Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00
984 views | +0 today
Follow
Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00
pourquoi et comment utiliser les ressources web en bibliothèque
Curated by Biblio
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Réflexions autour de la lecture numérique | Lettres Numériques

Réflexions autour de la lecture numérique | Lettres Numériques | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
L’été a beau battre son plein, Lettres Numériques reste à l’affût de l’actualité du livre numérique et vous propose cette semaine une sélection d’études et de conférences sur les enjeux de la lecture numérique, à découvrir en ligne pour la plupart. La lecture numérique, réalités, enjeux et perspectives La lecture numérique, réalités, enjeux et perspectives, coordonné par Claire Bélisle, préface de Bertrand Legendre, Presses de l’enssib (école nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques), coll. « Référence ». Cette étude consultable en ligne a été menée par des chercheurs et professionnels issus de milieux très différents, qui ont tous en commun la communication et les nouvelles technologies. Pour n’en citer que quelques-uns : Claire Bélisle est ingénieure de recherche CNRS en sciences humaines et sociales dans l’UMR LIRE ; Jean-Baptiste de Vathaire, chef de projet chez Mundocom (Publicis), termine une thèse sur le livre électronique ; Alain Pacoud, quant à lui, est compositeur typographe et graphiste indépendant. Tous trois ont réuni leurs compétences pour participer à ce travail de recherche très complet, d’environ 250 pages, et ainsi réfléchir au livre électronique dans ses aspects techniques (comment écrire pour l’écran ?), sociologiques (comment évoluent les pratiques de lecture ?), économiques (en amont et en aval, au niveau de la production comme de la diffusion), mais aussi pédagogiques (étude du manuel scolaire numérique et de ses enjeux). Ils reviennent également sur la genèse de l’ebook et dressent en dernière partie un état des lieux du marché et de l’offre proposée, d’un point de vue industriel comme éditorial. Lecture numérique, lecture classique : quelles transformations ? Nous vous en parlions déjà ici : l’Université Catholique de Louvain, consciente de la place de plus en plus grande accordée au digital dans nos vies et notre société, a décidé de placer son année académique 2017-2018 sous le signe des Mondes numériques. À cette occasion, une conférence organisée dans le cadre du cycle « De Gutenberg à Steve Jobs : histoires et métamorphoses de la lecture numérique » a particulièrement retenu notre attention. Elle réunissait Claire Bélisle (coordinatrice de l’étude mentionnée ci-dessus), Christiane Frohmann (Frohmann Verlag/Orbanism), Marcel Lebrun (du Louvain Learning Lab), Pierre Van Overbeke (chargé de cours, Bibliothèque de droit UCL) et Fabrizio Tinti (bibliothèque des sciences économiques, sociales, politiques et de communications UCL). Lors de cette passionnante discussion, les cinq intervenants se sont intéressés à la manière dont le numérique et Internet ont entraîné de profondes mutations dans nos pratiques de lecture et d’écriture, mais aussi aux répercussions de ces nouvelles technologies sur le monde de l’édition : en effet, des rapports horizontaux commencent à se créer entre éditeur, auteur et lecteur, en parallèle du développement de l’autopublication. Ils se sont également posé la question du rôle du livre numérique : doit-il remplacer le papier ? Retrouvez toutes les réponses dans la vidéo de ce débat, disponible sur YouTube. L’écosystème Tolino : focus sur la « Kindle allemande » Lancés en 2013 par cinq grands acteurs allemands de la distribution et de la télécommunication (Hugendubel, Thalia, WeltBild, Bertelsmann Club et Deutsche Telekom), les liseuses et le service de lecture numérique Tolino ont réussi à s’imposer dans le paysage européen et mettre à mal la domination du géant américain Amazon. À l’occasion du DPUB Summit 2018, qui s’est déroulé à Berlin cette année et dont nous avions déjà parlé ici dans le cadre d’une autre conférence, Hermann Eckel, le directeur général de Tolino Media, était par ailleurs présent. Il a alors évoqué plus en détail la position de l’entreprise sur le marché, la façon dont fonctionne cette structure complexe qui compte plusieurs sites marchands a priori concurrents et les développements des infrastructures techniques, en collaboration avec Kobo depuis 2017, et le départ de la Deutsche Telekom, acteur originel du projet. Une conférence à (re)découvrir ici. Internet et la sociabilité littéraire Internet et la sociabilité littéraire, Jean-Marc Leveratto (professeur de sociologie de la culture à l’Université de Metz) et Mary Leontsini (maîtresse de conférences au département de l’éducation pré-scolaire de l’Université d’Athènes et présidente du CR18 sociologie des arts de l’AISLF depuis 2004), Éditions de la Bibliothèque publique d’information, coll. « Études et recherche ». Si la lecture est un acte solitaire, elle n’a jamais empêché la formation de clubs littéraires pour partager avec d’autres lecteurs ses impressions sur les ouvrages lus, appréciés ou moins aimés. Mais qu’en est-il de ce partage et de cette sociabilité littéraire à l’heure d’Internet, devenu omniprésent dans le moindre de nos actes de communication quotidiens ? Nous le notions dans un article précédent, la recommandation passe aujourd’hui par de nouveaux canaux : réseaux sociaux spécialisés, avis de lecteurs laissés sur les librairies numériques, etc. Les auteurs de cette étude ont analysé d’un point de vue sociologique le développement de ces nouvelles pratiques et nous donnent ainsi un aperçu précis de cette sociabilité littéraire émergente. Lire et penser en milieux numériques : Attention, récits, technogenèse Lire et penser en millieux numériques : Attention, récits, technogenèse, Nathalie K. Hayles, UGA Éditions, coll. « Savoirs littéraires et imaginaires scientifiques ». L’auteure, américaine, s’emploie à décrypter les nouveaux médias et les nouvelles formes de lecture à l’ère du numérique, et l’influence de ce dernier sur la façon dont nous portons notre attention sur les contenus mis à notre disposition ainsi que les nouveaux modes de création et d’étude de ces contenus, à travers la collaboration et l’horizontalité. Elle s’interroge également sur un autre enjeu de la lecture numérique : y a-t-il un lien entre le déclin des compétences de lecture et la baisse de la lecture des documents imprimés ? Retrouvez Lettres Numériques sur Twitter, Facebook et LinkedIn. — Rédaction
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

La fin des bibliothèques ?

La fin des bibliothèques ? | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
La fin des bibliothèques ? en replay sur France Culture. Retrouvez l'émission en réécoute gratuite et abonnez-vous au podcast !
more...
No comment yet.
Rescooped by Biblio from bibliothèques et pratiques culturelles innovantes
Scoop.it!

Poldoc mon amour !

Poldoc mon amour ! | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it

Aujourd'hui, l'horrible rat de bibliothèque que je suis va vous parler de politique documentaire. Eh oui, vous savez ce truc qui est plus ou moins présent dans votre tête quand on vous parle de gestion des collections mais qui  fait rarement encore l'objet d'une réflexion d'établissement formalisée.

Le peu d'expérience que j'ai m'a déjà permis de comprendre que nombreux sont ceux qui font leur petite tambouille interne (et solitaire) en termes d’acquisitions et désherbage. Je suis bien étonnée quand certains bibliothécaires ne voient toujours pas l’intérêt d’une politique documentaire en 2017.

Ils pensent par exemple que la politique documentaire enferme le bibliothécaire dans des objectifs intenables, qu’elle nous oblige à faire plein de calculs et tableaux excel (beurk, on est des littéraires nous, et puis si c’est pour nous couper le budget ensuite, merci bien!) ou encore que prévoir des acquisitions n’a pas de sens puisqu’on ne sait pas quels livres seront édités. …


Via jean-marc
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Toronto se dote d'un bibliobus high-tech, pour venir en aide à chacun

Toronto se dote d'un bibliobus high-tech, pour venir en aide à chacun | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
La ville de Toronto verra circuler dans ses rues une nouvelle version de bu
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Au Danemark, pas de bibliothèque sans café

Au Danemark, pas de bibliothèque sans café | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Au café de la bibliothèque, chacun peut venir lire la presse, qui se trouve présentée soit directement dans le café (Restementervej à Copenhague) soit juste à coté dans les espaces décloisonnés (Aarhus). Le café de Restementervej, avec l’espace presse totalement intégré au café, par A. Dourlent [CC-by-sa] La café de la bibliothèque d'Aarhus, par A. Dourlent [CC-by-sa] L'espace presse à Aarhus Le café d’Aarhus, accessible  de l’intérieur comme de l’extérieur de DOK1, jouxte l'espace presse, ne désemplit pas ! Il est clair que l’ambiance construite à partir du mobilier et des propositions culinaires y est très importante. On y trouve de grandes tablées comme à la maison - avec des bougies ou des fleurs sur les tables par exemple- qui favorisent les rencontres entre les gens. On peut y bruncher le dimanche, y déjeuner sur le pouce voire même y dîner selon les endroits : salades, smorrebrod (sandwich), pâtisseries… Les cafés ne sont pas gérés directement par les bibltiohèques mais confiés en gérance. Chaque café de bibliothèque a sa propre identité: Les cafés emploient souvent des personnes en difficultés. Au Café Glad de Rentemestervej, c’est une fondation privée qui donne du travail aux handicapés et qui privilégie la nourriture bio et c’est le même principe dans celui d’Aarhus. Au Black Diamond de Copenhague, la bibliothèque royale du Danemark, il y a une cafétéria dans le hall et un restaurant plus chic, le "Soren K" , dans lequel une scène de Borgen, la célèbre série télévisée qui met en scène l’exercice du pouvoir autour de la Première Ministre,  a été filmée. C'est un véritable restaurant gastronomique qui peut fonctionner indépendamment de l’ouverture de la bibliothèque.   La caféteria au Diamant noir Le restaurant SorenK Dans le café de la bibliothèque d’Herning, Aroma, qui se trouve à gauche de l'entrée, dans un espace à part mais non fermé, on trouve même une brûlerie de café...Evidemment on peut y apporter des livres ou des revues à lire. Et à Garaget, à Malmö (Suède), il y a un comptoir dans le même esprit "récup" que l'ensemble de la bibliothèque.   A gauche de l'entrée, à Herning, le café Le comptoir-café à Garaget (Malmö) La bibliothèque centrale de Malmö, quant à elle, fait actuellement des travaux pour installer à proximité du hall d’accueil un restaurant digne de ce nom, qui sera également accessible de l’extérieur. Bref, on retrouve dans les cafés et les bibliothèques l’incarnation du fameux “hygge” scandinave, ce mot intraduisible pour nous qui signifie «l’art de l’intimité, de la familiarité». Il décrit le bien être et un profond esprit de lieu. Les Danois essaient de le vivre au quotidien dans toute chose... Est-ce ce même esprit qui conduit les bibliothèques à autoriser de boire et de manger dans tous les espaces, et pas seulement au café ? Cela ne semble pas poser de problème, et paraît « naturel » à nos collègues. Cela participe en tout cas de la grande convivialité non seulement des espaces en proximité des cafés mais de l’ensemble des espaces de bibliothèque. Impossible en France ? A voir… Article rédigé par Catherine Masse (Bibliothèque des Champs libres, Rennes) avec la collaboration d’Annie Dourlent (Bpi)
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Jeux vidéo en bibliothèque : comment les structures municipales accueillent les joueurs - Pop culture - Numerama

Jeux vidéo en bibliothèque : comment les structures municipales accueillent les joueurs - Pop culture - Numerama | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Certaines bibliothèques et médiathèques s'efforcent de proposer des espaces jeux vidéo dans leurs locaux. Un processus lent et semé d'embûches.
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Ecrivains, dessinateurs, architectes... leurs bibliothèques idéales

Ecrivains, dessinateurs, architectes... leurs bibliothèques idéales | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
A l'occasion de la réouverture du site historique de la Bibliothèque nationale après des années de travaux, “l'Obs” a demandé à quelques invités choisi
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Ma bibliothèque est plus ouverte que la tienne

Ma bibliothèque est plus ouverte que la tienne | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Certaines bibliothèques de Montréal et de ses environs seront ouvertes moins d’une vingtaine d’heures entre le 23 décembre et le 4 janvier prochain.
more...
No comment yet.
Rescooped by Biblio from Lecture, ressources et services numériques en bibliothèque
Scoop.it!

L’offre de livres numériques à destination des bibliothèques de lecture publique : un regard international 

L’offre de livres numériques à destination des bibliothèques de lecture publique : un regard international  | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it

Cette publication trouve son origine dans le séminaire « L’offre de livres numériques à destination des bibliothèques de lecture publique : un regard international » qui a été organisé entre mai 2014 et mars 2015 par l’Enssib (Hans Dillaerts et Benoît Epron), l’ARALD (Antoine Fauchié) et les laboratoires DICEN-CNAM (Ghislaine Chartron) et ELICO (Lyon) ; il a bénéficié du soutien de l’ARC 5 et de la Région Rhône-Alpes.


Via Mediamus
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Quelles priorités pour l’Inspection générale des bibliothèques en 2017 ?

Quelles priorités pour l’Inspection générale des bibliothèques en 2017 ? | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Dans leur lettre de mission adressée à l’Inspection générale des bibliothèques, le ministère de la Culture et celui de l’Education nationale-Enseignement supérieur rappellent la pl
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Livre et lecture en Bretagne » Le numérique

Livre et lecture en Bretagne » Le numérique | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Livre et lecture en Bretagne (établissement public de coopération culturelle) accompagne et conseille auteurs (écrivains, traducteurs, illustrateurs, photographes), éditeurs, bibliothèques, organisateurs de salons et festivals.
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Une bibliothèque qui a pour principale richesse, non pas ses collections, mais ses usagers

Une bibliothèque qui a pour principale richesse, non pas ses collections, mais ses usagers | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Occupant tout le fond de la bâtisse, on découvre un plateau nu, dont on comprend qu'il a une fonction centrale dans la vie de l'équipement. Une estrade permet d'y tenir des conférences ou de petites représentations, l'espace étant aéré et modulable. (un petit espace de stockage pour des chaises est dissimulé par un paraventImaginez un entrepôt, ancienne usine ou lieu de stockage. Des plafonds très hauts, aucune cloison en dehors de petites salles vitrées sur 2 niveaux occupant un côté de la bâtisse. Les murs sont peints en blanc, le tout donne une impression brute, soulignant l'ancienne fonction industrielle du lieu. Premier étonnement : l'endroit est particulièrement accueillant et chaleureux. Dès l'entrée, on découvre le café, institution des bibliothèques scandinaves. Ici, pas de comptoir vitré, de personnel dédié, mais une cafetière à portée des visiteurs, une corbeille de fruits et des gâteaux faits maison. Second constat : on aperçoit bien des livres ici et là et quelques magazines, mais à peine plus qu'on n'en trouve parfois dans les cafés, dispersés sur des étagères bassesou de petits présentoirs. En regardant de plus près, on s'aperçoit d'ailleurs que les livres sont dépourvus de cote. Ici et là, des plantes vertes ... Plus surprenante encore, l'absence de mobilier spécialisé : tables, chaises, fauteuils, tapis orientaux, tout semble avoir été récupéré ou chiné dans une brocante, renforçant encore le sentiment que l'on se trouve dans un espace difficile à qualifier, mais plus proche d'un lieu communautaire que d'une institution publique, un espace en tout cas où les règles et codes habituels de la bibliothèque ne sont pas de mise. (711V+707V+709H Continuons la visite : derrière le café, un "coin créatif", bordée d'armoires vitrées pleines de matériels et d'outils empruntables. A gauche, un espace jeunesse chaleureux, doté d'une belle cabane, proposant jouets et déguisements. A droite, 3 petites pièces destinées à la lecture silencieuse, au travail sur ordinateur et aux réunions de groupes, réservables et utilisables en autonomie. Occupant tout le fond de la bâtisse, on découvre un plateau nu, dont on comprend qu'il a une fonction centrale dans la vie de l'équipement. Une estrade permet d'y tenir des conférences ou de petites représentations, l'espace étant aéré et modulable. un petit espace de stockage pour des chaises est dissimulé par un paravent. Enfin, dans un coin discret, un petit espace de prière et de méditation. Le projet Pour comprendre le projet, il faut écouter entre les mots d'Anders Johansson, dont le propos frappe par sa modestie. Il raconte brièvement la genèse du projet : une fois choisie l'implantation de cette nouvelle bibliothèque en 2006 (une zone frontière à quelques encablures d'un quartier défavorisé et multiculturel), dès l'origine du projet, les habitants ont été associés à la réflexion sur l'aménagement intérieur et les activités, avec l'idée de sortir du schéma de la bibliothèque traditionnelle et de favoriser la mixité culturelle et sociale. C'est en 2008 que Garaget ouvre ses portes. Pour Anders Hohansson, elle continue à remplir les trois principales fonctions identifiées alors, qui ont déterminé l'aménagement de l'espace : être ensemble (le café), être créatif (les ateliers), découvrir (les collections, les cours et les animations). Présentée ainsi, elle apparaît comme une nouvelle concrétisation du concept de troisième lieu. Ce qui frappe cependant, c'est une façon délibérément non conformiste d'aborder chaque activité. La vie de la bibliothèque Ainsi en est-il du café (bio, il va de soi), cette institution centrale des bibliothèques nordiques : ici les bibliothécaires font des pancakes et des gâteaux à la cannelle, et les usagers aussi ont la possibilité de cuisiner ; ici, on peut faire réchauffer sa nourriture ; ici, on offre un fruit à chaque enfant pour le goûter. Ainsi en est-il des collections : des documents peu nombreux (3800), dispersés sur des étagères basses propices au furetage donnant plus l'image d'une bibliothèque familiale que d'une institution de lecture publique ; pas d'encyclopédisme (certains secteurs documentaires sont délibérément absents), mais un choix de documents principalement établi en fonction des demandes des usagers : il ne s'agit pas de donner à comprendre le monde mais d'avoir les livres que les gens veulent. Ainsi, tous les documents présents à l'ouverture ont été choisis par les habitants. Aujourd'hui, les bibliothécaires procèdent par petites enquêtes auprès des usagers et répondent positivement à 90% aux suggestions, soit en achetant les titres soit en les faisant venir du reste du réseau. Enfin, les documents sont gardés 2 ans maximum (sauf les titres particulièrement utilisés), puis donnés aux habitants. D'où, bien entendu, un taux de rotation particulièrement élevé : la moitié de la collection est empruntée à un instant T. Ainsi en est-il enfin des animations et activités : la très grande majorité des animations est proposée par les habitants et gérée par eux en autonomie. Le cadre fixé par la bibliothèque est peu contraignant : pas d'alcool et de tabac, gratuité, ouverture à tous sans exclusion, contenu démocratique (ce qui n'exclut pas d'aborder des sujets politiques ou religieux). Le projet d'animation est validé en amont par l'équipe qui remet les clés à l'organisateur après avoir fait le tour des lieux et fourni informations pratiques et consignes de sécurité. Les problèmes dit Anders sont rarissimes : la confiance paie. L'ensemble du mobilier étant sur roulettes, la salle peut être rapidement adaptée à l'accueil d'un public plus ou moins nombreux (qui peut aller de 5 à 300 personnes). Les personnes organisatrices peuvent venir à la bibliothèque préparer leurs animations et demander conseil aux bibliothécaires. Quant aux activités, cafés linguistiques (en suédois pour les étrangers mais aussi arabe et anglais), aide aux devoirs, ateliers de bricolage, elles sont là encore pour une grande part prises en charge par les usagers. Et le public ? En 3 ans raconte Anders, il a doublé. Plus impressionnant encore, 54 nationalités sont représentées. On vient travailler sur ordinateur, apprendre le suédois, se restaurer et choisir quelques documents, assister aux animations qui ont lieu presque sans discontinuer, 6 jours sur 7. Mais la vraie fierté de Garaget, c'est l'implication des habitants. La bibliothèque donne beaucoup de son temps pour susciter cette dynamique mais reçoit beaucoup en échange. Au point de commencer à être dépassée par l'ampleur des sollicitations et d'envisager de travailler sur certains plans de façon un peu plus "classique". La bibliothèque fait d'ailleurs partager son expérience de la participation citoyenne en proposant à tous les professionnels intéressés au sein du "dialogue lab" qui propose ressources et conseils. Une bibliothèque qui remet les clés de ses espaces aux habitants ; une bibliothèque qui achète avant tout ce qu'on lui demande et où les livres sont de passage ; une bibliothèque qui a pour principale richesse, non pas ses collections, mais ses usagers : tout cela donne matière à penser aux bibliothécaires français que nous sommes, tout en gardant à l'esprit qu'aucun modèle n'est transposable à l'identique. Mais peut-être est-ce justement cela dont nous aurions besoin aujourd'hui - disposer, comme dans les pays nordiques, de bibliothèques expérimentales qui permettraient d'éprouver grandeur nature des modèles différents ? Article rédigé par Annie Brigant (BM de Grenoble), avec la collaboration d'Annie Dourlent (Bpi)
more...
No comment yet.
Rescooped by Biblio from Digital bibliothèques
Scoop.it!

Lisa et Salomé : des lecteurs d'ebooks universels pour particuliers et... bibliothèques

Lisa et Salomé : des lecteurs d'ebooks universels pour particuliers et... bibliothèques | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Les deux applications, l'une destinée aux particuliers et l'autre aux professionnels, se basent sur des standards et technologies open source.

Via Olivier Roumieux
more...
No comment yet.
Rescooped by Biblio from -thécaires are not dead
Scoop.it!

Vie privée et bibliothèques : enjeux et bonnes pratiques

Vie privée et bibliothèques : enjeux et bonnes pratiques | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it

En décembre dernier, à l'occasion de l'AG du groupe île-de-France de l'ABF, (dont j'ai été élu vice-président) s'est tenue une demi-journée d'étude (...)


Via David Gunn
more...
No comment yet.
Rescooped by Biblio from -thécaires are not dead
Scoop.it!

Les enfants préfèrent lire un livre papier | Actualitté

Les enfants préfèrent lire un livre papier | Actualitté | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it

La pénétration des écrans dans les foyers, que ce soit l’ordinateur, la télévision, la tablette ou le smartphone, ne cesse de prendre de l’ampleur. Pourtant, quand il s’agit de lire un livre, même les nouvelles générations préfèrent avoir recours au support papier. C’est ce que démontre une nouvelle étude menée par des chercheurs issus de trois universités australiennes, rapporte Slate.


Via David Gunn
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Les bibliothèques départementales de prêt vont changer de nom

Un décret imminent va modifier l’appellation des bibliothèques gérées par les conseils départementaux. Il s’agit de prendre en compte l’évolution de leurs missions, dans lesquelle
more...
No comment yet.
Rescooped by Biblio from -thécaires | Espace jeunesse
Scoop.it!

Lancement de LJ+ la nouvelle collection de Lecture Jeunesse

Lancement de LJ+ la nouvelle collection de Lecture Jeunesse | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it

Explorer la culture transmédia, les pratiques, les lieux et les enjeux de la lecture et de l’écriture des jeunes, l’articulation entre leurs pratiques numériques et la lecture, les évolutions de la médiation ou de l’édition, tels sont les grands sujets que cette nouvelle collection numérique « de poche » pourra aborder. A travers la publication d’enquêtes de terrain ou d’analyses, ses titres exposent dans un format court des études de cas ou des grandes questions relatives à l’adolescence, la sociologie des pratiques culturelles, la recherche en littérature jeunesse, la médiation, l’édition ou le monde du livre.


Via David Gunn
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Agence du livre en Paca : Livre et numérique

Agence du livre en Paca : Livre et numérique | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
L'Agence du livre en région Paca nous propose un livre blanc "Livre et numérique, enjeux, innovations". "Ce document permet d'appréhender rapidement ce qu'est la chaîne du livre, d'en donner de grands repères chiffrés en France et en Paca, d
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Bibliothèques : pourquoi jeu vidéo et FabLab ne sont pas qu'un “coup de jeune”

Bibliothèques : pourquoi jeu vidéo et FabLab ne sont pas qu'un “coup de jeune” | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Les jeux vidéo et les FabLabs (pour fabrication laboratory, « laboratoir
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Projets de bibliothèques : un guide pour aménager, construire ou rénover

Projets de bibliothèques : un guide pour aménager, construire ou rénover | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Un guide pour faciliter les échanges entre bibliothèques et élus de collectivités
more...
No comment yet.
Rescooped by Biblio from Bib & Web
Scoop.it!

Les tablettes comme supports de lecture jeunesse et les médiations associées en bibliothèques, par Hésione Guémard | Enssib

Les tablettes comme supports de lecture jeunesse et les médiations associées en bibliothèques, par Hésione Guémard | Enssib | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it

Via Alice Stardust
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Quand la création d'un espace de co-working sert d'argument pour constuire une médiathèque -

Quand la création d'un espace de co-working sert d'argument pour constuire une médiathèque - | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
J’ai récemment publié un billet dans lequel j’appelais à l’adoption d’un discours sur le développement économique à destination des élus. En réaction, j’ai eu le plaisir de recevoir un témoignage très intéressant. J
more...
No comment yet.
Rescooped by Biblio from -thécaires are not dead
Scoop.it!

Le « bookstore model » : le retour de la vengeance des classements par centre d’intérêt

Le « bookstore model » : le retour de la vengeance des classements par centre d’intérêt | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it

Je travaille en ce moment à la création d’une nouvelle médiathèque. Forcément, dans ce type de projet, la question du plan de classement se pose assez vite : comment mettre en scène les colle…


Via David Gunn
more...
No comment yet.
Rescooped by Biblio from Animations numériques en bibliothèque
Scoop.it!

Les 10 applications pour enfants indispensables pour débuter sur Android

Les 10 applications pour enfants indispensables pour débuter sur Android | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Pour débuter avec sa tablettes, voici les 10 applications pour enfants à télécharger absolument! Des apps scolaires, de logique, d

Via APallois
more...
No comment yet.
Scooped by Biblio
Scoop.it!

Les ateliers internet, entre injonctions sociales et constructions individuelles

Les ateliers internet, entre injonctions sociales et constructions individuelles | Les bibliothèques et le 2 (trois, quatre) point zer00 | Scoop.it
Il est presque impossible aujourd’hui de trouver du travail, de s’inscrire à l’Université, ou de faire des démarches administratives sans disposer d’une adresse électronique ou faire usage des réseaux sociaux et des moteurs de recherche sur le web. Les bibliothèques se sont rapidement positionnées pour accompagner ce tournant numérique en ouvrant des ateliers d’initiation à l’informatique, à l’internet puis au numérique. Dans cet ouvrage, un collectif de chercheurs (sciences de l’éducation, sciences politiques,  sociologie, anthropologie, etc.) et de bibliothécaires (lecture publique notamment)  reviennent sur l’expérience des « ateliers internet » et analysent l’apport spécifique des bibliothèques en France et à l’étranger dans la construction d’une culture numérique. Au-delà du thème de la fracture numérique, qui imposerait une ligne de partage entre les citoyens connectés et les autres, ces auteurs  indiquent que les lignes de rupture sont plurielles ; les usagers qui prennent le chemin des « ateliers internet » cherchent tout à la fois à faire face aux injonctions sociales de la société de l’information, à acquérir des savoir-faire qu’ils considèrent comme nécessaires mais aussi à se ressaisir comme individu compétent, intégré, reconnu. Ces ateliers en bibliothèque constituent des tiers-lieux essentiels, au cœur de la cité, où peut s’opérer une transition numérique entre des façons d’apprendre, de communiquer, de travailler, de se lier à l’autre et de faire société.  A paraître en 2017 aux éditions de la Bpi.  
more...
No comment yet.