habitants, des scolaires et des entreprises, ce projet permettra de mobiliser de nombreux acteurs de la ville, de les sensibiliser et de les impliquer dans un projet de protection de la nature ordinaire.
more...
No comment yet.